WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'empire colonial (a travers l'independant,le roussillon,le travailleur catalan)

( Télécharger le fichier original )
par Mohand DJENNAD
Université de PERPIGNAN - Master 1 Histoire 2005
  

sommaire suivant

Remerciement

Je tiens à remercier en particulier, le directeur de la recherche, Monsieur MARTY Nicolas qui m'a énormément aidé, avec ses conseils constructifs durant toute la période de la rédaction afin de réaliser cette modeste recherche. Grand merci pour lui, car il m'a beaucoup supporté durant toute au long de cette période, et pour la confiance qu'il a eu en moi.

Je remercie également, l'aide apportée par mon amie Marie-Christine pour achever le mémoire, et toutes les personnes qui m'ont aidé de loin ou de prêt : Ceverine, Hafidh, Nadir, Marina.

Sans oublier les tuteurs documentaires ; le personnel des l'archives départementale des Pyrénées Orientales, ainsi que ceux de la médiathèque municipale.

INTRODUCTION 

Ce mémoire de master 1 a pour but d'analyser l'actualité relative à l'Empire colonial à travers trois journaux régionaux : Ces trois organes d'informations, appartiennent à différentes tendances politiques qui animent la vie politique des Pyrénées Orientales entre les deux guerres :

-L'Indépendant : organe officiel des républicains.

-Le Travailleur Catalan : organe des la cellule communiste dans le département

-Le Roussillon : journal des monarchiste et l'action française.

La période étudiée s'étend du 1919 au 1939 également appelée l'entre deux guerres.

L'appui de la recherche envisagée sur les trois journaux, nous montre vraiment l'importance de la presse écrite dans la transmission des événements. Au-delà de la communication, elle participe à la rédaction de l'histoire de la société, comme le montre le sujet étudié, (l'Empire colonial a travers la presse des P.O). Elle couvre tous les domaines de la recherche, car, elle évoque la plupart des activités humaines : publiques et privées. La diversification de ses thèmes d'analyse lui donnera le privilège d'être spécialisé, (politique, économie, sport...etc.).

Mais le type de la presse utilisé dans le sujet traité est typiquement politique.

Les trois journaux considérés comme source, nous donnent une image, multidimensionnelle sur l'Empire coloniale français entre les deux guerres.

La presse des P.O nous montre plusieurs aspects sur l'Empire colonial : Aspects économiques, sociaux, culturels et politiques. Elle nous donne l'attitude des partis politiques des Pyrénées Orientales vis-à-vis de l'Empire colonial et son existence. Il comprend aussi, celle de tous les gens dont la situation matérielle dépend le grand Empire. Il intéresse en fin l'opinion métropolitaine et coloniale.

Le choix porté sur le sujet de « l'Empire colonial à travers la presse locale des Pyrénées Orientales »est lié à de multiples raisons :

-L'importance du sujet sur le plan intellectuel, va permettre de développer mes idées, et mes connaissances : dans le domaine historique. Surtout quand il s'agit de l'Histoire de la France avec ses colonies. Une Histoire qui est mal enseignée dans certaines colonies de l'Empire comme l'Algérie à cause du monopole de l'état même à la mémoire collective du pays. Donc l'occasion m'est présentée pour mieux connaître les liens historiques de la grande France avec ses territoires de l'Outre mer.

- Les valeurs qu'on peut tirer d'une recherche basée sur des sources, à l'exemple de « la presse de l'époque étudiée » sont d'une importance considérable.

- Les valeurs scientifiques se manifestent. Car ma modeste recherche est la première dans le domaine de la recherche historique. Il m'ouvre d'autres portes dans le domaine de la recherche.

- Le manque de publications, sur le sujet de la presse, dans le département, surtout, ce qui concerne la période de l'entre deux guerres

-Avec ce modeste travail, j'espère qu'il soit comme une participation de ma part pour la renaissance d'une histoire partagée entre la France et son Empire. Une mémoire collective qui est entrain de s'effacer dans les esprits.

