pubAchetez de l'or en Suisse en ligne avec Bullion Vault


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Croissance et exploitation de deux espèces de poissons plats pleuronectiformes des eaux algériennes: Citharus linguatula (Linnaeus, 1758) et Dicologlossa cuneata (Moreau, 1881)


par Samira Boufersaoui et Meriem Bedda
Université Houari Boumediene - Ingéniorat d'etat 2009
Dans la categorie: Sciences
   
Télécharger le fichier original

précédent sommaire suivant

5.4.3. Modèle prédictif de Thompson et Bell (1934) fondé sur la longueur :

Les valeurs des paramètres utilisés pour l'étude de ce modèle sont consignées dans le tableau suivant :

Tableau 27: Paramètres utilisés pour le modèle de Thompson et Bell (1934).

 

L8 (cm)

K (an-1)

M (an-1)

a

b

NL1

C. linguatula

28.12

0.2

0.28

0.005

3.01

1083

D. cuneata

23.12

0.54

0.47

0.004

3.15

485

 

Les résultats d'application de ce modèle sur les deux espèces sont regroupés dans les tableaux 28, 29 (7, 8 en annexe V) illustrés par les figures 36 et 37.

Le modèle utilisé fait apparaître la production maximale équilibrée (MSY), la production économique maximale équilibrée (MSE), le facteur de F et la biomasse correspondante.

Tableau 28:Résultats de l'analyse de
Thompson et Bell (1934) fondée sur la
longueur pour C. linguatula

250000

200000

150000

100000

50000

0

0 0.3 0.6 0.9 1.2 1.5 1.8 2.1 2.4 2.7 3 3.3 3.6 3.9

YI (1/10) Bi moy Vi (1/20 Da)

X

Figure 36 : Evolution de la production, de sa valeur et
biomasse pour différents niveaux de x pour
C. linguatula

46

X

 

Y (g)

B(g)

V DA)

0

0.000

110109

0.000

0.2

4187

83204

1883623

0.3

5586

73130

2485014

0.4

6665

64737

2933349

0.6

8141

51800

3512153

0.8

9020

42563

3821272

1

9533

35850

3974553

1.2

9822

30888

4037491

1.4

9970

27162

4048267

1.6

10030

24320

4029360

1.8

10036

22118

3994083

2

10007

20387

3950329

2.2

9958

19005

3902762

2.4

9896

17886

3854098

2.6

9828

16968

3805886

2.8

9757

16204

3758965

3

9686

15560

3713753

3.2

9615

15009

3670419

3.4

9546

14534

3628986

3.6

9479

14118

3589395

3.8

9414

13751

3551550

4

9352

13425

3515334

0

0.000

110109

0.000

0.2

4187

83204

1883623

Tableau 29:Résultats de l'analyse
de Thompson et Bell (1934) fondée
sur la longueur pour D. cuneata

3000000

2500000

2000000

1500000

1000000

500000

0 X

0.0 0.3 0.6 0.9 1.2 1.5 1.8 2.1 2.4 2.7 3.0 3.3 3.6 3.9

YI (1/100) Bi moy (1/100) Vi

Figure 37: Evolution de la production, de sa valeur et
biomasse pour différents niveaux de x pour D.cuneata

X

 

Y

B

Vi (Da)

