WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Evaluation des connaissances et attitudes des femmes vis-à -vis des soins prénatals dans la commune II du district de Bamako:cas du quartier de Médina-coura


par Agossi Nelly GBESSEMEHLAN
Université de Bamako faculté de médecine, de pharmacie et d - Grade de docteur en médecine 2011
Dans la categorie: Biologie et Médecine
   
Télécharger le fichier original

précédent sommaire suivant

4. Dimensions de l'accessibilité des soins

- Par rapport aux critères de choix du centre, les services de santé

maternelle de qualité doivent être accessibles et disponibles aussi près que
possible du domicile des femmes [35]. Le critère le plus évoqué avait été la
proximité du domicile soit (56%).Ce chiffre est nettement supérieur à celui

51

Thèse de Médecine - Nelly A. GBESSEMEHLAN

Evaluation des connaissances et attitudes des femmes vis-à-vis des soins prénatals dans la Commune II du District de Bamako : Cas du quartier de Médina-coura

rapporté par une étude réalisée à Bamako en 2006 par Wonguem S [36] qui était de 47%.

La connaissance d'un personnel du centre était assez déterminante dans le choix du centre. En effet 30,9% des femmes évoquaient ce critère comme critère de choix du centre. Cette constatation pourrait s'expliquer par les problèmes d'accessibilité psychologique liés au plateau technique insuffisant, à la non disponibilité du personnel et à un mauvais accueil au niveau des maternités.

- Par rapport aux moyens de transport utilisés, une forte proportion des gestantes venait au centre à pied soit 71,3%. Cela est dû à la proximité du centre au domicile des femmes.

- Par rapport à l'état de propreté des locaux, la majorité des femmes

enquêtées a témoigné de la propreté des locaux. Mais celles qui les trouvent sales n'ont pas entièrement tort car il n'y a pas de système efficace pour la gestion des ordures.

- Par rapport à la qualité de l'accueil, l'accueil constitue la première phase

du traitement car un patient bien accueilli se sent plus à l'aise et place sa confiance au personnel de soin, condition nécessaire pour être réceptif au traitement. Un peu plus de la moitié des personnes enquêtées ont trouvé l'accueil satisfaisant soit 51,4%. Kanta K (14) a obtenu un taux de 64,9% de satisfaction par rapport à l'accueil.

Notons aussi que l'accueil concerne aussi bien le personnel que les locaux du centre de santé.

- Par rapport au bilan prénatal, au Mali, selon les normes et procédures [37]

les examens complémentaires doivent être demandés à la première consultation et sont indispensables pour détecter certains facteurs de risque. Dans notre étude, le bilan prénatal était seulement limité aux examens comme le groupage sanguin Rhésus et l'échographie.

70,85% des femmes avaient effectué ce bilan contre 29,15%. La non observance
des gestantes et les raisons économiques peuvent expliquer cette situation. Il faut

Evaluation des connaissances et attitudes des femmes vis-à-vis des soins prénatals dans la Commune II du District de Bamako : Cas du quartier de Médina-coura

aussi dire que les consultantes ignoraient souvent l'importance du bilan prénatal soit (41,6%). Une étude faite en 2006 sur la qualité de la CPN [37] avait révélé que 77% des gestantes ignoraient l'importance du bilan prénatal.

- Par rapport à la vaccination, le tétanos de la mère est responsable d'au

moins 5% des décès maternels par an [38]. Le tétanos néonatal est responsable de 14% de décès des enfants âgés de moins d'un mois [39]. L'efficacité de la prévention du tétanos néonatal par la vaccination anti- tétanique n'est plus à démontrer. Chez une mère vaccinée elle protège le nouveau-né d'une part contre le tétanos ombilical [40], et d'autre part contre le tétanos néonatal par les anticorps transmis passivement de la mère à l'enfant [41].

Les trois stratégies recommandées par l'OMS, l'UNICEF et le FNUAP pour parvenir à éliminer le tétanos maternel et néonatal consistent à :

· Administrer au minimum deux doses d'anatoxine tétanique (VAT) à toutes les femmes enceintes, et dans les zones à haut risque, trois doses de VAT à toutes les femmes en âge de procréer ;

· Promouvoir l'hygiène à l'accouchement pour toutes les femmes enceintes ;

· Assurer une surveillance efficace du tétanos maternel et néonatal.

Au Mali, de nombreux efforts sont déployés dans ce domaine. Des campagnes massives de vaccination anti-tétaniques y sont organisées chaque année. Ces vaccinations concernent la mère en âge de procréer et les enfants de 0 à 5 ans. Pour la mère, il s'agit de la vaccination anti-tétanique. La première dose de VAT était systématique dès la première CPN. La deuxième dose était prescrite au moins quatre semaines après la première dose. Toutes les femmes de notre série ayant suivi régulièrement les CPN (100%) avaient bénéficié de ce traitement.

- Par rapport au coût des prestations, la fréquentation des centres de santé

dépend aussi bien de la proximité de ces derniers par rapport au domicile des
gestantes mais aussi du coût de consultation et de soins. La majorité des

53

Thèse de Médecine - Nelly A. GBESSEMEHLAN

Evaluation des connaissances et attitudes des femmes vis-à-vis des soins prénatals dans la Commune II du District de Bamako : Cas du quartier de Médina-coura

personnes enquêtées ont trouvé les prix acceptables soit 71,17%. Adam [34] a obtenu un taux de 82,9% dans le quartier de Baco-Djicoroni.

- Par rapport au lieu d'accouchement, les femmes ayant accouché au

CSCom sont majoritaires. Cela s'explique par la proximité du CSCom, et aussi par le coût moins élevé de la prise en charge contrairement aux autres centres (clinique par exemple).

- Par rapport à la qualité de l'accueil des sages-femmes en fonction du lieu

d'accouchement des femmes, on constate que sur les 440 femmes ayant accouché, l'accueil des sages-femmes a été jugé désagréable dans 6,8% des cas malgré le fait que la connaissance d'un personnel était déterminant dans le critère de choix du centre. Les sage- femmes ont une mauvaise réputation par rapport à leur manque de courtoisie et leur comportement un peu détestable à l'égard des parturientes. Mais qu'est ce qui pourrait expliquer cette attitude de voir les gens différemment ? Est-ce le stress de donner vie, la fatigue de la journée car la plupart des accouchements se font dans la nuit en Afrique surtout, ou encore les caprices des parturientes qui justifient leur attitude ? Il serait bien qu'une étude soit faite à ce sujet afin de mieux comprendre leur réaction pour que des solutions soient trouvées à cet effet, car un bon accouchement dépend d'un bon accueil, du respect de l'intimité de la femme et enfin d'un bon suivi. - Par rapport à la Satisfaction du service offert, la satisfaction est l'un des résultats les plus importants des soins de bonne qualité. 85,2% des femmes se disaient satisfaites des prestations reçues. Cependant, les responsables ne devraient pas supposer que les soins fournis sont adéquats tout simplement en raison du fait que les clients ne se plaignent pas. Le faible niveau de mécontentement indiqué par les clients doit être pris au sérieux.

Evaluation des connaissances et attitudes des femmes vis-à-vis des soins prénatals dans la Commune II du District de Bamako : Cas du quartier de Médina-coura

55

Thèse de Médecine - Nelly A. GBESSEMEHLAN

Evaluation des connaissances et attitudes des femmes vis-à-vis des soins prénatals dans la Commune II du District de Bamako : Cas du quartier de Médina-coura

précédent sommaire suivant