pubAchetez de l'or en Suisse en ligne avec Bullion Vault


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Contribution socio-économique des coopératives d'épargne et de crédit


par Noella INGABIRE
Université Libre de Kigali - Licencie en sociologie 2011
Dans la categorie: Arts, Philosophie et Sociologie
   
Télécharger le fichier original

précédent sommaire suivant

Conclusion partielle

Ce chapitre a consisté en la définition des concepts clés, le cadre de la clarification de la portée de notre réflexion sur les coopératives ; ensuite, nous avons passé en revue quelques écrits concernant les coopératives d'épargne et de crédit.

Il a été question de dégager les différentes notions relatives aux coopératives d'épargne et de crédits : les caractéristiques et le rôle de SACCO, les avantages de SACCO, les services fournis par Umwalimu SACCO, contraintes rencontrées par Umwalimu SACCO au Rwanda le besoin de SACCO au Rwanda, les obstacles qui entravent le développement du SACCO au Rwanda, les défis au développement d'Umwalimu SACCO, les services fournis par Umwalimu SACCO, l'historique de coopérative d'épargne et de crédit dans le monde, en Afrique, et au Rwanda, typologie de coopérative au Rwanda. Nous avons décrit le SACCO, son historique, sa situation géographique, sa mission, ses objectifs, ses buts.

Ce chapitre nous a permis d'avancer dans notre travail en essayant de comprendre notre sujet. Nous pensons que les éléments de ce chapitre vont nous servir de ligne directrice dans la suite de notre recherche.

CHAPITRE II. LA CONTRIBUTION DE LA COOPERATIVE UMWALIMU SACCO

Le but de ce chapitre est de présenter, d'analyser et d'interpréter, les résultats de la recherche. Cette étude a été menée à Umwalimu SACCO, siège social à Remera sur un échantillon de 60 répondants, c'est-à-dire 20 répondants de l'administration SACCO et 40 clients. La recherche a rassemblé les opinions des clients d'Umwalimu SACCO ainsi que celle de son administration et le personnel des opérations pour connaitre la contribution socio-économique des cette coopérative d'épargne et de crédit,

2.1. Identification des enquêtés

L'identification de nos enquêtés comprend trois variables, à savoir : l'age, le niveau d'études le sexe et l'état matrimonial.

2.1.1. Répartition des enquêtés par sexe

Le variable sexe est d'importance capitale dans un travail de recherche, car elle permet de se situer par rapport au genre et de comprendre le degré de la complémentarité dans les services. Cette variable nous a aidés à comprendre le degré du genre dans la mise en application de la politique nationale de coopérative d'épargne et des crédits.

Tableau 1: Le sexe des répondants.

Sexe

Nombre

Pourcentage

Hommes

28

46,6%

Femmes

32

53,3%

Total

60

100%

Source: résultats de notre recherche, avril 2011

Dans le tableau ci-dessus, il est montré que le nombre des femmes est plus élevé c'est-à-dire 28 enquêtés, soit 46,6% que celui des hommes. Le grand nombre des clients de SACCO est constitué des femmes enseignantes ; tandis que les hommes sont à 32, soit 45% des répondants. Cela a été un constat général, depuis longtemps, les femmes qui ont pu étudier fréquentaient les options d'enseignant plus que les autres options: techniques, mécaniques, et les sciences.

2.1.2. Répartition des enquêtés par âge

L'age est un élément important dans l'appréciation et la prise de décision dans un domaine donné, notamment le jugement qu'un individu peut avoir pour ouvrir son chemin vers l'avenir. L'age de l'intimé a été divisé en cinq groupes d'age comme indiqué dans le tableau ci-dessous.

Tableau 2: l'âge des répondants

L'âge de répondants

Effectif

Pourcentage

21-30 ans

9

15

31-40 ans

23

38

41-50 ans

25

42

51-60 ans

3

5

61-70

0

0

Total

60

100%

Source : résultats de notre recherche, avril 2011

Comme l'indique le tableau ci-dessus, la majorité des répondants se retrouve dans la tranche d'age de 41-50 ans. La minorité se retrouve dans la tranche d'age de 51-60 ans.

Vu les résultats présentés dans le tableau 2 entre la tranche d'age 21-30 ans ; se trouvent un bon nombre d'enseignants. Après les études, les jeunes gens embrassent la carrière de l'enseignement, c'est facile à trouver et constitue une occupation temporaire pour les gens qui attendent d'autres qualifications ou un autre emploi.

Et ceci est principalement dü encore au fait qu'à cet âge, la plupart des enseignants ont leurs propre familles ceci constitue des charges supplémentaires qui les obligent à rechercher des sources de revenus.