Le cadre chronologique de la recherche, est un peu exceptionnel. L'Entre deux guerres, marque une période transitoire dans l'histoire du l'Humanité. En effet le monde vient de sortir d'une guerre sanglante, pour se préparer à une autre. La fin de la première guerre, a fait changer plusieurs données internationales :

Pour la France il faut défendre son Empire qui est utile, car le rôle qu'il a joué pendant la guerre va fixer beaucoup plus sa politique coloniale. Défendre le danger communiste, et celui des allemands qui alimentent les révoltes dans les colonies. La France doit aussi réparer ce qui était détruit. L'Entre deux guerres, c'est la période des crises, qui secouent le monde comme celle de 1929.

La période envisagée pour l'étude, n'est pas traitée dans la presse avec la même manière et la même façon, tout au long de la période. Apres l'analyse des articles, on peut constater : des années chargées d'événements et de sujets d'autres non. Cette différence, dépend de : l'importance des événements et de sujets traités pour la presse locale. Après l'analyse des articles dépouillés, on a constaté l'existence de deux périodes qui s'impose avec le plus d'événements et de sujets :

La période de l'Après guerre (les années 1920) constitue une période difficile pour la France dans son Empire : marquée par les soulèvements et les révoltes. Au Maroc par le Berbère Abdel Karim, sous une forme de résistance violente. Contre l'existence de la France sur le territoire Marocain. La France a donc eut beaucoup de problèmes militaires dans sa zone d'influence au Maroc avec le chef Rifain.

Plusieurs insurrections se déclanchent à travers plusieurs territoires de l'Empire durant la même période qui occasionne la fin de la guerre avec des nouvelles données internationales. D'un coté l'indigène est devenu mature par le fait qu'il ait participé à la guerre : Ce n'est plus comme avant la guerre, Maintenant il sait défendre ses droits.

La scène internationale est reversée ; les déclarations de Wilson (les droits de l'homme) avaient une grande influence sur les populations de colonies. On ajutons a cela, la naissance de bolchevisme révolutionnaire qui encourage les révoltes. Sans oublier la propagande allemande afin de venger les sanctions de la guerre contre la France: le premier bénéficier. L'anti colonialisme se manifeste à travers le monde.

Une période délicate (période de crises) pour la France qui vient de sortir d'une guerre trop longue et sanglante. Le lendemain de la guerre, la France se trouvait a moitié détruite. Les pertes humaines sont majeures. Le bilan économique, difficile à évaluer : toutes les activités économiques sont paralysées. L'énergie (moteur de l'économie) enregistre des manques considérables. Les prix s'envolent avec la décadence de la monnaie française (le franc). L'agriculture a perdu son rythme de l'Avant guerre, la même chose pour le secteur de l'industrie. Donc la France est très épuisée à cause de conséquences de la guerre.

Dans une telle situation, la France doit avoir recours à son Empire qui va l'alimenter.

Avec les richesses naturelles et humaines des colonies, la France va pouvoir surmonter la cote et ses déficits.

Une autre période aussi, pleine d'événements gravée dans l'Histoire de la France coloniale. Celle du début des années (1930) ; marquée d'abord par la crise de 1929, et par la crise des vins. La concurrence des produits agricoles des colonies a fait basculer la métropole dans une crise dont la population et les professionnels du secteur ont énormément ressenti cette crise. Celle-ci a touché plus la vigne. La concurrence des vins d'Algerie a celui de la métropole a provoqué la chute des prix, et la surproduction (l'offre est plus élevée que la demande sur le produit). Ce qui explique que les colonies semble ne contribuer qu'à détruire certains secteurs économiques de la métropole.

Il faut signaler que la présence d'archives de la presse est faible entre les deux guerres. Car le nombre d'articles dépouillés n'est pas a la hauteur d'une couverture médiatique sur un sujet aussi vaste que l'Empire. Mais malgré ça, les quelques articles disponibles nous donnent une définition complète sur l'Empire avec ses différents aspects.

