WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'efficacité des actions publicitaires et promotionnelles sur l'accroissement du chiffre d'affaires d'une entreprise industrielle et commerciale. Cas de la Marsavco de 2007 à  2009

( Télécharger le fichier original )
par Gloria KUSOBOKILA KWABENA
Institut supérieur de commerce - Graduat en gestion commerciale et financière 0000
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE.III : PRESENTATION DE LA MARSAVCO

A l'instar des autres chapitres, celui-ci se propose de présenter notre champ d'investigation à savoir la Marsavcon, et est subdivisée en six sections à savoir :

· Son historique et sa situation géographique ;

· Ses objectifs ;

· Son statut juridique ;

· Organisation structurelle et fonctionnelle ;

· Son organigramme général ;

· Et ses perspectives d'avenir.

3.1. Historique et siège social

3.1.1 Historique

En 1891, le britannique William HESKETH LEVER créa au Congo, une société de droit belge dénommée « Huilerie du Congo », ancêtre de la plantation Lever au Congo (PLC).

La convention signée avec le gouvernement belge lui reconnaît le droit exclusif d'exploiter les palmiers dans certaines provinces du Congo ; c'est donc plus tard, en 1922, convaincu de l'intérêt d'utiliser l'huile locale pour la fabrication des produits destinés au marché intérieur que le groupe créa la Savonnerie du Congo, SAVCO en sigle, pour développer les ressources agricoles.

Ainsi, l'administration belge proposa à Monsieur William HESKETH LEVER la création d'une filiale de la société LEVER BROTHER au Congo.

Il faut signaler que la société de Margarineries, savonneries et cosmétiques, en sigle MARSAVCO est une société par action à responsabilité limitée (SARL), fondée le 16 Janvier 1922.

La société, à sa création, avait pour but la fabrication du savon à partir des huiles locales produites par les huileries du Congo-Belge. En 1953, suite à l'implantation de la fabrication des margarines, la société changea de dénomination en MARSAVCO qui, à l'époque, signifiait Margarine et savon du Congo.

En 1956, la société commença à commercialiser les huiles alimentaires fabriquées par la « COCHVILLE » connue actuellement sous la dénomination de la NECO.

En 1963, la société bénéficia d'une part, des installations de l'usine des huileries du Congo-Belge (HCB) à Ndolo pour l'amélioration de la production de Margarine et d'autre part, d'une expansion technique avec l'installation d'une chaîne de fabrication des pâtes dentifrices et de la poudre à récupérer.

En 1971, suite au changement du Congo en Zaïre par le conseil exécutif, le « CO » qui signifiait Congo devint cosmétique et l'appellation de la société demeure Marsavco à laquelle on associa désormais « Zaïre », soit MARSAVCO-ZAIRE.

En 1972, pour diversifier ses activités, la société procéda à l'installation d'une usine moderne des détergents synthétiques, ainsi qu'à l'extension des installations Margarines, savonnerie et glycérinerie. Suite aux mesures de zaïrianisation datée du 15 mars 1975, la société fut radicalisée et le 17 septembre 1976, la Marsavco fut rétrocédée au groupe UNILEVER.

En 1991, entre Marsavco et plantation Lever au Congo (PLC), il y a eu un rapprochement de point de vue de l'administration du personnel étant toutes deux du groupe UNILEVER. Elles ont une même gestion, mais une comptabilité autonome.

C'est donc plus tard vers l'an 2000 que l'ancien Marsavco du groupe UNILEVER a déclaré faillite, car l'entreprise n'était plus rentable. Elle réalisait plus de pertes dues à plusieurs facteurs tels que les matières premières n'arrivaient plus à Kinshasa compte tenu de la guerre que le pays a traversé pendant cette période.

Suite à ces pertes, la société a fini par vendre ses actions le 16 février 2002 à un groupe preneur appelé BELTEXCO qui a également racheté la raison sociale et les marque des produits de la société Marsavco.

Pour n'est tombé dans la même erreur que l'ancienne, Marsavco a connu pendant la guerre de rébellion, la nouvelle société ne s'approvisionne que dans les provinces du Bandundu et du Bas Congo pour qu'elle ne soit plus à la merci de ses activités.