La tranche d'age de 51-60 ans est très minoritaire, parce que les enseignants, comme tous les autres agents de l'Etat prennent la retraite, au fur et a mesure qu'ils avancent en age.

2.1.3. Répartition des enquêtés selon le niveau d'études

Le niveau d'études de nos enquêtés nous intéresse pour savoir à quel niveau ils peuvent surmonter et résoudre leurs problèmes, sans ignorer que plus on a étudié, mieux on peut gérer ses affaires et participer au développement de sa famille. En effet l'éducation constitue un facteur important pour un changement de mentalité. Elle demeure un puissant moteur du changement d'attitude et de comportement. Le tableau qui suit nous montre la répartition des enquêté selon leur niveau d'études.

Tableau 3: le niveau d'études des répondants

Niveau d'études

Effectif

Pourcentage

Etudes secondaire

27

45

Etudes universitaire

13

21,6

Autre études

20

33,3

Total

60

100

Source : Résultats de notre recherche, avril 2011

Concernant le niveau d'études, le tableau ci-dessus nous fait remarquer que 27 des enquêtés, soit 45% sont des humanistes ; 13 enquêtés, soit 21,6% sont des universitaires, 20 enquêtés, soit 33,3% ont fait autres études.

Le tableau ci-dessus montre que beaucoup d'enseignants ont fait l'école secondaire, ceci est dû au fait qu'à la fin de l'école secondaire beaucoup d'entre-deux vont dans l'enseignement par manque de moyens financiers pour aller à l'université, surtout ceux qui vivent dans la campagne.

2.1.4. Répartition des enquêtés selon l'état matrimoniale

L'enquête s'est intéressée aussi aux informations susceptibles de nous donner quelques éclaircissements sur la situation matrimoniale des enquêtés de SACCO. Le tableau ci-dessus nous donne les détails.

Tableau 4: répartition des enquêtés selon l'état matrimonial.

Etat civil

Effectif

Pourcentages

Marié (e)

36

60

célibataires

24

40

Total

60

100%

Source : résultats de notre recherche, avril 2011

Comme nous montre le tableau ci-dessus 36 enquêtés, soit 60% sont mariés, 24 soit 40% sont célibataires. Ce qui est clair, c'est que les mariés sont plus représentés, que les célibataires, parce que lorsqu'on est mariés, les rôles et les responsabilités dans les ménages deviennent beaucoup. Et là on a besoin d'argent pour nourrir la famille.

2.2. Activités exercées par Umwalimu SACCO à Remera

Les activités de la coopérative Umwalimu SACCO sont principalement la gestion de l'épargne des membres issue de leurs retenues mensuelles de 5% du salaire net. L'octroi des crédits ; les crédits aux groupes d'épargnes des enseignants.

2.2.1. Epargne

Au sein d'Umwalimu SACCO, l'activité d'épargne a débuté en 2008. L'activité de mobilisation d'épargne et la sensibilisation des enseignants à l'adhésion à Umwalimu SACCO a permis d'observer une évolution positive de la COOPEC Umwalimu SACCO de telle sorte qu'en 2010 les épargnes se sont multipliées.

Tableau 5: Épargne chez les enquêtés

Montant épargné

Effectif

Pourcentage

5000-70000

31

52

71000-100000

6

10

101000-400000

17

28

401000-600000

6

10

Total

60

100

Source : résultats de notre recherche, avril 2011

Comme nous le remarquons à travers ce tableau, 31 enquêtés, soit 52% épargnent à Umwalimu SACCO entre 5000 et 70000 Frw ; 6 enquêtés, soit 10% épargnent entre 71.000 et 100.000Frw, 17 enquêtés, soit 28% épargnent entre 101000 et 400000Frw, 6 enquêtés, soit 10% épargnent entre 401000et 600000Frw.

« Lorsque l'on n'a pas beaucoup d'argent, il est d'autant plus important de bien gérer ce que l'on a ; gérer correctement son argent signifie commencer par garder ce que l'on a. Cela implique d'éviter les dépenses superflues et de trouver un endroit bien sure pour conserver l'argent mis de coté, quel que soit le montant. Faire ce choix, le choix d'épargner plutôt que de consommer est le fondement de la bonne gestion de l'argent. » (RUTHERFORD, 2002 :14),

Les enquêtés affirment l'importance d'épargner. Ils disent que plus vous déposez votre argent à Umwalimu SACCO plus vous gagner la confiance de bénéficier de crédit et la sécurité de votre argent est assuré.

