pubAchetez de l'or en Suisse en ligne avec Bullion Vault


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Réalisation d'un projet de construction dans une ETB TCE


par Abdel Hamid BOUZOUBA
CFPA Beni Maouche - Technicien en Comptabilité de Gestion 2008
Dans la categorie: Rapports de stage
   
Télécharger le fichier original

Disponible en mode multipage

République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l'Enseignement et de la formation professionnels

Centre de formation professionnelle et d'apprentissage

Beni Maouche

POUR L'OBTENTION DE DIPLÔME DE BREVET TECHNICIEN EN TECHNIQUES D'ADMINISTRATION ET DE GESTION

OPTION : COMPTABILITÉ

ORGANISME D'ACCUEIL : ETB TCE MOULKAF AISSA

PRÉSENTÉ PAR : ENCADRÉ PAR :

BOUZOUBA ABDEL HAMID MELLE OUNNAS

TECHNIQUES D'ADMINISTRATION ET DE GESTION

OPTION : COMPTABILITE DE GESTION

Sommaire

Remerciement ....................................................................... 01

Avant propos ........................................................................ 02

Chapitre I : la formation théorique de la Comptabilité de gestion....... 03

Introduction ......................................................................... 04

Spécialité ..............................................................................06

Organisme d'accueil ................................................................07

Organigramme hiérarchique de l'entreprise ................................ 08

Description de l'organigramme ................................................. 09

Directeur Général ................................................................. 09

I Services chantiers ............................................................. 09

I -1 Moyens matériels ............................................................. 09

I -2 Moyens humains (personnels) :

A- Conducteur de travaux ..............................................10

B- Chef de chantier .....................................................10

C- Maçons ................................................................ 10

D- Manoeuvres ........................................................... 11

E- Ferrailleurs ........................................................... 11

F- Coffreurs ............................................................. 11

I -3 Moyens Techniques :

A - Contrôle Technique de Construction CTC ................. 11

B - Bureau d'Etude ...................................................... 12

C - Services Technique APC ........................................ 12

II Services secrétariat ........................................................... 13

III Services Comptabilité :

A- définition et tâches ................................................. 14

B- système centralisateur .............................................. 14

· Les documents traités dans ce service .................................... 16

1. Pièces Justificatives :

A/ La Facture .................................................... 16

B/ Le Bon de Livraison ........................................ 17

C/ Le Bon de Commande .................................... 18

2. Documents Comptables :

A/ Le Journal ................................................... 21

B/ Le Bilan ....................................................... 23

C/ Tableau de Comptes de Résultats « TCR » ........... 25

Chapitre II : Réalisation d'un projet de construction.....................26

· Appel d'Offre................................................27

· Affichage ..................................................... 27

· Les étapes de la passation ou l'attribution du projet ...... 27

I - La Soumission :

· Définition de la soumission ......................................29

· Cahier de Charges ...... ........................................ 29

· Dossier de Soumission............................................29

- Déclaration à Souscrire ...................................30

- Soumission ................................................... 31

- Devis quantitatif et estimatif .............................. 32

- Certificat de qualification et de classification ......... 33

- Registre de commerce ...................................... 34

- Carte d'Immatriculation fiscale ......................... 35

- Attestation de bonne exécution ......................... 36

- Attestation mise a jour .................................... 37

- Extrait de Rôle .............................................. 38

II - La Réalisation ..................................................... 39

III - Le Suivi ............................................................ 39

IV - La Facturation ................................................... 39

o Attachement contradictoire........................40

o Situation des travaux réalisés ...................... 41

o Décompte provisoire des travaux ................ 42

Conclusion ................................................................43

Dédicace ..................................................................44

Remerciement :

Le centre de formation professionnelle et d'apprentissage Beni Maouche tient à adresser ces vifs remerciements à monsieur MOULKAF AISSA , pour avoir répondu favorablement à la demande de stage pratique, organisé par le centre et dirigé par Melle OUNNAS , durant toute la période de la formation pratique.

Il remercie aussi, monsieur le directeur du centre, et tous ceux qui ont participé pour leurs disponibilités et leurs interventions.

Hamid

Avant Propos :

Pendant deux ans de formation au sien de Centre de Formation Professionnelle et d'Apprentissage, qui demande à ses stagiaires d'effectuer un stage pratique de trois mois dans une société.