0

0

27977

0

0.2

4282

22124

1168578

0.4

6795

18141

1815254

0.6

8260

15376

2155752

0.8

9104

13418

2317112

1

9578

12001

2374573

1.2

9835

10953

2372823

1.4

9964

10161

2338392

1.6

10019

9548

2286973

1.8

10033

9062

2227759

1.94

10028

8779

2184615

2

10023

8669

2166052

2.2

10002

8344

2104831

2.4

9976

8071

2045689

2.6

9947

7837

1989412

2.8

9918

7634

1936313

3

9890

7455

1886448

3.2

9864

7296

1839728

3.4

9839

7153

1795997

3.6

9815

7023

1755073

3.8

9793

6905

1716766

4

9772

6797

1680893

0

0

27977

0

Chez C. linguatula la production maximale équilibrée est obtenue avec un facteur de F(X=1.8) alors que la production maximale économique équilibrée est obtenue avec un facteur de F(X=1.4). Concernant D. cuneata, Le facteur de F de 1.8 correspond donc au MSY alors que le MSE est obtenu avec un facteur de F(X=1), La valeur de F actuel chez C. linguatula se trouve sur la partie ascendante de la courbe de production (Y=5586) et de la valeur (V=2485014 Da), dont la biomasse est de 73130. Les résultats montrent que le niveau présent de l'effort de pêche est inférieur à celui qui correspond au MSY et MSE pour cela il est préférable d'augmenter l'effort de pêche ; contrairement à D. cuneata où cette valeur se situe sur la partie descendante de la courbe de la valeur (V) et au niveau du plateau de la courbe de production (Y). Les résultats montrent que le niveau de l'effort de pêche est supérieur à celui qui correspond au MSE. Ceci indique que l'exploitation de ce stock dépasse son niveau optimum, pour cela et en référence à l'analyse des cohortes, il sera judicieux de diminuer l'effort de pêche et de réduire la taille de capture. Concernant C. linguatula il est préférable d'augmenter l'effort de pêche tout en ciblant des tailles moyennes.

48

À l'heure actuelle, peu de travaux ont été consacrés à l'ordre des Pleuronectiformes des eaux algériennes. Par l'optique du présent travail nous avons essayé d'apporté des éléments concernant la dynamique des populations de deux espèces appartenant à deux familles distinctes ; Citharus linguatula (Linnaeus, 1758) et Dicologlossa cuneata (Moreau, 1881).

L'analyse de structures de taille a permit l'obtention des différents paramètres de croissances, ces derniers ont conduit à établir des courbes de croissance linéaire et pondérale sexes séparés vue la différence significative entre les tailles moyennes des mâles et femelles. Cependant, nous avons aussi déterminé les paramètres de croissance linéaire à sexes confondus, ceci en vue de l'étude de l'exploitation des deux espèces. De ce fait les indices d'exploitation ont été obtenus.

L'estimation du niveau d'exploitation des stocks de D.cuneata et de C.linguatula est approchée par le rendement relatif par recrue de Beverton (1966), ce dernier indique que l'exploitation dans les eaux algériennes se situe à un niveau optimal.

La mise en pratique de l'analyse de cohorte de Jones (1984) fondée sur la longueur a pu déterminer une classe de taille intéressante pour la pêche du fait qu'elle présente la biomasse maximale, cette dernière est de 16-17 cm et de 14-16 cm pour D.cuneata et C.linguatula respectivement. Cette même analyse a pu déterminer qu'une diminution de la taille de capture d'une classe de taille permet de maximiser la production de C.linguatula .Le céteau semble surpêché, pour y remédier il est préférable d'orienter la pêche vers des tailles de 17 et 15 cm pour respectivement D. cuneata et C. linguatula.

Le modèle prédictif de Thompson et Bell (1934), basé sur la longueur, prévoit qu'une augmentation de l'effort de pêche aurait un meilleur résultat d'exploitation du stock de C. linguatula, contrairement à D. cuneata où il est préférable de le diminuer afin d'avoir un gain de production économique intéressant.

Ainsi pour un meilleur aménagement de la pêcherie certaines recommandations devraient être préconisées tel que :

Une étude approfondie sur l'écologie, sur les variations des conditions du milieu et leur impact sur les espèces, et sur les interactions espèce-engin de pêche ;

Etablissement d'un réseau statistique fiable par les autorités concernées, pour une meilleure exactitude des données ; et pour avoir des bases de données annuelles et saisonnières afin de pouvoir étudier les changements que subit un stock ;

Effectuer des pêches scientifiques pour déterminer les tailles de recrutement et de sélection.