L'adhésion à Umwalimu SACCO aide les membres à cultiver l'esprit, d'épargne dans le but d'autofinancer leurs activités.

Ceux qui n'épargnent pas avancent des raisons suivantes :

« Je n'épargne pas car je ne reçois pas la totalité de mon salaire, et d'ailleurs il est insuffisant et ne parvient pas à résoudre mes problèmes de première nécessité».

« Chaque fin du mois, je retire tout mon salaire et il ne reste aucun sou à épargner ».

« Combien puis-je épargner alors qu'il ne reste rien sur le compte en banque » ?

« Peux-tu économiser ce que tu ne possèdes pas ? Si tu es endetté, qu'est ce que tu peux épargner ? Et si celui qui t'a prété de l'argent vient te le demander »

« Je parviens à peine à trouver de quoi manger, que puis-je épargner ? Il ne reste aucun sou sur mon compte ».

« Je retire tout le salaire sur mon compte et les besoins familiaux élémentaires ne sont pas couverts car les problèmes sont nombreux ».

« Comment peut-on épargner alors qu'on touche son salaire avec des dettes innombrables, je récupère toute la somme ».

2.2.2. Crédits

Pour le système de la banque classique, le crédit est éloigné du pauvre pour la simple raison de non-crédibilité. C'est pourquoi la coopérative Umwalimu SACCO est la bienvenue pour permettre à ses membres enseignants de l'école primaire et secondaire d'accéder aux services d'épargne et de crédit. Ces services leurs permettent de constituer un stock de liquidité qui les aidera dans l'avenir.

La coopérative Umwalimu SACCO offre des crédits à court terme, afin de permettre aux autres membres d'avoir accès à des prêts aussi.

Tableau 6: Enquêtés ayant bénéficié de crédits.

Crédit accordé

Effectif

Pourcentage

50.000 à 100.000 Frw

8

13,3%

100.000 à 150.000 Frw

12

20%

150.000 à 200.000frw

10

16,6%

+ de 200.000

30

50%

Total

60

100%

Source : résultats de notre recherche, avril 2011

Comme nous le montre le tableau ci-dessus, 8 enquêtés, soit 13,3% sont accordés le crédit de 50.000 à 100.000 Frw ; 12 personnes, soit 20% sont accordés le crédit de 100.000 à 150.000 Frw ; 10 enquêtés, soit 16,6% ont reçus un crédit de 150.000 à 200.000 Frw ; 30 enquêtés, soit 50% ont reçus un crédit de 200.000 et plus.

Ce tableau montre qu'Umwalimu SACCO accorde un crédit passable à ses membres, ce qui leur permet de mieux investir dans les différentes affaires.

Une enquêté dit que « pour obtenir un crédit, il faut être patient, donc il faut passer et repasser au bureau de la coopérative pour que le dossier avance ». Ici s'engendre un autre problème, donc ici les enseignants risquent de perdre leur boulot à cause de s'absenter chaque fois qu'ils sont au bureau de la coopérative.

Ceux qui ne sollicitent pas des crédits auprès des institutions financières avancent diverses raisons:

« Je ne demande pas de crédit bancaire parce qu'on ne me donne pas la montant sollicite pouvant m'être »

« Je suis incapable de rembourser ce crédit car le taux d'intérêt est très élevé, je préfère m'endetter dans les boutiques des petits commerçants ».

« Le problème est de trouver les fonds pour rembourser et d'ailleurs on ne peut rien faire avec la petite somme qu'on donne qui est proportionnelle au salaire »

« Il peut m'être difficile de rembourser le crédit et par ailleurs trouver du temps libre pour le rentabiliser»

« Je n'ai pas de garanties bancaires, mon salaire est insuffisant, je ne peux pas rembourser ce crédit méme si on me l'accorde ».

Une enquêtée a déclaré ce qui suit : « donner une chance aux enseignants l'accès à des préts les encourage à exercer des activités de développement. "Une augmentation de 10.000 Frw sur le salaire d'un enseignant crée un impact plus faible, mais reflète beaucoup sur le budget national. Si on leur donne un accès facile aux prêts, il les encourage à mener des activités de développement, "

Elle explique que, comme toute autre forme d'épargne, la coopérative de crédit, Umwalimu
SACCO se livre à deux activités principales, qui incluent la gestion de l'épargne des membres

venant de leurs retenues mensuelles de 5% du salaire net du participant par un système de retenue. Ces économies sont faites des économies permanentes et recyclées en prêts qui sont accordés aux membres.

