WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Impact de la communication pour le changement de comportement en zone de santé d'Uvira

( Télécharger le fichier original )
par Bernard BAHIMBA KALIMURHIMA
Université ouverte/ CIDEP antenne d'Uvira - Licence 2011
Dans la categorie: Communication et Journalisme
  

précédent sommaire suivant

Soutenons La Quadrature du Net !

CONCLUSION

Nous voici au bout de notre mémoire de licence en santé publique, qui a porté sur « l'impact de la communication, pour le changement des comportements en zone de santé d'Uvira ».

La communication est un besoin fondamental au mrme pied d'égalité que le besoin de manger, de boire, de respirer, de s'émouvoir et autres besoins tels que les définit la classification de Virginie Henderson.

Ne pas s'en occuper, pour un agent de santé, c'est exercer partiellement sa fonction qui est, de protéger et promouvoir la santé de l'individu, du groupe et de la communauté. Car la communication est pour les services de la santé, ce que est le sang dans le corps humain.

Pour mener à bien notre recherche, nous nous sommes appuyé sur les méthodes analytique et descriptive. Ces dernières nous permis d'analyser correctement la situation épidémiologique de notre zone de santé, et de la décrire scientifiquement. L'enqurte par questionnaire nous a aidé à récolter les résultats objectifs et relatifs à notre investigation. Quant à l'interview, elle nous a permis d'échanger librement et dans toute indépendance avec nos interlocuteurs sur tous les aspects de la vie pouvant entamer leur santé en particulier et de toute la communauté en général.

Nos objectifs ont été atteints et nos hypothèses se sont confirmés, car la recrudescence de plusieurs maladies endémiques et épidémiques, sont cause du manque d'une communication efficace pour les éviter, ainsi la sensibilisation,la

conscientisation de toutes les couches de notre communauté et surtout l'implantation d'un service ou mieux un département de communication de notre zone de santé, sont sans doute les solutions bien indiquées en vue de faire face à toutes ces maladies.

Enfin pour clore avec notre recherche, disons que toute oeuvre humaine, a toujours fait objet des discussions, suggestions, critiques, avis et considérations. C'est pourquoi, nous ne pensons pas avoir tout épuisé, et demandons à tous nos lecteurs et futurs chercheurs de nous compléter et d'approfondir avec cette recherche.

SUGGESTIONS ET RECOMMANDATIONS

Partant des résultats récoltés , des observations, de la conclusion et des avis certains de nos enquêtés, nous nous voyons obligé de formuler les suggestions et recommandations à toutes les instances concernées, c'est notamment :

I Au Gouvernement Congolais :

- De voter une loi instituant une coordination ou un département de communication ,au sein de chaque structure de santé, à tout le niveau allant de bas en haut.

- Que le cours de communication soit inscrit au programme des cours toutes les écoles secondaires et tous les établissements
d'Enseignement supérieur et universitaire.

II. A la Zone de santé rurale d'Uvira :

- Qu'une coordination de la communication soit implantée au sein de cette zone et que son animateur principal en soit le point focal.

- Que la constitution de cette coordination tienne compte de toutes les parties prenantes de la santé, tant privées que publiques.

- Qu'un programme autonome à l'instar des autres comme, lèpre et tuberculose, paludisme, VIH/SIDA lui soit doté et financé.

- Que les structures de communication soient instaurées de la base à la hiérarchie, pour la planification, l'exécution, le suivi et l'évaluation des séances de communication dans tous les secteurs.

III.A la population locale.

- Que la population soit suffisamment informée avant l'exécution de tout projet en rapport avec sa santé.

BRECHES

Plusieurs littératures ont été écrites sur la communication dans beaucoup de pays et dans plusieurs milieux géographiques.

Nous venons d'initier l'étude de la communication en visant son impact sur le changement de comportement en zone de santé d'Uvira.

Que ceux qui nous lisent contribuent aussi l'étude, nous fassent de remarques et suggestions afin qu'ensemble nos populations en zone de santé d'Uvira adopte un comportement vraiment favorable à la protection et promotion de la santé, don précieux reçu du créateur.

précédent sommaire suivant

Soutenons La Quadrature du Net !





Soutenons La Quadrature du Net !