WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Administrer par l'écrit : le grand cartulaire de l'évêché de laon


par Romain RIBEIRO
Université Paris I Panthéon-Sorbonne - Master II Recherche 2014
  

sommaire suivant

Romain RIBEIRO

Mémoire de Master

Soutenu en Juin 2014

ADMINISTRER PAR L'ECRIT

Le Grand cartulaire de l'évêché de Laon

Sous la direction de Laurent FELLER

1

Couverture : extrait de la table des matières du Grand cartulaire de l'évêché de Laon ; G2, A. D. de l'Aisne, f° 2v°-3r°.

2

3

Table des matières

Remerciements 8

Avant-propos 9

SOURCES

Sources manuscrites 11

Source principale 11

Sources secondaires 12

Sources éditées 18

Introduction

Historiographies, problématiques et enjeux

HISTORIOGRAPHIES

Scripturalité et cartulaires 21

Renouveau de l'approche socio-économique des sociétés médiévales 25

Contextualisation historique de l'évêché de Laon 28

Les origines de l'évêché de Laon 28

Les événements de 1112 29

Splendeurs et misères d'un évêché 31

L'évêché de Laon à la fin du XIIIe siècle 40

Processus historique et cartularisation 42

PROBLEMATIQUES

Étude des conditions d'élaboration du cartulaire 44

Les dimensions mémorielle et identitaire du cartulaire 47

Le cartulaire : un outil référentiel 49

ENJEUX 53

4

Première Partie

Usages et représentations de l'écrit dans le Grand cartulaire de l'évêché de Laon

CHAPITRE I - LE GRAND CARTULAIRE DE L'EVECHE DE LAON : ASPECTS CODICOLOGIQUES ET PALEOGRAPHIQUES

Composition matérielle 56

État général du cartulaire 56

L'agencement des cahiers 56

Foliotation 58

Dimensions et mises en page 59

Structure interne 62

Etat des lieux 62

Hypothèses d'agencement 62

Identification des phases d'écriture 63

CHAPITRE II - LE CARTULAIRE : UN INSTRUMENT RATIONALISE PAR UN USAGE
PRAGMATIQUE DE L'ECRIT

La table des matières : un listage structuré mais non exhaustif des rubriques

67

Description codicologique 67

Description archivistique 67

Un cahier annexe mais structurant : l'effet de liste 68

Table des matières et corpus textuel : analyse comparative des phases

d'écriture 69

Les systèmes de repérage graphique 71

Les systèmes de renvoi 72

Les indices graphiques d'ordonnancement 74

Les réclames : l'agencement logique et séquentiel des différents cahiers 76

Le cahier n°13 : vers une archéologie archivistique de la cartularisation 77

Un foliotage indépendant 77

Une mise en page brouillonne 79

Une codification alphabétique des actes 80

5

CHAPITRE III - INTERTEXTUALITE, SELECTION ET LOGIQUES DE REMPLOI AU SEIN DU GRAND CARTULAIRE DE L'EVECHE DE LAON

Le Grand cartulaire de l'évêché de Laon : entre continuité et innovation

textuelles 84

Le Grand cartulaire et le Petit cartulaire 85

Le Grand cartulaire et les archives épiscopales 87

Le codex : une condensation textuelle pour un usage pratique de

l'information 92

Le cartulaire : un objet dynamique 93

Un instrument issu d'un travail collectif 93

Les signes d'une utilisation postérieure à la compilation primitive 95

Conclusions partielles 96

Seconde Partie

Administrer ou commémorer ? L'ambivalence du processus de cartularisation au sein du Grand cartulaire de l'évêché de Laon

CHAPITRE I - LE CARTULAIRE EN TANT QUE SUPPORT REFERENTIEL DANS LE CADRE D'UNE GESTION PATRIMONIALE DE L'EVECHE DE LAON

L'écrit comme établissement d'une référence jurisprudentielle dans une

société conflictuelle 101

Norme référentielle et validité pratique 101

Une normalisation des rapports de force 102

L'établissement de dossiers 103

Un outil de gestion des intérêts patrimoniaux de l'évêché 105

L'utilisation d'une base de données relationnelle : un recensement

systématique du patrimoine épiscopal 106

Patrimoine foncier 107

Patrimoine juridique 112

Patrimoine socio-politique 113

La confection du cartulaire : point d'ancrage d'une mainmise plus accrue de

l'évêque sur son territoire ou testament institutionnel ? 115

L'affirmation d'une puissance institutionnelle 115

... ou un outil de commémoration ? 117

6

CHAPITRE II - « LES PAROLES S'ENVOLENT, LES ECRITS RESTENT ». L'ECRIT COMME
AFFIRMATION SYMBOLIQUE DE LA MEMOIRE ET DE L'IDENTITE EPISCOPALES

Le Grand cartulaire de l'évêché de Laon ou le principe de monumentalisation

par l'écrit 120

La cartularisation : réflexion sur la valeur de l'écrit 121

De l'oral à l'écrit 121

La cristallisation d'une discontinuité spatio-temporelle 123

Un panorama de près de deux siècles sur la représentation de l'espace au sein

de l'évêché de Laon 124

Pouvoir et territoire : l'affirmation spatio-temporelle de l'autorité épiscopale

125

Le Grand cartulaire de l'évêché de Laon : une cartographie scripturale de

l'aire d'influence épiscopale ou le principe d'inscripturamento 128

CHAPITRE III - LE CARTULAIRE : UN INSTRUMENT DE LEGITIMATION DU MINISTERE

EPISCOPAL

Un instrument performatif dans un processus de coopétition politique 132

L'évêque et les communes du paysage laonnois 134

L'évêque et ses ministériaux 136

L'évêque et les seigneurs concurrents 142

Une légitimation symbolique de l'ordonnancement traditionnel du monde

144

Un usage ritualisé de l'écrit 144

L'écrit comme mise en scène de l'ordre social 145

L'esquisse d'une analyse réticulaire de la société laonnoise sous le prisme du

Grand cartulaire de l'évêché de Laon 149

Conclusions générales et perspectives de recherche 153

sommaire suivant







Rassembler les contraires c est creer l harmonie