WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Conception et développement d'un site web pour hopital: Cas de l'hôpital général de référence de Kirotshe

( Télécharger le fichier original )
par Papy ZIRIMWABAGABO RUGAJO
ISC Goma - Licence en Informatique de Gestion 2008
Dans la categorie: Informatique et Télécommunications
  

Disponible en mode multipage

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET UNIVERSITAIRE

«ESU»

INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE
«ISC»

B.P 67 Goma

SECTION INFORMATIQUE DE GESTION

CONCEPTION ET DEVELOPPEMENT D'UN SITE WEB
POUR UN HOPITAL
« Cas de l'Hôpital G én éral de Référence de KIROTSHE »

Par :

ZIRIMWABAGABO RUGAJO Papy

Mémoire présenté et défendu en vue de l'obtention du Titre de Licencié en Informatique de Gestion.

Option : Conception et Réseaux Directeur : MVIBUDULU KALUYIT Jacques

Professeur Ordinaire

Co-Directeur1: KATYA MUHAMBYA Echelon

Assistant

Co-Directeur2 : SALUMU MULENDA

Assistant

Année Académique 2008-2009

i

EPIGRAPHE

« J'apprends encore, mon instruction n'est pas encore achevé e. Le cours de ma vie n'est qu'une longue éducation ».

C.A. Helvétius.

Une société peut ê tre dite nouvelle quand il y a transformation structurelle dans les relations de production, dans les relations de pouvoir, dans les relations entre les personnes.

DEDICACE

Je dédie ce travail à celui qui sans son aide je ne serais peut être pas en R.D.C c'est-à-dire mon père BASHINGE RUGAJO et ma mère MWAVITA MBURUNGU, qu'il me soit permis d'adresser une dédicace spéciale à MEMA ZIGABE Tantine pour son amour et l'attention qu'elle a toujours eu à mon égard.

À mes frères et soeurs qui m'ont toujours soutenu au prix des sacrifices inoubliables.

À la famille VANY BISHWEKA et famille HENRY-CHANTAL. Vous étiez pour moi un père et mère spirituel, financier et un modèle à suivre pour être au sommet des échelons.

À ma tante NABINTU RUGAJO Thérèse, vous m'avez donné trop de marque de bienveillance. Je garderai toujours un attachement profond pour vous. Je vous serai toujours reconnaissant pour l'assistance que vous avez apportée dans ma vie.

À tous mes oncles, tantes, cousins et cousines, en souvenir de toutes les joies et forces qui unissent notre chère famille.

À tous mes amis (es), pour votre sincère amitié, votre soutien permanent me remonte le moral et vos conseils m'incitent à relever les défis.

REMERCIEMENTS

Je remercie JEHOVAH Tout-Puissant de m'avoir permis de mener à terme ce mini projet qui est pour moi le point de départ d'une merveilleuse aventure, celle de la recherche, source de remise en cause permanent et de perfectionnement perpétuel.

Que Monsieur MVIBUDULU KALUYIT Jacques, Professeur Ordinaire à l'ISC-Kinshasa et directeur du présent travail, trouve ici le témoignage de ma profonde reconnaissance. Ses encouragements, mais aussi ses critiques, ont largement contribué à l'aboutissement de ce mémoire. Je le remercie vivement de m'avoir toujours poussé vers l'avant.

Qu'il me soit permis de rendre un vibrant hommage à mon co-directeur et encadreur, l'Ass.KATYA MUHAMBYA Echelon et Ass.SALUMU MULENDA pour avoir bien voulu superviser ce modeste travail et donné de son temps et de son intelligence à la réussite de ce projet qui pour moi représente un modèle de réussite et une source de motivation permanente, pour sa disponibilité, et son sens aigu de l'humanisme.

Je tiens également à remercier le corps professoral de l'ISC-Goma, Professeurs, CT et Assistants en Informatique, non seulement pour ses précieux conseils et ses orientations, mais aussi pour sa disponibilité. Sa sensibilisation à la recherche et à l'innovation m'ont aidé à la réalisation de ce travail.

Mes remerciements s'adressent à mes parents : mon père BASHINGE RUGAJO Déo et ma mère MWAVITA MBURUNGU Espérance, qui m'ont inculqué un esprit de combativité et de persévérance et qui m'ont toujours poussé et motivé dans mes études. Sans eux, certainement je ne sériai pas à ce niveau.

iv

J'adresse mes profonds remerciements :

- A la famille VANY BISHWEKA, famille HENY-CHANTAL, famille KALBARE, famille PIO SHABURWA, Famille Gustave MAGAMBO, famille KACHOBO BOJI, famille BIRIGANINE, famille MUHINDO Maxime, Famille KASEREKA Valère, Famille Olivier DISULAY, Famille BUJIRIRI MWIDJA Anicet, Famille BURUNGU, famille FREDY ILUNGA, famille BIRACHIRWA, famille Emmanuel KACHOBO, famille JUSTIN BULALO, famille NZABANITA, famille Constance VINDU, famille SENGY, HUBERT et son Epouse maman NGAMA

- Petits frères et soeurs : Samuel BASHINGE, Tantine, SARA, Clémentine, Zawadi, Eonic, NZIGIRE, Pascaline, NEEMA, etc.

- NTABALAWENE KIZUNGU Serge, BAHATI BUJIRIRI, Patrick VANGI, Pascal, Fiston le Sage NZABANITA, , Christian, BIRINDWA CIZA, IMANI, SAGE, Yvette, Christophe, Josué SIBOMANA, Emanuel, BAUMA, Arsène, Jonathan, ELI, MALKO, AIMEDI, AIMEDO, MALKO, SIFA BUUNDA, KABABA RUSIZI.