Vise essentiellement à initier les stagiaires au rythme de travail au sien d'une entreprise, à respecter les règlements intérieurs et les horaires, de plus, il attribue à l'étudiant la possibilité de se doter d'une expérience professionnelle.

Grâce à l'entreprise ETB TCE MOULKAF AISSA et à l'aide de toutes les personnes du l'organisme, j'ai effectué mon stage dans les meilleurs conditions, dont j'ai très bien assimilé le travail et même j'ai pu rédiger mon rapport de stages, dans le quel j'ai résumé tout ce que j'ai vu et j'ai fait durant cette période.

LA FORMATION THEORIQUE DE LA COMPTABILITE

DE GESTION

· INTRODUCTION :

La comptabilité de gestion est un système d'information qui permet à l'entreprise d'avoir une bonne gestion, en fournissant les informations nécessaires pour la prise de décisions. Et par lequel le technicien comptable peut réunir la documentation (réception, contrôle et classement des documents de bases pour l'enregistrement comptable), analyser la situation financière de l'entreprise pour la détermination de résultats (Bénéfice ou Perte).

La formation théorique de la comptabilité de gestion, nous a permet d'approfondir, de détailler et de connaître toutes les règles et les mesures, pour que nous puisons la pratiqué convenablement et résoudre les problèmes a rencontrer au futur.

Pour cela, la formation théorique est nécessaire pour faciliter le travail dans cette spécialité. suivie d'une formation ou stage pratique au saine d'une entreprise qui nous permet d'appliquer ces connaissances théoriques prises au centre de formation, et d'acquérir des notions dans l'entreprise sur sa comptabilité et sa gestion réelle, afin d'avoir une petite expérience dans notre domaine.

Le stage pratique nous met directement face à la réalité et aux problèmes qu'un fonctionnaire rencontre pendant son travail, autrement dit il permet aux apprenants d'acquérir de nouvelles connaissances, compétences vis-à-vis la formation professionnelle.

Il nous permet de concrétiser les notions théoriques que nous avons acquises pendant la formation professionnelle

Dans la première partie de ce rapport, nous allons commencer par un chapitre introductif concernant la formation théorique et la spécialité de la comptabilité de gestion.

En suite, nous exposerons :

o La spécialité de la comptabilité de gestion.

o L'organisme d'accueil et son organigramme hiérarchique.

o La description de l'organigramme où on trouve :

· Le Directeur Général

· Service Chantiers, qui est composé de :

· Moyens Matériels.

· Moyens Personnels.

· Moyens Techniques.

· Service Secrétariat.

· Service Comptabilité.

Dans la seconde partie, nous allons entamer l'étude de cas d'une réalisation d'un projet de construction dans l'entreprise de travaux bâtiments tous corps d'état. Le chapitre où on va éclaircissait les points suivants :

· Les étapes de réalisation de projet de construction :

· L'affichage ou la publication du projet.

· La soumission.

· La réalisation.

· Le suivi.

· La facturation.

V SPÉCIALITÉ :

Notre formation est spécialisée en comptabilité de gestion. Le Technicien participe sous l'autorité de son chef hiérarchique aux diverses actions et opérations relevant du domaine de la comptabilité de gestion.

Il est chargé de réaliser les taches et dévolutions qui lui sont imparties, notamment :

Ø Les imputations comptables et la codification des écritures comptables selon les règles édictées par le Plan Comptable National (PCN) , et dans le cadre des systèmes et procédures comptables en vigueur dans l'entreprise.

Ø Classement et établissement des documents comptables (archivés 10 ans).

Ø Collection des informations nécessaires à la production des résultats comptables et fiscaux (déclaration d'impôts).

Ø Assister son chef hiérarchique dans la mission qui lui est dévolue.

Ø Participer à l'étude des problèmes de l'entreprise relevant du domaine de sa compétence.

Ø Contrôle des opérations de vente et d'achat.

Ø L'enregistrement des opérations comptables.

ORGANISME D'ACCUEIL :

ETB TCE* MOULKAF AISSA

Est une entreprise individuelle (EI) de travaux bâtiment tous corps d'état, fondée le 07 novembre 1999 à Ait Adjissa commune de Beni Maouche, par son directeur général Mr MOULKAF Aissa. Et certifiée professionnellement par la commission de wilaya de qualification et de classification des entreprises publiques nationales et les entreprises privées nationales. Classée dans la catégorie Trois (III)*, et qualifiée* pour exercer ces activités sur le Territoire National.

