WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Croissance des dépenses publiques et incidence sur le développement au Cameroun: le cas du secteur éducatif

( Télécharger le fichier original )
par Romuald sostaine Foueka Tagne
Université de Yaoundé 2 soa - Master/ dea NPTCI 2009
  

sommaire suivant

251650048

251639808

UNIVERSITE DE YAOUNDE II

THE UNIVERSITY OF YAOUNDE II

Nouveau Programme de Troisième Cycle Interuniversitaire- NPTCI

03 BP 7164 Ouagadougou 03 Burkina Faso

Tel : (226) 50 30 14 08

Courriel : ptci@fasonet.bf

FACULTE DE SCIENCES ECONOMIQUES ET DE GESTION

B.P. 1365-YAOUNDE

CAMEROUN

Tel (237) 22 21 34 41/Fax (237) 22 23 79 12

Nouveau Programme de Troisième Cycle Inter- universitaire

(N.P.T.C.I.)

Première promotion

CROISSANCE DES DEPENSES PUBLIQUES ET INCIDENCE SUR LE DEVELOPPEMENT AU CAMEROUN : le cas du secteur de l'éducation

Mémoire présenté et soutenu publiquement en vue de l'obtention du Diplôme d'Etude Approfondie (D.E.A./Master) en Sciences Economiques

Spécialité : ECONOMIE PUBLIQUE

Par:

FOUEKA TAGNE Romuald Sostaine

Titulaire d'une MAÎTRISE en Sciences Economiques

Sous la coordination de :

Pr. KAMGNIA DIA Bernadette

Agrégé des Facultés des Sciences Economiques

Et l'encadrement de :

Dr TAMBA Isaac

Docteur d'Etat en Sciences Economiques

Année académique 2008-2009

SOMMAIRE

SOMMAIRE.......................................................................................I

AVERTISSEMENT.............................................................................III

DEDICACES....................................................................................IV

REMERCIEMENTS.............................................................................V

RESUME/ABSTRACT.........................................................................VI

LISTE DES ABREVIATIONS...............................................................VII

LISTE DES TABLEAUX......................................................................IX

LISTE DES GRAPHIQUES...................................................................XI

INTRODUCTION GENERALE................................................................1

Partie I : ESSAI DE JUSTIFICATION DE LA CROISSANCE DES DEPENSES PUBLIQUES......................................................................................9

CHAPITRE I : APPROCHES THEORIQUES EN MATIERE DE DEPENSES PUBLIQUES.....................................................................................11

Section I)- Les dépenses publiques expliquées par les approches basées sur la demande ..........................................................................................11

Section II)- Les dépenses publiques expliquées par les approches basées sur l'offre...16

Section III-)- Les approches du déséquilibre.................................................21

CHAPITRE II : DE L'ACCROISSEMENT DES DEPENSES PUBLIQUES..........25

Section I)- Analyse de l'évolution des dépenses publiques au Cameroun...............25

Section II)- Vérification empirique de la loi de Wagner dans le cas du Cameroun.....31

Section III)- Estimations et recommandations...............................................39

Conclusion de la première partie..............................................................49

Partie II : DEPENSES PUBLIQUES ET DEVELOPPEMENT : le cas du secteur de l'éducation au Cameroun..................................................................50

CHAPITRE III : DU ROLE DE L'EDUCATION DANS LA PROMOTION DU DEVELOPPEMENT............................................................................52

Section I)- Considérations théoriques.........................................................53

Section II)- Le marché de l'éducation au Cameroun.......................................58

Section III)- Les politiques et stratégies en matière d'éducation au Cameroun.........65

CHAPITRE IV : ANALYSE DE L'INCIDENCE DES DEPENSES PUBLIQUES D'EDUCATION.................................................................................74

Section I)- Aspects factuels et théoriques de l'analyse des dépenses publiques d'éducation.......................................................................................75

Section II)- L'équité dans les scolarisations et la distribution des ressources publiques pour l'éducation.................................................................................83

Conclusion de la deuxième partie.............................................................92

Conclusion générale............................................................................93

ANNEXE..........................................................................................95

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES...................................................107

TABLE DES MATIERES.....................................................................117

AVERTISSEMENT

« L'université de Yaoundé II n'entend donner aucune approbation ou improbation aux opinions émises dans ce mémoire. Ces opinions doivent être considérées comme propres à l'auteur. »

DEDICACES

Ø Aux deux êtres qui nous sont les plus chers :

Notre chère mère, Mme veuve FOUEKA née SAMO Madeleine ; notre défunt père, Mr FOUEKA Brice.