La même enquêté a expliqué que comme une mesure d'efficacité et de la qualité du service, le délai de remboursement s'élève à 2 ans, afin d'éviter les prêts à long terme et de permettre aux autres membres d'avoir aussi accès à des prêts.

Le montant maximum qu'on peut donné en prêt individuel s'élève à 3 millions de francs rwandais, tandis que lorsque les membres ayant des intérêts communs se réunissent en coopérative, ils ont la chance d'en avoir.

Le nombre total des membres qui ont jusqu'à présent bénéficié de la SACCO en termes de prêts et avances s'élevait à 23 900 du 31/12/2010.

"Toutefois, a-t-elle ajouté que le nombre total des membres a augmenté à 42017 au 31/12/2010, et projetons 50 000 membres en 2011. Nous nous efforçons d'augmenter le nombre des bénéficiaires, des prêts à augmenter d'au moins 43%."Certaines difficultés dans le fonctionnement coopératif notamment les retards dans le recouvrement des prêts et l'épargne due à la lenteur des opérations dans le traitement des enseignants membres au niveau du district, le partage d'informations entre les membres et le calendrier des enseignants qui vont également à certaines opérations quand ils ne répondent pas au programme.

2.2.3. Crédit aux enseignants entrepreneurs

La coopérative Umwalimu SACCO favorise l'entreprenariat pour les enseignants. C'est ainsi qu'elle a mis à la disposition de ses membres un crédit destiné aux enseignants entrepreneurs. Cela contribue au renforcement des capacités des Enseignants Rwandais et à encourager les initiatives privées.

Tableau 7: Les enseignants entrepreneurs ayant bénéficié de crédit.

Statut

Effectif

Pourcentage

Homme

4

7

femme

7

12

Aucun

49

81

Total

60

100

Source : résultats de notre recherche, avril 2011

Comme nous montre le tableau ci-dessus, 4 enquêtés entrepreneurs sont des hommes, soit 7% ont bénéficié de crédit ; 7 enquêtés sont des femmes enseignantes et entrepreneurs, soit 12% ont bénéficié de crédit ; 49 enquêtés, soit 81% n'ont rien bénéficiés comme crédit. Cela est dû parce que tous le monde veut obtenir des crédits et comme l'entreprise n'a pas de moyen d'octroyer le crédit à tous les membres à méme temps, elle décide d'octroyer le crédit à court terme, ceci va permettre aux autres d'avoir accès aux crédits, c'est pourquoi nous trouvons 81% qui n'ont pas bénéficié de ce crédit.

Les conditions d'accès au crédit enseignants-entrepreneurs sont les suivantes : être un enseignant âgé de 21 ans au moins, avoir un compte bancaire à Umwalimu SACCO, avoir un antécédent positif de crédit.

Ce crédit est individuel et s'adresse exclusivement aux enseignants exerçants des activités économiques dont la taille est plus importante que celles des groupes d'épargne et de crédit. Les enseignants souhaitant bénéficier de ce crédit doivent verser sur leurs comptes 25% du crédit sollicité comme épargne préalable. (Plan d'action Umwalimu SACCO 2009).

Nouer les deux bouts du mois dans la ville de Kigali étant enseignant n'est pas chose facile, nous ont affirmé 7% des répondants ; l'éducation des enfants, les logements grâce Umwalimu SACCO, ça va déjà mieux, car ils peuvent satisfaire leurs besoins fondamentaux. Les mariés disent qu'avant l'adhésion à Umwalimu SACCO, ils dépendaient de leurs familles et leurs partenaires, aujourd'hui, certains ont construit leurs propres maisons.

2.3. Contribution d'UMWALIMU SACCO à l'amélioration des conditions de vie de ses membres.

La majorité de nos répondants affirment que, la coopérative Umwalimu SACCO a énormément contribué à la promotion de leurs conditions de vie, tel que le revenu mensuel, mais à des degrés différents ; un d'entre-eux a affirmé que la première fois, il avait reçu une somme de 300.000 Frw qu'il a investi dans une activité génératrice de revenu qui lui a permis de rembourser son crédit.

Maintenant il est en capable de demander 3 millions, crédit à court terme. La plupart de ces enquêtés disent qu'avant d'adhérer à Umwalimu Sacco ils étaient sans aucune autre activités, aujourd'hui, ils sont commerçants au quartier commercial de Kigali.

Tableau 8: une évaluation de la contribution d'Umwalimu SACCO à la promotion des conditions de vie.

