WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Une agriculture urbaine durable a Kigali (Rwanda)


par Felicien SEBUHINJA
Universite du Maine (France) - Master's degree en politiques territoriales et developpement durable 2010
  

sommaire suivant

UNIVERSITE DU MAINE

Faculté des Lettres, Langues et Sciences Humaines

Master Sciences Humaines et Sociales Mention géographie et aménagement

Spécialité Politiques territoriales et Développement durable

UNE AGRICULTURE URBAINE

DURABLE A KIGALI (RWANDA)

Félicien SEBUHINJA

Mémoire de Master 2

Sous la Direction de Fréderic FORTUNEL

Soutenu le 29 Septembre 2010

Composition du Jury : Fréderic FORTUNEL, Moise Tzayem DEMAZE Maîtres de conférences

Année universitaire 2009-2010

i

RESUME

Le concept de durabilité de l'agriculture, dans le contexte urbain, renvoie pour beaucoup, aux conditions de pérennisation in situ de l'occupation agricole de l'espace et à la contribution de l'agriculture au développement durable de la ville. Abordant cette question de la durabilité de l'agriculture urbaine dans la ville de Kigali, la présente recherche s'est interrogée sur les dispositifs mis en oeuvre pour lever un certain nombre de contraintes liées au devenir de ce type d'agriculture à Kigali.

Les résultats montrent que l'agriculture a toute sa place dans cette ville dont le relief est montagneux d'Ouest en Est. Cependant, la question de la mise en exergue de la fonction de production face à la fonction identitaire reste encore posée ; C'est dans les espaces à enjeux forts (zones pentues, zones humides) que l'agriculture des grands espaces a été particulièrement localisée. Une diversité de vues existe entre les acteurs de l'agriculture, de l'environnement et de l'urbanisme sur le programme de l'agriculture urbaine et périurbaine à adopter. La question qui se pose alors est de savoir comment gérer les espaces et les activités agricoles par rapport à la ville, à la fonction de production de l'agriculture et aux exigences du développement durable: faut-il cloisonner ces trois aspects ou tenter de les réconcilier ?

L'optique d'un développement durable reviendrait à calculer la valeur hors marché de l'agriculture et à examiner sous quelle forme on pourrait assurer la rémunération des services qu'elle rend à la société. L'utilité sociale ainsi créée permettrait de justifier les investissements nécessaires à son maintien ou à son développement. Un tel raisonnement ne pouvant pas s'appliquer aux biens environnementaux, cette recherche conclue que sous l'effet combiné de l'urbanisation et ses impacts sur l'environnement, il y aura probablement relocation de l'agriculture des zones humides par les acteurs de l'environnement tandis que celle des montagnes sera adaptée à son contexte (reforestation et pâturage). La durabilité intrinsèque de cette agriculture est donc compromise par des facteurs environnementaux et territoriaux.

Dès lors, ces résultats suggèrent qu'au-delà du projet de master plan, un outil jugé juridiquement non contraignant par lui-même, les dynamiques futures des espaces et activités agricoles de la ville de Kigali, dépendent des choix politiques qui seront faits par les élus de la ville et les acteurs de l'environnement.

Mots-clés : développement durable, agriculture urbaine durable, jeux d'acteurs

ii

sommaire suivant







Rassembler les contraires c est creer l harmonie