« Par le biais de ce travail scientifique, recevez toute notre gratitude en réplique à tous les sacrifices consentis à notre égard. »

REMERCIEMENTS

Nous voulons rendre un hommage particulier :

- Au Professeur Kamgnia Dia Bernadette qui, malgré toutes ses occupations, a bien voulu consacrer une partie de son temps à la supervision de ce travail.

- Aux Professeurs Kobou Georges et Avom Désiré, respectivement Doyen de la FSEG et Directeur national du NPTCI, pour le cadre d'étude attrayant mis à notre disposition.

- Au Dr Tamba Isaac dont nous manifestons particulièrement notre considération pour l'accueil, le suivi et la conduite presque au quotidien de nos pas préliminaires vers les destinées ingénieux du savoir.

- Au nouveau programme de troisième cycle interuniversitaire (NPTCI) qui a mis à notre disposition des moyens indispensables pour la réalisation de ce travail.

- Au centre de recherche en économie pour le développement durable en Afrique (CREDDA) ainsi qu'à son personnel pour le cadre de recherche idéal dont nous avons bénéficié tout au long de ce travail.

- A tous nos camarades de la première promotion du NPTCI dont les moments passés ensemble pendant la formation fut une expérience enrichissante.

- A nos amis : Kuicheu Thierry pour son précieux aide en informatique ; Djoumessi Gilles pour ses conseils et ses encouragements ; à Fotsa Rolande pour qui il a valu la peine de relever ce défi ; aux anciens camarades de l'université ; à tous nos amis de l'association et du quartier Messa-Doumassi pour leur chaleur fraternelle.

- A ma petite soeur, à tous mes frères et membres de la famille FOUEKA, pour leur soutien indéfectible et leurs encouragements aux heures d'angoisse et d'incertitude.

Que tous ceux qui nous ont assisté de près, de loin et de quelque manière que ce soit, trouvent ici l'expression de notre reconnaissance.

RESUME

Notre étude identifie les facteurs qui fondent l'évolution des dépenses publiques au Cameroun et leurs effets sur le bien-être des individus. Plus spécifiquement il s'agit d'analyser les principaux déterminants de la croissance des dépenses publiques au Cameroun d'une part ; et d'apprécier l'incidence de ces dépenses dans la promotion du développement au Cameroun à travers le secteur de l'éducation d'autre part.

Les résultats empiriques indiquent, à partir d'un modèle de déséquilibre où les aspects d'offre et de demande de dépenses publiques sont pris en compte simultanément, que le niveau de vie appréhendé à partir du revenu réel, est le principal facteur qui explique la demande. Ce qui valide la loi de Wagner dans le cas du Cameroun. Du côté de l'offre, les facteurs tels que l'effet de Baumol et le montant des taxes et impôts ont une influence significative. Mais une observation faite dans le secteur éducatif, à partir de l'analyse bénéfice incidence permet de constater que ces dépenses sont inégalement réparties selon la zone géographique.

Mots clés: dépense publique, modèle de déséquilibre, loi de Wagner, effet de Baumol, analyse bénéfice incidence.

ABSTRACT

Our study identifies factors which base evolution of public expenditure to Cameroon and their effects on wellbeing of individuals. More specifically it is a question of analyzing principal determinants of growth of public expenditure in Cameroon on one hand, and on other hand to appreciate incidence of this expenditure in promotion of development in Cameroon through sector of education.

The empirical results indicate that, starting from a model of imbalance where aspects of supply and demand of public expenditure are taken into account simultaneously, which standard of living apprehended starting from real income, is principal factor which explains the request. What validates Wagner's law in case of Cameroon. Side of offer, factors such as effect Baumol and the amount of taxes have a significant influence. But an observation made in educational sector, starting from the benefits incidence analysis makes it possible to note that this expenditure is unequally distributed according to the geographical area.