Enfin, cette dernière a gardé toujours la même dénomination et la même forme juridique qui est une SARL.

3.1.2. Siège social

Le siège social de la Marsavco est situé au n°1 de l'avenue Kalemie dans la commune de la Gombe, où l'entreprise possède aussi une usine.

3.2. Objet social

La Marsavco est une société par action à responsabilité limité (S.A.R.L)à caractère industriel et commercial ; elle a été créée pour l'intérêt d'utiliser l'huile locale à la fabrication des produits destinés au marché et à développer les ressources agricoles du pays. Elle a pour objet toute fabrication industrielle des produits alimentaires, détergents et cosmétiques ainsi que leur commercialisation à travers toutes les provinces.

3.3. Forme juridique et structure du capital social

A la création de la société, il y avait un capital de 40.000 FC ; le capital était modifié par la suite et porté à 1.400.000 FC par l'incorporation des réserves.

Cette majoration était décidée par les actionnaires en date du 02 février 1970 et approuvée par l'ordonnance présidentielle n°71-056 de mars 1971.

3.4. Les activités de la société

La Marsavco produit dans ses installations plus de 45.000 tonnes de produits diversifiés :

· Les savons de ménage : le coq, brillant, éléphant, diamant, familia, et ;

· Les savons de toilette : monganga, belivoir ; harmony, etc ;

· Les détergents : omo bleu, vim, horizon, titan, soumamous, etc ;

· Les margarines : les margarines et les graisses de boulangerie ou patisserie : bona spécial, biscuits, bona crème, blue band, axa, bona aliment, bona peint, bona huile, livio, simba, palme brute, etc ;

· Les dentifrices : pepsodent, close up, etc ;

· Les produits de beauté : harmony pommade, vaseline, lotus, succes, impulse, etc ;

· Les thés : moto, libota, mbilika, lipton, yellow label.

La Marsavco a un vaste réseau de distribution qui lui permet de commercialiser tous ses produits dans de multiples points de vente même les plus reculés. Elle les commercialise à travers le pays et à l'extérieur du pays.

3.5. Structure organiques et fonctionnelle

3.5.1. Structures organiques

La Marsavco a des organes suivants :

1. Conseil d'administration ;

2. Direction générale ;

3. Direction financière et informatique ;

4. Direction technique ;

5. Direction des ressources humaines ;

6. Direction des plantations et d'exploitation ;

7. Direction commerciale et marketing ;

3.5.2. Structures fonctionnelles

1. Conseil d'administration

La Marsavco est dirigée par un conseil d'administration et un comité de gestion. Ledit conseil est composé d'un administrateur délégué général (ADG) et de cinq administrateurs qui sont des directeurs responsables des différentes directions. L'administrateur délégué général dirige toute l'administration de l'entreprise et coordonne les activités de la société en collaboration avec les directeurs.

2. Direction Générale

Elle est prise en charge par le secrétaire général qui a pour mission de garder outres les documents techniques qui peuvent freiner le bon déroulement du travail au niveau de l'exploitation et de la production. Il est aidé dans sa tâche par des départements de production, de fabrication et de contrôle de qualité des produits.

3. Direction financière et informatique

Cette direction est dirigée par un directeur et a des attributions suivantes :

· Elle est chargée de suivre l'évolution des crédits documentaires et de tous les autres dossiers concernant les fournisseurs ;

· Elle communique à la hiérarchie le volume du chiffre d'affaires de chaque produit et de chaque distributeur pour en calculer la commission en vue de ceux qui en sont bénéficiaires ;

· Elle effectue des inventaires réguliers dans les magasins pour s'assurer que le stock détenu correspondant au solde dans ses livres ;

· Elle travaille en étroite collaboration avec le service des achats et ventes pour ce qui est de l'authenticité et de la conformité des factures ;

· Elle établit les bons de commande, le bon des marchandises reçus et en fait un suivi régulier en vérifiant le solde de chaque fournisseur avant la négociation des comptes ;

· Elle est chargée des encaissements des gros clients ou distributeurs et contrôle des recettes par le moyen des listes récapitulatives des ventes auxquelles se trouvent annexées les copies des factures correspondantes.