Réponse

Fréquence

Pourcentage

Umwalimu Sacco a beaucoup aidé

55

91,6%

Umwalimu SACCO n'a pas aidé du tout

5

8,4%

Total

60

100%

Source : résultats de notre recherche, avril 2011

Les résultats montrent que 55 enquêtés, soit 91,6% affirment que Umwalimu SACCO les a beaucoup aidé ; 5 enquêtés, soit 8,3% disent que Umwalimu SACCO ne les a pas aidé du tout. Plusieurs clients de Umwalimu SACCO ont des antécédents négatifs concernant le remboursement des crédits ce qui les empêche de demander un nouveau crédit suite au manque de remboursement, ils disent que Umwalimu SACCO ne les a pas du tout aidé.

Selon 91.6% disent que Umwalimu SACCO les a beaucoup aidé à fructifier a extendre leurs affaires et a l'amélioration de condition socio-économique de leur vie ainsi que l'amélioration de leurs compétences en gestion, en les aidant à accroître la productivité, afin d'obtenir des rendements plus élevés sur leurs investissements et d'augmenter leurs revenus ainsi que leur niveau de vie. Cela montre qu'ils ont plus d'avantages, ils peuvent maintenant obtenir d'autres sources de revenus de leurs affaires.

2.3.1. Améliorations des conditions sociales

D'une manière spécifique, l'étude vise à identifier les niveaux de revenus des enseignants, évaluer leur niveau de satisfaction des besoins, identifier leurs initiatives de diversifications des revenus, à montrer comment les problèmes socio-économiques auxquels font face les enseignants se répercutent sur la qualité de l'enseignement au Rwanda et enfin montrer comment l'amélioration des conditions de vie des enseignants contribuerait à l'amélioration de la qualité des services, et par conséquent augmenter leur rendement.

2.3.1.1. La santé

Avant l'adhésion à la Coopérative Umwalimu SACCO, l'accès aux soins de santé de santé était difficile et élémentaire. Après avoir adhéré à la coopérative, les membres ont eu les moyens d'accéder aux soins de santé grace à l'assurance maladie. La promotion de l'assurance maladie chez les membres de la coopérative Umwalimu SACCO constitue un principe majeur. Les coopératives se sont chargées de payer des cotisations à la mutuelle de santé pour tous leurs coopérateurs, les membres sont assurés à 97%.

D'une manière général, l'adhésion à Umwalimu SACCO a permis à ses membres d'accéder aux soins de santé, même dans les cabinets privés ou ils ne se faisaient pas soigner avant l'adhésion.

La plupart de nos enquêtés affirment qu'une fois c'était le désespoir total car, aller à l'hôpital étais pour eux, un rêve, et conséquemment ils faisaient recours aux médecins traditionnels, mais après avoir adhéré à Umwalimu SACCO, se faire soigner ce n'est plus un problème, ils peuvent aller se faire soigner n'importe quel médecin.

Tableau 9: Adhésion à l'assurance maladie

 

Effectif avant

Pourcentage

Effectif âpres

Pourcentage

Mutuelle de santé

15

25

40

66,6

RAMA

5

8,3

15

25

Aucune assurance

40

66,6

5

8,3

Total

60

100%

60

100%

Source : résultats de notre enquêtés

Comme le tableau nous montre, 15 enquêtés, soit 25% étaient dans l'assurance maladie de la mutuelles de santé avant l'adhésion à Umwalimu SACCO, et 40 enquêtés, soit 66,6% après l'adhésion ; 5 enquêtés, soit 8,3% étaient dans l'assurance maladies, RAMA et 15 enquêtés soit 25% après l'adhésion à Umwalimu SACCO.

Les coüts d'accès aux soins de santé ont été allégés par l'adhésion des enseignants à l'assurance de soins de santé primaire attravers RAMA et la mutuelle de santé.

Comme le tableau nous montre, il y a un grand nombre des enquêtés, 40 personnes soit 66,6% qui n'étaient pas dans l'assurance maladie avant l'adhésion à Umwalimu SACCO, et après l'adhésion on vois que le nombre a bien augmenté, la raison est que, plusieurs membres de Umwalimu SACCO après avoir y adhérer, ils ont accès au crédit pour se faire soigner, et parce qu'ils ont déjà un autre source financier grâce à Umwalimu SACCO ils peuvent se faire soigner sans problèmes. Bien avant les enseignant étaient affiliés à la RAMA ou a la mutuelle de santé mais ils étaient peu nombreux, parce que les médicaments étaient trop cher et ils n'avaient pas des moyens.

