WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Analyse de l'efficacité bancaire du centre des chèques postaux au Bénin


par Ingrid Sonya M. ADJOVI
Ecole Nationale d'Economie Appliquée et de Management/ Université d'Abomey Calavi (Rép. du Bénin) - Licence Professionnelle Banque et Assurance 2007
Dans la categorie: Economie et Finance
   
Télécharger le fichier original

Disponible en mode multipage



DEDICACE

Je dédie ce travail à :

Ma famille, mes amis et à tous ceux qui le liront et l'aimeront.

Ingrid Sonya M. ADJOVI

Remerciements

Nos sincères remerciements vont à l'endroit de :

Monsieur BAGNAN Ismaël sans qui ce travail n'aurait pas vu le jour.

· Monsieur Robert TOSSOU, le Chef Section Comptabilité du Centre des Chèques Postaux pour son assistance.

· Monsieur Jonas GBENAMETO, le Chef du Centre des Chèques Postaux pour avoir mis à notre disposition toute la documentation nécessaire.

Monsieur Albert HONLONKOU pour ses nombreux conseils et suggestions.

Tout le personnel du Centre des Chèques Postaux

Tous nos professeurs amis et parents qui ont contribué d'une manière ou d'une autre à l'aboutissement de ce document.




Avant - propos

La gestion est devenue incontournable dans les processus de prise de décision des dirigeants politiques de nos jours. Cette science et ses nombreuses disciplines ont une importance indéniable dans la problématique du développement des Etats. C'est pour cette raison qu'au Bénin, l'Ecole Nationale d'Economie Appliquée et de Management forme des étudiants en Licence Professionnelle option Banque et Assurance. Cette formation s'achève par la présentation d'un mémoire. C'est ce qui oblige les étudiants à faire un stage pratique en entreprise pour une durée de trois (03) mois. En ce qui nous concerne, notre stage s'est effectué au Centre des Chèques Postaux (CCP) de la Poste du Bénin SA et a porté sur «  L'analyse de l'efficacité de la gestion des activités bancaires du Centre des Chèques Postaux au Bénin ».

Acronymes

1.1.1.1.1 B
 

BCB

Banque Commerciale du Bénin

BCEAO

Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest

BEI

Banque Européenne d'Investissement

BEKO

ATC West Point BEKO Pioneer

C

 

CCM

Centre de Contrôle des Mandats

CCP

Centre des Chèques Postaux

1.1.1.2 CMF

Centre de Mandat Flash

CNE

Caisse Nationale d'Epargne

CPEC

Coopérative pour la Promotion de l'Epargne et du Crédit

D

 

DAL

Direction de l'Approvisionnement et de la Logistique

1.1.1.3 DASI

Direction de l'Administration et des Systèmes d'information

DC

Direction Comptable

DCT

Direction de la Coopération Technique

DFC

1.1.1.3.1.1 Direction Financière Comptable

DGA

Direction Générale Adjointe

DIGCA

Direction de l'Inspection Générale, du Contrôle de Gestion et de l'Audit

DOF

Division des opérations Financières

DP

Direction de la Production

DRHF

Direction des Ressources Humaines et de la Formation Professionnelle

1.1.1.4 DSFP

Direction des Services Financiers Postaux

E

 

ENEAM

Ecole Nationale d'Economie Appliquée et de Management

1.1.1.4.1 F
 

FINADEV

Financial Development

1.1.1.4.2 I
 

INSAE

Institut National de la Statistique et de l'Analyse Economique

L

 

LPBSA

La Poste du Bénin SA

1.1.2 O

 

ONG

Organisation Non Gouvernementale

OPT

Office des Postes et Télécommunications

1.2 P

 

PARMEC

Projet d'Appui de la Réglementation des Mutuelles d'Epargne et de Crédit

PAVR

Paiement à Vue à Régulariser

PAVR Plus

Paiement à Vue à Régulariser Plus

PTT

Poste Téléphone Télégraphe

1.2.1 S

 

S.A.

Société Anonyme

SA

Section Administratif

Sad

Service Administratif

SASC

Section Administration et Suivi des Comptes

SBO

Service Bureau d'Ordre

SC

Service Commercial

SCC

Secrétariat du Chef Centre

SCG

Service Comptabilité Générale

SCI

Section Capitalisation des Intérêts

Sco

Service Contentieux

Scom

Service Commercial

SEBD

Service Encaissement Bancaire et Domiciliation

SeCa

Service Caisse

SFD

Système de Financement Décentralisé

SGA

Service des Guichets et de l'Accueil

SOBECIC

SOBECIC Sarl

SOG

Service des Opérations Groupées

SOM

Service Organisation et Méthode

SOT

Service des Opérations Télégraphiques

SOV

Service des Opérations de Vérification

SOREMAC

SOREMAC - BENIN Sarl

SS

Service Statistique

SSC

Service Sécurité et Concierge

SRB

Service Relation entre les Bureaux

STF

Service Télégraphe et Fax

1.3 U

 

UEMOA

Union Economique et Monétaires des Etats Ouest Africain

SOMMAIRE

Introduction............................................................................4

Chapitre 1 : Contexte et cadre théorique de l'étude..............................5

1.1- Contexte de l'étude....................................................5

1.2- Cadre théorique de l'étude............................................13

Chapitre 2 : Analyse de l'efficacité de la gestion des activités bancaires du CCP au Bénin................................................................................21

2.1- Diagnostic de la situation actuelle du CCP........................21

2.2- Analyse des produits para bancaires du CCP.......................24

Chapitre 3 : Appréciation du CCP par les clients et recommandations.........39

3.1- Appréciation du CCP par ses clients.................................39

3.2- Recommandations......................................................52

Conclusion..............................................................................55

Bibliographie...........................................................................57

LISTE DES TABLEAUX

Tableau N° 1 : La clientèle du CCP ...................................................26

Tableau N° 2 : Le produit net du CCP en 2003......................................33

Tableau N° 3 : Le produit net du CCP en 2004......................................33

Tableau N° 4 : Le produit net du CCP en 2005......................................34

Tableau N° 5 : Le produit net du CCP en 2006......................................34

Tableau N° 6 : Le produit net total du CCP de 2003 à 2006.......................35

Tableau N° 7 : Répartition des 35 individus les plus réguliers au CCP selon leurs choix des 3 produits les plus utilisés ............................................44

Tableau N° 8 : Répartition des 50 individus selon le partenaire dont les services sont les plus utilisés en dehors du CCP .............................................. 45

LISTE DES GRAPHIQUES

Graphique N° 1 : Répartition des 50 individus enquêtés selon leur définition du CCP .......................................................................................40

Graphique N° 2 : Répartition des 50 individus selon leur degré de connaissance du CCP par rapport à une banque et à une microfinance ..........................41

Graphique N° 3 : Répartition des 50 individus enquêtés selon leur degré de connaissance des activités du CCP ...................................................42

Graphique N° 4 : Répartition des 50 individus quant à la consommation .....42

Graphique N° 5 : Répartition des 50 individus selon l'appréciation de la qualité de l'installation et du matériel du CCP ...............................................46

Graphique N° 6 : Répartition des 25 clients du CCP enquêtés sur la fréquence de leurs visites............................................................................47

Graphique N° 7 : Répartition des 40 clients et non clients du CCP enquêtés selon les motifs de leurs visites au CCP ..............................................47

Graphique N° 8 : Répartition des 40 clients et non- clients enquêtés sur la durée des opérations lors de leurs visites ........................................ 48

Graphique N° 9 : Répartition des 40 clients et non- clients du CCP quant aux difficultés rencontrées lors des visites au CCP.......................................49

Graphique N° 10 : Répartition des 50 individus enquêtés selon la possession d'un compte auprès d'un établissement financier concurrent du CCP............50

Graphique N° 11 : Répartition des 50 individus selon l'appréciation des prestations du CCP par rapport à celles de l'établissement financier concurrent..................................................................................51

2 INTRODUCTION

L

a relance de l'activité économique et la réduction de la pauvreté constituent des préoccupations essentielles dans les pays en développement et particulièrement en Afrique.

Les institutions financières occupent une place de choix dans cette problématique pour le financement de l'économie. Au Bénin, la Direction des Services Financiers Postaux de La Poste du Bénin SA, tout comme les banques secondaires, les établissements financiers, les structures de financement décentralisées, est un organe important de l'activité économique. Ce service est composé par deux structures financières qui sont : la Caisse Nationale d'Epargne et le Centre des Chèques Postaux. La Caisse Nationale d'Epargne s'occupe de la mobilisation de l'épargne nationale tandis que le Centre des Chèques Postaux offre à sa clientèle des services para bancaires. Le Centre des Chèques Postaux, depuis sa création, permet aux couches démunies de la population urbaine et rurale de bénéficier des opérations para bancaires associées aux comptes courants postaux. Cependant, depuis quelques années le Centre des Chèques Postaux connaît des difficultés dans son fonctionnement. C'est ce qui justifie cette étude dont le thème est : « Analyse de l'efficacité de la gestion des activités bancaires du Centre de Chèques Postaux du Bénin ».

Dans un premier chapitre, il sera présenté le cadre théorique et pratique de l'étude, ensuite le deuxième chapitre conduira à la recherche des insuffisances liées aux activités para bancaires du Centre des Chèques Postaux. Le dernier chapitre, quant à lui, présentera les résultats des investigations et aboutira à des recommandations pour le développement et l'efficacité de la gestion des activités du Centre des Chèques Postaux du Bénin.

Dans ce chapitre, il s'agira de présenter le cadre pratique de l'étude ainsi que son cadre théorique.

1.1- Contexte de l'étude

1.1.1- Historique et présentation du CCP de Cotonou

La Poste du Bénin SA est un établissement public sous la forme juridique d'une Société Anonyme au capital de 500 000 000 FCFA.

Ses origines remontent au 1er juillet 1890 avec l'ouverture du bureau de Cotonou des PTT du Dahomey. Il a fallu attendre les années 1893 et 1894 pour voir l'implantation d'autres bureaux de postes dans d'autres villes du Dahomey. A cette époque, le développement télégraphique était lié aux besoins militaires des colonisateurs qui se limitaient à la bande côtière en raison de la permanence des relations avec les navires.

En 1959, avec l'éclatement de l'Afrique Occidentale Française, s'est réalisé par décret du 30 juin 1959 le transfert de propriété des PTT à l'Etat du Dahomey. Par la loi du 19 décembre 1959, le service a été érigé en Office des Postes et Télécommunications.

Les investissements de l'Etat pour développer ce secteur étaient très faibles. Cette situation dura jusqu'en 1973 où l'OPT fut doté d'importants capitaux avec l'appui des bailleurs de fonds.

L'ampleur que prirent les activités de l'OPT était telle que cet office fut l'une des seules sociétés d'Etat à sortir sans grand dommage de la crise économique des années 80 malgré le gel de plus de trois milliards (3 000 000 000) de ses avoirs à la Banque Commerciale du Bénin (BCB) en 1989.

L'année 1991 a permis l'augmentation du capital de l'OPT de 2,450 milliards par emprunt de l'Etat auprès de la Banque Européenne d'Investissement (BEI). Le chiffre d'affaire de l'office s'est rapidement accru au cours de la période jusqu'à avoisiner 26 ,604 milliards en 1998.

Mais, en raison d'une politique de désengagement de l'Etat pour l'efficacité dans la gestion et une volonté d'assainir les finances publiques, l'OPT fut scindé en « Bénin Télécoms SA » et en «  La Poste du Bénin SA » par décision du Conseil des Ministres le 24 mars 2004.

Après cette décision, La Poste du Bénin SA comporte : les bureaux de poste, le centre des chèques postaux, la caisse nationale d'épargne et le tiers (1/3) des services communs.

Sous la tutelle du Ministère de la Communication et des Nouvelles Technologies auprès du Président de la République, La Poste du Bénin SA est un établissement public à caractère industriel et commercial ayant pour objectif d'assurer avec une garantie de sécurité, de fiabilité, de rapidité et d'accessibilité le plus grand nombre des services universels du courrier, de collecte de l'épargne et les services financiers postaux à travers une entreprise financièrement équilibrée. Reconnue pour la qualité de ses prestations et sa capacité d'adaptation, ses objectifs traduisent en effet une ambition noble qui est de la rendre accessible à toutes les bourses. Ainsi, en même temps qu'elle doit assurer son équilibre financier, LPBSA se doit de conserver sa vocation de service universel. Cette double exigence implique l'adoption de véritable politique de gestion moderne essentiellement basée sur le développement des ressources humaines.

