WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Conversion des lieux de culte à  Alger du XVIIIème au XXème siècle. Cas de la mosquée/ cathédrale Ketchaoua

( Télécharger le fichier original )
par Samir NEDJARI
Université Paris I Panthéon- Sorbonne - Master recherche patrimoine et conservation- restauration 2012
  

sommaire suivant

UNIVERSITE PARIS I PANTHEON-SORBONNE
U.F.R. GEOGRAPHIE, HISTOIRE, SCIENCES DE LA SOCIETE
MASTER RECHERCHE PATRIMOINE ET CONSERVATION-RESTAURATION

MÉMOIRE DE MAITRISE

CONVERSION DES LIEUX DE CULTE A ALGER DU XVIIIEME AU XXEME SIECLE
-CAS DE LA MOSQUEE/CATHEDRALE KETCHAOUA-

Cathédrale Saint-Philippe, Alger, 1860-1920. Source: Mosquée de Ketchaoua, Alger, photographie de

Library of Congres. l'intérieur, 2006.

Présenté par : Samir NEDJARI Dirigé par : - M. Thierry LALOT

-M. William WHITNEY

Soutenu le 25 Juin 2012

- Remerciements :

Ë~4~~

/Ðå

ãÇãÊÅ ìá~ í~äÇ~æ í~~~æ

íÐll ááå Ïã~.~

æ ãíÍÑ~~ äãÍÑ~~

Çááå ã.È

Je tiens en premier lieu à remercier mes encadreurs, Monsieur THIERRY LALOT et Monsieur WILLIAM WHITNEY professeurs à l'université Paris I Sorbonne-Panthéon de m'avoir accompagné tout au long de cette année pour l'élaboration de ce travail qui émane en grande partie des idées échangées au cours du séminaire du master recherche.

A ce titre je tiens aussi à remercier mes collègues aux seins du master recherche CRPBC pour leur aide précieuse à travers l'intér~t qu'ils ont porté à ce sujet et leur participation au débat.

Je remercie Monsieur ANDRE GUESLIN, historien et professeur à l'université Paris VII-Diderot pour ses conseils et son apport à ce travail.

Je remercie Madame MATHILDE BARON, de l'université Toulouse II-Le Mirail pour son amabilité et d'avoir mis à ma disposition ses travaux personnels qui m'ont été d'un grand intérêt.

Je remercie Madame ANNE-MARIE BELKAID pour son amabilité, elle qui avec feu docteur CHRISTOPHE DUBOUCHER ont consacré plusieurs années à l'étude et à la collection de documents liés à l'histoire de la mosquée/cathédrale Ketchaoua.

Je remercie mes amies Mademoiselle BOUKHARCHA YASMINE et Mademoiselle BACCOUCHE SABRINA, architectes à l'Office de Gestion et d'Exploitation des Biens Culturels à Alger, pour leur implication dans ce travail, et j'en profite pour remercier tous les autres « scolaires » de la post graduation patrimoine de l'école polytechnique d'architecture et d'urbanisme d'Alger qui n'ont jamais hésité à m'apporter leur aide.

Je remercie mes professeurs, Madame TSOURIA KASSAB du laboratoire Ville-Architecture et Patrimoine à l'école polytechnique d'architecture et d'urbanisme d'Alger ; Mademoiselle KADI HAYAT et Monsieur CHIALI ABDESSAMAD du département d'architecture de Tlemcen, qui ont façonné ma passion pour le patrimoine et les métiers de la conservationrestauration.

Ces remerciements ne seraient pas complets sans une pensée pour mes amis de long date à Tlemcen, Alger et Oran, mes nouveaux amis à Paris, à AMINE MELLOUK qui m'a suivi jusqu'ici, et une pensée toute spéciale à ma bad girl ; A vous tous : Merci de votre présence et de votre soutien.

Mes dernières pensées iront vers ma famille, et surtout mes parents qui m'auront permis de poursuivre mes études jusqu'à aujourd'hui.

Ce travail n'aurait pu aboutir sans l'aide de nombreuses personnes Que me pardonnent celles que j'oublie ici.

sommaire suivant







Rassembler les contraires c est creer l harmonie