WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les logiciels libres, une économie coopérative


par Jason BOMHALS
Haute Ecole de la Province de Namur - Bachelier Assistant de direction - langues 2014
  

sommaire suivant

Année académique 2013 - 2014

HAUTE ÉCOLE DE LA PROVINCE DE NAMUR

Catégorie économique

Baccalauréat en secrétariat de direction option langues

Enseignement économique supérieur

PE/tc

rue Henri Blés
5000 NAMUR

TRAVAIL DE FIN D'ÉTUDES

Les logiciels libres, une économie

coopérative

Auteur:

Jason BOMHALS

Année académique 2013 - 2014

HAUTE ÉCOLE DE LA PROVINCE DE NAMUR

Catégorie économique

Baccalauréat en secrétariat de direction option langues

Enseignement économique supérieur

PE/tc

rue Henri Blés
5000 NAMUR

TRAVAIL DE FIN D'ÉTUDES

Les logiciels libres, une économie

coopérative

Auteur:

Jason BOMHALS

Je ne saurais trouver les mots appropriés pour exprimer mes remerciements à tous ceux qui ont contribué, de quelque manière que ce soit, à la réalisation de ce travail. Je tiens tout d'abord à remercier mon promoteur, M. Thierry CHEFFERT, pour avoir accepté de me suivre tout au long de ce travail et pour ses conseils avisés. Je remercie également Mme Béatrice PERRAD, dont les cours ont été d'une importance capitale pour pouvoir me préparer à ce travail, et l'ensemble du corps enseignant de la Haute École de la Province de Namur.

Je me dois aussi de remercier l'ensemble du staff d'EUROCONTROL pour le soutien qui m'a été apporté dans la réalisation de ce travail. Je remercie particulièrement M. Nick STOOP, mon maître de stage, ainsi que MM. Marc BOURGOIS, Jean-Luc HARDY, Jean-Marc DUFLOT, qui a gentiment accepté de devenir mon garant scientifique, et Marc WAUTERS pour leurs conseils et pour m'avoir fourni des informations essentielles à la réalisation du présent travail.