La Poste du Bénin SA a plusieurs activités spécifiques qui sont :

- Les services postaux : Ils s'occupent des opérations de collecte, de transport de courriers, de distribution de plis et la vente des timbres postes à travers les services tels que :

· acheminement et distribution des courriers ordinaires (poste)

· acheminement accéléré des courriers nationaux (DisFlash)

· acheminement accéléré des courriers internationaux (EMS)

· Money Express, Western Union, mandat flash.

· transfert d'argent: mandat régime extérieur et régime intérieur

- Les services financiers : Ils se chargent quant à eux des opérations para bancaires offertes par la Caisse Nationale d'Epargne (CNE) et le Centre des Chèques Postaux (CCP) :

· La CNE a pour activités la prise de participation dans la collecte de l'épargne intérieure et privée. Et pour cause, elle est autorisée à faire fructifier les fonds qui lui sont confiés dans les conditions prévues par les textes en vigueur.

· Le CCP a pour activité principale l'ouverture et la gestion du compte courant postal ainsi que la délivrance de chéquiers. Contrairement à la CNE, le CCP ne collecte que l'épargne à vue de la clientèle et n'a donc pas le droit de faire des placements avec les dépôts à vue des clients.

Pour mieux atteindre les objectifs qu'elle s'est fixée, La Poste du Bénin SA à l'instar de toute société anonyme a à sa tête un Conseil d'Administration composé de sept (07) membres.

Ainsi, par décret n°2005-132 du 24/03/05 portant nomination du Directeur Général de la Poste du Bénin SA, les services centraux de cette dernière sont structurés comme suit :

- La Direction Générale (DG)

- La Direction de la Production

- La Direction des services Postaux et Financiers

- La Direction Financière et Comptable

- La Direction Commerciale

- La Direction de l'Inspection Générale du Contrôle de Gestion et de l'Audit

- La Direction des Ressources Humaines et de la Formation Professionnelle

- La Direction de l'approvisionnement et de la Logistique

- La Direction de l'administration et des Systèmes d'Informations.

Sont aussi rattachés directement à la Direction Générale :

- Les conseillers techniques

- Le chef département des affaires juridiques

- Le chef division relation publique et protocole

- Le secrétariat particulier.

Mais, pour les besoins de notre étude, nous allons nous intéresser à la Direction Financière et Comptable (DFC).

L'organisation au sein du CCP qui est une branche de la direction des services postaux et financières se présent comme suit :

- Service exploitation :

§ Service des opérations groupées

§ Service des opérations télégraphiques

§ Service des groupes de vérification

§ Service d'organisation et méthode

§ Service statistique

§ Service relation entre les bureaux : liaison entre le CCP et la direction informatique.

- Service commercial :

§ Service des guichets et de l'accueil

§ Service commercial

§ Service encaissements bancaires et domiciliation

§ Service contentieux.

- Service Comptabilité :

§ Service caisse

§ Service comptabilité générale

- Service administration :

§ Service Administratif

§ Service Bureau d'Ordre

§ Secrétariat du Chef Centre

§ Service logos.

Tout ceci est parrainé par un chef de centre.

La représentation de l'organigramme de LPBSA et du CCP figure en annexe.

1.1.2- Place du CCP dans l'économie béninoise

A travers l'étude de son cadre institutionnel et réglementaire, le CCP sera circonscrit dans le champ formé par le vaste réseau des institutions financières du Bénin.

· Cadre institutionnel et réglementaire du CCP

La Poste du Bénin SA est un établissement public sous la forme juridique d'une société anonyme (S.A.) avec un régime fiscal de droit commun, qui a son siège social à Cotonou (Bénin). Elle est inscrite à l'INSAE sous le numéro d'immatriculation 2956410311206. Cette société a été crée par le décret n°2004 - 365 du 28 juin 2004 portant création de la société « LPBSA » et approbation de ses statuts.

Les activités de La Poste sont régies par la loi et la réglementation en vigueur au Bénin. Parmi les activités qui sont incluses dans son objet social, La Poste SA est notamment chargée de la tenue et de la gestion des comptes courants postaux.

Lorsqu 'elle fournit de tels services financiers, La Poste du Bénin SA agit essentiellement sous le contrôle d'une Direction spécialisée, dénommée «Direction des Services Financiers Postaux ».

Le CCP, étant un centre de la LPBSA, il est régi comme cette dernière par la loi N° 059-32 du 19 décembre 1959, portant création des PTT au Dahomey.

· Les activités spécifiques au CCP

Le manuel d'Instruction Général du CCP dispose que tous les bureaux de postes sont chargés des opérations suivantes :

- acceptation des demandes d'ouverture d'un compte courant postal,

- ordres permanents (DOP),

- domiciliations des factures (DOM) ;

- acceptation des chèques postaux et bancaires pourvus d'un numéro de compte à créditer ;

- fourniture gratuite des bulletins de versement par petite quantité ;

- acceptation des versements ;

- recouvrement des cartes récépissés ;

- distribution et paiement des assignations postales ;

- acceptation de virements postaux en paiement de sommes dues à la poste ;

- acceptation des chèques postaux et chèques bancaires en liquidation d'opérations financières ou pour des sommes dues à la poste ou pour des services rendus ;

- paiement à vue des postchèques garantis ou non et des chèques de guichet;

- paiement à vue des chèques garantis tirés sur des organismes financiers publics ;

- paiement à vue des postchèques émis par les CCP étrangers.

En dehors des services énumérés par l'Instruction Général, le CCP a développé un réseau de partenariat qui lui permet d'offrir d'autres services à sa clientèle. Il s'agit :

- des paiements à vue à régulariser Simple (PAVR) ;

- des paiements à vue à régulariser Plus (PAVR +) ;

- des crédits scolaires ;

- de l'achat de moto à crédit ;

- des certifications de chèque ;

- du service VOCAPOSTE.

· Comparaison du CCP aux autres institutions financières du Bénin

L'environnement financier du Bénin est animé par plusieurs types d'acteurs sous la tutelle de la BCEAO. Il s'agit des institutions financières à caractère bancaire et des institutions financières non bancaires qui participent au financement de l'économie nationale par l'octroi de crédits aux agents économiques en besoin de financement. Ce sont : les établissements de crédit, les banques, les structures de financement décentralisées (les microfinances et les tontines).

En vertu des dispositions de la loi n°90-08 du 27 juillet 1990 portant sur la réglementation bancaire en vigueur en République du Bénin, « sont considérées comme banques, les entreprise qui font profession habituelle de recevoir des dépôts de la part de la clientèle qu'elles utilisent pour leur propre compte ou pour le compte de leurs clients en opérations de crédits ». Par contre, « sont considérés comme établissements financiers les personnes physiques ou morales autres que les banques qui font profession habituelle d'effectuer pour leur propre compte des opérations de crédit ou de change. Ils peuvent recevoir des dépôts de la clientèle qu'ils utilisent en opérations de placements ». Il ressort de ces définitions que les établissements financiers sont différents des banques en deux points :

- les banques peuvent se servir des dépôts de la clientèle pour faire des opérations de crédit contrairement aux établissements financiers : c'est le pouvoir de création monétaire des banques ;

- les banques ont un capital social minimum d'au moins un milliard de francs (1 000 000 000F) CFA tandis que les établissements financiers ont un capital social minimum d'au moins trois cent millions de francs (300 000 000F) CFA.

Le système de financement décentralisé est caractérisé par un besoin d'aider directement les populations à la base à travers des microprojets et des microcrédits. C'est ce qui justifie l'importance de la microfinance. Le système de financement décentralisé est régi par le Projet d'Appui de la Réglementation des Mutuelles d'Epargne et de Crédit (PARMEC). Le PARMEC est né de la volonté des pays de l'UEMOA d'uniformiser et d'homologuer leur cadre juridique communautaire en matière de Système de Financement Décentralisé. Ainsi, pour cette loi, les microfinances sont des institutions qui doivent être régies par le principe de la mutualité et de la coopérative. Leur champ d'activité varie des microcrédits aux micro-assurances et micro transferts de fonds en passant par les microprojets.

Quant au CCP, comme le montrent les dispositions légales qui réglementent ses activités n'a pas le droit de faire des opérations de crédit. C'est ce qui l'a amené à organiser un réseau de partenariat avec deux institutions de micro finances (FINADEV et CPEC) et un établissement financier du crédit bail EQUIPBAIL.

Il ressort de tout ce qui précède que le CCP n'est ni une banque, ni un établissement financier au sens propre du terme, ni une institution de microfinance. C'est un centre de la Direction des Services Financiers Postaux qui accomplit des prestations para bancaires.

1.2- Cadre théorique de l'étude

Dans cette partie, il s'agira de définir le cadre théorique de l'étude à travers la problématique, les objectifs, l'hypothèse, la clarification des concepts, la revue de la littérature et la description de la méthodologie employée.

1.2.1. Problématique, objectifs et hypothèses de l'étude

· Problématique et intérêt de l'étude

La République du Bénin est un pays qui connaît depuis les années 1980 des difficultés économiques et financières graves, consécutives à l'inflation économique, puis à la dévaluation du franc CFA et enfin durant les années 2000 à la fermeture de la frontière du Nigéria et aux nombreux détournements des biens publics.

Cette situation économique catastrophique serait aggravée sans la présence des institutions financières comme les banques, les microfinances, les sociétés d'assurance.

L'environnement économique du Bénin est par conséquent peuplé par des institutions financières dont les statuts sont bien définis. Parmi elles le Centre des Chèques Postaux occupe une place particulière.

Le Centre des Chèques Postaux est un centre dépendant de la Direction des Services Financier Postaux de la LPBSA. Le CCP est une institution financière qui offre plusieurs prestations à sa clientèle : ouverture et gestion des comptes courants, les carnets de chèques, des formules de prêt à court, moyen et long terme, des systèmes de virements de fonds ;... Cette institution tient sa particularité du fait qu'elle n'est qu'un démembrement de la poste du Bénin et non un établissement financier à part entière.

Dans le souci d'assainir les finances publiques, le gouvernement du Bénin a, le 24 mars 2004 décidé de scinder l'Office des Postes et Télécommunications en deux sociétés anonymes à savoir La Poste du Bénin SA et Bénin Télécom SA.

Depuis cette séparation, la Poste du Bénin SA connaît des difficultés qui se sont expliquées par la surenchère du tarif postal. Ces difficultés n'ont pas épargné le Centre des Chèques Postaux dont les produits méconnus par la couche des jeunes sont fortement concurrencés par les banques commerciales.

Il apparaît donc important d'analyser l'efficacité des activités para bancaires du Centre de Chèques Postaux.

Dès lors, de tout ce qui précède, les questions suivantes se dégagent : Quels sont les facteurs qui empêchent l'expansion du CCP ? Comment améliorer les activités para bancaires du CCP pour concurrencer les autres établissements financiers et accroître sa rentabilité?

La présente étude vise à développer des stratégies visant à redynamiser le Centre de Chèques Postaux pour en faire une institution para bancaire compétitive dans l'environnement des institutions financières du Bénin.

· Objectifs de l'étude

L'objectif de l'étude est de mettre en évidence les forces et les faiblesses des activités para bancaires du Centre des Chèques Postaux afin de proposer des mesures et des stratégies pour renforcer la compétitivité des prestations du Centre des Chèques Postaux.

De façon spécifique, il s'agira de :

- décrire le cadre institutionnel et réglementaire du CCP,

- identifier les activités spécifiques du CCP,

- identifier les produits para bancaires du CCP,

- faire des recommandations.

· Hypothèses

Pour atteindre les objectifs fixés, plusieurs hypothèses ont été retenues :

- la baisse de la clientèle du CCP est due à la méconnaissance de son cadre institutionnel et réglementaire,

- la méconnaissance du CCP est due à la confusion faite entre elle et les autres établissements financiers,

- la méconnaissance des produits para bancaires du CCP est due à sa politique commerciale inefficace.