Qu'il me soit permis de remercier également mes cousins, amis et mes collègues de service de l'Assemblée Provinciale du Nord-Kivu qui, tous d'une manière différente, mais toujours dans un but constructif, ont contribué à ce que je puisse aboutir à la réalisation de ce mémoire.

Merci à vous MEMA ZIGABE Tantine ainsi que toute sa famille pour le soutien et l'encouragement qu'elles m'ont apporté tout au long de ce travail.

Mes remerciements vont également aux Honorables Députés membres du bureau de l'Assemblée Provinciale du Nord-Kivu.

Enfin, mes remerciements vont également aux membres du jury d'avoir accepté d'évaluer notre travail. Que tous trouvent à travers « ce pas franchi » l'expression de nos remerciements les plus profonds.

SIGLES ET ABREVIATIONS

Ass. : Assistant

BCZS : Bureau de Coordination de la Zone de Santé

BD : Base des Données

CEMUBAC : Centre Scientifique et Médical de l'Université Libre de Bruxelles

pour ses Activités de Coopération

CT : Chef de Travaux

Ed. : Edition

ESMICOM : Ecole Supérieure des Métiers de l'Informatique et du Commerce

ESU : Enseignement Supérieur et Universitaire

G2 : Deuxième Graduat

HGRK : Hôpital Général de Référence de Kirotshe

HTTP : Hyper Text Transfer Protocol

ISC : Institut Supérieur de Commerce

L1 : Premier Licence

L2 : Deuxième Licence

MLD : Modèle Logique de Données

NTIC : Nouvelle Technologie de l'Information et de la Communication

ONG : Organisation Non Gouvernemental

P. : Page

P.O : Professeur Ordinaire

PHP : Hypertext Preprocessor

R.D.C : République Démocratique du Congo

SGBD : Système de Gestion de Base des Données

SI : Système d'Information

SII : Système d'Information Informatisé

SQL : Structure Query Language

TFC : Travail de Fin de Cycle

UNIGOM : Université de GOMA

W.W.W : World Wide Web

% : Pourcentage

vi

AVANT-PROPOS

C'est à l'Institut Supérieur de Commerce de Goma que nous avons reçu tout au long de l'année académique un enseignement pratique, théorique et adéquat qui nous a préparés à une insertion dans le monde professionnel et à l'obtention de notre diplôme de licence professionnelle en Informatique de Gestion.

En effet, cet établissement qui prépare les étudiants que nous sommes à une éducation disciplinée tout en cultivant le culte de l'excellence, a adopté le système GL (Graduat & Licence) dans le souci de satisfaire les exigences de la demande actuelle du système éducatif. L'Institut Supérieur de Commerce de Goma comprend à l'origine plusieurs formations à savoir : la Comptabilité, le Marketing et l'Informatique de Gestion.

Ainsi en adoptant ce système, il s'est doté d'un second cycle en comptabilité, fiscalité, marketing et informatique de gestion dont nous sommes la deuxième promotion. Cette licence professionnelle en informatique de gestion est coordonnée par la section informatique/soir de l'établissement. L'obtention du diplôme est conditionné par un stage dans une entreprise d'une durée de deux mois maximum au cours duquel l'étudiant acquiert et consolide des connaissances pratiques essentielles et fondamentales qui s'ajoutent à celles déjà acquises en classe tout en approfondissant les gestes professionnels et en apprenant la culture d'entreprise : c'est durant ce stage que le rapport est rédigé.

Ce travail met en avant ici l'importance et la contribution du web dans nos échanges quotidiens. Notre travail s'insère alors dans l'étude et la mise en place d'un site web pour la gestion d'un hôpital.

O. INTRODUCTION O.1. ETAT DE LA QUESTION

Il ne fait désormais plus aucun doute que l'informatique est la révolution la plus importante et la plus innovante qui a marqué la vie de l'humanité moderne. En effet, les logiciels informatiques proposent maintenant des solutions à tous les problèmes de la vie, aussi bien dans des domaines professionnels que pour des applications personnelles. Et leurs méthodes de conception et de développement ont vu l'avènement d'autant de technologies qui facilitent leur mise en place et leurs donnent des possibilités et des fonctionnalités de plus en plus étendues1.

Il est certain et indubitable qu'avant nous, d'autres chercheurs ont eu d'une manière ou d'une autre à réfléchir et à écrire sur notre objet d'étude ou de recherche. « Tout progrès scientifique est cumulatif et n'est donc pas l'oeuvre d'un seul homme mais d'une quantité de gens qui révisent, critiquent, ajoutent et élargissent ». Comme l'a si bien dit WRIGAT et Jean CASENEUVE de renchérir : « Tout scientifique ne peut progresser que dans la mesure où, à tous les niveaux, les chercheurs ont assimilé l'oeuvre de leurs prédécesseurs et n'exposent pas à l'illusion de découvrir ce que d'autres ont trouvé depuis longtemps »2.

Afin de mettre l'originalité de notre oeuvre en évidence, une synthèse critique des écrits existants nous a permis de tracer une ligne de démarcation entre les différents travaux et notre littérature. D'où il s'est avère impérieux de citer certains chercheurs qui nous ont précédés dans ce domaine :

- BYENDA MUHANYA Jean-El-Prince ; qui a parlé de la création d'un site web

pour un observatoire cas de l'Observatoire Volcanologique de Goma.

- KAKULE SYAGHUSWA ; qui a fait ses recherches pour la création d'un site

web pour une institution hôtelière cas de Bungwe Guest House.