Cependant, le gouvernement Rwandais a ménager beaucoup d'effort pour améliorer les conditions de vie des enseignants tel que l'instauration du système de protection sociale (RAMA), l'instauration de la Coopérative d'Epargne et de Crédit « Umwalimu SACCO »,

Selon le Rapport de l'Organisation Mondiale de la Santé cité par KAMANZI, (2009 :62), « Améliorer la santé et la longévité des pauvres est une fin en soi, un objectif fondamental du développement. Mais l'amélioration de la santé est aussi un moyen de parvenir aux objectif de développement, c'est-à-dire non seulement l'équité et la justice sociale, admis depuis longtemps mais également le développement économique, »

Les pays dont la population jouit d'une bonne sante et d'une bonne éducation parviennent nettement mieux à instaurer une croissance durable que ceux dont la population a un niveau de santé médiocre.

Le même rapport précise que, la bonne santé contribue au développement économique de nombreuses façons :

> évolution de la démographie, l'amélioration de la santé entraine une réduction des taux de mortalité et de fécondité ainsi qu'une réduction de rapport de dépendance. Il devient alors possible d'investir davantage dans la santé et l'éducation de chaque enfant.

> Augmentation du niveau d'instruction, les enfants en bonne santé apprennent mieux et ont un meilleur taux de fréquentation scolaire. Lorsqu'ils parviennent à l'âge adulte, étant plus instruits, ils produisent davantage.

> Accroissement de la productivité du travail, des travailleurs en bonne santé sont physiquement et intellectuellement plus productifs. Ils gagnent des salaires plus élevés, ils perdent moins des journées de travail que ceux qui sont atteints de maladie chronique.

Cela non seulement contribue directement à la croissance, mais également à l'investissement.

Ainsi, ce rapport cité par KAMANZI, (2009 :62), dit que « la bonne sante est liée à la croissance économique, la mauvaise santé et la maladie nuisent au développement économique et entrainent la pauvreté. » Ceci est très proche de ce qui a été observé dans la coopérative Umwalimu SACCO.

2.3.1.2. L'éducation

L'éducation est trop chère et la politique éducative ne peut atteindre ses résultats sans prendre en considération les conditions de travail des enseignants qui sont maîtres du créneau. Ainsi, les enseignants doivent travailler dans des conditions leurs permettant d'atteindre au maximum les performances souhaitées.

La scolarisation des enfants est un sujet à attirer notre attention compte tenu de son importance dans le développement socio-économique, c'est aussi un indicateur du niveau de vie de la population. Le tableau ci-dessous nous montre les détails.

Tableau 10 : les dépenses dues à l'éducation

Frw

effectif

Pourcentage

Achat facile du

matériel scolaire

12

20

Achat facile

d'uniforme

22

36,6

Payement facile de

minerval

18

30

Les enfants

fréquentent une école privée

8

13,3

Total

60

100

Source: résultat de notre enquêtés avril 2011

Dans le tableau ci-dessus il est montré que 12 enquêtés, soit 20% peuvent acheter du matériel scolaire; 22 enquêtés, soit 36,6% peuvent acheter facilement d'uniforme; 18 enquêtés, soit 30% peuvent facilement payer le minerval de leur enfants ; et 8 enquêtés, soit 13,3% leur enfants fréquentent une école privée.

En réponse de savoir s'il est facile de trouver cet argent, 41,6% des enseignants ont répondu qu'ils ne peuvent pas payer facilement les frais de scolarité de leurs enfants et méme ceux qui y parviennent (16,6%), fournissent des efforts considérables.

Ceux qui n'ont pas répondu à la question sont des célibataires qui n'ont pas encore d'enfants ou les jeunes couples dont les enfants n'ont pas encore commencé l'école.

2.3.1.3. Le logement

Beaucoup d'enseignants n'ont pas leurs propres logements. Ils louent des maisons de valeur minimale. Le tableau suivant montre les dépenses mensuelles en logement.

Tableau 11: dépenses mensuelles sur le logement

Frw

Effectif d'enseignants du Primaire

%

Effectif d'enseignants

du secondaire

%

J'ai construit ma propre maison

32

53,3

15

25

J'ai reconstruit

ma maison

8

13,3

41

68,3

J'ai acheté une parcelle

9

15

0

0

J'épargne pour

acheter une

maison

13

21,6

0

0

total

60

100

60

100

Source : résultat de notre enquête avril 2011

Dans le tableau ci dessus il est montré que, 32 des enquêtés, du primaire soit 53,3% ont construit leurs propres maisons, 8 enquêtés, soit 13,3% ont reconstruit leurs maison ; 9 enquêtés, soit 15% ont acheté leurs propres maison; 13 enquêtés, soit 21,6% ils épargnent pour acheter une maison.