Elle compte aujourd'hui  une vingtaine de travailleurs dans plusieurs chantiers, et ces relations variées entre les collectivités locales, les directions et les particuliers.

· TCE : tous corps d'état : l'entreprise peut exercer toutes les activités relatives aux travaux bâtiment,

Pour satisfaire ses besoins et pour elle même seule.

· Le classement : se fait sur 03 ans, et à base d'un dossier justifiant ses capacités et le mérite de la classe

(Liste matériel, attestation de bonne exécution, avoir un Ingénieur, Technicien

Ou conducteur de travaux, liste des travailleurs assurés,.) 

· La qualification : toutes les entreprises de travaux bâtiment en Algérie sont qualifiées d'exercer

Leurs activités sur le territoire national.

Comptabilité

Secrétariat

Directeur Général

Chantiers

Chauffeurs Banque

Personnels

Technique

Matériels

Impôts

Contrôle

C.T.C

Chefs de Chantiers

Conducteur des Travaux

Fournisseurs

ORGANIGRAMME HIERARCHIQUE

ETB TCE MOULKAF AISSA

Bureaux d'Etudes

S. Technique APC

Maçons

Manoeuvres

Ferrailleurs

Coffreurs

· DESCRIPTION DE L'ORGANIGRAMME :

· Directeur Général :

Autant que une entreprise individuelle, le directeur général est le fondateur et le propriétaire de cet organisme, il est chargé de la gestion des différents services de l'entreprise qui sont repartis comme suit :

I - Services Chantiers :

Sont les terrains ou se cumulent et se rassemblent tous les moyens de réalisation de projets, soit humains, matériels et techniques. Les chantiers sont des éléments vitaux pour l'entreprise de travaux bâtiments, et sans eux elle ne pourra pas réaliser ces activités, on distingue :

I -1- Moyens Matériels :

C'est tous les biens dont l'entreprise a besoin dans le cadre de son exploitation et sa production (les Terrains, les machines, marchandises, les outils,....) et on trouve :

- Transport de matières et fournitures.

- Transport de personnels.

- Engins et outils du travail.

I -2- Moyens Humains (Personnels) :

Facteur Travail, c'est l'ensemble des cadres (Techniciens, Ingénieurs, Conducteurs,...) et les travailleurs qui constituent la force humaine dans le chantier. On distingue :

A/ Conducteur des Travaux :

Est un agent qui dirige, suit, et contrôle les travaux sur un chantier, et sa mission principale consiste à :

· Contrôler la conformité des matières et fournitures achetées.

· Diriger et gérer les travailleurs.

· Suivre les travaux dans les chantiers.

B/ Chef de Chantier :

Est le responsable en pratique d'une équipe dans un chantier ou dans une entreprise.

C/ Maçons :

Sont des ouvriers ou salariés qui réalisent une construction en maçonnerie (gros oeuvre), ou de légers ouvrages d'enduits, ravalement,.....etc.

D/ Manoeuvres :

Sont des ouvriers ou salariés affectés à des travaux ne nécessitant pas de connaissances professionnelles spéciales, et à des tâches non spécialisées dans le chantier, et qui sont à la base de la hiérarchie des salaires.

E/ Ferrailleurs :

Sont des ouvriers ou salariés chargés de la mise en place des fers d'un ouvrage en béton armé.

F/ Coffreurs :

Sont des ouvriers ou salariés chargés de construire et composer des formes destinées au moulage et à la prise du béton dans un chantier. Soit coffrage en bois ou métallique.

I -3- Moyens Techniques :

Est un service qui peut être définie comme un moyen de suivi et de contrôle, et qui se compose de :

A- Contrôle Technique de Construction « CTC » :

Quelque soit le projet a réalisé, le contrôle technique de construction est obligatoire pour :

· La détermination des caractéristiques des matériaux de construction ainsi que leur identification.

· Etude des différentes formulations de béton qui nous permet d'avoir une résistance optimale.

· Les essais d'écrasement et conservation des éprouvettes à 20°c constante.

· La détermination de la résistance mécanique du béton sur site.

B- Bureau d'Etude :

Sa mission principale consiste à faire des études techniques en génie civil, topographie, et établissement des procès verbaux, et les attachements contradictoires des projets.