Ces résultats devraient êtres pris avec précaution vu la courte durée d'étude, pour cela une étude complémentaire à partir des apports des petits métiers associés aux apports des chalutiers pourrait compléter ce travail et donner un aperçu global sur l'état du stock de C. linguatula et D. cuneata.

Abdallah M., 2002.- Length-Weight Relationship of fishes caught by trawl off Alexandria, Egypt. Naga, ICLARM Q. 25(1) :19-20.

Alii D.E. , 1988.-Contribution à la systématique des Soléidés (Poissons. Téléostéens) d'Algérie : Taxonomie numérique et génétique biochimique. Thèse de magister océanographie, U.S.T.H.B : 203p.

Alii D.E., 2007.-La biodiversité des poissons plats Pleuronectiformes des eaux Algériennes. Actes du Workshop Gestion des Ressources Halieutiques n. s. Pelagos, revue semestrielle des Sciences de la mer., I.S.M.A.L :175-179 ( ISSN 1112-7848).

Bayhan B.,Sever T.M.and Ta~Kavak E.; 2008.-Length-weight Relationships of Seven Flatfishes (Pisces: Pleuronectiformes) from Aegean Sea. Turkish Journal of Fisheries and aquatic Sciences 8: 377-379.

Belghyti D., El kharrim K., Idelhaj A., Menioul M., Bouchereau J.L., Sorbe J.C. et Ahami A. , 1995- Inventaire zoologique par analyse des contenus stomacaux de deux espèces de poissons pleuronectiformes du littoral à Casablanca et Mehdia (Maroc) ; Bull. Inst. Sci., Rabat, (19):103-1 10.

Bertalanffy L. V., 1938. - A quantitative theory of organic growth. (Inquiries on growth laws II). Hum. Biol. 10 : 181-213.

Beverton R.J.H. et Holt S.J. 1966. Manual of methods for fish stock assessment. Part II. Tables of yield function. FAO Fish. Biol. Tech. Pap., (38) 10 + 67 pp. (ver. 1).

Beverton R.J.H. et Holt, S.J.,1956.-A review of methods for estimating mortality rates in exploited fish populations, with special reference to sources of bias in catch sampling. Rapp.P.-V.Réun. CIEM, 140:67-83.

Bhattacharya C.G., 1967.- A simple method of resolution of a distribution into Gaussian components. Biometrics, (23): 115-135.

Bouaziz A ., 2007.-La sardinelle (Sardinella aurita Valenciennes, 1847) des côtes Algériennes : Distribution , Biologie et estimation des biomasses. Thèse de Doctorat d'état ; U.S.T.H.B. , Alger : 135p.

Bougis P., 1976. - Océanographie biologique appliquée. Exploitation de la vie marine. Ed. Masson, Paris: 320p.

Cadima E. L., 2002.- Manuel d'évaluation des ressources halieutique. F.A.O. Doc. Tech.Pêches. (393) : 160 p.

Çakir T.D., Bayhan B., Ho~sucu B., Ünlüðlu A. and Akalin S.2005.-Some Parameters
of the Population Biology of the spotted flounder (Citharus linguatula Linnaeus, 1758) in

Edremit Bay (North Aegean Sea). Turkish Journal of Veterinary and Animal Sciences, 29: 1013-1018.

Darnaude A., 2003.-Apports fluviaux en zone côtière et réseaux trophiques marins benthiques : transfert de matière organique particulaire terrigène jusqu'aux poissons plats au large du Rhône. Thèse de Doctorat Ecologie. Université d'Aix-Marseille 2 :373p. Dieuzeide R., Novella M. et Roland J., 1955. - Catalogue des poissons des côtes Algériennes. Bull. Trav. stat. Aqua. Pêche Castiglione, 6 :367p.

Dinis M.T., 1986.-Quatre Soleidae de l'estuaire de Tage. Reproduction et croissance. Essai d'élevage de Solea senegalensis (Kaup,1858). Thèse ès-Sciences Naturelles, (U.B.O) France : 348p.