Sommaire

Remerciements 2

I Partie introductive 6

Glossaire 7

Glossaire des sociétés et organismes 7

Glossaire des logiciels 8

Glossaire des sigles et acronymes 10

Glossaire des mots 11

Introduction 12

Généralités 12

Objectifs 13

Procédure 13

II Partie théorique 14

1 Cadre théorique du logiciel libre 15

1.1 Introduction du contexte théorique 15

1.2 Définitions 15

1.2.1 Le logiciel libre 15

1.2.2 Le logiciel Open Source 16

1.2.3 Le logiciel propriétaire 17

1.3 Les types de licences libres 17

1.3.1 Les licences avec obligation de réciprocité 17

1.3.2 Les licences permissives 18

1.3.3 Le domaine libre 18

1.4 Les logiciels libres et le droit belge 18

1.4.1 Logiciel libre et droit d'auteur 18

1.4.2 Licence libre et droit belge 19

1.4.3 Le domaine libre en Belgique 19

1.5 Conclusion du contexte théorique 20

2 Historique 21

2.1 Introduction de l'historique 21

2.2 La philosophie du libre 21

2.3 L'application du libre pour les systèmes

d'exploitation 22

2.4 Le cas des logiciels de bureautique 23

2.5 Conclusion de l'historique 24

3 Développement des logiciels libres et

parts du marché 25
3.1 Introduction de l'étude théorique des parts

du marché 25

3.2 Les logiciels libres et Internet 25

3.3 Les parts du marché évaluées 27

3.3.1 Les systèmes d'exploitation 27

3.3.2 Les navigateurs Internet 29

3.4 Les logiciels libres et les administrations belges 30

3.5 Les logiciels libres et le cinéma 31

3.6 Les logiciels libres et ce travail 32

3.6.1 Pourquoi LATEX? 33

3.6.2 Pourquoi ShareLaTeX? 34

3.7 Conclusion 36

4 La réponse du monde propriétaire 37

4.1 Introduction 37

4.2 La réponse de Microsoft 37

4.2.1 Diminution des prix 37

4.2.2 Différenciation 37

4.2.3 Fidélisation de nouveaux clients 38

4.2.4 Autres réponses 38

4.3 La réponse d'IBM 39

4.4 La réponse de Google 39

4.5 Conclusion 40

5 Avantages et inconvénients 41

5.1 Introduction - Quels logiciels choisir? 41

5.2 Avantages 41

5.3 Inconvénients 42

5.4 Conclusion - Quels logiciels choisir? 43

6 L'économie libre 44

6.1 Introduction à l'économie du libre 44

6.2 Les logiciels libres et le profit économique 44

6.2.1 L'édition 44

6.2.2 La distribution 45

6.2.3 Les services 45

6.3 L'importance des logiciels libres pour l'économie 46

6.3.1 Gardien de la concurrence 46

6.3.2 Réduction du coût de l'innovation 46

6.4 Le libre hors du monde logiciel 47

6.4.1 Le projet Ara 47

6.5 Conclusion - Le modèle économique du libre a-t-il de l'avenir? 47

7 Conséquences pour les assistant(e)s de

direction 49

7.1 Introduction 49

7.2 Quelles sont les conséquences? 49

7.3 Conclusion 50

8 Avenir du logiciel libre 52

8.1 Introduction à l'avenir du libre 52

8.2 L'offre pour répondre à la demande 52

8.3 Un secteur des services plus efficace 53

III Partie pratique 54

9 Introduction à la pratique 55

10 L'Open Source et l'ATM 56

10.1 Le rapport du projet OSIFE 56

10.2 L'enjeu de l'Open Source pour l'ATM 57

10.3 Les principaux freins à l'Open Source en ATM 57

10.3.1 La crainte d'être volé 57

10.3.2 L'Open Source n'est pas professionnel 58

10.3.3 On ne peut gagner de l'argent avec le modèle libre 58

10.3.4 L'Open Source n'est pas sûr 58

10.4 La création d'une communauté Open Source en ATM 61

10.5 Les projets concrets 62

10.5.1 Albatross Display 62

10.5.2 NoGoZone 63

10.6 La création d'un projet OSS 63

10.7 Pourquoi pas la bureautique? 65

11 Étude du changement de logiciels pour l'ERP à EUROCONTROL . . 68

11.1 Que sont les ERP? 68

11.2 Démarches 68

11.3 Différences de capacités 70

11.4 Coût global du logiciel 71

11.4.1 Récolte des informations 71

11.4.2 Acquisition ou création puis intégration du logiciel 72

11.4.3 Déploiement du logiciel 72

11.4.4 Formations des utilisateurs 72

11.4.5 Utilisation et maintenance du logiciel 73

11.4.6 Abandon du logiciel 73

11.4.7 Conclusion - La solution Open Source coûte-t-elle moins cher? . . 73

11.5 Conservation du savoir au sein de l'agence 74

11.6 Test comparatif d'OpenERP et des solutions

actuellement utilisées à EUROCONTROL 74

11.7 Conclusion - Pourquoi Oracle? 77

12 Conclusion de la pratique 78

IV Partie conclusive 79

Conclusion 80

Bibliographie 83

Ouvrages écrits 83

Mémoires 83

Sites Internet 83

Première partie

Partie introductive

7

Glossaire

La première occurrence de chaque mot expliqué dans ce glossaire est suivie d'un astérisque.

Glossaire des sociétés et organismes

AdaCore, Inc Fournisseur américain de solutions logicielles.

Advanced Micro Devices Constructeur américain de semi-conducteurs.

Apple Multinationale américaine spécialisée dans l'électronique, le matériel informatique et le logiciel informatique.

BAE Systems Entreprise britannique spécialisée dans la défense et dans l'industrie aérospatiale.

Codenomicon Société privée finlandaise spécialisée dans les tests de sécurité informatique.

Danone Entreprise française de produit laitier ayant adopté OpenERP en Colombie, en Argentine et en Australie.

Dell Multinationale américaine spécialisée dans la fabrication d'ordinateurs mais s'occu-pant aussi de logiciels et de périphériques multimédias.

EUROCONTROL Organisation inter-gouvernementale pan-européenne spécialisée dans la gestion du trafic aérien, la coopération dans le domaine aérien et le prélèvement des taxes aériennes.

Fondation Apache Association américaine développant des logiciels libres.

Free Software Foundation Organisation fondée par Richard Stallman pour promouvoir le logiciel libre.

Google, Inc. Société américaine connue pour son moteur de recherches et ses nombreux services Internet.

Hewlett-Packard Multinationale américaine d'électronique fabriquant des ordinateurs, des imprimantes et des périphériques multimédias.

Intel Constructeur américain de semi-conducteurs.

