WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Etude sur le déploiement d'un réseau informatique administré par Windows 2008 Serveur avec une optimisation du QOS dans une entreprise publique

( Télécharger le fichier original )
par Yannick MUKOLE MPALUNGUNU
Institut supérieur d'informatique programmation et d'analyse (ISIPA) RDC - Ingénieur informaticien 2010
Dans la categorie: Informatique et Télécommunications
  

précédent sommaire suivant

PREMIERE PARTIE : GENERALITES

CHAPITRE I : GENERALITES SUR LES RESEAUX INFORMATIQUES

L'idée de réseau est probablement aussi ancienne que la télécommunication elle-même. Imaginez l'âge de la pierre, les tam-tams étaient utilisés pour transmettre des messages entre les individus. Supposez que l'homme de cavernes A veuille inviter son homologue B à participer à une partie de jets de pierre. Ils habitent trop loin l'un de l'autre pour que B entende A tambouriner sur le tam-tam. Quelles solutions A a-t-il ? 1) se rendre chez B,2) se procurer un tam-tam plus puissant, 3) demandez à C qui habite à mi-chemin de transmettre le message. Cette dernière solution est ce que l'on appelle la mise en réseau1(*).

I.1. DEFINITION DU RESEAU INFORMATIQUE

Un réseau informatique est un regroupement des ordinateurs et d'autres dispositifs interconnectés entre eux par des câbles ou non, permettant la communication entre eux et partage des ressources (informations et matériels). En informatique, on peut élaborer un réseau sans fil (wifi) ou un réseau avec fil.

I.2. DIFFERENTS TYPE DES RESEAUX

I.2.1. Les réseaux LAN

Les réseaux LAN (Local Area Network) sont des réseaux ne dépassant pas 10 km (exemple d'un immeuble) ; Ils sont privés. Le débit peut aller de quelque Mb/s à 100 Mb/s. Le réseau LAN permet de relier des ordinateurs généralement situés dans le même édifice. Ils sont privés.

Fig. I. 1. Réseaux LAN

I.2.2. Les réseaux MAN

Les réseaux MAN (Métropolitain Area Network) ne dépassent pas 200 km. Permettent de relier des réseaux locaux par exemple à l'étendue d'une ville. Ils peuvent être privés ou publics ; ces réseaux « fédérateurs » permettent aussi de relier plusieurs LAN entre eux.

Fig. I.2. Réseau MAN

I.2.3. Les réseaux WAN

Les réseaux WAN (WIDE AREA NETWORK) sont des réseaux à échelle nationale ou internationale. La plus part sont publics, les débits dépendent du support, des réseaux et font 56 KGB/s pour les modems les plus performants à l'heure actuelle à plus de 512 KGB/s. Ils permettent de relier des réseaux locaux séparés par de longue distance par exemple : cinq continents différents.

Fig. I. 3. Réseaux WAN

Il existe deux autres types de réseaux : les TAN (Tina Area Network) sont identiques aux LAN mais moins étendus (2 à 3 machines) et les CAN (Campus Area Network) identiques aux MAN (avec une bande passante maximale entre tous les LAN du réseau).

* 1 T.BAUTTS, DAWSON, N.PURDY, L'Administration réseau sous LINUX, éd. Oreilly, Paris

précédent sommaire suivant