Djabali F., Mehailia A., Koudil M. and Brahmi B.-1993 Empirical equations for the estimation of natural mortality in Mediterranean teleosts. Naga ICLARM Q. 16(1):35-37. Dulèiæ J. and Kraljeviæ M. 1996 Weight-length relationship for 40 fish species in the Eastern Adriatic (Croatian waters). Fish. Res. 28(3):243-25 1.

FAO, 1995.-Code de conduite pour une pêche responsable. Rome, FAO.. 46p.

Fischer W., Bauchot M.L. et Schneider M., 1987. - Fiches d'identification des espèces pour les besoins de la pêche. Méditerranée et mer Noire. Ed. F.A.O. Rome. (2) : 761-1530. Forest A., 1975.-Le ceteau Dicologoglossa cuneata (Moreau, 1881) : Sa biologie et sa pêche dans le Sud du Golfe de Gascogne. Rev.Trav.Inst.Pêch.Marit.39 (1):5-62. Garcia-Rodriquez M. and A. Esteban., 2000.- Contribution to the knowledge of Citha rus linguatula (Linnaeus, 1758) (Osteicthyes: Heterosomata) in the Iberian Mediterranean. In: Demersal resources in the Mediterranean. IFREMER, Actes des colloques (26):131-140.

Gayanilo F.C., Sparre P., Pauly D., 2005.- FAO-ICLARM Outils d'évaluation des stocks II (FiSAT II).Guide d'utilisation. FAO Série informatique. Pêche. (8), Version révisée. Rome, F.A.O: 190p.

Ghorbel M., Jarbaoui O. et Bouan A., 1997. - Evaluation du stock de pageot (Pagellus erythrinus, Sparidae) dans le Golfe de Gabès (Tunisie) par analyse de pseudo-cohorte. Cybium, 21 (1) : 55-65.

Gulland J.A., 1969.-Manuel des méthodes d'évaluation des stocks d'animaux aquatiques. Première partie. Analyse des populations. FAO Man.Sci.Halieut., (4): 160 p.

Gulland J.A., 1971.-The fish resources of the ocean. West Byfleet, Surrey, Fishing News (Books), Ltd., for FAO, 255 p. Rev. ed. of FA O Fish. Tech.Pap., (97):425 p.

Harchouche K., 2006.- Contribution à la systématique du genre Spicara : Ecologie, Biologie et Exploitation de Spicara maena (Poisson, Téléostéen) des côtes algériennes. Thèse de Doctorat D'état, U.S.T.H.B., Alger : 230 p.

Hemida F., 2005. - Les Sélaciens de la côte algérienne : Biosystématique des Requins et des Raies : Ecologie, Reproduction et Exploitation de quelques populations capturées. Thèse de Doctorat d'état, U.S.T.H.B., Alger : 204 p.

Holden M. J. et Raitt D. F. S.,1974.- Manuel des sciences halieutiques. 2ème partie. Méthodes de recherches sur les ressources et leur application. FAO Doc. Tech. Pêches, (115) Rev. 1 : 1-223.

Jiménez M.P., Sobrino I. and Ramos F., 1998.-Distribution pattern, reproductive biology, and fishery of the wedge sole Dicologlossa cuneata in the Gulf of Cadiz, south-west Spain. Mar. Biol. 13 1:173-187.

Jones R. and van Zalinge N.P., 1981. -Estimations of mortality rate and population size for shrimp in Kuwait waters. Kuwait Bull. Mar. Sci., 2: 273-288.

Jones R., 1984.- Assessing the effects of changes in exploitation pattern using length composition data (with notes on VPA and cohort analysis). F.A. O Fish. Tech.Pap. (256): 118p.

Kartas F., et Quignard J. P., 1984. - La fécondité des poissons Téléostéens. Ed. Masson, Paris : 117p.

Kennouche H., 2009.-Ecologie, biologie, exploitation de la crevette rouge (Aristeus antennatus Risso, 1816) dans la région Algéroise. Thèse de magister océanographie, U.S.T.H.B. : 84p.