International Business Machines Multinationale américaine s'occupant du matériel, du logiciel et des services informatiques.

Laboratoires Bell Filiale R&D de la société Alcatel-Lucent.

Microsoft Multinationale américaine d'informatique spécialisée dans le développement et la vente de systèmes d'exploitation et de logiciels.

8

Mozilla Foundation Association américaine qui promeut l'ouverture, l'innovation et la participation sur Internet.

Netscape Communications Entreprise d'informatique américaine à la base du projet Mozilla.

Nvidia Fournisseur américain de processeurs graphiques.

OpenERP sa Société privée belge responsable de la création et de la maintenance du progiciel OpenERP.

Open Source Initiative Organisation fondée pour promouvoir l'utilisation des logiciels Open Source.

Oracle Corporation Entreprise américaine spécialisée dans la conception de logiciels.

Philips Groupe mondial basé aux Pays-Bas, spécialisé dans l'électroménager, l'équipe-ment médical et l'éclairage et engagé dans la communauté Open Source.

Red Hat Multinationale américaine spécialisée dans l'édition de distributions Linux. Slovenia Control Agence slovène de contrôle aérien.

Skysoft-ATM Société spécialisée dans l'édition et la vente de logiciels de gestion du trafic aérien.

Sun Microsystems Entreprise américaine spécialisée dans la fabrication d'ordinateurs et la conception de logiciels rachetée en 2009 par Oracle Corporation.

The Document Foundation Organisation fondée pour développer le logiciel LibreOf-fice.

Glossaire des logiciels

Albatross Display Interface graphique d'ATC permettant de visualiser en temps réel des données comme la position d'un avion.

Apache HTTP Server Serveur HTTP, c'est-à-dire logiciel gérant les protocoles de communication HTTP.

Apache OpenOffice Suite bureautique libre créée suite à la cession du projet OpenOf-fice.org par Oracle après le rachat de Sun Microsystems.

Avira Free Antivirus Logiciel antivirus gratuit mais propriétaire.

Berkeley Software Distribution Système d'exploitation de la famille UNIX développé à l'Université de Californie à Berkeley 1.

Blender Logiciel libre de modélisation 3D.

ChronoGestor Logiciel de gestion des ressources humaines et des absences. Drupal Logiciel libre de gestion de contenu utilisé par EUROCONTROL.

1. McKusick, Marshall Kirk, Twenty Years of Berkeley Unix: From AT&T-Owned to Freely Redistri-butable, 2000, http://oreilly.com/catalog/opensources/book/kirkmck.html, consulté le 19 octobre 2013

9

GIMP Outil Open Source d'édition d'images.

Google Chrome Version propriétaire publiée par Google du navigateur Web libre Chromium.

Internet Explorer Navigateur Web propriétaire de Microsoft.

Internet Information Service Serveur HTTP propriétaire de Microsoft.

Kile Éditeur de texte libre pour les documents écrits en LATEX.

LibreOffice Suite bureautique libre dérivant du projet OpenOffice.org et développé par The Document Foundation.

Linux Système d'exploitation entièrement libre de la famille UNIX.

Mac OS Système d'exploitation propriétaire de la famille UNIX édité par Apple.

Mantis Bug Tracker Outil libre de suivi d'anomalies logicielles.

Maya Logiciel propriétaire de modélisation 3D.

Microsoft Access Logiciel de gestion de bases de données publié par Microsoft.

Microsoft DOS Premier système d'exploitation créé par Microsoft.

Microsoft Excel Logiciel tableur édité par Microsoft.

Microsoft Office Suite de bureautique propriétaire distribuée par Microsoft.

Microsoft PowerPoint Logiciel de création de présentations créé par Microsoft.

Microsoft Windows Système d'exploitation créé par Microsoft pour succédé à DOS.

Microsoft Word Logiciel de traitement de texte édité par Microsoft.

Mozilla Firefox Navigateur Web libre créé par Mozilla.

Nginx Serveur HTTP libre.

NoGoZone Algorithme d'ATC permettant de réaliser des calculs en temps réel pour éviter des collisions entre aéronefs lors de la planification des routes aériennes.

OpenERP Logiciel libre de gestion des entreprises fondé en Belgique et soutenu par une grande communauté. Il s'agit de la suite ERP Open Source la plus téléchargée au monde, d'après Audaxis.

OpenOffice.org Suite de bureautique libre créée suite à la libération du code source de StarOffice par Sun Microsystems.