Je pense aussi que l'utilisation de certains livres de valeur, écrits sur l'Empire, et le colonialisme, m'on permis de faire un travail plus complet. L'ouvrage de Raoul Girardet « l'idée coloniale en France » fait parti des livre qui m'on très bien servis pour la rédaction de ce mémoire. L'historien a étudié le processus de développement de l'idéologie (doctrine) coloniale depuis la naissance de la troisième République jusqu'a l'époque de la décolonisation. L'idée coloniale s'était développée dans la société française à travers plusieurs étapes. De l'inconscience coloniale jusqu'à la conquête de l'opinion. Celle-ci est concrétisée dans l'événement du 20e siècle qui est l'exposition coloniale de 1930, ou l'image de l'Empire a été exportée en France pour mieux convaincre l'opinion publique de la nécessité de l'Empire.

Un autre livre, d'une valeur incontestable, est celui de MARSEILLE Jacques « Empire colonial et capitalisme français ». Ce dernier m'a mit en relation directe avec tous les articles d'aspects économiques. L'Historien nous montre concrètement (statistiquement) l'histoire de la France et son Empire, sur le plan économique.

FERRO Marc dans « le livre noire du colonialisme » met en relation l'époque coloniale avec l'actualité. Pour lui, l'histoire se refait, le racisme colonial a germé dans le monde, ce qui explique le terrorisme d'aujourd'hui. Mais la valeur qu'on peut tirer de ce livre c'est que FERRO appel a la réconciliation avec l'histoire, qui est la mémoire collective des deux espèces humaines : le colonisateur et le colonisé.

Comme il faut pas oublier « l'Histoire de la France coloniale » avec ses trois tomes (conquête, apogée, déclin). Ces trois tomes m'on beaucoup servit pour mieux comprendre l'Histoire de la colonisation française, depuis son début jusqu'à la décolonisation.

Je pense qu'aujourd'hui il ne faut pas étudier l'Histoire de la colonisation rien que pour démontrer le coupable et la victime. Mais d'essayer avant tout, (la mission des Historiens) de faire des études qui vont permettrent aux deux peuples (colonisés et colonisateurs) de se réconciliés pour vivrent ensemble sans racisme.

Et pour mieux exposer ma modeste recherche, j'ai fait référence a un certain plan : Le sujet contient quatre grands chapitres. Dans le premier j'ai donné une vision sur la presse des (P.O) entre les deux guerres, en introduisant les caractères de la période. Dans le deuxième chapitre ; j'analyse les aspects généraux de l'Empire dans les trois journaux (le nombre d'articles tout au long de la période étudiée 1919 1939 sur l'Empire). La place de l'Empire dans la presse étudiée, et les zones les plus citées dans les articles dépouillés.

Dans le troisième chapitre, j'ai étudié l'Empire a travers la presse avec ses aspects thématiques. La j'ai évoqué : les thèmes qui reviennent souvent dans la presse, a cet effet j'ai donné quelques tableaux qui montrent le nombre d'article par thèmes. Les aspects thématiques sont multiples : économiques, sociaux, politiques et culturels. Il faut signaler que les aspects économiques, se devisent en aspects généraux, et spécifiques. Ces derniers, ont un rapport direct avec la région de Languedoc (le sujet de la vigne, et la concurrence algérienne dans le domaine).

Dans le dernier chapitre j'ai fait une synthèse par journal :

-L'Indépendant et l'Empire

-Le Roussillon et l'Empire

-Le Travailleur Catalan et l'Empire

Dans ce chapitre j'ai analysé la position de chaque journal vis-à-vis l'Empire, et l'importance donnée a l'Empire colonial dans chaque organe d'information étudié.

L'EMPIRE COLONIAL

à travers

L'Indépendant, le Travailleurs Catalan, le Roussillon

1919 - 1939

sommaire suivant