1.2.2. Définition des concepts, revue de la littérature et méthodologie

En économie, l'analyse des activités bancaires des CCP renvoie à un certain nombre de concepts, de réalités et de résultats issus de recherches qu'il convient de présenter.

· Définition des concepts

Ici, l'accent sera mis sur la notion de CCP même, sur les concepts de l'épargne, du compte courant, du chèque, du crédit, de la domiciliation, du transfert de fonds et des virements.

Epargner, c'est placer l'argent pour satisfaire un besoin future autrement dit c'est différer un investissement. En d'autres termes, l'épargne est la part du revenu non consommé.

C'est dans le but de collecter les dépôts à vue que s'inscrivent les activités du CCP.

Le CCP est une unité de la Direction des Services Financiers Postaux de La Poste du Bénin SA. Il se charge de l'ouverture par les personnes morales ou physiques de comptes courants postaux, de leur gestions et de nombreuses autres opérations comme les délivrances de carnets de chèques, les retraits de fonds, les versements, les virements, les encaissements, la domiciliation de salaire ou de pension, les virements internationaux, les travellers chèques, Western Union, ...

Le compte courant postal est une convention entre une personne physique ou morale et le CCP qui s'engage à garder les sommes d'argent à lui confiées par son client et à les lui payer par chèque en contrepartie des frais et taxes.

Le chèque tiré sur le compte courant postal ou chèque-poste est un écrit par lequel un tireur (le titulaire du compte courant postal) donne l'ordre à une autre personne appelée le tiré (le CCP) de payer une certaine somme au titulaire lui-même (on parle alors de chèque nominatif) ou à un tiers bénéficiaire (on parle alors de chèque d'assignation) à concurrence des sommes mentionnées en chiffres et en toutes lettres sur le chèque. Le chèque de garantie ou chèque certifié au CCP est un chèque ordinaire émis par le titulaire du compte dont l'existence de la provision est attestée par le CCP pendant la durée d'encaissement du chèque (de huit jours).

Le crédit est une assistance financière d'une institution financière à ses clients. Il est basé sur la confiance. Dans ce cadre, il donne lieu à une mise à disposition de fonds. On parle de crédit par décaissement.

Le paiement à vue à régulariser (PAVR) est une sorte de crédit. Le crédit proprement dit étant interdit au CCP par ses textes constitutifs, le PAVR répond aux besoins en fonds des clients tout en restant conforme aux textes. Il s'agit d'une formule d'avance sur le salaire ; avance accordée par le CCP et payable en une mensualité ou sur une période de trois (03) mois. Il est accessible aux clients du CCP salariés, pensionnaires et dont le salaire est domicilié au CCP.

La domiciliation est une opération qui consiste à rendre un effet, un titre ou un salaire payable chez un tiers et dans ce cas précis par le CCP.

Le versement consiste en une opération de remise de fonds détenus entre les mains du déposant qui sont crédités sur le compte du bénéficiaire du versement qui est un titulaire de compte courant postal.

Le vir ement est l'opération qui consiste à débiter un compte courant pour en créditer un autre. L'ordre de virement est donné par écrit grâce au chèque postal sur lequel le nom du bénéficiaire est inscrit ainsi que son numéro de compte. Le virement peut être simple c'est-à-dire limité à une seule opération ou il peut être permanent, c'est-à-dire pour des opérations périodiques dont le montant ne varie pas. Au CCP, les virements peuvent également être internationaux c'est-à-dire entre des comptes CCP de pays différents.

· La revue de la littérature

AHO et al. (1997) ont fait cas d'une vision d'ensemble des conditions de vie et de la pauvreté au Bénin. Après avoir fait un bref rappel de l'évolution du concept de la pauvreté dans la pensée économique, ces auteurs ont proposé un modèle d'analyse du niveau de vie des perceptions du bien-être et de la pauvreté et enfin énoncé des stratégies de lutte contre la pauvreté.

AHOLOU et LANDEHOU (2005) dans leur rapport de fin de formation affirment que : « Dans une économie moderne, la presque totalité des échanges de biens ou de services se font par l'intermédiaire de la monnaie. Les agents économiques peuvent détenir, à certains moments, une quantité de monnaie supérieure à leurs besoins; il se peut, au contraire, qu'à d'autres s moments, ils viennent à en manquer pour faire face à leurs besoins de trésorerie ou d'équipement. Les agents à besoins de financement peuvent se tourner vers les agents à capacité de financements que sont les banques, les micro finances, et les compagnies d'assurances qui sont à même de les aider à faire face aux besoins d'investissement, d'exploitation et de consommation ».

Mais quelle est la place du Centre de Chèques Postaux dans cette perspective ?

Le manuel d'Instructions Générales du Centre des chèques postaux (1975) explique que le CCP est un service de la poste. Mais que son caractère financier lui permet d'exercer des activités para bancaires qui sont explicitées à travers plusieurs articles.

Selon leur rapport de stage, GANDJU et DOTONDJI (1998) ont brièvement présenté l'OPT et ses attributions. Puis, ils ont mis l'accent sur la Direction Informatique puis sur le CCP avant d'étudier la programmation des logiciels utilisés.

A travers leur rapport de fin de formation, ALEDJI et SOSSA (2006) ont dans une première partie présenté la poste du Bénin et décrit le déroulement du stage ainsi que les difficultés rencontrées. Dans la deuxième partie elles ont fait ressortir les conditions d'octroi des crédits scolaires au CCP et se sont appesanties sur l'analyse de cette gestion ainsi que des observations et suggestions.

Dans le souci de contribuer à l'amélioration des services de la CNE, deux études ont été retenues.

Il s'agit d'une part, du mémoire soutenu par FADOTE DJIGBEGNONHOU (2006). Après une présentation du cadre et la restitution de l'expérience de stage, son étude s'est appesantie sur la gestion des comptes clients de la CNE, sur les modalités d'ouverture du compte et sur l'administration des comptes ensuite a suivi l'inventaire des problèmes liés du compte et enfin, cette étude s'est achevée par des suggestions et des recommandations.

D'autre part, dans celui rédigé par KPEIDJA (2000), on note la présentation et l'analyse de la politique actuelle de mobilisation et de gestion de l'épargne adoptée par la CNE d'une part, et d'autre part la formulation des propositions et recommandations en vue d'améliorer ses prestations.

RADJI et YESSOUF (1997) ont présenté le cadre théorique de l'étude ainsi que la méthodologie adoptée, puis, ils ont présenté et analysé les résultats des enquêtes menées sur le terrain pour finir par des suggestions et des recommandations. A travers cette étude, les auteurs ont remarqué que ce n'est que ces dernières années que l'épargne rurale a été prise en compte dans l'économie béninoise. Nous ferons remarquer que le CCP faisait déjà office de banque rurale par les bureaux de poste répandus sur toute l'étendue du territoire national pour collecter l'épargne des populations paysannes trop pauvres pour s'assurer les services d'une banque.

D'après ANASTASSOPOULOS (1980), l'efficacité au service de l'intérêt général a posé les problèmes stratégiques des entreprises publiques en proposant des solutions à travers des actions sur l'offre et la demande de ces entreprises pour optimiser leur fonctionnement.

· Méthodologie

Il s'agira d'expliciter les techniques utilisées, l'échantillonnage ainsi que l'enquête.

Dans le souci de mener convenablement l'entretien et d'obtenir les informations souhaitées, nous avons choisi comme groupes- cibles les agents du CCP, les clients du CCP et les non- client du CCP. Nous avons adopté la méthode d'échantillonnage non probabiliste ou choix raisonné.

Au terme du processus d'échantillonnage, nous avons retenu :

- 10 agents du CCP,

- 25 clients du CCP,

- 15 non- clients du CCP.

Soit au total 50 personnes approchées et enquêtées. Il revient à se demander par quelle technique avons- nous mené nos investigations ?

Pour cette étude, nous avons retenu comme techniques :

- l'entretien individuel, pour des raisons d'intimité et de confidentialité, car il nous permet de recueillir des informations fiables. Pour ce faire, un guide d'entretien a été élaboré et administré aux personnes ressources et autres personnalités (les responsables et les agents du CCP) ;

- le questionnaire standardisé qui répond aux mêmes exigences que le guide d'entretien sera administré aux enquêtes (agents CCP, clients et non clients).

L'enquête proprement dite a débuté par une pré-enquête qui n'a duré qu'une quinzaine de jour. Au cours de cette période, nous avons collecté des informations auprès des personnes ressources du CCP et de quelques clients.

Nos investigations sur le terrain n'ont commencé que plusieurs jours plus tard et ont dur 20 jours. L'enquête proprement dite a consisté en l'administration du questionnaire standardisé à l'échantillon ciblé.

Il s'agira dans ce chapitre de rechercher les insuffisances liées aux activités para bancaires du Centre des Chèques Postaux.

2.1- Diagnostic de la situation actuelle du CCP

Après sa sortie sans grande difficulté de la crise économique des années

80, le CCP n'a cependant pas pu maintenir la confiance que lui réservaient ses clients. Il n'a pas pu non plus maîtriser la concurrence des nouvelles banques privées. Ces deux faits pourraient être à la base de ses contre-performances.

Le manque d'information, la mauvaise orientation et la qualité de l'accueil qui caractérisent le CCP sont dus à l'absence de concours professionnels, de séminaires et de formations de ses agents, sont autant de raisons qui pourraient être la cause de la faiblesse de sa clientèle.

La longue file d'attente des clients qui sont parfois peu disponibles et le manque de guichet ambulant afin de satisfaire les besoins des clients qui ne peuvent pas se déplacer pour raison de santé et d'occupation en plein temps à cause de l'effectif du personnel insuffisant, de manque d'innovation des produits, de la vétusté du matériel pourraient amener les clients à chercher mieux ailleurs.

2.1.1. La gestion et l'organisation du CCP

· La gestion du CCP

Le CCP est géré par un Chef de Centre de Chèques Postaux. Ce responsable est assisté dans sa mission par de nombreux agents. Le CCP est une unité de la DSFP et par conséquent, il est directement sous son autorité hiérarchique. Ceci prive le CCP d'une certaine autonomie dans la gestion qui lui serait salutaire en responsabilisant chaque membre de son personnel.

· L'organisation du CCP

Le CCP est sous la tutelle directe de la DSFP. Il est dirigé par un Chef de Centre de Chèques Postaux assisté par plusieurs agents. Le CCP est organisé en quatre (04) sections chacune administrée par un chef de section. Chaque section est divisée en services.

2.1.2. Les ressources et le marché du CCP

· Les ressources du CCP

La Poste du Bénin SA est un établissement public créé sous la forme juridique des Sociétés Anonymes. Agée de plus d'un siècle (juillet 1890), elle a pour Directeur Général M ZACHARY Bouraïma. Son activité principale est l'affranchissement de courriers et le transfert électronique. La direction des services financiers postaux compte trois unités : la CNE, le CCP et la DSF. Le CCP est chargé de collecter l'épargne à travers le compte courant postal, la gestion des comptes, la délivrance de chéquier et de nombreux autres services para bancaires.

Le CCP a plusieurs ressources. Il s'agit des ressources humaines, matérielles et financières.

- Les ressources humaines du CCP

Le CCP a un personnel permanent dont l'effectif est de trente (30) agents auxquels s'ajoutent huit (08) stagiaires. Parmi les trente (30) salariés du CCP, dix (10) doivent aller en retraite dans moins de trois (03) ans.

Le personnel du CCP doit être incessamment renouvelé pour la continuité dans le travail sinon le centre court de graves risques organisationnels et fonctionnels.

- Les ressources matérielles du CCP

Le CCP est installé dans les locaux de La Poste du Bénin SA sise à Ganhi à Cotonou. Ce bâtiment, en même temps que le CCP abrite le CCM, le Centre Informatique de la LPBSA et d'autres services postaux. Cette situation fait naître un manque de place crucial pour les bureaux du personnel du CCP.

Le CCP a informatisé le traitement de ses opérations para bancaires. Pour ce faire, le centre de Cotonou est doté de douze (12) terminaux et de deux micros ordinateurs. Ce matériel informatique est insuffisant face à l'affluence de clients dont le CCP est l'objet.