OpenSSL Outil de chiffrement libre le plus utilisé, victime d'une terrible faille de sécurité dévoilée en avril 2014.

Oracle EBS Suite informatique proposée par Oracle pour la gestion des entreprises.

Oracle Fusion Suite informatique nouvelle génération de gestion des entreprises proposée par Oracle.

Peoplesoft Suite informatique de gestion des entreprises rachetée par Oracle en 2004. Planisware Logiciel propriétaire de gestion des projets.

Remedy Action System Request Système propriétaire de suivi d'erreurs logicielles.

10

SAP Logiciel propriétaire de gestion d'entreprise.

StarOffice Suite de logiciels de bureautique propriétaire de Sun Microsystems. Steam Plate-forme propriétaire de distribution de contenu.

TeX Live Distribution libre fournissant un environnement LATEX complet.

UNIX Système d'exploitation dont sont dérivés les systèmes Mac OS, BSD ou encore Linux.

Glossaire des sigles et acronymes

AMD Advanced Micro Devices

ATC Air Traffic Control - Contrôle du trafic aérien

ATM Air Traffic Management - Gestion du trafic aérien

BSD Berkeley Software Distribution

CeCILL CEA CNRS INRIA Logiciel Libre

ERP Enterprise Resource Planning - Progiciel de gestion intégrée

EUPL European Union Public Licence

FAA Federal Aviation Administration

FSF Free Software Foundation

GIMP GNU Image Manipulation Program

GNU GNU's Not UNIX

GPL General Public Licence

HEPN Haute École de la Province de Namur

HMI Human-machine interface - interface humain-machine

HP Hewlett-Packard

HTTP Hypertext Transfer Protocol - protocole de transfert hypertexte

IBM International Business Machines

IIS Internet Information Service

IT Information Technology - technologie de l'information

MIT Massachusetts Institue of Technology

MS Microsoft

OOo OpenOffice.org

OS Operating System - Système d'exploitation

OSI Open Source Initiative

OSIFE Open Source Initiative For EUROCONTROL

OSOR Open Source Observatory and Repository

11

OSS Open Source Software - Logiciel Open Source

RHEL Red Hat Enterprise Linux

SPOSS Surveillance Products and Open Source Software SSLL Société de services en logiciels libres

TCO Total Cost of Ownership - coût global de possession TVAC Taxe sur la valeur ajoutée comprise

USB Universal Serial Bus - bus universel en série

Glossaire des mots

Bus informatique Système de communication entre les composants d'un ordinateur, généralement un matériel et un logiciel.

Code source Liste des instructions d'un programme exprimées dans un langage que l'homme peut aisément manipuler.

Copyleft Méthode générale pour rendre libre un programme (ou toute autre oeuvre) et obliger toutes les versions modifiées ou étendues de ce programme à être libres également.

Format ouvert Un format ouvert est un format de données indépendant d'un logiciel particulier et dont les normes techniques sont publiques.

Licence Contrat par lequel le titulaire d'un logiciel délimite les droits du co-contractant.

Progiciel Logiciel générique spécialement dédié à un ensemble de tâches déterminées correspondant généralement à un métier.

2. L'ensemble des abréviations utilisées et leur signification se trouvent dans le glossaire des sigles et acronymes.

12

Introduction

Généralités

Il est impossible de nier l'importance de l'informatique de nos jours, que ce soit pour les particuliers ou pour les entreprises. Et quand on dit informatique, on pense généralement "ordinateurs". Il faut reconnaître que si l'informatique ne se limite pas aux ordinateurs, elle est tout de même fortement liée à ces machines.

Les ordinateurs sont composés d'un nombre incalculable de composants, tant matériels que logiciels. Et pourtant, un seul coup d'oeil à un ordinateur personnel permet généralement de se rendre compte que ces composants sont souvent le fruit des mêmes compagnies: International Business Machines*2 (IBM), Microsoft* (MS), Hewlett-Packard* (HP), Dell* ou encore Apple*. Ces sociétés dominent le monde de l'informatique et y imposent leurs standards.

Depuis les années 1980, un mouvement se propage cependant de plus en plus, le mouvement du logiciel libre. Ce mouvement, qui vise à garantir certaines libertés à l'utilisateur d'un logiciel, est très étroitement lié aux formats ouverts et permet une meilleure standardisation des formats de fichiers. L'utilisation des logiciels libres, c'est une philosophie; c'est l'application de la liberté dans le domaine informatique, ce qui n'est pas négligeable dans un monde où l'informatique prend de plus en plus d'importance; c'est aussi la défense d'une démocratie informatique, impliquant une contribution citoyenne importante.