4. Direction technique

Cette direction est coordonnée par un directeur et a des attributions suivantes :

· Elle dispose d'un bureau chargé de gérer les stocks des matières premières et les autres produits importés ; ce directeur est donc chargé de classer les produits et d'établir régulièrement la situation sur les entrées et les sorties du magasin ;

· Elle s'occupe des achats des équipements, machine et autres matériels techniques dont la société a besoin pour son fonctionnement ; cette direction est dotée d'un bureau chargé de gérer ces biens, leur classification et la tenue des fichiers des entrées et des sorties ;

· Elle s'occupe en outre de la gestion quotidienne des stocks des matières premières locales et les autres produits achetés localement.

5. Direction des ressources humaines

Elle gère les ressources humaines de la société ; sa mission principale est d'assurer le bien-être social matériel et intellectuel du personnel de la société. En outre, elle est chargée d'élaboration de certaines instructions de service par des notes circulaires, études des dossiers des candidats, interviews des agents et préparation des contrats de travail.

6. Direction des plantations et d'exploitations

Cette direction est coordonnée par un directeur et s'occupe des plantations de la société situées dans les provinces du Bandundu, Bas Congo et Equateur, des semences, récoltes et ramassages des matières premières ainsi que les achats des engrais pour rendre les terres plus fertiles.

Pour ces exploitations, la direction a besoin des grues et des élévateurs qui nécessitent souvent des opérations et des entretiens. Pour remplir cette mission, le directeur a sous ses ordres, les spécialistes.

7. Direction commerciale et marketing

Cette direction a les attributions suivantes :

· Elaborer et veiller à la politique de vente mise en place par la hiérarchie ;

· Elle procède quotidiennement aux ventes des différents produits de la société et contrôle des différents points de vente ;

· Faire connaître auprès des consommateurs les différents produits fabriqués par la société ;

· Veiller à atteindre les consommateurs potentiels et amener les produits concurrents ou de substitution vers la consommation de la société ;

· Suivre régulièrement les comportements des consommateurs de ses produits ;

· Enregistrer et élucider leurs critiques afin de permettre à la direction technique de modifier ou d'améliorer le système de production mis en place ;

· Rechercher les causes de revente en proposant des solutions à la hiérarchie, soit par la modification d'emballage, soit par l'amélioration de la qualité du produit ou soit celle de la vision du prix ainsi que de la politique des distributeurs.

En outre, elle a sous ses ordres, des délégués commerciaux qui jouent le rôle de stimuler les ventes en négociant les remises sur les prix ou quantités et pratiquent toutes les techniques susceptibles de pouvoir attirer les acheteurs vers la société.

3.6. Organigramme de la Marsavco

Direction financière

Service comptabilité

Service trésorerie

Service achat et approvisionnement

Service transfert et Distribution

Service informatique

Direction technique

Service ingénieur

Service alimentaire

Service détergent

Service équipement

Service labo et contrôle

Direction marketing

Service ingénieur

Service alimentaire

Direction plantations

Plantation BOTEKA

Plantation LUKUTU

Plantation BGWAKA

Plantation YALIGIMBA

Plantation LUKIMETE

Direction personnel

Service personnel

Service médical

Service protocole

Service social

Service formation

Administrateur Délégué Général

Source: Service des ressources humaines/Marsavco, 2008

3.7. Perspectives d'avenir

En dehors des activités courantes, c'est-à-dire la production des produits détergents, des produits cosmétiques, des produits alimentaires et la commercialisation de ceux-ci, la société a le souci d'étendre ses activités sur l'ensemble du territoire national.

Mais, l'insécurité grandissante à l'Est du pays ne lui permet pas de réaliser ses objectifs. Pour cela, nous demandons au gouvernement de tout mettre en oeuvre pour pacifier l'Est de la RDC.

Outre cela, la Marsavco est confronté à une rude concurrence, certains produits provenant de l'Asie du Sud-Est en général et Indonésie en particulier inondent nos marchés à un prix accessible à toutes les bourses ; nous recommandons au gouvernement au gouvernement de protéger les industries locales qui contribuent à la résorption du chômage.

précédent sommaire suivant







Rassembler les contraires c est creer l harmonie