Le parc automobile du CCP est de deux (02) voitures dont l'une est hors d'usage.

- Les ressources financières du CCP

En matière de finances, le CCP n'est pas autonome ses recettes sont directement attribuées à la LPBSA et ses dépenses sont prises en compte dans le budget de la poste.

· Le marché du CCP

Le marché du CCP est composé par le marché amont et le marché aval. Le marché amont du CCP est formé par ses prestataires, ses fournisseurs de services et ses partenaires financiers.

Le marché aval quant à lui est composé par les clients du CCP. La clientèle du CCP est essentiellement composée par les agents permanents de l'Etat, les agents de la LPSA, les militaires et les retraités dont les pensions sont domiciliées au CCP.

Il faut noter que la clientèle du CCP est vieillissante. En effet, ce sont des personnes âgées en moyenne de 45 ans. Des actions énergiques dans le but de conquérir la clientèle des jeunes travailleurs et étudiants s'imposent.

2.2- Analyse des produits para bancaires du CCP

Le CCP a plusieurs produits financiers qui concernent aussi bien la mobilisation de l'épargne, que le crédit en passant par les virements internationaux.

2.2.1. La mobilisation de l'épargne par le CCP

Pour apprécier la politique de mobilisation de l'épargne, nous examinerons d'abord le système de mobilisation mis en place et l'évolution de l'épargne collectée. Mobiliser l'épargne revient à récupérer les disponibilités oisives des agents économiques. A cet effet, grâce à son réseau de collecte, le CCP offre au public différentes sortes de produits tout en adoptant une politique commerciale précise.

Le principal produit offert par le CCP à sa clientèle est le compte courant postal. Le réseau de collecte du CCP est vaste. Il s'agit de l'agence principale du CCP de Cotonou sise à Ganhi et de tous les bureaux de postes du Bénin1(*).

· Le compte courant

Le compte courant postal est une convention par laquelle La Poste du Bénin SA s'engage à garder les fonds de son client personne morale ou physique et à les lui restituer selon ses besoins en contrepartie de frais de tenue de compte et de taxes sur certaines opérations.

- L'ouverture du compte courant

L'ouverture d'un compte courant postal constitue un contrat légal entre le requérant et le Centre des Chèques postaux.

Un compte chèque postal peut être ouvert sous une dénomination justifiée par toute personne établissant la preuve de sa capacité et de ses pouvoirs.

Sont admis à se faire ouvrir un ou plusieurs comptes courant postaux, les particuliers, les administrations publiques, les firmes et sociétés commerciales ainsi que les autres associations et établissements quelconques. L'ouverture du compte courant postal donne droit au client requérant à un carnet de chèque ou chéquier.

Chacun des époux peut sans l'accord de son conjoint décider de l'ouverture du compte. (Loi de 14 juillet 1976, article premier du code civil). Cependant, un époux peut désigner son conjoint comme mandataire2(*) de son compte. Pour ouvrir un compte courant au CCP, les personnes physiques doivent être majeures capables ou mineurs émancipés.

Les conditions d'ouverture de compte courant postal sont consignées en annexe.

- La gestion du compte courant

La gestion des comptes courants postaux est informatisée ce qui limite les erreurs lors des enregistrements des opérations. Tous les comptes crées au CCP peuvent être mouvementés dans n'importe quel bureau de poste du territoire national muni d'un terminal (ordinateur). Les bureaux de poste qui en sont dépourvus utilisent le fax pour envoyer les bordereaux de paiement à vue au siège du CCP à Cotonou où les opérations sont traitées en vingt quatre (24) heures.

Les découverts en compte courant postal ne sont possibles qu'avec l'aval du Chef du CCP, et ils ne sont pas rémunérés par des intérêts.

Le fonctionnement du compte est rémunéré par des taxes de fonctionnement du compte courant. Ces taxes s'élèvent à mille cinq cent (1 500) francs CFA tous les trois mois.

Les clients du CCP peuvent consulter leurs avoirs en compte par téléphone ou en se déplaçant au guichet. Cette opération donne lieu au paiement d'une taxe de deux cent (200) francs CFA sur le bulletin de perception de la demande d'avoir en compte. Ce montant est débité du compte courant du client demandeur.

Périodiquement, les clients peuvent réclamer au CCP l'historique de leur compte. Dans ce cas, il leur est délivré un relevé de compte en contrepartie d'une taxe qui varie de cinq cent francs (500F) à deux mille francs (2 000F) selon la durée de la période de fonctionnement.

Les versements d'espèces en compte se font avec un bordereau de versement avec une grille tarifaire précise. (Voir annexe).

Les statistiques liées aux comptes courants du CCP sont résumées à travers le tableau ci-après :

Année

Effectifs

2004

2005

2006

Nombre total de comptes

39 052

36 787

40 432

Variation du flux de clients par année

-

- 2 265

3 645

Pourcentages

-

-5,80%

9,90%

Tableau 1 : La clientèle du CCP Source: Service Comptabilité CCP

Le CCP avait en 2004 une clientèle de 39 052 individus. Cet effectif a chuté de 5,80% en 2005. A la suite de la décision du Président de la République de rendre la domiciliation des salaires et pensions obligatoires dans des établissements financiers, le CCP a connu un afflux de clients ce qui a accru l'effectif de sa clientèle de 9,90% par rapport à l'année antérieure.

Les clients du CCP peuvent y domicilier leur salaire ou pension.

- Les problèmes liés au compte courant

La gestion et le fonctionnement du compte courant postal donne lieu à plusieurs problèmes.

- La lenteur dans le traitement des extraits de compte qui ne sont pas rapidement envoyés aux clients,

- la lenteur dans la procédure de clôture des comptes courants,

- l'absence de contrôle des comptes soldés : les comptes ayant été objet d'un PAVR soldé ne font pas l'objet d'une deuxième vérification au CCP. Cette situation peut entraîner des erreurs non corrigées.

Le CCP souffre de nombreuses insuffisances en ce qui concerne la gestion de l'épargne collectée. Ces insuffisances sont de deux ordres :

- Les insuffisances liées aux textes : Dans ses statuts, le CCP est une unité de la DSFP ce qui ne lui donne pas une autonomie financière et de gestion.

- Le CCP est et demeure un service postal par conséquent, il ne peut effectuer aucune opération visant la spéculation et le prêt des dépôts de la clientèle. Cette situation limite ses revenus.

· Autres services liés au compte courant postal

- - Les ordres permanents :

Un titulaire de compte peut solliciter le CCP pour tirer automatiquement et gratuitement des montants de son compte courant postal au profit d'un autre compte courant postal. Ces paiements doivent toutefois être exécutés par intervalle régulier à savoir mensuel, bimensuel, trimestriel, semestriel ou annuel.

Sont pris en compte dans ce système les paiements tels que :

- le loyer,

- le remboursement d'un prêt,

- le paiement d'une prime d'assurance,

- le paiement d'achats à tempérament3(*).

Les ordres permanents visent des paiements par le CCP au nom de son client au détenteur :

- d'un compte courant postal ouvert au Bénin,

- d'un compte courant postal ouvert à l'étranger.

Chaque modification ou annulation d'un ordre permanent doit être introduite quinze (15) jours au moins avant le jour de paiement fixé.

- La domiciliation des factures :

La domiciliation de facture consiste pour un titulaire de compte courant postal à donner autorisation à un tiers à faire débiter automatiquement son compte courant postal du montant des factures établies régulièrement à sa charge.

Des domiciliations de factures peuvent être faites au CCP en ce qui concerne les factures d'eau, d'électricité et de téléphone.

La domiciliation se fait à l'aide d'un avis de domiciliation4(*).

.La révocation des ordres de domiciliation se fait par un avis de révocation de domiciliation.

NB : La domiciliation diffère des ordres permanents par le fait que pour une domiciliation, ni la période, ni le montant ne sont préalablement fixés par le titulaire du compte.

- Les virements automatiques émis par les bureaux de poste pour le recouvrement des factures périodiques

L'usage qui a recours aux prestations régulières d'un bureau de poste peut introduire une demande en vue de faire prélever automatiquement de son compte courant postal le montant des factures établies pour ses prestations. Dans ce cas ci, c'est le titulaire du compte qui bénéficie de l'opération de virement en règlement des créances issues des prestations qu'il a fournies à un autre titulaire de compte courant postal. C'est le contraire de l'opération de domiciliation de factures.

2.2.2. La politique d'octroi de crédit par le CCP

Le CCP ne pouvant faire des crédits, mais face aux demandes pressantes de sa clientèle, il a mis sur pieds des produits dérivés. Il s'agit du PAVR et des crédits octroyés par les partenaires du CCP.

· Le PAVR

Le PAVR ou paiement à vue à régulariser est un produit du CCP. Il consiste en une forme d'avance sur salaire qui permet à leurs bénéficiaires de faire face aux difficultés de trésorerie auxquelles ils sont confrontés. On distingue :

- Le PAVR Simple 

Le PAVR Simple est un crédit accordé aux salariés et aux retraités. Il représente le tiers (1/3) de la valeur mensuelle du salaire ou de la pension. Le minimum du PAVR est de mille (1 000) francs CFAF et le maximum est au plus cent mille (100 000) francs CFA. Ce montant est avancé dans le compte courant postal du client du CCP qui devra le rembourser en totalité le mois suivant par un prélèvement automatique sur son compte dès le virement du salaire ou de la pension. Le PAVR Simple est rémunéré par des taxes dont la grille tarifaire figure en annexe.

- Le PAVR Plus :

Le PAVR Plus est aussi un crédit accordé aux salariés et aux retraités dont la pension ou le salaire est d'au moins cinquante mille (50 000) francs CFA. Le client demandeur a l'obligation de payer des frais d'engagement de dix mille (10 000) francs CFA avant de déposer les dossiers. Le PAVR Plus consiste en une avance du montant total du salaire net du client. Son remboursement se fait sur trois (03) mois à compter du mois suivant sa mise en place. Le PAVR est rémunéré par une taxe dont le montant varie selon la grille tarifaire en annexe.

· Les crédits des partenaires du CCP

Le CCP a plusieurs partenaires en affaires. Il s'agit de FINADEV, de CPEC, d'EQUIPBAIL, de ASSURANCE COLINA, de la SOBECIC et de la société d'assurance ARGG.

A travers ce réseau de partenaire, le CCP octroi divers types de crédits :

- Le crédit individuel FINADEV :

Le CCP propose à sa clientèle des crédits individuels octroyés par FINADEV et dont les dossiers sont déposés au CCP. Les fonds sont débloqués par FINADEV dans les comptes courants postaux du CCP. Le prêt individuel FINADEV est simple (annuel) ou pluriannuel (3 ans à 3ans et demi).

- Le crédit scolaire :

Il permet aux clients particuliers du CCP de satisfaire leurs besoins de trésorerie pour la préparation de la rentrée scolaire de leurs enfants. Il concerne les personnes disposant d'un revenu régulier (salariés et pensionnés) ayant domicilié leurs revenus au CCP. Le crédit scolaire du CCP se fait avec les microfinances partenaires : FINADEV et CPEC.

Le crédit scolaire CPEC est accordé par le CPEC sur une durée moyenne de 10 mois en se basant sur la quotité cessible qui est le 1/3 du salaire. Les conditions d'octroi de ce prêt sont indiquées en annexe.

Mais, face à la forte demande de la clientèle, le CCP a mis sur pieds un produit PAVR-Scolaire dont le taux d'intérêt est de 8% et qui s'étale sur environ 10 mois. Cependant, le CCP n'accorde pas ce crédit à partir du mois de septembre.

- Des facilités d'achat à crédit :

Ce produit concerne des achats à crédits de biens meubles et immeubles (excepté les bâtiments et les terrains) par les clients du CCP auprès des entreprises partenaires du CCP. Ce crédit permet d'aider les ménages à satisfaire leurs besoins en biens d'équipement à travers l'achat d'appareils électroménagers. Il permet aussi aux commerçants d'acheter des marchandises à crédit. Dans ce volet, la valeur du bien doit être supérieure ou égale à un million (1 000 000) de francs CFA et le salaire du client bénéficiaire doit être d'au moins cent mille (100 000) francs CFA.