- SEFU RAMAZANI Fils ; qui a choisi la conception d'un Site Web pour une institution cas de l'Hôpital Provincial du Nord-Kivu.

1 WWW.Commentcamarche.net

2 MATIABO ASAKILA, Notes de cours de Méthode de Recherche en Sciences Sociales, Inédit, G2 Droit, UNIGOM, 2003-2004.

- ONGEMBA YALLO Albert, qui a parlé sur : Conception, réalisation et administration d'un système d'information informatisé de la gestion académique par Intranet.

En ce qui concerne notre mémoire, nous avons choisi comme sujet : CONCEPTION ET DEVELOPPEMENT D'UN SITE WEB POUR UN HOPITAL « Cas de l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe ».

La différence entre notre travail et ceux des chercheurs cités ci-haut est que notre Site Web sera capable d'afficher et stocker les informations dans une base de données mais également nous allons proposer un modèle de configuration d'un serveur web et un hébergement professionnel.

O.2. PROBLEMATIQUE

« Gouverner c'est prévoir» a dit au 19ème Siècle l'homme politique Emile de Girardin. Oui, mais prévoir à partir de quoi, pourrait-on ajouter ? Pour gérer une entreprise à caractère sanitaire (hôpital) comme pour administrer un pays ou une collectivité, l'intuition et la réflexion ne suffisent pas. Pour être efficaces et opportunes, les décisions doivent s'appuyer sur des données complètes, fiables et pertinentes3.

Ces dernières années ont été marquées par l'essor phénoménal de ce média qu'on appelle Internet, il est indéniable de constater que ce nouvel outil à d'ores et déjà profondément modifié la manière dont nombre de gens communiquent entre eux ; l'Internet a aussi renforcé la capacité des administrations, des entreprises et des individus à échanger des informations.

C'est pourquoi les sociétés voulant être compétitives sont particulièrement en mesure de tirer parti de la capacité qu'à Internet de diffuser rapidement, efficacement et économiquement une information ou des documents sous une forme électronique, il permet ainsi une prise de décision rapide, et une actualisation rapide des informations, en particulier en situation de crise. De plus les nouvelles technologies

de la communication permettent d'établir une relation plus étroite entre les individus et les sociétés.

Le site web est donc une vitrine pour les différentes sociétés à travers le monde, il permet de promouvoir l'activité de ces sociétés.

En étant présente sur le web la société se fait de la publicité en se faisant connaître auprès de sa future clientèle et s'assure ainsi une plus grande facilité de prise de contact en attirant plus des bailleurs de fonds, et favorisant le dialogue avec ceux-ci.

Mais malgré un potentiel certain, le créneau des sites web semble encore sous-exploité en R.D.C par les acteurs du monde de la communication et par ceux de la sphère informatique. Spontanément, le premier facteur explicatif évoqué est que la gestion d'un site web demande une certaine administration, du temps et des moyens financiers, la tendance étant au site web dynamique, ainsi seule une société sur deux met régulièrement son site à jour. 86% d'entre elles conçoivent le site Web comme un instrument de notoriété, alors qu'elles ne sont que 51% à l'utiliser pour augmenter la qualité du service offert aux clients et aux fournisseurs4. Cependant cette vision peut s'avérer un peu simpliste au regard d'une situation bien complexe, étant donné le nombre d'acteurs qu'elle mobilise.

Ainsi le projet soumis à notre appréciation est la création d'un site web pour l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe, établissement sanitaire situé dans la périphérie de Kirotshe en Province du Nord-Kivu qui dans le souci d'atteindre un public nombreux et varié a décidé de se lancer à la conquête des internautes.

De ce fait, l'incorporation de l'informatique par ses domaines comme la Bureautique, l'Internet, le Web, les réseaux informatiques, l'automatisation,... au sein des institutions sanitaires (hôpitaux) reste une nouvelle technique pour faire face aux multiples problèmes posés par les formes traditionnelles de gestions. Parmi ces problèmes nous pouvons citer ceux liés à l'entendement de l'importance d'un site web dans le cadre d'information dans une institution sanitaire. Ceci est parmi les problèmes auxquels l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe est buté pour informer et sensibiliser la population de Kirotshe en particulier et de la R.D.C en général en ce qui concerne de l'évolution de ses services sanitaires.

4 L'Atelier vidéo ( http://www.adobe.com/fr/designcenter/video workshop/

Ainsi, compte tenu de la situation citée ci-haut, nous sommes parvenus à nous poser les questions suivantes :

+ L'Hôpital Général de Référence de Kirotshe se rend-elle compte des avantages de l'implantation d'un site web à son sein pour améliorer le mode de diffusion des informations sanitaires à la population ?

+ Comment l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe pourra-t-elle mettre à la portée du public toutes les informations sanitaires de l'hôpital sans contrainte de la distance et du temps ?

+ La conception d'un site web pour l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe permettra-t-elle une diminution des coûts de sensibilisation sanitaire ?

0.3 HYPOTHESES

Compte tenu de la problématique qui précède, notre travail repose sur trois hypothèses susceptibles d'être vérifiées ou nuancées au terme de la recherche :

+ Il est probable que l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe ne se serait pas encore rendue compte des avantages de l'intégration de technologie web dans son mode de diffusion des informations ;

+ La conception d'un site web pour l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe serait une solution efficace pour la diffusion des informations sanitaires à travers le monde.

+ Le Site web permettrait la diminution des frais alloués aux campagnes de sensibilisation sanitaire.