Keys words: public expenditure, model of imbalance, Wagner's law, Baumol's effect, benefits incidence analysis.

LISTE DES ABREVIATIONS

ABI : Analyse bénéfice incidence

ADF : test de Dickey Fuller augmenté

AN : Assemblée nationale

APE : Association des parents d'élèves

AR : Modèle Autorégressif

BAC : Baccalauréat

BEAC : Banque des Etats de l'Afrique centrale

BEPC : Brevet d'études du premier cycle

BTS : Brevet de technicien supérieur

CDMT : Cadre de dépenses à moyen terme

CEE : Communauté des Etats européens

CEI : Coefficient global d'efficacité interne

CEMAC : Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale

CEP : Certificat d'études primaires

CES : Conseil économique et social

DGSN : Délégation générale à la sûreté nationale

DSRP : Document de stratégie de réduction de la pauvreté

ECAM : Enquête camerounaise auprès des ménages

EDSC : Enquête démographique et de santé du Cameroun

ENSP : Ecole supérieure nationale polytechnique

EPT : Education pour tous

FALSH : Faculté des arts, des lettres et sciences humaines

FCFA : Franc de la communauté financière africaine

FMI : Fond monétaire international

FS : Faculté des sciences

FSJP : Faculté des sciences juridiques et politiques

FSEG : Faculté des sciences économiques et de gestion

FTI : Fast track initiative

IFORD : Institut de formation en recherches démographiques

iid : Identiquement et indépendamment distribué.

INS : Institut national de la statistique

IPPTE : initiative en faveur des pays pauvres très endettés

IRIC : Institut des relations internationales du Cameroun

IUT : Institut universitaire technologique

IVAC : Instituteur vacataire

MINADER : Ministère de l'agriculture et du développement rural

MINAS : Ministère des affaires sociales

MINATD : Ministère de l'administration territoriale et de la décentralisation

MCE : Modèle à correction d'erreur

MCO : Moindre carré ordinaire

MINCOM : Ministère de la communication

MINCOMMERCE : Ministère du commerce

MINCULT : Ministère de la culture

MINDAF : Ministère des domaines et des affaires foncières

MINDEF : Ministère de la défense

MINDUH : Ministère du développement urbain et de l'habitat

MINEDUB : Ministère de l'éducation de base

MINEDUC : Ministère de l'éducation nationale

MINEE : Ministère de l'énergie et de l'eau

MINEFOP : Ministère de l'emploi et de la formation professionnelle

MINEP : Ministère de l'environnement et de la protection de la nature

MINEPAT : Ministère de l'économie, de la planification et de l'aménagement du territoire

MINEPIA : Ministère de l'élevage, des pêches et des industries animales

MINESEC : Ministère des enseignements secondaires

MINESUP : Ministère de l'enseignement supérieur

MINFI: Ministère des finances

MINFOF : Ministère de la forêt et de la faune

MINFOPRA : Ministère de la fonction publique et de la reforme administrative

MINIMIDT : Ministère de l'industrie, des mines et du développement technologique

MINJEUN : Ministère de la jeunesse

MINJUSTICE : Ministère de la Justice

MINPMEESA : Ministère des petites et moyennes entreprises, de l'économie sociale et de l'artisanat

MINPOSTEL : Ministère des postes et des télécommunications

MINPROFF : Ministère de la promotion de la famille et de la femme

MINRESI : Ministère de la recherche scientifique et de l'innovation

MINREX : Ministère des relations extérieures

MINSANTE : Ministère de la santé publique

MINSEP : Ministère des sports et de l'éducation physique

MINTOUR : Ministère du tourisme

MINTP : Ministère des travaux publics

MINTRANS : Ministère des transports

MINTSS : Ministère du travail et de la sécurité sociale

OMD : Objectifs du millénaire pour le développement

PAS : Programme d'ajustement structurel

PETS : Public Expenditure Tracking Survey 

PIB : Produit intérieur brut

PNB : Produit national brut

PP : Test de Phillips-Perron

PRC : Présidence de la République du Cameroun

PM : Services du Premier Ministre

R&D : Recherche et développement

RESEN : Rapport d'Etat d'un système éducatif

SRPRC : Services rattachés à la PRC

TBS : Taux brut de scolarisation

TBFS : Taux brut de fréquentation scolaire

TOFE : Tableau des opérations financières de l'Etat

UNESCO : Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture

LISTE DES TABLEAUX

Tableau 2.1 : Evolution du taux des dépenses publiques dans l'économie du Cameroun (%).................................................................................................96