C- Services Technique APC :

Est un service au niveau de la commune composé de deux bureaux :

1) Bureau études et équipements : composé du :

- Section étude.

- Section aménagement et urbanisme.

- Section équipements.

2) Bureau d'entretien et réseau : composé de :

- Section infrastructure.

- Section hygiène.

- Section entretien.

- Section parc.

- Section des travaux.

- Section des eaux.

La mission principale qui lui est procurée est :

1. le suivi et la gestion technique et administrative des opérations et programmes de développement de la commune.

2. Contrôle de projets sur le terrain.

II - Services Secrétariat :

Ce service est chargé de plusieurs tâches à savoir :

Ø Accueil et orientation de la clientèle.

Ø Le traitement de texte.

Ø La rédaction, classement et expédition du courrier.

Ø Le téléphone.

Ø La tenue des archives.

Ø Etablissement des devis et factures, et classement des documents comptables.

Ø Le pointage, le suivi et la paie des travailleurs (chauffeurs).

III - Service Comptabilité :

A- Définition et Tâches :

Le système comptable peut être définit comme un ensemble organisé des documents nécessaires à l'enregistrement des opérations comptables. Et détermine les méthodes et les procédés de travail qui permettent à l'entreprise de répondre efficacement aux deux fonctions comptables de base à savoir le journal et le grand livre.

Le service comptable est en étroite liaison avec les autres services de l'entreprise, il à pour tâches principales de :

Ø L'enregistrement des opérations dans les journaux auxiliaires.

Ø La centralisation dans un journal général.

Ø Le report dans le grand livre.

Ø L'établissement d'une balance avant inventaire.

Ø Passation des écritures de régularisation.

Ø Etablissement d'une balance après inventaire.

Ø Bilan final et le compte de résultats.

B- Système Centralisateur :

Le système suivi dans ce service est le système centralisateur qui consiste à remplacer le journal unique par un certain nombre des journaux divisionnaires souvent appelés journaux auxiliaires. Chaque journal affecte un type d'opération principale.

Le système centralisateur à des avantages très importants car il est utilisé par toutes les entreprises, puisque la fonction journal peut être divisée en tant de livres auxiliaires nécessaires. Et l'établissement des documents dans ce système ne nécessite pas des grands efforts.

LE SYSTÈME CENTRALISATEUR :

Pièces justificatives

Journal achat

Journal vente

Journal banque

Journal caisse

Journal général

Grand livre

Balance général

Enregistrement chronologique

CENTRALISATION

Pour tout enregistrement comptable, l'existence d'une pièce justificative est indispensable, elle constitue une garantie sur la réalité des documents qui résultent, en premier lieu à un classement, par nature d'opérations comptables qui lui ont été délivrés aux clients.

Chaque entreprise utilise le système comptable qu'elle considère comme étant le plus approprié. Du côté juridique, la loi oblige chaque entreprise à tenir une comptabilité, cette dernière sert de base pour calculer les impôts que l'entreprise doit versée à l'état. De même elle constitue un moyen de preuve en cas de conflit ou d'opposition avec les fournisseurs ou clients (tiers).

· Les documents traités dans ce service :

1. les pièces justificatives :

A / la Facture :

Pièce comptable détaillant la quantité, la nature et le prix de marchandises livrées ou de services rendus, afin d'en demander ou d'en attester le règlement.

Facture pro forma : établie à titre indicatif avant la livraison.

Exemple :

B / le Bon de Livraison :

Le bon de livraison, est une sorte de facture provisoire qui accompagne la livraison, il est remit par le vendeur à l'acheteur avec la marchandise livrée, et il ne porte pas de prix. Mais permet au client de vérifier la marchandises reçu, et ultérieurement la facture définitive qui lui sera adresser.

Le bon de livraison est établi en deux (02) parties dont l'une est signée par l'acheteur, et conservée par le vendeur et tient lieu de bon de réception. Comme cette partie peut être établi en deux exemplaires dont l'un est remis à l'acheteur, et le deuxième conservé par le livreur et signé par l'acheteur.

Exemple :

C / le Bon de Commande :

Le bon de commande est un imprimé au nom de l'entreprise (l'acheteur) sur laquelle sont détaillés les articles commandés à un fournisseur, et les indications utiles à la bonne exécution de l'ordre donné. Généralement, le bon de commande est détaché d'un carnet à souche, et si nécessaire rédigé en trois exemplaires :

· L'original est transmit au vendeur.