0.4. OBJECTIFS DE L'ETUDE

Nous sommes parvenus à imaginer qu'avec la conception d'un site web pour l'HGR/Kirotshe, nous espérons adapter la politique de diffusion des informations de celle-ci à la nouvelle technologie. D'une manière simple, nous comptons doter cet Hôpital d'une ébauche de site Web qui facilitera la diffusion des informations sanitaires à travers le monde si une fois ce site est hébergé.

Les pages de ce site éclairciront les autorités de l'HGR/Kirotshe, la CEMUBAC, l'Inspection Provinciale de la Santé du Nord-Kivu ainsi que le Ministère de la santé tant Provincial que National sur les différentes enquêtes épidémiologiques, ensuite elles aideront à réduire les divergences entre les informations sanitaires livrées par les ONGs, médias nationaux qu'internationaux et de rassurer la population de la Province du Nord-Kivu sur des faits épidémiologiques et leur garantis mais également leur mode de protection.

Ce mémoire s'inscrit dans une démarche informatique visant à améliorer la relation existant déjà entre l'hôpital et ses clients d'une part et l'hôpital et ses futurs clients d'autre part à travers la mise ligne de ce site, et l'élaboration d'un outil de gestion.

O.5. CHOIX & INTERET DU SUJET

Notre recherche porte sur : « Conception d'un système d'information de Gestion d'un Hôpital par Site Web. Cas de l'Hôpital Général de Référence de KIROTSHE ».

Le choix de ce sujet n'est pas le fruit du hasard. Il s'avère nécessaire de montrer les raisons ayant stimulé notre choix.

O.5.1. Intérêt du Travail

Nous étions poussés par le goût d'amélioration la diffusion des informations sanitaires et administratives par le moyen de ce que nous pouvons appeler « nouveau médias ». Par nos recherches et par la volonté des autorités l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe, celle-ci pourra diffuser les informations sanitaires et administratives de l'hôpital à travers le monde. En suite, notre intérêt particulier est d'accroître et d'améliorer notre connaissance en matière de conception de site web, sur son hébergement, sa maintenance ainsi que sa gestion.

O.5.2. Intérêt Social

La nécessité d'être informé est la préoccupation pour tout le monde et les habitants de Kirotshe en particulier, vue sa densité très forte et son faible niveau économique. Réduire le coût de sensibilisation, lutter contre la non information,

améliorer les conditions sanitaires de la population congolaise font couler beaucoup d'encre et de salive dans toute politique de notre pays.

Ainsi, l'Hôpital, qu'il soit pauvre ou non, tant que les dirigeants n'ont pas encore pris conscience du manque à gagner lors de la sensibilisation de la population, il doit tenir compte de nos suggestions pour mieux planifier l'avenir.

Il est alors nécessaire de faire des études dans ce domaine pour éclairer les autorités de l'HGR/Kirotshe sur la réalité et le poids de la technologie qui se bat sur nos entreprises.

O.5.3. Intérêt Scientifique

Le choix de ce sujet provient d'un intérêt scientifique d'aborder ce sujet non seulement parce que nous avons appris à charger des informations et des fichiers à partir d'une source quelconque, mais aussi à créer, publier, et gérer notre coin de cyberespace sur le World Wide Web avec d'autres personnes mais aussi en appuyant le progrès significatif de l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe pour informer la population.

Nous comptons apporter un soutient scientifique voire compléter d'autres recherches qui ont été faites sur la conception d'un site web et susciter les goûts des autres Webmaster qui voudront se lancer dans ce domaine.

Nous estimons que les résultats ainsi que des suggestions qui s'en dégagèrent constitueront une contribution, modeste soit-elle, à l'amélioration des conditions de conservation et de diffusion de l'information. Nous pensons mettre à l'endroit des futurs chercheurs un document de référence scientifique.

O.5.4. Intérêt Académique

En ce qui concerne l'intérêt académique, ce travail répond à une exigence académique à la fin des études universitaires de deuxième cycle, tout étudiant doit rédiger un mémoire original. Ce travail apporte un essai de synthèse de nos connaissances acquises durant notre formation en conception et réseaux et un exercice pratique de recherche scientifique.

O. 6. METHODES ET TECHNIQUES UTILISEES

La réalisation d'un travail scientifique n'est pas un fait hasardeux, c'est ainsi que le travail scientifique trouve son mérite sur l'efficacité et la rigueur des méthodes et techniques utilisées à cette fin. La méthodologie est un cadre traçant la voie que le chercheur utilise pour parvenir à un résultat scientifique digne.5

O.6.1. METHODES

Une méthode est un ensemble d'opérations intellectuelles par lesquelles une discipline cherche à atteindre les vérités qu'elle poursuit, les démontre et les vérifie6. En d'autres termes, une méthode est un ensemble des normes permettant de sélectionner et coordonner les recherches.

O.6.1.1. Méthode historique

Elle nous a permis de remonter dans le temps pour avoir un aperçu général de notre terrain de recherche qui est l'HGRK.

O.6.1.2. Méthode analytique

Au moyen de cette méthode, nous sommes parvenus à décomposer les différents éléments du système dans le but de définir et d'en dégager les spécifiés.

O.6.1.3. Méthode structuro fonctionnelle

Basée sur la structure, elle nous a facilité la tâche de comprendre les difficultés actuelles en analysant la structure et les fonctions actuelles du système.

O.6.1.4.La Méthode MERISE7

La dénomination MERISE est une abréviation qui signifie: Méthode de Réalisation de Système d'Information par Sous Ensemble.

Elle est une méthode de conception, d'analyse et de développement des systèmes d'information.

