WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Effet de l'inoculation avec "bradyrhizobium japonicum" et de l'apport de phosphore sur la productivité du soja (glycine max) en champs paysans au Bénin


par Maliki AGNORO
Faculté des sciences agronomiques d'Abomey-Calavi au Bénin - Ingénieur agronome 2008
Dans la categorie: Sciences
   
Télécharger le fichier original

précédent sommaire suivant

4.2.6.3. Rendement grain de la culture du soja en fin de cycle (120 jours après semis)

Le rendement est une fonction multiplicatrice de plusieurs facteurs notamment le nombre de gousse et le poids des graines.

La figure ci-dessus présente une vue générale d'un champ de soja arrivé à maturité.

Figure n° XIX : Champ de soja de la variété TGX 1442 2F à maturité Dovogon, commune de Zogbodomey (120 jours après semis).

Les rendements obtenus avec la variété de soja TGX 1448 2E en fin de cycle (120 JAS) au sud et au Centre-Bénin sont consignés dans le tableau n° 15 ci-après.

Tableau n° 15: Effet de l'inoculation avec B. japonicum et de l'apport de P sur le rendement grain du soja cultivé en champs paysans à Zado-Dovogon (Zogbodomey) et à Yawa (Glazoué) à la récolte ( 120 JAS).

 

Nombre de gousse/

Poids frais de 1.000 graines

Rendement grain

Traite-

plant

(g)

(Kg/ha)

ments

Dovogon

Yawa

Dovogon

Yawa

Dovogon

Yawa

T

17 c (4,2)

28 b (5,2)

138,75 a

129,84 a

839,5 b

1302,5 b

P

31 ab (5,5)

46 a (6,7)

146,4 a

128,74 a

1762,9 a

1883,5 a

Ino

23 bc (4,8)

23 b (5,1)

143,2 a

125,68 a

1114,3 b

1172,4 b

Ino+P

37 a (6,1)

51a (7,1)

144,68 a

126,34 a

1772,4 a

2285,0 a

P

0,003**

0,0001***

0,462ns

0,649ns

0,001**

0,0001***

CV

16,56

13,78

6,4

5,83

31,59

25,21

 

ns= non significatif

** = différence significative au seuil de 1%

*** = différence significative au seuil de 1%o

Les valeurs entre parenthèses sont des valeurs transformées des paramètres ; celles suivies d'une même lettre ne sont pas significativement différentes l'une de l'autre au seuil de 5%.

Excepté le poids de 1000 graines qui ne varie pas en fonction des traitements, le tableau 15 révèle une différence hautement significative de l'effet des traitements sur le nombre et le rendement grain du soja dans les deux sites. Cependant, par comparaison des effets de chacun des traitements d'un site à l'autre, le tableau 15 révèle une légère amélioration des effets de chaque traitement observé à Yawa en comparaison à Dovogon. En effet, une moyenne générale effectuée par site indique les poids de 1000 graines respectifs de 128 g et 143,25 g à Dovogon et à Yawa.

Le tableau 15 révèle en outre un nombre beaucoup plus important de gousse par plant au niveau des traitements fertilisés au P en comparaison aux traitements n'ayant reçu aucune dose de P. Mais dans les deux villages, c'est l'effet combiné des deux facteurs qui a permis

d'obtenir le nombre de gousse par plant le plus élevé. Contrairement à Yawa, il est noté à Dovogon une nette amélioration du nombre de gousse par plant sous l'effet de l'inoculation seule par rapport au témoin.

Quant à la production de graines de soja, il est révélé la même tendance que celle observée au niveau du nombre de gousses. Par ailleurs, il est noté une très forte corrélation entre ces deux variables (r2>80%). Les meilleurs rendements sont obtenus dans les deux villages sous l'effet combiné des deux facteurs. Les rendements grains obtenus correspondent en moyenne au double du témoin. Cette remarque est confirmée à Yawa par les données relevées au niveau des différents champs paysans (figure n° XIX).

Traitements

1 T 1 P 1 Ino

1 Ino+P

3000

2500

2000

1500

1000

500

0

Rendements grain (Kg/ha)

Ino+P

T
P
!no
Ino+P
T
P
!no
Ino+P
T

Ino+P
T
P
!no
Ino+P
T
P
!no

P
!no
Ino+P
T
P
!no

Ino+P
T
P
!no

4

2

5

6

3

7

1

Figure n° XX : Effet de l'inoculation avec B. japonicum et de l'apport de P sur la production de biomasse du soja cultivé en champs paysans à Dovogon en pleine floraison ( 9 SAS).

A Yawa (figure n° XXI), l'action combinée de l'inoculation et du phosphore est révélée dans 5 cas sur 8 (soit 62%) et prévaut ainsi pour la détermination du rendement grain.

Par contre, l'analyse des résultats obtenus au niveau des différents champs paysans tend à révéler un effet beaucoup plus marqué de P (dans 57% des cas) que de la combinaison des deux facteurs sur le rendement grain du soja à Dovogon (figure n° XXI).

Traitements

Rendements grains (kg/ha)

4000

2000

5000

3000

1000

0

T

P

Ino

Ino+P

T

P

Ino

Ino+P

T

P

Ino

Ino+P

T

P

Ino

Ino+P

T

P

Ino

Ino+P

T

P

Ino

Ino+P

T

P

Ino

Ino+P

T

P

Ino

Ino+P

1 T 1 P 1 Ino

1 Ino+P

Figure n° XXI : Effet de l'inoculation avec Bradyrhizobium japonicum et de l'apport de P sur la production de biomasse du soja cultivé en champs paysans à Yawa au cours de la pleine floraison ( 9 SAS).

Les réponses positives obtenues par l'effet des différents traitements sur le rendement grain de soja révèlent non seulement que le phosphore et l'azote sont des facteurs de rendement du soja mais aussi que la plupart des sols de la zone d'étude sont déficients en ces éléments. Ces résultats sont corroborent les conclusions de Lof et al.(1990) ; Madimba (1993) ; Javaheri et Baudoin (2001) ; FAO (2004) ; Giller et Dashiell (2007). Aussi, il est révélé que le poids de 1000 graines est une caractéristique propre à la variété et ne dépend pas des traitements appliqués .Toutefois, il a été noté une légère variation due à l'effet du site.

Au vue de tous les résultats obtenus, en passant aussi bien en pots qu'aux essais en champs paysans et en station expérimentale du site de Sékou, il est révélé de façon incontestable et répétée les mêmes tendances : l'azote (testée à travers l'inoculation) et le phosphore sont des facteurs clés de production du Soja. La valorisation des ces travaux s'avère donc capitale, mais quel peut en être le coût d'opportunité lié à l'adoption de l'innovation ?

précédent sommaire suivant