- L'achat de motos à crédit :

Le volet facilité d'achat au CCP est également mis en oeuvre à travers l'achat de motos à la SOBECIC à crédit par l'intermédiaire d'EQUIPBAIL.

Les crédits du CCP sont garantis par ses partenaires assureurs à travers des assurances décès invalidité contractées par les clients.

Sur chaque contrat de prêt CPEC et FINADEV, le CCP perçoit une commission et des taxes sur les virements effectués dans le compte courant postal du client.

Pour le crédit scolaire FINADEV, le taux de remboursement est de 12%. Un fonds de garantie de 1% est exigé du client avec un montant minimum hors taxe de 3000FCFA.le remboursement varie entre 6 mois et 9 mois. Les conditions du CPEC sont pratiquement identiques à celles de FINADEV à l'exception du taux d'intérêt qui est de 10% au CPEC aux clients bénéficiaires qui doivent être membres de la mutuelle.

Le CCP ne fait pas le suivi des crédits octroyés par ses partenaires. Il se contente de faire un suivi administratif des dossiers afin de maîtriser les différents cas d'impayés.

· Evaluation des taxes sur crédit perçues par le CCP :

Lors des opérations de crédit, le CCP prélève des commissions sur les opérations effectuées par ses partenaires.

En effet, le CCP prélève des commissions sur ses opérations avec ses partenaires financiers CPEC et FINADEV Il s'agit d'une part de la commission sur les clients qui regroupe les frais d'étude de dossier de cinq mille (5 000) francs CFA et les taxes sur prêts de six cent (600) francs CFA et, d'autre part des commissions perçues sur les institutions financières qui regroupe les taxes sur prêts de quatre cent (400) francs CFA et les commissions sur contrat de 1% sur le volume total de prêts consentis par l'institution financière concernée. En plus de ces commissions, le CCP prélève sur le PAVR Scolaire, un intérêt de 8%.

L'étude de l'évolution de ces taxes et commissions sur les quatre dernières années se résume dans les tableaux ci-après :

Année 2003 :

Type de Crédit

Contrat

Commissions sur clients

Commissions sur partenaires

Total commissions CCP

Intérêt de 8% sur PAVR Scolaire

Nombre

Montant

Frais de dossier

5 000F

Taxe

600F

Commission sur contrat

1%

Taxe par contrat

400F

PAVR Simple

-

-

-

-

-

-

-

Néant

PAVR Plus

-

-

-

-

-

-

-

Néant

PAVR Scolaire

-

-

-

-

-

-

-

-

Crédit CPEC

91

89 536 000

455 000

54 600

895 360

36 400

1 441 360

Néant

Crédit FINADEV

825

1 175 781 000

4 125 000

495 000

11 757 810

330 000

16 707 810

Néant

Total

916

1 265 317 000

4 580 000

549 600

12 653 170

366 400

18 149 170

-

Produit Net

 

18 149 170

Tableau 2 : Produit Net du CCP en 2003 Source : CCP

Année 2004 :

Type de Crédit

Contrat

Commissions sur clients

Commissions sur partenaires

Total commissions CCP

Intérêt de 8% sur PAVR Scolaire

Nombre

Montant

Frais de dossier

5000F

Taxe

600F

Commission sur contrat

1%

Taxe par contrat 400F

Crédit CPEC

152

126 728 000

760 000

91 200

1 267 280

60 800

2 179 280

Néant

Crédit FINADEV

450

631 789 000

2 250 000

270 000

6 317 890

180 000

9 017 890

Néant

Total

602

758 517 000

3 010 000

361 200

7 585 170

240 800

11 197 170

-

Produit Net

 

11 197 170

Tableau 3 : Produit Net du CCP en 2004 Source : CCP

Année 2005 :

Type de

Crédit

Contrat

Commissions sur clients

Commissions sur partenaires

Total commissions CCP

Intérêt de 8% sur PAVR Scolaire

Nombre

Montant

Frais de dossier

5000F

Taxe

600F

Commission sur contrat

1%

Taxe par contrat 400F

Crédit CPEC

581

239 746 000

2 905 000

348 600

2 397 460

232 400

5 883 460

Néant

Crédit FINADEV

1 242

405 690 000

6 210 000

745 200

4 056 900

496 800

11 508 900

Néant

Total

1 823

645 436 000

9 115 000

1 093 800

6 454 360

729 200

17 392 360

-

Produit Net

 

17 392 360

Tableau 4 : Produit Net du CCP en 2005 Source : CCP

Année 2006 :

Type de

Crédit

Contrat

Commissions sur clients

Commissions sur partenaires

Total commissions CCP

Intérêt de 8% sur PAVR Scolaire

Nombre

Montant

Frais de dossier

5000F

Taxe

600F

Commission sur contrat

1%

Taxe par contrat 400F

Crédit CPEC

315

1 575 000

1 575 000

189 000

15 750

126 000

1 905 750

Néant

Crédit FINADEV

548

2 740 000

2 740 000

328 800

27 400

219 200

3 315 400

Néant

Total

863

4 315 000

4 315 000

517 800

43 150

345 200

5 221 150

-

Produit Net

 

5 221 150

Tableau 5 : Produit Net du CCP en 2006 Source : CCP

NB : Nous n'avons pas pu obtenir les statistiques du CCP concernant ses propres opérations de PAVR en 2003, 2004, 2005 et 2007.Tableau récapitulatif des produits nets du CCP de 2003 à 2006 (les PAVR ne sont pas pris en compte)

Année

Produit Net

2003

18 149 170

2004

11 197 170

2005

17 392 360

2006

5 221 150

Total de Produit Net

51 959 850

Tableau 6 : Produit Net Total de 2003 à 2006 Source : CCP

Ce tableau montre que les revenus du CCP relatifs à son réseau de partenariat son en baisse de 2003 à 2006 après une légère amélioration en 2005, le niveau le plus bas étant atteint en 2006.

· Les problèmes liés aux crédits du CCP

Les crédits octroyés par le CCP lui-même sont très faiblement rémunérés. De plus, le suivi de ces opérations n'est pas effectif. Cette situation peut générer des cas d'insolvabilité des clients et d'importantes pertes pour le CCP. Les crédits octroyés par les partenaires du CCP à ses clients, bien que rémunérés par des commissions présentent des risques pour cette dernière. Ces structures, grâce à la qualité de leurs services et aux importants moyens dont elles disposent parviennent à orienter les clients du CCP vers leurs propres produits pour finir par gagner les clients du CCP.

Les risques encourus par le CCP sont élevés en ce qui concerne le PAVR Scolaire, car le CCP, pour faciliter l'accès au crédit de ses clients n'a d'autre garantie que le salaire ou la pension domiciliée. Il serait préférable en cas de décès ou d'insolvabilité du client de lui faire souscrire une assurance décès invalidité

· Les revenus du CCP

Les revenus du CCP proviennent des taxes et commissions prélevées sur les comptes clients et sur les opérations effectuées par ceux-ci. Une seconde partie de ses revenus proviennent des PAVR octroyés aux clients. La dernière partie provient des commissions perçues sur les opérations de crédits effectuées par le biais de son réseau de partenaires financiers (FINADEV et CPEC).

2.2.3. Les autres produits para bancaires du CCP

Le CCP propose simultanément au compte courant postal, d'autres produits à sa clientèle. Il s'agit de :

· Les virements internationaux

Le CCP effectue des opérations de virements internationaux pour le compte de sa clientèle.

- Les types de virements internationaux

Les virements internationaux sont des opérations qui consistent pour des clients du CCP de verser des fonds sur un autre compte courant postal résidant à l'étranger. Il s'agit également pour un client du CCP de recevoir un versement (encaisser) des fonds provenant d'un compte courant postal résidant à l'étranger. Le mécanisme du virement international est simple. Prenons l'exemple d'un versement sur un compte CCP dans le monde. Le client du CCP de Cotonou émet un chèque sur lequel il indique toutes les informations relatives au bénéficiaire : pays, ville, numéro du compte courant postal, nom et prénom ainsi que le montant à verser en chiffre et en lettre suivi de sa signature et de la date d'émission du chèque. Le chèque est remis au chargé des virements internationaux qui enregistre le chèque, établit une lettre d'envoi, un bordereau de virement (indiquant le montant en XOF et en devise), et une fiche de la liste des virements de la journée5(*). Tous ces documents doivent présenter le visa du Chef du CCP. Une copie du bordereau du virement et de la lettre d'envoi sont expédiés par courrier accéléré à la poste du pays destinataire. Qui dans les 24 heures effectue le versement sur le compte de son client. La compensation des opérations de virements internationaux se fait périodiquement entre le CCP et ses correspondants.

- Les problèmes liés aux virements internationaux

Les virements internationaux sont des prestations du CCP qui pourraient donne lieu à d'importants mouvements de fonds à travers des opérations cde change, malheureusement ce n'est pas le cas. De plus, le CCP n'a actuellement qu'un seul correspondant hors de l'Afrique : c'est la poste de Paris. En Afrique, elle a pour correspondants les postes des pays membres de l'UEMOA. La faiblesse de l'implantation du CCP dans la sous région et dans le monde constitue un handicap majeur dans la dynamisation de ses activités à l'international.

· Les travellers chèques

Le travellers chèque ou chèque de voyage évite au touriste tout risque de perte ou de vol Le touriste achète au CCP un chèque d'un montant défini. Au moment de la délivrance du chèque de voyage, l'acheteur appose sa signature au recto du chèque. Il devra le contre signer au guichet de la banque appelée à payer. Ces deux signatures doivent être conformes sinon, il n'y aura pas de paiement.

2.2.4. La politique commerciale du CCP

La politique du CCP en matière commerciale se traduit à travers l'action marketing et le réseau de partenariat.

· Les insuffisances relatives à l'action marketing 

Le CCP, depuis sa création souffre du manque d'un management commercial efficace. L'inexistence d'un plan marketing justifie sa faible pénétration dans le marché des jeunes étudiants et travailleurs qui préfèrent les banques aux actions commerciales plus agressives.

· Les insuffisances relatives au réseau de partenariat

Le réseau de partenariat mis en place par le CCP devrait être revu. En effet, face au risque de pertes de sa clientèle qu'encourt ce centre en raison de son partenariat avec des institutions de microfinances de la place, le taux de commission perçu de 1% pourrait être renégocié à la hausse.

De plus, le faible nombre de postes et de CCP correspondants que le CCP de Cotonou a en Afrique et dans le monde impose des actions énergiques en vue de négocier des partenariats futurs.

Ce chapitre présentera les résultats des investigations menées sur le terrain et aboutira à des recommandations quant à la politique adéquate en matière d'amélioration des prestations du Centre des Chèques Postaux du Bénin.

3.1- Appréciation du CCP par ses clients

Dans cette partie, il sera procédé à la présentation des résultats de l'enquête effectuée sur le CCP sur l'échantillon ciblé. Cette présentation s'articulera autour des connaissances afférentes à la définition du CCP, à la connaissance de ses produits et à l'appréciation de ses prestations.

3.1.1. Connaissances afférentes à la définition du CCP (cadre réglementaire et institutionnel) et connaissances afférentes aux activités du CCP

· Connaissances afférentes à la définition du CCP (cadre réglementaire et institutionnel)

Les populations de la ville de Cotonou sur lesquelles ont porté nos investigations ont été attentives à nos questions malgré quelques difficultés.

Pour évaluer le degré de connaissance du CCP, nous avons élaboré des tableaux statistiques et des graphiques qui représentent le cliché des informations recueillies sur le terrain.

Graphique N°1 : Répartition des 50 individus enquêtés selon leur

Définition du CCP

Entreprise : Ont défini le CCP comme une entreprise commerciale.

Service : Ont défini le CCP comme un service administratif.

Le CCP est un centre de La Poste du Bénin SA, ainsi, le CCP dépend d'une entreprise commerciale. Parmi les cinquante (50) personnes enquêtées, quarante deux (42) savent que le CCP est l'unité d'une entreprise commerciale. Parmi ces 42 personnes, il y a tous les 10 agents du CCP, 17 clients sur 25 et les 15 non clients du CCP.

Graphique N°2 : Répartition des 50 individus selon leur degré de connaissance du CCP par rapport à une banque et à une microfinance

Banque : Ont défini le CCP comme une banque commerciale.