Alors que les logiciels propriétaires, comme Microsoft Office*, restent très présents dans les entreprises et chez les particuliers, les logiciels libres sont, depuis quelques années, de plus en plus répandus; à tel point que nous serions en droit de nous demander s'ils ne pourraient pas remplacer un jour les logiciels propriétaires, aussi appelés logiciels privateurs. Et pourtant, en dehors des secteurs spécialisés dans l'informatique, le phénomène des logiciels libres reste relativement méconnu des gens et, autre constat, les formations restent très souvent centrées sur l'utilisation des logiciels propriétaires, comme c'est d'ailleurs le cas dans l'école où je suis actuellement mes études, la Haute École de la Province de Namur (HEPN). C'est d'ailleurs en partie parce que les cours étaient donnés sur des logiciels propriétaires de la suite MS Office que je me suis demandé si l'utilisa-tion croissante des logiciels libres pourrait avoir une incidence sur notre futur métier. En partant de cette interrogation initiale, j'ai pu découvrir que mes connaissances dans le domaine des logiciels libres étaient encore bien plus limitées que je ne le pensais et que, sous l'apparente gratuité qu'entraînent souvent ces logiciels, se cache une économie très complexe. Je profiterai donc de ce travail pour tenter d'approfondir mes connaissances

13

sur l'utilisation des logiciels libres dans les entreprises européennes et les implications que cela entraîne tant d'un point de vue pratique que d'un point de vue économique.

Objectifs

Par ce travail, je cherche avant tout à déterminer si les logiciels libres sont une alternative possible aux logiciels propriétaires dans le monde professionnel. En effet, une idée très répandue sur les logiciels libres est qu'ils ne peuvent pas être aussi efficaces que les logiciels privateurs car ils seraient faits par des amateurs programmant uniquement sur leur temps libre. D'après certaines personnes avec lesquelles j'ai parlé, la preuve que ces logiciels sont moins efficaces que les logiciels privateurs est qu'ils sont gratuits. Mais ce dernier point est-il vrai? Une des questions principales que je me poserai sera d'ailleurs: "Les logiciels libres sont-ils réellement gratuits pour les entreprises ou, au contraire, impliquent-ils des coûts cachés?". Enfin, j'espère pouvoir, par ce travail, déterminer si le phénomène des logiciels libres pourrait influencer le métier d'assistant de direction.

Procédure

J'ai, bien entendu, commencé ce travail en collectant un maximum d'informations sur le sujet. Armé d'un ensemble de documentations sur le sujet, de plusieurs témoignages d'administrations étant passées à l'Open Source ainsi que du "soutien" d'une personne au sein du Service public fédéral (SPF) Économie, je me suis lancé dans la rédaction de ce travail.

Après avoir précisé ce que signifie logiciel libre et logiciel propriétaire, cela dans le but d'éviter tout malentendu, et avoir placé le contexte historique du mouvement du logiciel libre, j'analyserai la situation actuelle du marché informatique. Je vais aussi lister les principaux avantages et inconvénients des logiciels libres, tant du point de vue des déve-loppeurs que des utilisateurs. Viendra ensuite l'étude du modèle économique libre afin de déterminer si ce modèle est viable sur le long terme. La partie théorique sera terminée par une analyse des incidences que pourraient avoir les logiciels libres sur le métier d'as-sistant de direction et par une analyse des possibilités d'avenir pour ces logiciels. Cette partie théorique sera suivie par l'analyse de la possibilité d'utilisation des logiciels libres à EUROCONTROL*, organisation intergouvernementale s'occupant du trafic aérien en Europe. En effet, cette organisation pan-européenne, qui sera mon lieu de stage, a déjà demandé la réalisation d'une étude pour envisager l'utilisation des logiciels libres dans la gestion du trafic aérien. Pourtant, si cette demande semble montrer l'envie d'envisager le libre dans ce domaine très pointu, les logiciels de bureautique utilisés sont toujours des logiciels propriétaires. Je vous expliquerai donc les raisons qui poussent EUROCONTROL à ne pas passer aux logiciels libres et les changements, positifs comme négatifs, que provoqueraient les logiciels libres.

Deuxième partie

sommaire suivant







Rassembler les contraires c est creer l harmonie