· Le deuxième transmit au vendeur aussi pour accompagner la facture.

· Le troisième reste attaché à la souche.

2/ Mentions du bon de commande :

v Les informations relatives à l'acheteur :

- Le nom et la raison sociale de l'acheteur.

- Objet de son commerce.

- Adresse et N° de téléphone.

- Numéro de Registre de commerce.

- Numéro d'immatriculation fiscale.

v Les informations relatives au Fournisseur :

- Le nom et la raison sociale de fournisseur.

- Objet de son commerce.

- Adresse et N° de téléphone.

- Numéro de Registre de commerce.

- Numéro d'immatriculation fiscale.

v Les informations relatives a la commande :

- Désignation de la M/ses commandées ou le travail à exécuter.

- La quantité de M/ses commandées ou le travail à exécuter.

- Le prix de chaque article commandé.

- Le délai et l'adresse de la livraison.

- Le mode d'expédition.

- Le mode de paiement.

- La signature de l'acheteur doit être au dessous de la dernière ligne de la commande, pour éviter toute fraude dans son libellé.

Exemple :

2. Les Documents Comptables :

A. Journal :

Le journal est un tableau qui permet d'enregistrer des diverses opérations (achat, vente, caisse, banque, ...) effectuées journellement par les services de l'entreprise.

· Procédure de la saisie d'un journal :

On enregistre chaque pièce d'après son classement dans le plan comptable national (PCN), et selon la nature de l'opération (achat, vente, règlement ...) on lui donnant un numéro d'ordre selon sa situation dans le PCN.

Dans un journal, en enregistre chaque pièce suivant sa nature, on passant par les étapes suivantes :

· Date de l'opération.

· Numéro de compte a débité avec le montant au débit.

· Numéro du compte a crédité avec le montant au crédit.

· Observation.

· Exemples des journaux :

A. Journal des ventes :

Ce journal enregistre les factures de vente et les bons. L'opération de vente met en jeu les différents comptes (soit le compte client, soit un ou plusieurs comptes de trésorerie) qui sont débités pour le montant des ventes et le compte « vente de marchandises » et celui de la TVA crédit de la même somme.

B. Journal achats :

Ce journal enregistre les factures d'achats et les bons de livraison, avant toute comptabilisation des opérations d'achats il est nécessaire d'établir un état d'achat de chaque mois.

Après le classement de toutes les factures et les bons, on procède à l'enregistrement de l'opération dans le journal d'achat.

Le compte achat de marchandises et celui de la TVA est débité, en contre partie, on crédite le compte fournisseurs ou un autre compte de trésorerie.

C. Journal banque :

Dans ce journal, on inscrit toutes les opérations payées par chèque ou virement ainsi que les virements de fonds.

Après avoir reçu le relevé bancaire, on procède à la vérification des écritures ou journal et les écritures qui sont passées par la banque « état de rapprochement ».

B. Le bilan :

Le bilan est un document de synthèse qui sert à découvrir la situation financière de l'entreprise à un certain temps donné de chaque exercice.

Le bilan est établit par le comptable sous forme d'un tableau représentatif composé de deux parties (Actif & Passif).

L'Actif, c'est l'emploi des fonds l'entreprise, qui est composé a son tour de classes : Investissements, Stocks et Créances.

Le Passif, c'est les sources de l'entreprise, qui est composé lui aussi de deux classes : Fonds propres et les Dettes.

Exemple :

D. Tableau de Compte de Résultats « TCR » :

L'un des buts de la comptabilité, est la détermination du résultat. Il nous a été donné de constater un résultat (bénéfice ou perte) par la comparaison de deux bilans (initial & final), mais il y a lieu toujours d'en vérifier le résultat trouvé par la comparaison des comptes de charges et de produits.

Exemple :

REALISTION D'UN PROJET DE CONSTRUCTION DANS

UNE ETB TCE

Puisque c'est une entreprise de travaux bâtiments tous corps d'état, son activité principale est sans doute la réalisation et la construction de projet bâtiments.

La réalisation de ce genre de projet s'effectue par deux voix :

· L'appel d'offre : est une procédure édictée par le code de marché publique, fréquemment utilisée par les services administratifs de l'état, par le biais de presse nationale. Si le marché est supérieur 6.000.000 DA. Elle vise à mettre en compétition le plus d'offreurs ou soumissionnaires possibles, de la manière à permettre l'obtention des conditions les plus favorables.