Microfinance : Ont défini le CCP comme une microfinance.

Autre : Ont défini le CCP comme n'étant ni une banque, ni une institution de microfinance.

Le CCP est un service financier postal, il n'est ni une banque, ni une microfinance. Seulement 20% des cinquante (50) personnes enquêtées savent que le CCP n'est ni une banque, ni une microfinance. Parmi ces personnes, il y a 3 agents sur les 10 agents du CCP, 7 clients sur les 25 clients du CCP.

Ces différents résultats traduisent la mauvaise connaissance du CCP, de son statut et des différents produits qu'il offre. En effet, bien que plus de 50% de la population interrogée sache que le CCP est l'unité d'une entreprise commerciale, la majorité d'entre eux confondent le CCP à une banque car comme elle, le CCP délivre des chéquiers. Cependant, il faut retenir que le CCP n'est ni une banque, ni une microfinance mais un service financier de la poste. L'ignorance du statut du CCP démontre le manque d'action de communication, de publicité des activités du CCP. Ce qui confirme nos hypothèses.

· Connaissances afférentes aux activités du CCP

Graphique N°3 : Répartition des 50 individus enquêtés selon leur degré de connaissance des activités du CCP

OUI: Ont affirmé connaître les services qu'offre le CCP.

NON : Ont affirmé ne pas connaître les services qu'offre le CCP.

Sur les 50 personnes interrogées, 30 disent connaître les services offerts par le CCP. Dans ce groupe, il y a la totalité des agents du CCP interrogés, 20 clients du CCP sur 25. Cependant, aucun des non clients ne connaît les prestations offertes par le CCP surtout les jeunes. Ce qui confirme nos hypothèses.

Graphique N°4 : Répartition des 50 individus quant à la consommation

Plus de 8 produits: Ont affirmé utiliser plus de huit types de produits du CCP.

Moins de 8 produits : Ont affirmé utiliser moins de huit types de produits du CCP.

RAS : ont affirmé ne pas utilisation des produits du CCP.

Le CCP offre à sa clientèle, 16 types de produits. Des 50 personnes enquêtées, seules 10 personnes consomment plus de 8 types des différents produits du CCP tandis que 31 personnes consomment moins de 8 types de produits et 9 ne consomment aucun produit du CCP. Les 10 personnes qui consomment le plus de produits sont toutes des agents du CCP.

Ces observations démontrent que bien que les populations enquêtées ont entendu au moins une fois parler du CCP, elles ne connaissent pas réellement ses activités ni ses différents produits ou encore les avantages liés à leur utilisation. Cette situation met une fois encore l'accent sur le manque d'action en matière de publicité au CCP et l'inexistence d'un plan marketing. De plus, les non clients qui utilisent les produits du CCP (6 individus sur 15) font essentiellement des opérations de versement dans les comptes des clients du CCP. Ce qui confirme nos hypothèses.

Activités du CCP

Agents du CCP

Clients du CCP

Total

Nombre

Moyenne

Nombre

Moyenne

Nombre

Moyenne

A

10

3,33

11

3,66

21

7

B

5

1, 66

10

3,33

15

5

D

0

0

6

2

6

2

E

6

2

12

4

18

6

F

2

0,66

4

1,33

6

2

H

2

0,66

10

3,33

12

4

I

0

0

3

1

3

1

J

3

1

6

2

9

3

K

2

0,66

13

4,33

15

5

Total de 3 choix de produits

30

10

75

25

105

35

Total du choix moyen/produit

10

 

25

 

35

 

Tableau N°7 : Répartition des 35 individus les plus réguliers au CCP (les agents et les clients) selon leurs choix des trois produits les plus utilisés.

NB : En sachant qu'un individu choisit trois produits, les moyennes indiquent le nombre moyen d'individus qui choisissent un produit.

A : ouverture et gestion de compte

B : Délivrance de chéquier

: Possibilité d'ouverture de compte CCP à l'étranger

E : Domiciliation de pension, salaire

F : Encaissement de chèques bancaires

H : Encaissement de mandats

: Certification de chèques

J : Versements sur compte courant postal

K: Retrait de fonds par chèque

Il apparaît que les 35 individus qui consomment régulièrement les produits du CCP c'est-à-dire les agents et les clients de cette institution, sont pour la plupart dotés de comptes courants (la moyenne la plus forte est 7). Dans ce compte, ils domicilient leurs salaires ou pensions. En dehors du compte courant et de la domiciliation de salaire ou de pension, les produits qui sont les plus utilisés sont les retraits de fonds en compte et la délivrance de carnets de chèque.

Activités du CCP

Agents du CCP

Clients du CCP

Non clients du CCP

Total

Effectif

%

Effectif

%

Effectif

%

Effectif

%

A- FINADEV

3

6%

6

12%

2

4%

11

22%

B- CPEC

0

0%

2

4%

1

2%

3

6%

C- BEKO

1

2%

5

10%

3

6%

9

18%

D- Crédit Africain

2

4%

2

4%

1

2%

5

10%

E- SOREMAC

1

2%

4

8%

0

0%

5

10%

F- Société PEB

1

2%

2

4%

4

8%

7

14%

G- SOBECIC

2

4%

4

8%

4

8%

12

24%

Total

10

20%

25

50%

15

30%

50

100%

Tableau N°8 : Répartition des 50 individus selon le partenaire dont les services sont les plus utilisés en dehors du CCP

A- FINADEV : Ont affirmé consommer les produits du partenaire indiqué

B- CPEC : Ont affirmé consommer les produits du partenaire indiqué

C- BEKO : Ont affirmé consommer les produits du partenaire indiqué

D- Crédit Africain : Ont affirmé consommer les produits du partenaire indiqué

E- SOREMAC : Ont affirmé consommer les produits du partenaire indiqué

F- Société PEB : Ont affirmé consommer les produits du partenaire indiqué

G- SOBECIC : Ont affirmé consommer les produits du partenaire indiqué

Il apparaît que les 50 individus enquêtés, sont pour la plupart en relations commerciales avec l'un ou l'autre des partenaires du CCP. Les produits de deux partenaires sont les plus utilisés : il s'agit de SOBECIC (24%) et de FINADEV (22%). Sans même savoir que ces entreprises sont des partenaires du CCP, les populations enquêtées consomment leurs produits. Cette situation montre le manque de connaissance des activités du CCP qui fait des crédits avec FINADEV et des achats de motos à crédit avec SOBECIC. Ce qui confirme nos hypothèses.

3.1.2. Diagnostic des ressources et appréciation des services du CCP

· Du diagnostic des ressources matérielles du CCP

Graphique N°5 : Répartition des 50 individus selon l'appréciation de la qualité de l'installation et du matériel du CCP

Bien : Ont affirmé que la qualité et la quantité des installations et matériels du CCP sont bonnes.

Moyen : Ont affirmé que la qualité et la quantité des installations et matériels du CCP sont moyennes.

Mauvais : Ont affirmé que la qualité et la quantité des installations et matériels du CCP sont mauvaises.

Pour 30 des individus enquêtés, le matériel et les installations du CCP sont moyens du point de vue de leur qualité et de la quantité. D'autres (8 personnes) affirment que ce matériel est très bien. Enfin, les 12 derniers pensent que le CCP a un très mauvais matériel qui devrait être renouvelé.

· De l'appréciation des prestations du CCP par les populations

Graphique N°6 : Répartition des 25 clients du CCP enquêtés sur la fréquence de leurs visites

Les résultats obtenus montrent que la majorité des 25 clients du CCP (13) viennent une fois par mois. Cela traduit qu'ils y viennent pour percevoir leur salaire ou pension. Les autres c'est-à-dire les 2 et 10 individus qui viennent respectivement tous les deux mois et tous les 6 mois, y viennent pour les opérations de versement ou pour commander de nouveaux carnets de chèques.

Graphique N°7 : Répartition des 40 clients et non clients du CCP enquêtés selon les motifs de leurs visites au CCP

Salaire/Pension : Ont affirmé venir au CCP à cause de leur salaire ou pension.

Chéquier : Ont affirmé venir au CCP à cause de la commande d'un chéquier.

Versements : Ont affirmé venir au CCP pour des versements.

Retraits : Ont affirmé venir au CCP pour des retraits de fonds en compte.

Abstention : Ont affirmé ne pas venir au CCP.

Les résultats obtenus confirment que 9 des 15 non clients du CCP ne sont jamais venus faire des opérations au CCP. Sur les 40 clients et non clients du CCP, 14 viennent pour faire des versements. Seuls les clients du CCP (8 clients sur 25 clients) viennent y faire des retraits puisqu'ils sont les seuls titulaires de compte courant postal. C'est ainsi que parmi eux 2 sur 25 viennent demander de nouveaux carnets de chèques. Le reste des clients (7 sur 25) viennent au CCP pour leurs salaires.

Graphique N°8 : Répartition des 40 clients et non- clients enquêtés sur la durée des opérations lors de leurs visites

15 minutes : Ont affirmé que leurs opérations durent au plus 15 minutes au CCP.

30 minutes : Ont affirmé que leurs opérations durent au plus 30 minutes au CCP.

60 minutes et plus : Ont affirmé que leurs opérations durent plus d'une heure au CCP.

Abstention : Ont affirmé ne jamais venir au CCP.

Les clients qui viennent au CCP pour y faire des opérations mettent pour la plupart (12 sur 25) plus d'une heure de temps avant d'être satisfaits. D'autres, environ 10 sur 25 mettent au moins une demi heure avant d'être servis. Cette situation met en évidence des carences au niveau de l'organisation du service commercial du CCP en ce qui concerne l'accueil des clients.

Graphique N°9 : Répartition des 40 clients et non- clients du CCP quant aux difficultés rencontrées lors des visites au CCP

OUI : Ont affirmé connaître des difficultés lors des opérations au CCP

NON : Ont affirmé ne pas connaître de difficultés lors des opérations au CCP.

Abstention : Ont affirmé ne jamais venir au CCP.

Les données obtenues confirment que les clients connaissent de nombreuses difficultés lors de leurs opérations au CCP. En effet, sur 25 clients venus faire des opérations au CCP, environ 13 affirment avoir des difficultés liées au manque d'accueil, à l'orientation et au manque de guichets.

Graphique N°10 : Répartition des 50 individus enquêtés selon la possession d'un compte auprès d'un établissement financier concurrent du CCP

OUI : Ont affirmé avoir un compte auprès d'un établissement financier concurrent du CCP.

NON : Ont affirmé ne pas avoir un compte auprès d'un établissement financier concurrent du CCP.

Sur les 50 personnes interrogées, 32 affirment être titulaires d'un compte auprès d'un établissement financier concurrent de la place. En ce qui concerne principalement les clients du CCP, 20 parmi les 25 questionnés ont un compte ailleurs. Le choix de cet établissement financier se porte souvent sur une banque. Cette situation est diversement appréciée par la clientèle du CCP en ce qui concerne la comparaison des prestations du CCP par rapport à la concurrence.

Graphique N°11 : Répartition des 50 individus selon l'appréciation des prestations du CCP par rapport à celles de l'établissement financier concurrent

Bien : Ont affirmé que les services du CCP comparés aux prestations d'un établissement financier concurrent sont bons.

Moyen : Ont affirmé que les services du CCP comparés aux prestations d'un établissement financier concurrent sont moyens.

Mauvais : Ont affirmé que les services du CCP comparés aux prestations d'un établissement financier concurrent sont mauvais.

Abstention : Ont affirmé ne jamais venir au CCP.

Les individus interrogés affirment pour la plupart apprécier le CCP (16 personnes) non par rapport au niveau de ses services, mais par rapport aux avantages liés à ses produits. En effet, les avances sur salaires ou PAVR du CCP sont très appréciées. De plus, grâce aux bureaux de poste, les opérations du CCP peuvent s'effectuer sur toute l'étendue du territoire national même dans les zones rurales les plus reculées.

3.2- Recommandations

Au regard de tout ce qui précède, et dans l'optique de corriger les insuffisances, il sera fait des recommandations quant aux faiblesses dont souffre le CCP.

3.2.1. Recommandations à l'encontre des responsables du CCP

Rappelons que l'objet de cette étude est d'analyser l'efficacité de la gestion des activités para bancaires du CCP.