Lagardère F., 1982.-Environnement péri-estuarien et biologie des Soleidae dans le golfe de Gascogne (zone sud) à travers l'étude du céteau, Dicologoglossa cuneata (Moreau 1881). Thèse de Doctorat d'état. Univ d'Aix-Marseille 2: 303p.

Lahmar E. M., 1994. - Etude de la crevette caramote : Penaeus kerathurus (Forskäl, 1775) dans la région d'Annaba. Thèse de Magister, U.S.T.H.B., Alger: 184 p.

Laurec A. et Le Guen J-C. (1981). - Dynamique des populations marines exploitées. Tome1. Concepts et modèles. CNEXO. Rap. Scien. et Tech., n° 45 : 1-118

Mendes B., Fonseca P. and Campos A., 2004.-Weight-length relationships for 46 fish species of Portugese west coast.J.Appl.Ichthyol. 20:355-361.

Nouar A., 1985. - Contribution à l'étude de la crevette Péneidé : Parapenaeus longirostris (Lucas, 1846) dans la région d'Alger. Ecologie, biologie, exploitation. Thèse Magister, U.S.T.H.B., Alger : 136 p.

Ouabadi T., 1991.- Contribution à l'étude de la reproduction de trois espèces de soles des côtes algériennes Dicologlossa cuneata (Moreau. 1881), Microchirus azevia (Capello, 1857), Pegusa nasuta (Pallas, 1811) (poissons téléostéens-Soleidae).Thèse de Magister ; I.S.M.A.L.: 193p.

Pauly D., 1980. -On the interrelationships between natural mortality, growth parameters and mean environmental temperature in 175 fish stocks. J.Cons. CIEM, 39(3):175-192. Pauly D., 1984. - Length converted catch curves: a powerfull tool for fisheries research in the tropics (part II), fishbyte, 2 (1): 9-17.

Pauly D., 1985. - Quelques méthodes simples pour l'estimation des stocks de poissons tropicaux. FAO Doc. Tech. Pêches, (234) : 56p.

Pauly D., et Munro J. L., 1984. - Once more on the comparison of growth in fish and invertebrates. ICLARM Fishbyte, 2 (1) : 21.

Powell D.G.,1979. -Estimation of mortality and growth parameters from the lengthfrequency in the catch. Rapp. P.-V. Réun. CIEM, 175: 167-169.

Quéro J.C., Vayne J.J., 1997.- Les poissons de mer des pêches françaises. Ed. Delachaux et Niestlé : 304p.

Rousset J. et Marinaro J.Y., 1983.- Croissance de Dicologlossa cuneata (Moreau,1881) (Téléosteen ; Soléidé) sur les côtes d'Algérie. Rapp. P.v. Réun. CIEM. 28(5):77-79. Schwartz D., 1993.- Méthodes statistiques à l'usage des médecins et des biologistes. Ed. Flammarion; Coll. Stat. Biol. en Médecine : 306p.

Shiino, Sueo M. 1976.-List of Common Names of Fishes of the World, Those Prevailing among English-speaking Nations. Science Report of Shima Marineland, no. 4. 262.

Sparre P. et Venema S. C., 1996.- Introduction à l'évaluation des stocks de poissons tropicaux. Première partie : Manuel FAO. Document technique sur les pêches numéro 306. Rev.l, Rome :401p.

Thompson W.F. et Bell F.H., 1934. -Biological statistics of the Pacific halibut fishery. 2. Effect of changes in intensity upon total yield and yield per unit of gear. Rep. Int. Fish. (Pacific Halibut) Comm., (8):49p.

Tomlinson P. K. et Abramson N. S., 1961. - Fitting on a Von Bertalanffy growth curve by least squares including tables of polynomials. Fish. Bull., 116 : 69p.