· Affichage : est une annonce et présentation du projet au niveau des administrations et les directions concernées (Suche, APC, OPG, DLEP, ......).

· Les étapes de la passation ou l'attribution du projet :

Après la publication ou l'affichage, les entreprises concernées s'engagent a retirer le cahier de charges contre une somme d'argents, et après consultation de ce dernier, les entreprises qui veulent et qui sont capables de réaliser le projet publié, doivent remplir le devis quantitatif et estimatif accompagné le cahier de charges, en suite déposent leurs dossiers de soumission dans un délai, généralement vingt et un (21) jours a compter de la date de la première parution de l'affichage,ou la publication de l'offre.

Et après que la commission d'ouverture des plis, qui est composée de :

- Président de la commission (adjoint de maire).

- Deux adjoints (parmi les élus de l'assemblée communale).

- Technicien (dans le corps technique de l'APC).

- Trésorier communal.

- Secrétaire.

Ouvre les dossiers de soumission, qui contiennent deux dossiers (offre technique et offre financière), elle désigne les dossiers jugés complets et correctes, selon un barème de notation, et selon les prix mentionnés dans les devis quantitatifs et estimatifs (le prix le moins disant), en suite, c'est la passation du marché par l'établissement d'un avis d'attribution provisoire qui sera publier dans la presse nationale pour une durée de dix (10) jours, et s'il n y'a pas de contestation durant cette période, donc c'est l'attribution définitive du projet soumissionné, et la signature de contrat de réalisation.

I - La soumission :

· Définition de la soumission :

La soumission est  une déclaration écrite par laquelle une entreprise s'engage à respecter le cahier de charges d'un attribution de projet au prix par elle-même.

· Cahier de charges :

Est un document qui établit et définit les obligations et les conditions réciproques d'un fournisseur et d'un client, notamment en ce qui concerne les caractéristiques techniques et financières du projet.

· Dossier de la soumission :

Les documents généralement utilisés pour la soumission sont :

§ Déclaration à souscrire (imprimé accompagne le cahier de charges).

§ Soumission (imprimé accompagne le cahier de charges).

§ Devis quantitatif et estimatif (accompagne le cahier de charges)

§ Copie de certificat de qualification et de classification.

§ Copie de registre de commerce et carte fiscale.

§ Attestation de bonne exécution des projets antérieurs.

§ Attestation mise a jour.

§ Extrait de rôle.

§ Extrait de casier judiciaire.

§ Liste de personnels.

§ Liste de matériels.

Déclaration à souscrire

Soumission

Devis quantitatif et estimatif

Certificat de qualification et de classification professionnelle

Copier de Registre de commerce

Carte d'immatriculation fiscale

Attestation de bonne exécution

Attestation mise à jour

Extrait de rôle

II - La réalisation :

Le début et le commencement des travaux ne s'effectuent qu'après avoir le permis de construction ou l'ordre de service par le maître d'ouvrage.

III - Le suivi :

Le suivi des travaux s'effectue par, soit les services de contrôle technique de construction « CTC », ou par les services techniques de l'APC (assemblée Populaire Communale), avant toute étape de réalisation (terrassement, ferraillage, collage, .....etc).

IV - La facturation :

C'est la présentation mensuelle de la situation des travaux réalisés, pour faire déduire la somme des travaux réalisés dans ce mois de la somme globale du projet. Et pour la facturation de la somme des travaux réalisés, on doit présenter :

· Attachement contradictoire des travaux réalisés.

· Situation des travaux réalisés (Facture).

· Décompte provisoire des travaux réalisés de la situation.

Conclusion

La période de mon stage était vraiment insuffisante pour assimiler tout genre de pratique dans une entreprise de travaux bâtiment tous corps d'état.

Mais ceci m'empêche que j'ai appris pas mal de choses sur la comptabilité qui reste un domaine très vaste, ainsi que la fiscalité qui avoir toujours des changements.

Dans ce modeste mémoire j'ai essayé de regrouper toutes les tâches que j'ai effectuées durant trois mois de stage au sien du ETB TCE MOULKAF AISSA.

En fin, je dirai que la théorie reste la base la plus solide pour la réussite de la comptabilité.