· Les ressources du CCP

En ce qui concerne les ressources matérielles, le CCP doit :

- renouveler son matériel et surtout acquérir du matériel informatique pour mieux faire face aux demandes des clients,

- acquérir des locaux lui permettant d'exercer en toute liberté ses activités.

En ce qui concerne les ressources humaines, le CCP doit accroître son personnel et le former afin qu'il soit capable de répondre au mieux aux besoins des clients.

· Le compte courant postal

Pour améliorer la gestion des comptes courants, le CCP doit instaurer et renforcer le contrôle des comptes clients. Il doit également moderniser le traitement des opérations en compte ainsi que les procédures en vigueur pour accélérer le traitement des opérations.

· Les crédits du CCP

Pour améliorer sa compétitivité, le CCP devrait renforcer les garanties prises sur les opérations de PAVR en mettant en place pour ce type de crédit des systèmes d'assurance décès invalidité. Le CCP pourrait également limiter le seuil de crédit partenaire octroyé par an à un montant défini, une fois ce seuil atteint, c'est le CCP lui-même qui satisfait les demandes des clients pour les crédits scolaires.

· Les travellers chèques

Le CCP devrait réactualiser ses opérations avec les travellers chèques qui ne se font plus actuellement, car les chèques de voyage sont des sources de profits non négligeables en ce qui concerne les opérations à l'international.

· Les virements internationaux

Cette institution devrait mettre en oeuvre une politique visant à lutter contre la faiblesse de l'implantation du CCP dans la sous région et dans le monde car cette situation constitue un handicap majeur dans la dynamisation de ses activités à l'international.

· La politique commerciale du CCP

L'inexistence d'un plan marketing justifie sa faible pénétration dans le marché des jeunes étudiants et travailleurs qui préfèrent les banques aux actions commerciales plus agressives. Il serait donc nécessaire que le CCP mette en place un plan marketing pour conquérir cette clientèle.

3.2.2. Recommandations à l'encontre des dirigeants économiques et politiques du Bénin

Les insuffisances liées aux textes  dont souffre aujourd'hui le CCP devraient être corrigées par de nombreuses actions à savoir :

- la modification des statuts du CCP (épargne à vue) et de la CNE (épargne à terme) qui devraient être fusionnées en une seule institution financière. Ceci devrait augmenter leur part du marché et accroître leurs potentialités comme c'est le cas dans de nombreux pays de la sous région.

- doter l'institution d'une autonomie financière et de gestion par rapport à La Poste du Bénin SA.

.CONCLUSION

L

'extension du système financier béninois contraint les institutions financières membres à adopter une politique de conquête et de fidélisation de leur clientèle. Dans le souci de satisfaire les besoins de sa clientèle, le CCP offre à ses clients divers produits de mobilisation d'épargne à vue et des produits para bancaires. Ainsi, pour répondre à la demande de sa clientèle, le CCP a mis sur pieds des formules d'avances sur salaire et un important réseau de partenaires.

Toutefois, rappelons que le CCP est soumis à de nombreux freins dans ses activités. Au nombre de ceux-ci, on peut citer :

- L'inexistence d'une politique commerciale dynamique et d'actions en matière de communication et de publicité.

- La méconnaissance par les populations des activités spécifiques du CCP et de leurs avantages.

- La vétusté du matériel et des installations ainsi que le manque de personnel compétent et jeune.

Au terme de nos recherches, des approches de solutions ont été préconisées à savoir :

- L'instauration d'une politique commerciale pouvant permettre la conquête du marché de la clientèle des jeunes salariés.

- Suggestions à La Poste du Bénin SA de modifier l'organisation de son Service Financier en fusionnant le Centre des Chèques Postaux et la Caisse Nationale d'Epargne pour accroître leur compétitivité.

Les suggestions et recommandations émises dans le troisième chapitre de ce travail ne sont pas un remède universel pour résoudre les difficultés liées à la gestion des activités para bancaires des Services Financiers Postaux mais, contribueront un temps soit peu à l'amélioration de la situation du CCP. Il lui appartient de réorganiser son système d'exploitation et son service commercial.

BIBLIOGRAPHIE

Ø ADJILEYE P., DJOSSOU B. (2005) : Contribution à l'amélioration de la gestion des lignes de découvert dans les institutions bancaires : cas de la BIBE. ENEAM, Cotonou.

Ø AHO G., LARIVIERE S., MARTIN F. (1997) : Programme des Nations Unies pour le Développement. Manuel d'analyse de la pauvreté : application au Bénin. Québec, Université Laval, Université Nationale du Bénin.

Ø AHOLOU E., LANDEHOU L. (2005) : Procédure d'octroi de crédit aux entreprises par les Banques. GASA-Formation, Cotonou.

Ø ALEDJI C., SOSSA R. G. (2006) : La gestion des crédits scolaires par le CCP. ESIC, Cotonou.

Ø ANASTASSOPOULOS JP. (1980) : La Stratégie des Entreprises Publiques : l'efficacité au service de l'intérêt général. Dalloz, Paris, 222 p.

Ø BERNET-ROLLANDE, L. (2002) : Principes bancaires. 22ème édition DUNOD.

Ø FADOTE DJIGBEGNONHOU S. S. L. (2006) : Contribution à l'amélioration de la gestion des comptes clients de la Caisse Nationale d'Epargne (CNE) au Bénin. EIC Dauphine, Cotonou.

Ø GANDJI S., DADONDJI G. (1998) : Prélèvements aux CCP Office des Postes et Télécommunication, ENEAM, Cotonou.

Ø GUILLIEN R., VINCENT J. (2001) : Lexique des termes juridiques. Dalloz, Paris.

Ø KPEIDJA A. J. (2000) : Contribution à l'amélioration des prestations de la CNE. ENEAM, Cotonou.

Ø LUWEL A. (1974) : Notion d'économie financière : la banque et la bourse. Ed. Erasme, Anvers.

Ø MARTINET A.-Ch., SILEM A. (2000), Lexique de gestion. Dalloz, Paris.

Ø RADJI K. A., YESSOUF E. M. (1997) : La dynamisation de la caisse locale de crédit agricole mutuel d'Adjarra dans le département de l'Ouémé. ENEAM, Cotonou.

Ø Régie des Postes (1975) : Manuel d'instructions Général du CCP, Belgique.

WEBOGRAPHIE

Moteur de recherche : www.Google.fr

ORGANIGRAMME CLASSIQUE DE LA POSTE DU BENIN SA.

Source : SA du CCP


ORGANIGRAMME CLASSIQUE DU CENTRE DE CHEQUES POSTAUX

Source : SA du CCP

BUREAU....

DE ............. BORDEREAU DE CHEQUES A VUE FEUILLET N°...

506/2 Journée du...................

D'ordre

NOM DU TITULAIRE DU COMPTE

NUMERO DU COMPTE COURANT

MONTANT DU CHEQUE

MENTION  « AUTORISE » ou « insuffisance francs »

HEURE TRON Télex

En lettres

En chiffres

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Arrêté le présent bordereau à (le nombre) ........demandes

 

Cachet et Signature du Receveur Cachet et Signature du Centre

(Timbre à date) (Timbre à date)

du bureau demandeur de Chèques Postaux

Pour améliorer les prestations, le Centre des Chèques Postaux, désire recueillir votre appréciation sur ses services.

Date de l'enquête :

N° de l'enquêté (e) :

Age :

Lieu de résidence (ville) :

Profession :

1- Comment trouvez-vous le matériel et l'installation du CCP ?

Bien Moyen Mauvais

2- Avez-vous un compte courant postal ?

Oui Non

3- Comment définissez-vous le CCP ?

Une entreprise commerciale ? Un service administratif ?

4- Pour vous est-ce une banque ? une microfinance ? ni l'un ni l'autre ?

Le CCP est une banque Le CCP est une microfinance Autre

5- Y- a- t-il une différence entre le CCP et les autres établissements financiers de la place ?

Oui Non

6- Connaissez-vous les services qu'offre le CCP ? (Cocher les cases justes)

Oui Non

7- Quel(s) produit(s) du CCP utilisez-vous ?

Cochez les cellules vides.

 

a- Ouverture et gestion de compte

 

j-Versements sur compte courant postal

 

b- Délivrance de chéquier

 

k-Retrait de fonds par chèque

 

c- Ouverture de compte pour les nationaux résidents à l'étranger

 

l-Paiement des fournisseurs résidents au Bénin et à l'extérieur

 

d- Possibilité d'ouverture de compte CCP à l'étranger

 

m- PAVR Simple

 

e-Domiciliation de pensions, salaires

 

n- PAVR Plus

 

f-Encaissement de chèques bancaires

 

o- PAVR Scolaire

 

g-Encaissement d'effets de commerce

 

p- VOCAPOST

 

h-Encaissement de mandats

 
 
 

i-Certification de chèques

 
 

8- Parmi les produits du CCP choisissez trois (03) que vous connaissez suivant l'ordre d'utilisation. Indiquez une seule lettre par case.

 
 
 


9- Connaissez-vous les partenaires du CCP ?

a- FINADEV Oui Non

b- CPEC Oui Non

c- Béko Oui Non

d- Crédit Africain Oui Non

e- SOREMAC Oui Non

f- Société PEB Oui Non

g- SOBECIC Oui Non

10- A quel partenaire avez vous souvent recours ? ( indiquer une lettre ?

a- b- c- d- e- f- g-

11- Combien de fois vous rendez-vous dans nos locaux ?

1e fois/mois Tous les 2 mois Tous les 6mois

12- Pour quelle(s) raison(s) vous rendez-vous dans nos locaux ?

Le salaire/Pension Le chéquier Les retraits les versements

13- Combien de temps passez-vous dans nos locaux ?

15 minutes 30 minutes 60 minutes et plus

14- Connaissez-vous des difficultés lors de vos opérations ?

Oui Non

15- Avez-vous un compte dans une autre institution financière de la place ?

Oui Non

16- Comment appréciez-vous les services du CCP par rapport à cet établissement ?

Bien Moyen Mauvais

17- Quels conseils donneriez-vous au CCP pour améliorer ses performances ?

.....................................................................................................................................................................................................................................................................................................................

Nous vous remercions pour votre patience, votre disponibilité et votre franche collaboration.

Ce guide est un canevas d'entretien qui nous a permis d'avoir des informations diverses variées sur le CCP.

IDENTITE DE L'AGENT

Date de l'entretien :

Nom de l'agent :

Age :

Sexe :

Fonction exercée au CCP:

1 La situation du CCP

1- La structure et le fonctionnement du CCP

2- Les produits du CCP

3- Le réseau de partenariat du CCP

2 Les suggestions pour améliorer les prestations du CCP

GRILLE TARIFAIRE DES OPERATIONS DE VERSEMENTS

AU CCP

MONTANTS

Droits de commissions

1 è 10 00

 

Gratuit

10 001 è 25 000

 

200

25 001 è 50 000

 

300

50 001 è 75 000

 

400

75 001 è 100 000

 

500

100 001 è 500 000

 

1000

500 001 è 1000 000

 

2000

1 000 001è 10 000 000

 

3000

10 000 001 è 25 000 000

 

4000

25 000 001 è 50 000 000

 

8000

Au dessus de 50 000 000

 

10000

LA POSTE DU BENIN


DIRECTION DES SERVICES FINANCIERS POSTAUX.
CENTRE DE CHEQUES POSTAUX DE COTONOU

DEMANDE D'AGREMENT AU PAIEMENT A VUE A

A REGULARISER PLUS

(P. A. V. R Plus)

N° D'AGREMENT

DATE

MONTANT DU SALAIRE

 
 
 

Je soussigné :.....................................................................................................

Nom & prénom :.................................................................................................

Profession :.......................................................................................................

Service :...........................................................................................................

N° de compte CCP :...

Référence de la pièce d'identité :............................................................................. ..........................................................................................................................................................................................................................................

Adresse professionnelle : .......................................................................................

Téléphone service : Postale : Domicile :

Adresse Domicile :..............................................................................................

1) Sollicite un agrément ou P.A.V/B. PLUS aux conditions fixées et m'engagé à payer le dépôt de garantie dont le montant est de dix mille (10 000) francs CFA.

