WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La commercialisation de la mangue bio du Mali: perspectives de développement


par Boubacar TRAORE
Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux - Master complémentaire 2008
  

sommaire suivant

Communauté française de Belgique

FACULTE UNIVERSITAIRE DES SCIENCES AGRONOMIQUES DE GEMBLOUX

LA COMMERCIALISATION DE LA MANGUE BIOLOGIQUE
DU MALI : PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT

Travail de fin d'études

Année académique 2007-2008

Présenté par : Boubacar TRAORE

Promoteurs : Philippe LEBAILLY et Baudouin MICHEL Lecteurs : Marc DELVAULX et Daniel BODSON En vue de l'obtention du Diplôme de Master complémentaire Orientation : Économie et Sociologie Rurales

Copyright

(c) Toute reproduction du présent document par quelque procédé que ce soit ne peut être autorisée qu'avec l'autorisation de l'auteur et de l'autorité académique de la faculté des sciences agronomiques de Gembloux.

Le présent document n'engage que son auteur.

Communauté française de Belgique

FACULTE UNIVERSITAIRE DES SCIENCES AGRONOMIQUES DE GEMBLOUX

LA COMMERCIALISATION DE LA MANGUE BIOLOGIQUE
DU MALI : PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT

Travail de fin d'études

Année académique 2007-2008

Présenté par : Boubacar TRAORE

Promoteurs : Philippe LEBAILLY et Baudouin MICHEL

Lecteurs : Marc DELVAULX et Daniel BODSON

En vue de l'obtention du Diplôme de Master complémentaire

Orientation : Économie et Sociologie Rurales

i

REMERCIEMENTS

Au terme de ce travail de fin d'étude, mes remerciements sincères vont à l'endroit des personnes ci-après nommées :

Philippe Lebailly pour son accord et son implication à toutes les étapes de la réalisation de cette étude.

Michel Baudouin pour son travail remarquable d'encadrement de cette étude.

Daniel Bodson et Marc Delvaulx pour leur travail de lecture, remarques et suggestions pertinentes.

Thomas Dogot et tout le personnel de l'unité d'économie et du développement rural de la Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux pour leur accompagnement durant mon cursus à l'unité.

La coopération bilatérale belgo malienne et Aurélie Vandecruys de la CTB pour le financement et la gestion de la bourse.

Toutes les personnes ressources qui ont collaboré de près ou de loin à l'étude : Stéphane Durand (TERALIS-BIO), Wim Spieringhs (AGRO FAIR), Denis Félicité Zulmas (COLEACP), Moctar Boukanem (PCDA), Modibo Traoré (HELVETAS), Moctar Fofana (AOM), Adama Zongo (FRUITEQ), tous les producteurs de mangues biologiques de Sibirila et Doussoudiana, Assane Zouhry (Ministère de l'Agriculture Maroc), Mme Fatiha (Groupe DELASSUS), M. Zitouni (MOKALA s.c.a), M. Lekchri (SAM), M. Chbouki (Direction Agriculture Casablanca), Abdelkrim Abouyoub (Centre Marocain pour la Promotion de l'Exportation).

Toutes mes familles au Mali et en France.

Tous mes amis et tous mes camarades de promotion.

ii

AVANT PROPOS

Les différentes bases de données statistiques des pays importateurs de mangues biologiques ne font pas de distinction entre mangue conventionnelle et mangue biologique dans la statistique des flux importés. Toutes les mangues sont regroupées en un seul code dans la nomenclature combinée (NC). C'est ainsi qu'avec EUROSTAT, le code 080450 correspond aux mangues, goyaves et mangoustans à l'état frais ou sec. Il faut noter ici que les quantités de goyaves et mangoustans sont infimes, d'où leur rattachement à la mangue. En l'absence donc de données statistiques officielles sur les importations de mangues biologiques, Nous avons donc travaillé avec les chiffres du NC 080450, tout en insistant sur les spécificités du marché biologique tant que cela est possible dans notre analyse.

Les photos, tableaux, graphes et figures dont les sources ne sont pas citées dans le texte ont été élaborés par le soin de l'auteur.

Les montants sont exprimés en franc CFA dans ce travail et 1 euro = 655,89 F CFA.

Un certain nombre d'entreprises sont nommées dans ce travail non pas par publicité, mais pour des raisons de la clarification des faits.

iii

RESUME

Le Mali est un pays qui exporte des fruits exotiques sur le marché européen pour accroître les revenus des producteurs et lutter contre la pauvreté en milieu rural. La mangue conventionnelle demeure le premier fruits et légumes d'exportation du Mali avec une valeur FOB de près de 2 milliards de francs CFA. Pour consolider cette valeur, la segmentation du marché a révélé la mangue biologique comme un produit porteur.

Ainsi des initiatives étatiques et privées ont émergé pour l'organisation et l'accompagnement d'une chaîne d'approvisionnement mangue biologique au Mali. À ce jour, la production et la commercialisation de la mangue bio, qui a commencé il y a trois ans de cela, sont en hausse constante chaque année malgré quelques difficultés et contraintes comme le manque d'infrastructures adéquates, l'absence de structure nationale de certification biologique, l'insuffisance du financement des acteurs de la chaîne, etc.

Après avoir caractérisé les marchés de destination de la mangue biologique du Mali en termes d'exigences réglementaires et commerciales, la présente étude a dégagé les perspectives à moyen terme du marché européen de mangue. Il est apparu que la demande du marché européen en mangue biologique est en croissance depuis une dizaine d'années. Mais cette croissance est atténuée par la capacité d'absorption très limitée du marché de niche mangue biologique et l'émergence d'un mouvement écologique défendant la consommation de fruits dont la production et la commercialisation ont peu d'empreinte carbone sur l'environnement. Pour bien se positionner sur le segment de niche mangue biologique, le Mali doit être compétitif face à la concurrence des pays latino américains voire des pays de la sous région comme le Burkina Faso, la Côte d'ivoire, etc. En Afrique de l'Ouest, les sociétés burkinabés sont bien positionnées sur les marchés de niche mangue bio et bio-équitable grâce à leur partenariat stratégique avec les entreprises d'importation et de distribution des pays européens et leur management de la qualité du produit.

Après le diagnostic actuel de la chaîne d'approvisionnement mangue bio du Mali, une étude Benchmarking a été effectuée au Burkina Faso et au Maroc pour s'inspirer des facteurs clés de succès et les meilleures pratiques afin de déceler et corriger les écarts de compétitivité de la chaîne d'approvisionnement mangue bio du Mali. À l'issue des résultats de cette étude, un plan de compétitivité est proposé pour mieux positionner la chaine d'approvisionnement mangue bio du mali sur le marché européen.

iv

sommaire suivant