Ceci montre que l'adhésion à Umwalimu SACCO à beaucoup aidé ses membres car la plupart d'entre eux ont construit leurs propres maisons, les ont renouvelles, louent des maisons modestes...

L'enquête a révélé également que certain ont un logement modeste soit les certains n'ont pas le matériel nécessaire de base comme le lit avec un matelas convenable, le salon complet et le matériel de cuisine.

Des commentaires pour ceux qui ont le matériel ci-haut identifié ont été relevés ; les plus importants sont tels que ces objets modestes, usés et insuffisants. La majorité de ceux qui n'ont pas répondu à la question sont encore des célibataires et vivent sous le toit paternel d'autres n'ont rien comme matériel de maison.

2.3.1.4. L'alimentation

Pour comprendre la situation alimentaire de nos enquêtés, nous avons demandé combien de repas ils prennent par jour, car une malnutrition leurs empêche de bien se développer physiquement et intellectuellement, alors qu'une nutrition suffisante et riche non seulement influence la santé physique, mais aussi la santé psychique et mentale. Ainsi donc, une bonne nutrition étant la clé du développement, les membres de la coopérative Umwalimu SACCO ont besoin d'un ratio alimentaire équilibré pour leur santé et pour mieux s'acquitter de leur travail quotidien.

Dans cette analyse, il a été question de recueillir les opinions des enseignants quant à l'utilisation de leur salaire pour couvrir les besoins primaire de base tel que la nourriture, boissons etc., parce que l'adhésion à Umwalimu SACCO doit changer la vie d'un enseignant quoi qu'il en soit, pour le développement durable du pays.

Tableau 12: changement au niveau de l'alimentation

Nombre de

repas par jour

Effectif avant

l'adhésion

%

Effectif après

l'adhésion

%

1 repas

10

16,6

14

23,3

2 repas

10

16,6

14

23,3

3 repas

10

16,6

30

50

Aucun repas

30

50

2

3,3

Total

60

100

60

100

Source : résultats de notre recherche avril 2011

le tableau ci-dessus nous montre que 10 enquêtés, soit 16,6% pouvaient avoir un repas petit avant l'adhésion dans Umwalimu SACCO, et 14 enquêtés, soit 23,3% après l'adhésion dans Umwalimu SACCO ; 10 enquêtés, soit 16,6% seulement ils peuvent avoir le repas de midi avant l'adhésion à SACCO et 14 enquêtés, soit 23,3% peuvent manger à midi après l'adhésion ; 10 enquêtés, soit 16,6% peuvent avoir le diner, avant l'adhésion dans SACCO et 30 enquêtés, soit 50% ne peuvent pas avoir aucun repas avant l'adhésion, 2 enquêtés, soit 3.3% ne peut avoir aucun repas après l'adhésion à Umwalimu SACCO.

Certains enquêtés affirment qu'ils mangeaient une fois par jour difficilement, mais après l'adhésion à Umwalimu SACCO la vente des vivres fait parti de leur commerce, donc ils trouvent à manger très facilement et sont satisfait. Un enquêté nous a dit que, aller au marché et prendre la nourriture dans son propre boutique est très différent. Quand on n'a pas d'argent c'est impossible d'aller au marché.

C'est vrai que le nombre de repas pris par jour a sensiblement augmenté grâce à l'adhésion à Umwalimu SACCO qui leur a permis d'augmenter le revenu afin d'améliorer leur alimentation.

Ceci nous montre comment l'adhésion à Umwalimu SACCO a beaucoup aidé dans tous les domaines, car après avoir adhéré à Umwalimu SACCO, le changement se fait remarquer pour la plupart des membres, tant au point de vue de santé, éducation, logement, et alimentaire etc.

2.3.2. Amélioration sur le plan économiques

Les conditions économiques des enseignants ont été analysées après l'adhésion dans la coopérative d'Umwalimu SACCO et à partir des salaires qu'ils touchent, des institutions bancaires qu'ils utilisent et d'autres moyens utilisés pour satisfaire leurs besoins financiers. La présence des coopératives Umwalimu SACCO a été un atout pour ses membres, parce qu'ils font des commerces, grâce aux crédits octroyés par la coopérative.

Cet impact, se matérialise par la modernisation du Secteur. L'accès aux soins médicaux, l'éducation des enfants, l'habillement, l'alimentation, l'épargne et d'autres aspects économiques.