Vassilopoulou V. and Papaconstantinou C., 1994.- Age, growth, and mortality of the spotted flounder (Citharus linguatula, Linnaeus 1758) in the Aegean Sea. Sci. Mar. 58(3):261 -267.

Wetherall J.A., 1986.- A new method for estimating growth and mortality parameters from length-frequency data. ICLARM Fishbyte 4(1): 12-14.

Tableau 1: Distribution des Fréquences de taille des mâles et des femelles de C. linguatula

Centre de
classe (cm)

Effectif

Effectif ?

Effectif c3'

%?

%?

Sex-ratio ?

Sex-ratio c3'

8

1

0

1

100.00

0.00

0

100#177;00.00

9

1

0

1

100.00

0.00

0

100#177;00.00

10

3

1

2

66.67

33.33

33.33#177;53.34

66.67#177;53.34

11

3

1

2

66.67

33.33

33.33#177;53.34

66.67#177;53.34

12

8

2

6

75.00

25.00

25#177;30.01

75#177;30.01

13

27

13

14

51.85

48.15

48.15#177;18.85

51.85#177;18.85

14

68

28

40

58.82

41.18

41.18#177;11.70

58.82#177;11.70

15

67

34

33

49.25

50.75

50.75#177;11.97

49.25#177;11.97

16

81

47

34

41.98

58.02

58,02#177;10,75

41,98#177;10,75

17

68

42

26

38.24

61.76

61.76#177;11,55

38.24#177;11,55

18

30

21

9

30.00

70.00

70.00#177;16.40

30,00#177;16.4

19

17

14

3

17.65

82.35

82.35#177;18.12

17.65#177;18.12

20

14

12

2

14.29

85.71

85.71#177;18.33

14.29#177;18.33

21

4

3

1

25.00

75.00

75,00#177;42.44

25,00#177;42.44

22

7

7

0

0.00

100.00

100,00#177;0,00

00,00#177;0,00

23

3

3

0

0.00

100.00

100,00#177;0,00

00,00#177;0,00

24

3

3

0

0.00

100.00

100,00#177;0,00

00,00#177;0,00

25

4

4

0

0.00

100.00

100,00#177;0,00

00,00#177;0,00

26

1

1

0

0.00

100.00

100,00#177;0,00

00,00#177;0,00

27

1

1

0

0.00

100.00

100,00#177;0,00

00,00#177;0,00

411

 

237

 

174

 
 
 

Tableau 2: Distribution des Fréquences de taille des mâles et des femelles de D. cuneata

Centre de
classe (cm)

Effectif

Effectif ?

Effectif c3'

%?

%?

Sex-ratio ?

Sex-ratio c3'

14

1

0

1

100.00

0.00

0

100

15

3

0

3

100.00

0.00

0

100

16

26

1

25

96.15

3.85

3.85#177;2.28

96.15#177;2.28

17

96

12

84

87.50

12.50

12.5#177;3.92

87.5#177;3.92

18

78

27

51

65.38

34.62

34.62#177;5.64

65.38#177;5.64

19

47

30

17

36.17

63.83

63.83#177;5.70

36.17#177;5.70

20

18

13

5

27.78

72.22

72.22#177;5.31

27.78#177;5.31

21

3

3

0

0.00

100.00

100

0

22

1

1

0

0.00

100.00

100

0

273

87

186

Tableau 3: Abondance de taille
des mâles et des femelles de

C. linguatula

Centre
de classe

N% ?

N% ?

8

0.57

0

9

0.57

0

10

1.15

0.42

11

1.15

0.42

12

3.45

0.84

13

8.05

5.49

14

22.99

11.81

15

18.97

14.35

16

19.54

19.83

17

14.94

17.72

18

5.17

8.86

19

1.72

5.91

20

1.15

5.06

21

0.57

1.27

22

0.00

2.95

23

0.00

1.27

24

0.00

1.27

25

0.00

1.69

26

0.00

0.42

27

0.00

0.42

Tableau 4: Abondance de taille
des mâles et des femelles de

précédent sommaire suivant