WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Les systèmes fourragers des zones montagneuses: contraintes et intérêts des fabacées dans la fixation des sols et l'accroissement des ressources herbagères des petites exploitations

( Télécharger le fichier original )
par Slim Slim
Institut national agronomique de Tunisie - Docteur en sciences agronomiques 2012
Dans la categorie: Sciences
  

précédent sommaire suivant

3.2. Essai système fourrager

3.2.1. Matériel biologique

- le végétal :

L'espèce utilisée est le sulla du nord (Hedysarum coronarium L.), variété Bikra 21 (Figure 12) dont les principales caractéristiques sont résumées dans le tableau 8.

Figure 12. Le sulla du nord (Hedysarum coronarium L.), variété Bikra 21 au stade début floraison
Tableau 8. Caractéristiques variétales de la variété de sulla Bikra 21

Critère Type

Hauteur atteint 110 cm et dépasse 200 cm en 2ème année de culture et au stade
floraison

Densité ramification 130 par mètre carré

Levée 7-10j après semis

Première feuille composée 40 - 45j après semis

Première ramification 77j après semis

Bouton floral 138j après semis

Floraison 155j après semis

Durée de la phase florale 32j

Durée de la maturité des graines 30 - 40j

Pérennité après la 1ère année >= 80 %.

Tolérance au froid supporte les gelées occasionnelles

Tolérance à l'oïdium et verticillium bonne

Fleurs/inflorescence 70 +/- 12

Inflorescences/plante 58 +/- 21

Reproduction 90-95 % allogame à pollinisation entomophile

Couleur des gousses marron clair

Couleur des graines brun clair

Forme des graines ovoïde avec radicule proéminente et bords de la graine aiguë

Poids de mille graines 5,06 g +/- 0,41

- les animaux :

Deux espèces animales ont été manipulées, il s'agit de deux vaches (Bos taurus) de race locale (Figure 13A) et un troupeau de 50 ovins (Ovis aries) de race Barbarine (Figure 13B).

A

B

Figure 13. Les espèces animales utilisées dans les différentes expériences; A: Bos taurus et B: Ovis aries.

3.2.2. Conduite de l'essai système fourrager

Dans chaque site expérimental, trois placettes de 9m2 (3x3m) chacune ont été installées selon un gradient de pente de l'amont à l'aval de la parcelle (Figure 14). Ces placettes sont entourées d'un grillage sur une hauteur de 1,5m.

Figure 14. Parcelle expérimentale du sulla

3.2.3. Paramètres analysées

- Caractérisation de la flore spontanée des prairies à sulla

Afin de déterminer la nomenclature botanique des espèces spontanées poussant dans les prairies à sulla installées dans les trois sites expérimentaux (Béja, Zaghouan, et Siliana), des échantillons de plantes ont été prélevés dans des quadrats de 0,25m2 posés aléatoirement sur la couverture végétale de chaque parcelle (Figure 15). Cet échantillonnage a été réalisé avant chaque coupe et suivi durant tout le cycle biologique de l'espèce sulla.

Figure 15. Caractérisation de la flore spontanée des prairies à sulla à l'aide du quadrat

Selon Gounot (1969), la fréquence de chaque espèce (Fr) est le pourcentage de placettes contenant une espèce par rapport au nombre total de placettes étudiées a été calculée comme suit :

Fr (%) = nombre de placette espèce / nombre total de placette étudiées

Le taux de couverture (Tc) est égale au nombre d'une espèce par m2

Afin d'évaluer le sulla à travers les sites bioclimatiques, un certain nombre des paramètres liés à la croissance, développement, production et qualité des ensilages ont été analysés. Une caractérisation thermique des divers stades de développement des sulla a été réalisée en se basant sur la détermination des cumuls thermiques en unités chaleur (UC) (Maas, 1993).

GDD = (( Tn+Tm)/2 - Tb)

Tn: température minimale journalière;

Tm: température maximale journalière; et

Tb: température de base correspondant au zéro de végétation de l'espèce sulla (5°C).

- Estimation de l'efficience d'utilisation de l'eau

L'efficience d'utilisation de l'eau pour la production végétale (EUE) est définie comme étant le rapport entre le rendement et la consommation de l'eau correspondante (Zwart et Bastiaannssen, 2004 et Mellouli et al., 2006).

Rendement

EUE =

Consommation en eau

L'EUE du sulla est exprimée en kg de matière sèche/ha/m3 et elle définit la quantité de production obtenue par une unité d'eau utilisée.

précédent sommaire suivant