WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Réalisation et mise au point d'un système de brouillage GSM 900-1800


par Yazid Hmeydi
Institut supérieur des études technologiques en communications de Tunis - Projet de fin d'études 2009
Dans la categorie: Informatique et Télécommunications
   
Télécharger le fichier original

précédent sommaire suivant

4. Simulations du premier `patch' [935-960]MHz

4.1. Modèle schématique sous ADS

A partir des valeurs calculées précédemment, nous réalisons une simulation sur le logiciel ADS. Le schéma du circuit est le suivant :

Figure 3.1. Modèle schématique du `patch' [935_960] MHz

La simulation dans la bande de fréquence 0,8 GHz à 1 GHz avec un pas de 10 MHz nous donne un résultat inacceptable, le pic du coefficient de la réflexion S11 est en 960 MHz.

Figure 3.2. Variation du facteur S11 en fonction de la fréquence

La figure ci-dessus donne la valeur de l'impédance d'entrée de l'antenne en fonction de la fréquence sur l'abaque de Smith donnée par le logiciel de simulation ADS. Nous remarquons que la courbe d'adaptation n'est pas au centre de l'abaque de Smith qui forme le point d'adaptation. Notre antenne n'est pas adaptée à 50 Ù dans la bande de fonctionnement. Nous passons maintenant à l'optimisation des dimensions de notre `patch', l'interface TUNING dans le menu Tools nous permet de voir simultanément la variation du coefficient S11 en fonction du variation des dimensions de la ligne quart d'onde et du `patch' .

Figure 3.3. Optimisation des dimensions du `patch'

Le pic est centré sur la fréquence centrale de notre bande [935-960]MHz avec un minimum de -52.168 dB. En effet, la courbe représentative de la variation du facteur S11 en fonction de la fréquence est parfaitement acceptable vu qu'elle est étalée sur la bande voulue, inferieur a -10 dB avec un minimum de -10.020 dB pour une fréquence égale a 953 Mhz (m2) et une valeur de -10.106 dB pour la fréquence 942 MHz. La figure 3.4 donne la valeur de l'impedance d'entrée de l'antenne sur l'abaque de Smith. Nous pouvons dire que notre antenne est presque adaptée à 50 ohm dans la bande [935-960] MHz.

W'

L'

W

L

Figure 3.4. Impédance d'entrée de l'antenne

4.2. Simulation sous Momentum (Modèle électromagnétique)

4.2.1. Première antenne

Nous générons le layout correspondant au modèle schématique. Nous définissons le substrat, et nous ajoutons le port d'excitation. Le maillage adopté dans cette simulation est de 15 cellules par longueur d'onde, ce qui est ici suffisant pour obtenir la convergence du simulateur. L'antenne est représentée par la (Figure 3.5).

Notre patch possède les dimensions suivantes : W=78.8 mm

L=77.44 mm

L '=15.2 mm W'=1.155 mm

 

Figure 3.5. L'antenne `patch'

Figure 3.6. Résultats de la première simulation sous Momentum

L'etude analytique de la courbe representative de la variation du facteur S11 en fonction de la fréquence ( Figure 3.6) montre un resultat non acceptable, l'antenne résone sur la fréquence 929.4MHz (m1) au lieu de 947.5 MHz(m2),le parametre S11 est au dessus de la valeur seuil tolérée (-10 dB) tout le long de notre bande avec une reponse de - 4.447 Db pour la fréquence centrale 947 Mhz. La représentation de S11 sur l'abaque de Smith est donnée par la Figure 3.7.

Figure 3.7. Impédance d'entrée sur l'abaque de Smith

précédent sommaire suivant