Tableau 2.2 : Evolution des dépenses selon la classification fonctionnelle (109 FCFA).............................................................................................96

Tableau 2.3 : Evolution des dépenses publiques selon la classification catégorielle (109 FCFA).............................................................................................98

Tableau 2.4 : Nombre de retards des séries de l'équation de demande....................98

Tableau 2.5 : Caractéristiques des séries temporelles de l'équation de demande......40

Tableau 2.6 : Equation de long terme de la demande des dépenses publiques..........41

Tableau 2.7 : Test de stationnarité sur la série de résidu : équation de demande des dépenses publiques..............................................................................99

Tableau 2.8 : Modèle MCE de la demande des dépenses publiques suivant la méthode de Engle et Granger..............................................................................99

Tableau 2.9 : Caractéristiques des séries de l'équation d'offre ...........................42

Tableau 2.10 : Equation de long terme d'offre des dépenses publiques..................43

Tableau 2.11 : Test de stationnarité sur la série de résidu : Equation d'offre des dépenses publiques.............................................................................100

Tableau 2.12 : Modèle MCE de l'offre des dépenses publiques suivant la méthode de Engle et Granger................................................................................100

Tableau 2.13 : Dynamique de long terme selon la catégorie des dépenses publiques.........................................................................................101

Tableau 2.14 : Dynamique de court terme selon la catégorie des dépenses publiques.........................................................................................102

Tableau 3.1 : Évolution des effectifs scolarisés par niveau et type d'enseignement...103

Tableau 3.2 : Évolution du taux brut de scolarisation (%) par niveau et type d'enseignement.................................................................................103

Tableau 3.3 : Estimation logistique de la probabilité d'accès à l'école, 2001.........104

Tableau 3.4 : Taux brut de fréquentation scolaire du Secondaire (TBFS) de la population de droit des ménages, (EDSC III 2004).......................................104

Tableau 3.5 : Objectif du développement du millénaire dans l'éducation (%)..........66

Tableau 3.6 : Proportion de redoublants (%) par niveau d'études, 1990-2002........104

Tableau 3.7: Taux de redoublement (%) par sous-système et par grade, 2002/2003.104

Tableau 3.8 : L'efficacité interne dans les flux d'élèves par cycle (2002-2003)......105

Tableau 3.9 : Répartition de la situation d'emploi des actifs (25-34 ans) suivant le secteur d'activité et le type d'emploi selon leur niveau d'instruction...................106

Tableau 4.1 : Dépenses publiques d'éducation, 1997-2007................................77

Tableau 4.2 : Les coûts unitaires de scolarisation par niveau d'études, 2004............85

Tableau 4.3 : Distribution structurelle des ressources publiques en éducation au sein d'une cohorte de 100 enfants (données transversales de l'année 2004)..................86

Tableau 4.4 : Disparités sociales dans l'appropriation des ressources publiques en éducation..........................................................................................89

LISTE DES GRAPHIQUES

Graphique 2.1 : Taux de dépenses publiques de 1982-2007...............................26

Graphique 2.2 : Evolution des dépenses publiques selon la classification fonctionnelle .....................................................................................................29

Graphique 2.3 : Courbe des dépenses totales, de fonctionnement et d'investissement31

Graphique 3.1 : Evolution des effectifs scolarisés 1990-2004.............................59

Graphique 3.2 : Taux de redoublement (%) par sous-système et par grade..............69

Graphique 3.3 : Répartition de la situation d'emploi (24-35 ans) selon le plus haut niveau d'instruction..............................................................................72

Graphique 4.1 : Répartition par niveau des dépenses d'éducation en 2004..............78

Graphique 4.2 : Evolution des dépenses d'éducation en % du PIB par nature..........78

Graphique 4.3 : Courbe de Lorenz de la distribution des ressources publiques en éducation..........................................................................................87

Graphique 4.4 : Distribution des dépenses d'éducation selon la région..................90

sommaire suivant