2.3.2.1. Activités génératrices de revenu crées par les membres d'Umwalimu SACCO

Notre recherche nous a amené à constater d'une part que la mise en place d'Umwalimu SACCO a contribué à fournir aux adhérents des activités générateurs de revenu qui les aident à sortir de la pauvreté. D'autre part, la population environnante bénéficie des services directs ou indirects liés à l'existence d'Umwalimu SACCO.

Tableau 13:Activités génératrices de revenus.

Activités ou projets

Effectif

Pourcentage

Agriculture

30

50

Elevage

15

25

Commerce

15

25

Total

60

100

Source : résultats de notre recherche, avril 2011-

Les résultats de notre enquête représentés dans ce tableau nous montrent que 30 enquêtés, soit 50% affirment qu'ils ont pu développer leurs activités agricoles. La coopérative aide leurs membres à acquérir le matériel agricole, la semence, les champs grâce aux revenus mensuels et annuels ainsi que les crédits. 15 enquêtés, soit 25% d'enquêtés disent qu'ils ont pût pratiquer l'élevage ; 15 enquêtés, soit 25% ils font le commerce grâce à la coopérative.

Nous constatons qu'un enseignant peut faire à la fois plusieurs occupations génératrices de revenus compte tenus de la demande qu'il a.

La population locale bénéficie de ces activités en trouvant du travail, en achetant la nourriture, le lait, etc. ces activités génèrent un revenu important aux membres mais aussi la population locale en tire le profit parce qu'elle trouve le lait dans leurs quartiers et à bon prix. Ces différentes activités permettent aux membres à améliorer leurs conditions de vie.

Ceux qui n'ont pas d'autres occupations soulignent que les activités génératrices de revenus
sont nombreuses mais il leur est difficile de les faire car ils n'ont pas de moyen matériel ni

également des moyens financiers comme fonds de roulement pour démarrer une activitéquelconque.

Ainsi, ils le déclarent en ces termes :

« Il y a à faire mais quand est ce que tu peux le faire ? Comment peux-tu - le faire ? Avec quels moyens peut-on le faire « ?

« Quand est-ce que je peux le faire si tu t'imagines que je dois être toujours à l'école. Où est ce que je peux trouver le fonds de roulement moi qui suis veuve ? Qui pourrait m'appuyer »?

« Du moins, je peux cultiver mais je rentre tard dans la soirée affamée et fatigué. Pas de temps matériel pour exercer d'autres activités, et méme la nuit, l'on est occupé par les préparations de leçons du lendemain ».

2.3.2.2. Créations d'emplois

La coopérative Umwalimu SACCO a pour mission aussi d'améliorer les conditions de vie de ses membres grace aux activités qu'elle réalise. Pour réaliser ces activités elle donne d'emplois aux membres et aux autres personnes compétentes. C'est dans ce cadre qu'elle contribue à la création d'emplois.

En effet selon JURGEINTEIN, (2000 :52), les coopératives peuvent créer des emplois de plusieurs manières différentes :

> Les coopératives entant que lieu de travail collectif : c'est le cas lorsque les coopératives travaillent ensemble dans une unité de production commune.

> Les coopératives entant qu'employeurs : c'est le cas des coopératives dont les employés salariés ne sont pas nécessairement des coopérateurs ;

> Les coopératives entant que promoteur d'auto emplois : c'est le cas lorsque les coopératives améliorent la situation économique de leurs membres ;

Tableau 14: Création d'emploi par les enseignants membres de SACCO

 

effectifs

pourcentage

Ont créée des emplois

40

66,6

N'ont pas créée d'emplois

20

33,3

Total

60

100%

Source : Résultats de notre enquête avril 2011

Les résultats de notre enquête présentés dans ce tableau nous montrent que 40 enquêtés, soit 66,6% ont crée leurs propres emplois grâce aux crédits reçu par Umwalimu SACCO ; tandisque 20 enquêtés, soit 33,3% n'ont rien crées comme emplois.

La raison qui fait qu'il y a un nombre limité d'emplois créés, c'est que de nombreuses petites
entreprises ont souvent commencé comme un projet familial qui est source d'un revenu

supplémentaire à la famille. Elles sont donc dans la plupart des cas dirigées par des membres de la famille immédiates à citer la femme, le frère ou la soeur du propriétaire.

Certaines personnes ne considèrent pas les membres de la famille qui travaillent pour leur entreprise comme des salariés mais plutôt comme des personnes qui travaillent bénévolement pour la famille.

Quand un ou deux membres de la famille sont impliqués dans le fonctionnement de l'entreprise, c'est aussi une promotion de l'emploi qui aide à résoudre le problème du chômage, source de la pauvreté au Rwanda.

précédent sommaire suivant