WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Le bancaire tunisien

( Télécharger le fichier original )
par Jamel DIDOUNI
HEC Carthage IFID Maghreb Arabe -  2008
Dans la categorie: Economie et Finance
  

sommaire suivant

IFID 2008 : 27EME promotion Actualités Bancaires et Financières

Exposé portant sur l'actualité bancaire et financière

Préparé par : DIDOUNI JAMEL (Amen Bank) SAID AYMEN (BNA)

Dans un contexte de globalisation des marchés, le système bancaire
tunisien est en pleine restructuration et il est appelé à être de plus en
plus transnational

Plan de l'Exposé

I : La situation actuelle du paysage bancaire tunisien.

1.1 Réglementation de l'activité d'établissement bancaire 1.2 Les structures des banques

1.3 Les données du marché bancaire

1.4 Principales caractéristiques du secteur bancaire tunisien

II : Les évolutions du secteur bancaire :

1 : les indicateurs de l'évolution.

1 : Le ratio du coût moyen des ressources :

2 : Le ratio de rendement moyen des emplois :

3 : Evolution de la marge d'intermédiation

4 : Coût du risque :

5 : Rentabilité de l'actif :

6 : Rentabilité des capitaux propres :

7 : Evolution du réseau d'agences:

2 : Principaux faits marquants de l'évolution du secteur bancaire

III : Conclusion

Brièvement

L'assise financière des banques s'est améliorée : le taux des crédits carbonisés du secteur est passé de 24% en 2001 à 19,2% en 2006. L'objectif visé par les autorités publiques est de réduire le taux de crédits accrochés à 15% en 2009 et à 12% en 2011. Selon les autorités, le taux de 15% relatif à l'année 2009 demeure à la portée des banques tunisiennes si le secteur du tourisme se porte bien. La part du financement de ce secteur par les banques représente 12,3% de l'ensemble des crédits bancaires en 2006.

Introduction

La déréglementation financière, la convention d'association Tunisie - Union européenne et le développement des technologies de l'information font aujourd'hui du secteur bancaire tunisien un domaine privilégié de la réflexion stratégique de la politique du pays. En effet, les mutations des métiers et des produits bancaires ont transformé la banque tunisienne en une institution proposant une variété de services dans la plupart des domaines de l'activité économique

Le système bancaire tunisien n'a cessé de progresser en réponse aux changements de l'environnement et ce au moyen de la réforme des marchés de capitaux, la redéfinition de la profession bancaire et la restructuration des banques afin de consolider le secteur, d'améliorer la qualité des actifs, d'assainir le portefeuille des créances non performantes et de faire face à la baisse des taux et la faiblesse de l'activité économique. Ces deux derniers pèsent énormément sur la rentabilité du secteur. D'où une réorganisation de la profession devant préparer l'universalité des banques tunisiennes « banque à tout faire » et la sortie de l'impasse de l'inefficience. Or, à l'instar de la plupart des pays émergents, la Tunisie reste encore une économie d'endettement dont le système bancaire constitue une variable majeure dans l'équation de la croissance, il représente un baromètre de l'état de santé de toute l'économie. Chiffre à l'appui, les crédits octroyés représentent 63% du PIB. Sujet à de profondes mutations, le système bancaire tunisien illustre les choix stratégiques de la Tunisie. Ces transformations sont été réalisées aussi bien sur le plan organisationnel que sur le plan des activités à travers les phénomènes de déréglementation, et de désintermédiation.

Ainsi, à travers notre exposé nous examinons les caractéristiques des banques tunisiennes et les évolutions qui ont marqué le secteur bancaire durant les derniers 5 années, ce qui permet de comprendre les réalisations et de se projeter dans l'avenir.

sommaire suivant