5 AWAK Cité par John KAMANGO BILADI, Mémoire, Inédit, UTBC-Kinshasa, 2006-2007, P.1.

6 P. O. MVIBUDULU K., Notes de cours de Système d'informatique, Inédit, L2 Informatique, ISC-Goma, 2008-2009.

7 Jean- Patrick MATHERON, Comprendre Merise, Edition EYROLLES, 2005 ; P.40.

La méthode MERISE nous a donne ainsi la possibilité de faire la modélisation du système à étudier, elle est aussi une méthode de conduite des projets informatiques.

C'est une méthode de conception, de développement et de réalisation des projets informatiques ou système d'informations8.

La méthode est basée sur la séparation des données et des traitements à effectuer en plusieurs modèles.

O.6.1.5. Méthode PERT (Program Evaluation and Review Technic)

Elle est une représentation axée sur la logique d'enchaînement des tâches et qui nous a beaucoup servi pour l'évaluation de notre projet.

O.6.2. TECHNIQUES

Une technique est un rassemblement des procédés propres à un art.9

Elle est définie comme étant comme un processus concret qui permet à un chercheur de récolter les informations nécessaires, les analyser afin de tirer une conclusion10.

Trois techniques ont été utilisées pour l'élaboration de notre mémoire:

O.6.2.1. Techniques d'interview

L'interview consistant en un jeu de question - réponse, cette technique nous a permis de poser des questions auprès du personnel de l'HGR/Kirotshe. Afin d'avoir les réponses concernant notre étude.

O.6.2.2. Techniques documentaires

Elle nous a facilité la collecte et la consultation des différents documents et ouvrages relatifs à notre étude.

O.6.2.3. Techniques d'observation

Elle nous a permis de s'approcher du terrain de recherche pour appréhender ce qui se fait et comment cela se fait.

8 MAVINGA, Cours de conception de système d'information, 2ème Licence, ESMICOM, 2007-2008, P.12.

9 D. NANCI et B ESPINASSE, Ingénieur de Système d'Information, Merise, 2ème génération, P.61.

10 NTUMBA, Note de cours de Méthode de Recherche Scientifique, 2ème Licence, ESMICOM 2007 - 2008, P. 25

0.7. DELIMITATION DU SUJET

Il est affirmé qu'un travail scientifique pour être bien précis, doit être délimité. Raison pour laquelle, nous n'allons pas aborder toutes les questions liées à la Conception d'un SI de gestion d'un hôpital car elles paraient une matière très complexe. Ainsi, nous avons pensé limiter notre étude dans le temps, dans l'espace ainsi dans le domaine.

O.7.1. Délimitation dans le temps

Dans le temps, nous avons considéré les données allant de Novembre 2008 jusqu'à Mai 2009.

O.7.2. Délimitation spatiale

Notre étude n'a pas couvert tous les hôpitaux du territoire national par défaut de moyens, du temps imparti. Ainsi donc, nous avons choisi l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe car, il est parmi les hôpitaux de référence le plus élevé au niveau Provincial que National.

O.7.3. Délimitation dans le domaine

Cette étude s'inscrit à créer un site web capable d'afficher et stocker les informations dans une base de données qui permettra à l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe à diffuser ses informations et faire connaître son rythme évolutif.

Une fois si les autorités de l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe acceptent de mettre en ligne le Site web, nous allons leur proposer comment faire vivre et respirer le Site Web c'est-à-dire trouver un nom du domaine, un mode d'hébergement, mais aussi le proposer comment faire sa maintenance au moment opportun.

0.8. SUBDIVISION DU TRAVAIL

Notre travail a comme intitulé « Conception d'un système d'information de Gestion par Site Web. Cas de l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe». Il nous est nécessaire de subdiviser l'étude en trois chapitres hormis l'introduction et la conclusion générale :

- Planning provisionnel de réalisation du Projet ;

- L'étude préalable : porte sur la présentation du milieu d'étude et l'analyse du système d'information existant ;

- Conception du site web : Modélisation, développement et implémentation du site web pour l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe.

O.9. DIFFICULTES RENCONTREES

Dans tout travail de recherche scientifique, les difficultés sont toujours certaines car le chercheur et celui qui livre les données ne s'entendent presque toujours pas, ainsi pour notre recherche, nous avons eu comme difficultés :

~ L'incompréhension des objectifs de notre recherche par certains de ceux qui

nous livraient les données et cela créer toujours un retard lors de l'analyse de

ces données ;

~ La documentation absente au sein de notre institution ;

~ Le manque d'un cours relatif à la conception d'un site web sur le programme national tout au long de notre formation à l'ISC-Goma;

~ Le temps imparti insuffisant.

CHAPITRE I :
PLANNING PROVISIONNEL DE REALISATION DU PROJET

Dans le présent chapitre, nous entamons la présentation de notre projet. Tout d'abord, nous présentons le cadre de notre travail. Nous enchaînons avec l'intitule du projet. Nous traçons ensuite les objectifs de notre projet. Nous terminons par la spécification des besoins (coût global du projet).

I.1. CADRE DE TRAVAIL DU PROJET

Le travail élaboré dans ce projet de fin d'études est réalisé pour les institutions sanitaires de références publiques Congolais. Nous avons eu l'occasion de l'accomplir au sein de l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe à Kirotshe.

I.2. INTITULE DU PROJET

D'abord, un projet est un regroupement d'acteurs et des ressources en vue de réaliser des objectifs identifiés dans un délai et par les moyens prévus en faisant appel ou non à des moyens extérieurs11.

