WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Enjeux de la Grande Distribution Helvétique : « Analyse socio-économique et stratégique de l'évolution des acteurs de la grande distribution alimentaire en Suisse »

( Télécharger le fichier original )
par Nicolas Mueller & Dominique Tinguely
Université de Genève, faculté des Sciences Economiques et Sociales - Baccalauréat Universitaire en Gestion d?Entreprise 2007
  

précédent sommaire suivant

La Valaisanne Holding , une histoire à la « Valaisanne »

Fondée le 15 septembre 2004, cette holding est très discrète et secrète. On ne connaît pas ses actionnaires, le registre du commerce nous indique que le capital action, entièrement libéré était de 35'000'000.- à la création et a été augmenté successivement à 47'000'000.- le 27 décembre 2004 puis finalement à 84'000'000.- le 5 septembre 2005. Le conseil de direction est assuré à la fondation par Jean-Claude Gonnet, citoyen français, Maurice de Preux et Michel Zen Ruffinen. Le 7 septembre 2007, Jean-Claude Gonnet est administrateur unique de LVH.

Maurice de Preux est membre du conseil de direction de la BCVs et un prêt de 40'000'000.- à été accordé à LVH par la BCVs. Michel Zen Ruffinen, homme d'affaires valaisan, est l'ancien vice-président de la FIFA. Jean-Claude Gonnet, ce Français de 55 ans a été frappé en septembre 2005 d'une interdiction de gestion dans l'Hexagone pour 10 ans, prononcée par le tribunal de commerce de Saintes. (Capital.fr du 25.05.07). Une histoire qui serait liée à un trafic d'armes avec le Zaïre (actuellement République démocratique du Congo).

La famille Baud, fondatrice des magasins Franprix et Leader Price en France est en conflit ouvert avec le groupe Casino84(*).

La famille Baud, qui ne détient plus que 5 % de Franprix mais possède encore 25 % de la chaîne de supérettes Leader Price (enseignes désormais contrôlées par Casino), est en effet soupçonnée de posséder, sans l'avoir déclaré, 900 points de vente alimentaire en Suisse, contrevenant ainsi aux accords de non-concurrence passés avec Casino85(*).

La famille Baud a vendu 95% de ses participations de Franprix et 75% de Leader Price à Casino. Mais elle est restée à la tête du conseil d'administration. Elle possède une option de vente de ses participations restantes à Casino en 2008 indexée sur les bénéfices réalisés au cours des deux dernières années. Or, Casino aurait violé le pacte d'actionnariat en excluant la famille Baud de la direction de Leader Price, en l'accusant de ne rien faire contre la baisse du chiffre d'affaires et en voulant à tout prix gonfler les bénéfices. La famille Baud refuserait de raboter sa marge comme l'ont fait l'ensemble des distributeurs français suit à l'appel du gouvernement86(*).

Après avoir repris la direction, Casino a découvert plusieurs dossiers noirs et accuse la famille Baud d'abus de bien sociaux, de menaces et de mise en danger de la vie d'autrui. La famille Baud serait revenue en force chercher des documents dans leurs anciens bureaux et aurait manqué de tuer un garde de la sécurité avec leur 4x4 en prenant la fuite. Casino accuse également la famille Baud d'avoir versé 300'000 euros à Genesis 22 pour des droits d'images de Ronaldinho alors que Casino les détenait déjà87(*).

Or, Monsieur Jean-Claude Gonnet est également l'administrateur de Genesis 22 Holding, une entreprise qui détient les droits d'images de Ronaldinho.

« LVH exploite en Suisse la marque Leader Price, dont la licence (non exclusive) lui a été cédée par la société suisse Chaillet SA, filiale de Geimex, une autre société, dirigée par la famille Baud (qui la détient à 50/50 avec Casino) et qui est responsable des licences Leader Price sur le plan international. Or, le groupe de distribution Magro qui exploite sous licence les magasins Casino en Suisse, affirme n'avoir jamais obtenu de Chaillet l'autorisation de distribuer localement les produits Leader Price. Comme si les Baud ne tenaient pas à faire concurrence au groupe LVH. »

Robert et Bernard Baud, installés en Suisse depuis février 2006, ont pour domicile officiel la Villa des Tourelles à Saxon, dans le canton du Valais, qui est aussi l'adresse du président de LVH et de Genesis 22, Jean-Claude Gonnet88(*). La famille Baud pèse entre 2 et 3 milliards89(*).

LVH a racheté en Suisse les magasins valaisans PAM et les Primo, Vis-à-Vis, et les Pick-Pay partenaires, passés sous enseigne PAM. Or la charte graphique de PAM reprend exactement le logo des magasins Franprix de la famille Baud à Paris. Dans les prospectus de présentation des concepts PAM et Proxi pour les détaillants privés, le logo Franprix sans l'adjonction « Pam » est clairement visible en filigrane. Lors de nos questions à LVH/Valrhône il nous à été répondu qu'il n'y avait aucune relation avec les magasins Franprix et Casino français90(*).

Franprix, Paris Produit Alimentaire Martigny PAM, Suisse

Beaucoup d'indices semblent montrer que la famille Baud est derrière LVH, que va-t-il advenir de la famille Baud, car de lourds soupçons pèsent sur elle et elle est poursuivie en France à la suite de plusieurs plaintes graves émises par Casino.

* 84 Distrib News du 11 septembre 2007

* 85 Capital.fr du 25 mai 2007

* 86 Capital.fr du 1 mai 2007

* 87 Le matin dimanche du 2 juin 2007

* 88 Capital.fr du 25 mai 2007

* 89 Le matin dimanche du 2 juin 2007

* 90 Contact par e-mail le 29 juin 2007 avec Sandrine Bujard, responsable marketing et communication Valrhône SA (centrale de livraison des magasins PAM et Proxi/Treffpunkt)

précédent sommaire suivant