WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La littérature jeunes adultes en médiathèque aujourd'hui


par Coline Paillet
Université Bordeaux-Montaigne - DUT Information-Communication option métiers du livre 2014
  

précédent sommaire suivant

Introduction

Depuis le début des années 2000, les adaptations de livres au petit ou grand écran contribuent à remplir les salles de cinéma et à atteindre des chiffres inattendus, pour des séries comme Le Trône de Fer ou The Green Arrow; mais aussi à booster les ventes en librairies des romans, ainsi que les emprunts en bibliothèques. Ces adaptations attirent leur public, souvent situé entre 15 et 30 ans, à fréquenter la bibliothèque, et à lire certaines oeuvres adaptées. Ainsi, on voit apparaître depuis quelques années chez les éditeurs des collections en direction d'un public de cette tranche d'âge, aussi appelée « jeunes adultes », et même en librairie et en bibliothèques un rayon dédié à ce public, surtout dans les pays anglo-saxons.

Mais comment définir ce public ?

Pour commencer, les jeunes adultes se caractérisent par une triple mobilité. D'abord, géographique ; en effet après le lycée beaucoup de jeunes quittent leur maison familiale pour diverses raisons, comme continuer leurs études. Ensuite, professionnelle, puisqu'ils souffrent d'une instabilité ou d'une précarité dans ce domaine. Enfin, c'est aussi avec une mobilité intellectuelle que ce public peut être défini: ils sont en constant mouvement de goûts, loisirs et opinions. Ils se construisent encore.

Dans l'étape de la « jeunesse », diverses tranches d'âge sont incluses, et cela regroupe l'ensemble des personnes de moins de 25 ans. Un découpage par tranches d'âge peut être fait: ainsi, entre 0 et 11 ans, ce sont des enfants; jusqu'à 16 ans ce sont les adolescents, enfin les jeunes adultes sont considérés comme tels après 16 ans et jusqu'à 25 ans.

Nous pouvons remarquer que ce découpage correspond aussi à un découpage scolaire: les enfants vont à l'école primaire, les adolescents au collège et les « jeunes adultes » vont au lycée puis éventuellement continuent leurs études jusqu'en cycle supérieur (faculté, école d'ingénieur, IUT...).

Pourquoi viennent-ils en bibliothèque ?

Les pratiques faites par chacune des tranches d'âge en bibliothèque municipale varient en lien avec la scolarité. Ainsi, les enfants en primaire viennent avec leurs parents pour emprunter des romans s'ils aiment lire, ou pour utiliser l'ordinateur en libre accès ou sur

7

réservation selon la bibliothèque; les collégiens (jeunes adolescents) viennent en majorité par prescription scolaire, pour emprunter les romans « classiques », ou pour travailler en groupe et empruntent moins pour leur loisir. En ce qui concerne les lycéens (grands adolescents), ils viennent surtout pour travailler sur les tables lorsqu'il y en a, ainsi que pour emprunter les romans prescrits par le système scolaire. En revanche, les jeunes étudiants ou jeunes travailleurs (jeunes adultes) viennent à la bibliothèque pour se distraire, ils lisent et empruntent donc des documents qui sont parfois situés en jeunesse, même si d'autres viennent en premier lieu pour travailler. Qu'il s'agisse de mangas, de bd ou de romans, les jeunes adultes (lycéens, étudiants et jeunes travailleurs) empruntent donc en section jeunesse, et fréquentent cette partie des bibliothèques.

J'ai pu établir grâce à un questionnaire la vision de la littérature pour les jeunes adultes en bibliothèque, de la part de professionnels ou de publics usagers et non-usagers.

Quelle image ont les professionnels des bibliothèques de la littérature pour les jeunes adultes ? Quelle est son image auprès du public en général ? Quels problèmes pose le public des jeunes adultes ? Comment y remédier ? Quelle est la situation actuelle des jeunes adultes en bibliothèque en Europe et en France ?

Pour tenter de répondre à ces questions, nous analyserons dans une première partie les résultats du questionnaire, afin de déduire plusieurs choses. Tout d'abord, la représentation de la littérature pour les jeunes adultes dans l'imaginaire d'un public non-professionnel des bibliothèques d'une part, et de personnes professionnelles d'autre part. Puis, nous verrons trois maisons d'éditions parmi la multiplicité offerte aux 15-25 ans. Enfin, grâce à une bibliographie comparée entre deux bibliothèques, Arles et Marseille, nous pourrons dégager quelques genres et thèmes récurrents dans cette littérature.

Dans une deuxième partie, nous nous interrogerons sur les problèmes que pose ce public, et nous verrons un panorama de quelques solutions que l'on peut mettre en place. Ils s'organisent autour de 3 thèmes: d'une part, au niveau des collections; d'autre part, autour d'une mise en place d'un espace pour ce public; enfin, quelques actions à mettre en place pour attirer ou fidéliser les personnes entre 15 et 25 ans seront proposées. Dans une troisième et dernière partie, nous nous concentrerons sur l'offre actuelle pour les jeunes adultes à diverses échelles. Tout d'abord, au niveau européen grâce aux bibliothèques situées aux Pays-Bas et au Danemark, puis au niveau national, à travers deux structures françaises représentatives de l'offre actuelle dans notre pays.

8

précédent sommaire suivant