Un projet consiste à réaliser une idée ayant un caractère nouveau. Dans le cadre de notre travail, pour sanctionner la fin du second cycle en informatique, notre projet est intitulé «Conception d'un système d'information de Gestion d'un Hôpital par Site Web. Cas de l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe».

I.3. DEFINITION DES OBJECTIFS

Pour que l'objectif soit atteint, il faut que toutes les tâches constituant ce projet soient exécutées dans le temps et avec les moyens nécessaires. Par conséquent, il est important d'identifier et d'étudier toutes les tâches avant la mise en oeuvre du projet.

La connaissance des différentes tâches à accomplir ne suffit pas pour réaliser un projet. Il faut encore une parfaite connaissance de l'articulation permettant de la réaliser dans les conditions du coût et de délai imposé, cependant son déroulement,

11 Marcel SOBERMAN, Génie Logiciel en informatique de gestion, éd Ey Rolle, 2000, P.24

vérifier constamment si le plan établi est respecté, et en cas d'écart observé, rechercher à la réduire12.

· Opportunité du projet

A ce stade, le projet ne peut être opportun que s'il rejoint les ambitions informatiques de l'entreprise ou, à défaut, s'il résout un problème technique ou organisationnel. Il va, ainsi, falloir qu'il y ait mariage entre objectif du projet et celui de l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe.

· Objectif global :

Le Site Web devra tout d'abord être extrêmement fiable. En effet, son domaine d'application concerne le coeur de l'activité de l'hôpital, et son utilisation quotidienne ne devra pas laisser place à l'éventuel point faible. Ainsi, l'objectif global est la gestion des activités médicales, administratives et la documentation de l'hôpital en exposant sur le World Wide Web.

· Objectifs spécifiques: - Facilité de la recherche et l'accès aux informations ;

- Stockage des informations sur des supports informatiques ce qui assurera leur sécurité ;

- Automatiser les tâches qui se traitent manuellement ;

- faire disparaître retards et erreurs au cours de la gestion ; - Proposer une bonne codification.

I.4. FORMATION DE GROUPE DE TRAVAIL

L'étape de formation de groupe de travail consiste à :

· répertorier les personnes travaillant sur le projet de site web,

· répartir les tâches selon les compétences

· établir un planning pour chacune d'entre elles.

· chiffrer globalement le projet en calculant le temps passé par chaque personne et en le multipliant par leur coût horaire (ou journalier).

Une équipe de réalisation d'un site web réunit généralement les profils suivants (une même personne peut avoir plusieurs rôles) :

Métier Description

Directeur de projet

Personne, au sein de la maitrise d'ouvrage, chargée du pilotage global du projet.

Chef de projet technique

Il s'agit de la personne, au sein de la maitrise d'oeuvre, chargée du pilotage des équipes techniques (développeurs, architecte web, etc. ).

Rédacteur en chef

(éditeur ou chef de rubrique )

Il est chargé d'établir le contenu rédactionnel du site, afin de répondre au mieux aux attentes des internautes et ainsi de faire augmenter le nombre de visiteurs.

Web journaliste

Le web journaliste est chargé de la rédaction du contenu. Le métier de web journaliste est proche de celui de journaliste traditionnel.

Développeur

(programmeur)

Son role est de concevoir et de développer les parties dynamiques du site. Il s'agit d'une fonction technique aspirant a celle de chef de projet technique.

Directeur artistique

Il est chargé de coordonner les créations artistiques afin de traduire les idées du client dans une dimension multimédia. Il doit ainsi suivre l'ensemble des équipes artistiques afin de garantir l'harmonie visuelle du site web.

Infographiste

Il élabore les éléments graphiques du site (illustrations, schémas, logos, etc. ).

WebDesigner (parfois maquettiste )

Il congoit l'aspect graphique du site.

Intégrateur HTML

Il congoit et met en ligne les pages web du site, en y incorporant les articles des journalistes et les éléments graphiques.

Ergonome

La tâche d'ergonome consiste a concevoir une interface utilisable afin de maximiser la facilité d'utilisation du site et de fidéliser les internautes. Cette tâche peut très bien ,tre assurée par un des autres profils.

Administrateur réseau

Dans la majorité des cas, l'administration du réseau est assurée par l'hébergeur. Néanmoins si le site est hébergé dans les locaux de l'organisation ou si le site repose sur une architecture réseau importante, l'administrateur réseau sera chargé du bon fonctionnement de celui-ci, en terme de qualité de service et de sécurité.

Animateur web

(parfois animateur de communautés, ou

Il s'agit d'une fonction essentielle du site, visant a assurer le bon fonctionnement des échanges dans les espaces de discussion (forum, chat). Il modère (supprime, modifie ou déplace ) les messages contraires a l'éthique du site et guide les débutants. Dans

modérateur

la mesure du possible il essaye de répondre aux questions des utilisateurs. Enfin, il peut lancer des débats ou des sondages afin de créer de l'émulation.

Dans notre contexte d'étude, notre Directeur et les Co-directeurs jouent le rôle de Directeur de projet et Chef de Projet Technique. Les autres métiers sont joués par nous chercheur.

I.5.CHOIX DES TECHNIQUES

C'est un ensemble des méthodes qui permettent au responsable du projet de prendre de décision nécessaire dans la meilleure condition possible. Nous avons fait recourt à une méthode d'ordonnancement.13.

Il existe plusieurs méthodes d'ordonnancement mais les plus utilisées sont :

v Le diagramme de GANTT ;

v La méthode PERT ;

v La méthode potentielle Métra (MPM).