2) Autorisé dans le cas de non paiement d'une échéance le chef de service de salaire de ma société ou le responsable de la solde à prélever par tout moyen sur mes revenus le montant dû au CCP.

3) M'engagé à ne pas changer de domiciliation de mon salaire tant que j'aurais des ordres de virements au P.A.V.R Plus en cours au niveau du CCP

Je certifie avoir pris connaissance des dispositions ci- dessus et m'engage à la lettre.

Lu et Approuvé Cotonou, le.....................

Le Demandeur : Le chef de Centre

LA POSTE DU BENIN


DIRECTION DES SERVICES FINANCIERS POSTAUX.
CENTRE DE CHEQUES POSTAUX DE COTONOU

DEMANDE D'AGREMENT AU PAIEMENT A VUE A

A REGULARISER

(P. A. V. R )

N° D'AGREMENT

DATE

MONTANT DU SALAIRE

 
 
 

Je soussigné :.....................................................................................................

Nom & prénom :.................................................................................................

Profession :.......................................................................................................

Service :...........................................................................................................

N° de compte CCP :...

Référence de la pièce d'identité :............................................................................. ..........................................................................................................................................................................................................................................

Adresse professionnelle : .......................................................................................

Téléphone service : Postale : Domicile :

Adresse Domicile :..............................................................................................

1) Sollicite un PAVR aux conditions fixées.

2) Autorisé dans le cas de non paiement d'une échéance le chef de service de salaire de ma société ou le responsable de la solde à prélever par tout moyen sur mes revenus le montant dû au CCP.

3) M'engagé à ne pas changer de domiciliation de mon salaire tant que j'aurais des ordres de virements au P.A.V.R Plus en cours au niveau du CCP

Je certifie avoir pris connaissance des dispositions ci- dessus et m'engage à la lettre.

Lu et Approuvé Cotonou, le.....................

Le Demandeur : Le chef de Centre

PAVR Scolaire

2.1.1.1 Avance sur salaire remboursable sur 10 mois

2.2 Conditions à remplir

Cas des postiers et APE

- Photocopie de la dernière fiche de paie.

- Photocopie de la carte d'identité.

- Certificat de validité de service pour les clients qui ont dépassé 50 ans d'âge.

Cas des militaires.

- Engagement irrévocable de domiciliation de salaire.

- Certificat de présence au corps.

- Photocopie de la carte d'identité.

- Certificat de validité de service.

Cas des retraités.

- Photocopie de la carte d'identité.

- Fiche de paie pour les pensionnés du Trésor.

COMPTABILISATION DE QUELQUES OPERATIONS DU CCP

* Paiement au Guichet :

------------------------------------- date de paiement -----------------------------------

D : Compte client

C : 978 Compte de paiement à vue

2.2.1.1.1 S/ Paiement à vue

------------------------------------- -------------------------------------

* Versements au Guichet

------------------------------------- date du versement -----------------------------------

D : Pas de contrepartie

C : Compte client

S/ Versement

------------------------------------- -------------------------------------

* Virement de compte en compte pour deux clients du CCP

------------------------------------- date du virement -----------------------------------

D : Compte client A

C : Compte client B

S/ Virement

------------------------------------- -------------------------------------

* Paiement du chèque émis par un client du CCP à l'ordre du client d'une banque

------------------------------------- date de paiement -----------------------------------

D : Compte courant CCP du client

C : Compte du CCP auprès de la BCEAO

S/ Compensation

------------------------------------- -------------------------------------

* PAVR Simple

------------------------------------- date -----------------------------------

D : 500

C : Compte client

S/ Alimentation du compte du client

------------------------------------- -------------------------------------

D : Compte client

C : 9017 PAVR Simple

S/ PAVR Simple

------------------------------------- -------------------------------------

* PAVR Plus

------------------------------------- date -----------------------------------

D : 500

C : Compte client

S/ Alimentation du compte du client

------------------------------------- -------------------------------------

D : Compte client

C : 9077 PAVR Plus

S/ Paiement à vue

------------------------------------- -------------------------------------

NB : En ce qui concerne le remboursement des sommes avancées par le client, le service informatique se charge de mettre automatiquement des engagements sur les comptes des clients qui sont automatiquement débités dés l'arrivée du salaire.

GRILLE TARIFAIRE DES OPERATIONS DE PAVR Simple

AU CCP

MONTANTS

TAXE

1 000 è 10 00

1 000

10 001 è 25 000

2 000

25 001 è 50 000

3 000

50 001 è 75 000

4 000

75 001 è 100 000

5 000

GRILLE TARIFAIRE DES OPERATIONS DE PAVR Plus

AU CCP

2.2.2 RECUEIL DES TARIFS

TRANCHES DE MONTANTS A PAYER AU GUICHET

TAXE

Tranche 1

9 000

25 000

3 000

Tranche 2

25 001

50 000

4 500

Tranche 3

50 001

75 000

6 000

Tranche 4

75 001

100 000

7 500

Tranche 5

100 001

125 000

9 000

Tranche 6

125 001

150 000

10 500

Tranche 7

150 001

175 000

12 000

Tranche 8

175 001

200 000

13 500

Tranche 9

200 001

225 000

15 000

Tranche 10

225 001

250 000

16 500

Tranche 11

250 001

275 000

18 000

Tranche 12

275 001

300 000

19 500

CREDIT INDIVIDUEL FINADEV

CONDITIONS

1- Une demande manuscrite adressée au DG de FINADEV mentionnant le montant sollicité, la durée et l'objet.

2- 02 photos d'identité.

3- Attestation de résidence (APE, civils et postiers).

4- Certificat de présence au corps (hommes en uniforme).

5- Photocopie légalisée de la pièce d'identité en cours de validité.

6- 03 photocopies de fiche de paie récente (cas des APE, civils et postiers)

7- certificat de validité de service.

8- Engagement irrévocable de domiciliation de salaire en double exemplaire signé par le contractant et légalisé (APE, civils et postiers).

9- Pour toute autre structure, faire signer l'engagement par l'employeur.

10- Assurance décès invalidité.

11- Fiche d'identification.

----------------É---------------

CREDIT INDIVIDUEL FINADEV PLURIANNUEL

3 ans -3 ans 1/2

CONDITIONS

1- Une demande manuscrite adressée au DG de FINADEV mentionnant le montant sollicité, la durée et l'objet.

2- 02 photos d'identité.

3- Attestation de résidence (APE, civils et postiers).

4- Certificat de présence au corps (hommes en uniforme).

5- Photocopie légalisée de la pièce d'identité en cours de validité.

6- Photocopie légalisée de la carte professionnelle pour les hommes en uniforme.

7- Photocopie des trois dernières fiches de paies ou relevés de solde ou historique de compte.

8- Certificat de validité de service.

9- 02 engagements irrévocables de domiciliation de salaire signé par le contractant, l'employeur et légalisées.

10- Assurance décès invalidité.

11- Fiche d'identification.

CREDIT CPEC

PIECES A FOURNIR:

Nouveaux membres de la coopérative (clients) :

- 01 copie de la pièce d'identité.

- 02 fiches de paie récentes.

- Attestation de validité de service.

- 02 photos.

Anciens membres (clients) :

- une (01) copie de la carte de membre.

- 02 fiches de paie récentes.

NB : Pour bénéficier des prestations du CPEC, il faut d'abord en devenir membre. Pour ce faire, il faut :

- signer un contrat d'adhésion.

- Avoir sa carte de membre.

- Donner cinq mille (5 000) francs CFA pour droits d'adhésion.

- Libérer au moins une action qui a une valeur de dix mille (10 000) francs CFA.

---------------------------

ACHAT A CREDIT DE MOTOS SOBECIC

Conditions :

- Fiche « Opération vente à crédit de motos SOBECIC-CCP ».

- 03 exemplaires de contrat de location avec option d'achat de EQUIPBAIL.

- 03 exemplaires de la fiche d'assurance - vie.

- 02 bulletins de paies.

- Photocopie légalisée de la carte d'identité.

- Attestation de validité de service.

CONDITIONS D'OUVERTURE DE COMPTE COURANT POSTAL

Les personnes physiques doivent être majeures capables ou mineurs émancipés.

Les pièces qu'elles doivent fournir sont :

- une photo d'identité

- une copie de la pièce d'identité en cours de validité sur présentation de l'originale

- certificat ou attestation de résidence légalisée

- copie de l'extrait d'acte de naissance

- le montant minimum de dix mille francs (10 000F) CFA

Les conditions d'ouverture d'un compte courant postal varient d'une personne à une autre.

Pour les associations :

- statut

- procès verbal de l'assemblée générale légalisée

- photo + copie de la pièce d'identité des signataires

- certificat de résidence de chaque signataire

- un montant minimum de vingt cinq mille francs (25 000F) CFA

- copie de la carte d'identité en cours de validité de chaque signataire.

Pour les ONG :

- autorisation du Ministre de l'Intérieur

- statut + procès verbal de l'assemblée générale légalisée

- photo + copie de la pièce d'identité des signataires

- certificat de résidence de chaque signataire

- un montant minimum de vingt cinq mille francs (25 000F) CFA

- copie d'une pièce d'identité en cours de validité de chaque signataire.

Pour les sociétés et entreprises publiques :

- statuts

- procès verbal de l'assemblée générale constitutive légalisée

- extrait du registre de commerce légalisé

- copie de la pièce d'identité et photo d'identité de chaque signataire

- certificat de résidence des signataires

- un montant minimum de cent mille francs (100 000F) CFA

- la photocopie du ou des actes de naissance des signataires

Pour les entreprises individuelles :

- extrait du registre de commerce légalisé

- la ou les photos d'identités des signataires

- la photocopie de la pièce d'identité de chaque signataire

- certificat de résidence des signataires

- un montant minimum de cent mille francs (100 000F) CFA

- la photocopie du ou des actes de naissance des signataires

Table des matières

SOMMAIRE...........................................................................1

LISTE DES TABLEAUX.............................................................2

LISTE DES GRAPHIQUES.........................................................3

INTRODUCTION......................................................................4

Chapitre 1 : Contexte et cadre théorique de l'étude...............................5

1.1- Contexte de l'étude............................................................5

1.1-1. Présentation du CCP de Cotonou............................................5

1.1-2. Place du CCP dans l'économie béninoise..................................9

1.2- Cadre théorique de l'étude..................................................13

1.2-1. Problématique, objectifs de l'étude et hypothèses.......................13

1.2-2. Définition des concepts, revue de la littérature et méthodologie......15

Chapitre 2 : Analyse de l'efficacité de la gestion des activités bancaires du CCP au Bénin..........................................................................21

2.1- Diagnostic de la situation actuelle du CCP................................21

2.1-1. La gestion et l'organisation du CCP........................................21

2.1-2. Les ressources et le marché du CCP........................................22

2.2- Analyse des produits para bancaires du CCP..............................24

2.2-1. La mobilisation de l'épargne par le CCP..................................24

2.2-2. La politique d'octroi de crédit par le CCP.................................29

2.2-3. Les autres produits para bancaires du CCP................................36

2.2-4. La politique commerciale du CCP..........................................38

Chapitre 3 : Appréciation du CCP par les clients et recommandations........39

3.1- Appréciation du CCP par ses clients.......................................39

3.1-1. Connaissances afférentes à la définition du CCP (cadre réglementaire et institutionnel) et connaissances afférentes aux activités du CCP...........39

3.1-2. Diagnostic des ressources et appréciation des services du CCP........46

3.2- Recommandations............................................................52

3.2-1. Recommandations à l'encontre des responsables du CCP...............52

3.2-2. Recommandations à l'encontre des dirigeants économiques

du Bénin........................................................................53

CONCLUSION.......................................................................55

BIBLIOGRAPHIE....................................................................57

ANNEXES............................................................................ 58

* 1 _ Confère annexe

* 2 _ Le mandataire est la deuxième personne pouvant faire fonctionner le compte dans les mêmes conditions que son titulaire sauf qu'il ne peut pas le faire clôturer et dont un extrait de signature est conservé sur le carton de signature.

* 3 _ Un achat à tempérament est un achat dont le paiement est échelonné.

* 4 _ Voir annexe

* 5 _ Confère annexe