Pour l'élaboration du planning de notre projet, nous avons utilisé la méthode PERT qui consiste à mettre en ordre sous la forme d'un graphe, toutes les tâches qui, grâce à leur chronologie, encourent à la réalisation du projet.

I.6.AVANTAGE DU MODELE D'ORDONNANCEMENT

Le modèle d'ordonnancement a l'avantage :

· De faciliter l'établissement d'un planning optimal de réalisation des tâches dans un projet ;

· D'indiquer l'ordre de déroulement des opérations, c'est-à-dire l'exécution des tâches ;

· Des minimiser la durée totale de réalisation du projet ;

· De définir avec exactitude les dates de début des travaux au plus tôt et celle de début des travaux au plus tard.

13MANIONGA, Note de Cours, Méthode de Conduite de Projet Informatique, ESMICOM, 2007-2008, P.10

I.6.1. Tableau d'enchaînement

Le tableau suivant comprend toutes les tâches identifiées pour la réalisation de ce projet ainsi que les contraintes de réalisation de chaque tâche.

Tâches

LIBELLE

TACHES ANTERIEURES

a

Enquête et entretien

 

b

Analyse du système d'information existant

a

c

Prép. des données/Choix solution

b

d

Inventaire du matériel

c

e

Commande du matériel & logiciel

d

f

Développement du nouveau SI

e

g

Configuration du serveur web

e, f

h

Contrôle/Ajustement

g

i

Formation des utilisateurs

h

I.6.2.Estimation des durées et des coûts de réalisation du projet

TACHES

Libelle

TACHES
ANTERIEURES

DUREE
/JOUR
S

NBRE COUT /$

PERS.

a

Enquête et entretien

 

6

1 55

b

Analyse du système d'information existant

a

18

1 35

c

Prép. des données/Choix solution

b

22

2 60

d

Inventaire du matériel

c

23

2 20

e

Commande du matériel & logiciel

d

12

5 3500

f

Développement du nouveau SI

e

6

3 2600

g

Configuration du serveur web

e,f

15

2 50

h

Contrôle/Ajustement

g

30

2 75

i

Formation des utilisateurs

h

12

2 220

I.6.3. Calcul des Rangs

Rn est le nombre d'étape maximal

Rn-1 = [10] = R9 Rn-6 = [5] = R4

Rn-2 = [9] = R8 Rn-7 = [4] = R3

Rn-3 = [8] = R7 Rn-8 = [3] = R2

Rn-4 = [7] = R6 Rn-9 = [2] = R1

Rn-5 = [6] = R5 Rn-10 = [1] = R0
R0 R1 R2 R3 R4 R5 R6 R7 R8 R9

I.6.4. GRAPHE DE PERT

30 12

12

15

0 6 18 22

a b c d

23

e

f

g h i f

6

23

d

N.B : Pour le début et la fin du projet, nous considérons 2 tâches fictives d et f désignant respectivement me début et la fin du projet.

I.7.CALCUL DES DATES

+ Date au plus tôt (Dto) :

La date au plus tôt (dto) est la date la plus rapprochée à laquelle il est possible de réaliser une étape. Sa formule est dto(x)=Max{dto(y)+d(i)}.dto(x) est considéré comme 2e étape, dto(y) est considéré comme 1ère étape et i comme une tâche.

Calcul

Dto(1) =0

Dto(2)= Dto(1) +d(a)=0+6=6

Dto(3)= Dto(2) +d(b)=6+18=24

Dto(4)= Dto(3) +d(c)=24+22=46

Dto(5)= Dto(4) +d(d)=46+23=69

Dto(6)= Dto(5) +d(e)= 69+6=75

Dto(7)= MaxDto(5) +d(e)=Max 69 +12 = 81 (qui est la valeur maximum) Dto(6) +d(f') 75+0

Dto(8)= Dto(7) +d(g)=81+15=96

Dto(9)= Dto(8) +d(h)=96+30=126

Dto(10)= Dto(9) +d(i)=126+12=138

+ Date au plus tard (Dta) :

C'est la date à laquelle il faut impérativement démarrer la tâche x si on veut terminer absolument le projet dans sa durée minimale.

Sa formule est dta(y)=Min dta(x)-d(i).

Calcul:

Dta(10)=138

Dta(9) = Dta(10)-d(i)=138-12=126

Dta(8) = Dta(9)-d(h)=126-30=96

Dta(7) = Dta(8)-d(g)=96-15=81

Dta(6) = Dta(7)-d(f')=81-0=81

Dta(5) = Max Dta(6)-d(f)=Max 81+6=69

Dta(7) +d(e)81+12

Dta(4) = Dta(5)-d(d)=69-23=46

Dta(3) = Dta(4)-d(c)=46-22=24

Dta(2) = Dta(3)-d(b)=24-18=6

Dta(1) = Dta(2)-d(a)=6-6=0

I.7.1.Détermination des Marges

+ Marge libre : on appelle marge libre d'une tâche ML(i) est le délai de la mise en route de la tâche (i) sans compromettre la dto de l'étape (y). sa Formule est ML(i)= Dto(y)-d(i), sur base de cette formule que nous allons chercher les marges libre des nos tâches.

Calcul :

ML(a)=dto(2)-dto(1)-d(a)=6-0-6=0 tâche critique

ML(b)=dto(3)-dto(2)-d(b)=24-6-18=0 tâche critique ML(c)=dto(4)-dto(3)-d(c)=46-24-22=0 tâche critique ML(d)=dto(5)-dto(4)-d(d)=69-46-23=0 tâche critique ML(e)=dto(6)-dto(5)-d(e)=75-69-12=-6 tâche non critique ML(f)=dto(7)-dto(6)-d(f)=81-75-6=0 tâche critique

ML (f')=dto(7)-dto(6)-d(f')=81-75-0=6 tâche non critique

ML(g)=dto(8)-dto(7)-d(g)= 96-81-15=0 tâche critique ML(h)=dto(9)-dto(8)-d(h)=126-96-30=0 tâche critique ML(i)=dto(10)-dto(9)-d(i)=138-126-12=0 tâche critique

Pour que nous puisons déterminer les chemins critiques, lesquelles sont les

chemins que nous allons suivre, il nous faut utiliser cette formule (dta-dto).

+ Marge Totale: on appelle marge totale, notée MT(i) le délai que nous avons disposé pour la mise en route de la tâche (i) sans modifier la dta de l'étape (y) (x étant le sommet initial de la tâche (i) et y son sommet terminal. Sa Formule est : MT(i)= dta(y)-dto(x)-d(i).dta(y) est le sommet terminal, dto(x) est le sommet initial.

Calcul:

MT(a)=dta(2)-dto(1)-d(a)=6-0-6=0

MT(b)=dta(3)-dto(2)-d(b)=24-6-18=0

MT(c)=dta(4)-dto(2)-d(c)=46-24-22=0

MT(d)=dta(5)-dto(3)-d(d)=69-46-23=0

MT(e)=dta(7)-dto(4)-d(e)=81-69-12=6

MT(f)=dta(6)-dto(5)-d(f)=81-69-6=6

MT(g)=dta(7)-dto(6)-d(f')=81-75-0=6

MT(h)=dta(8)-dto(7)-d(g)=96-81-15=0

MT (i)=dta(9)-dto(8)-d(h)=126-96-30=0 MT(j)=dta(10)-dto(9)-d(i)=138-126-12=0

NB: - Sid to et dta c'est à dire si dto=dta alors l'étape est critique

- Lorsque la ML(i) est égale MT(i) alors la tâche est critique.

I.7.2.Interprétation de Résultat de Dates et Marges

a) Les étapes (dto et dta)

Code étape

Dto

Dta

Observation

1

0

0

Etape critique

2

6

6

Etape critique

3

24

24

Etape critique

4

46

46

Etape critique

5

69

69

Etape critique

6

75

81

Etape non critique

7

81

81

Etape critique

8

96

96

Etape critique

9

126

126

Etape critique

10

138

138

Etape critique

b) Les tâches ML(i) et MT(i)

Code étape

Dto

Dta

Observation

a

0

0

Tâche critique

b

0

0

Tâche critique

c

0

0

Tâche critique

d

0

0

Tâche critique

e

-6

0

Tâche non critique

f

0

0

Tâche critique

f'

6

6

Tâche critique

g

0

0

Tâche critique

h

0

0

Tâche critique

i

0

0

Tâche critique

I.7.3.Détermination du Chemin Critique

Le chemin critique est celui qui relie toute les tâches dont la marge totale (mt) est nul c'est-à-dire a, b, c, d, g, h, i.

I.8.PRESENTATION DU RESULTAT

a) La durée globale de notre projet : est égale à 138 jours qui est dta(10) et dto(10) ;

b) Le coût total du projet :

Application :

= 55 + 35 + 60 + 20 + 3.500 + 2.600 + 50 + 75 + 220 = 6.615 $ I.9. CONCLUSION

L'implémentation d'un site web et sa mise en ligne au sein de l'HGR/Kirotshe va exiger aux autorités de cet hôpital de consacrer un montant de Six Mille Six Cent Quinze Dollars Américains (6.615$) coût prévisionnel pour le projet expérimental sur au moins tous les services concernés de l'hôpital.

L'hébergement et la mise à jour du site web sont aussi de point nécessaire en tenir en compte et nous faisons le devoir de recommander les autorités de ce dernier de tenir en compte de ce plan provisionnel enfin de bien remplir efficacement sa mission.

La formation des utilisateurs appelés à administrer le nouveau système et l'affectation à un certain niveau de responsabilité aux agents qualifiés et formés fait parti du point focal de notre projet.

Après la phase assez rapide de diagnostic portant sur le matériel et les données, nous avons dû travailler en tant que prestataire externe. En effet, aucun poste adapté n'était disponible et aucune compétence à la gestion de base de données et développement orienté web (notamment PHP) susceptible de nous aider n'existaient en interne.

CHAPITRE II : ETUDE PREALABLE II.1.PRESENTATION DE L'ORGANISME D'ACCUEIL II.1.1.HISTORIQUE

L'hôpital Générale de Référence de Kirotshe date d'avant l'indépendance. Son siège était au centre de Kirotshe. Cet hôpital a été construit en 1953 par l'ingénieur Jean SEDENAY et achevé en 1955 sous l'inauguration du Roi Baudouin 1er. Cette construction était financée par le fonds du bien-être indigène (FBI) qui assumait la responsabilité de 1953 à 1960. De 1960 à 1970, l'hôpital restait sous gérance du gouvernement. C'est vers les années 1970 et 1971 qu'il fut remit sous la gérance du centre scientifique et médical de l'université libre de Bruxelles pour ses activités de coopération (CEMUBAC).

C'est ainsi qu'en 1983, sous la politique de la République du Zaïre, l'actuelle République Démocratique du Congo (RDC) que le gouvernement décide de créer des zones de santé en milieu rural et urbain avec l'initiative du projet SANRU dans le but d'installer dans certaines Zones de Santé, un système viable de service de soins de santé primaire, préventifs, promotionnels et curatifs supportés par la population, afin de combattre les problèmes de santé les plus rependus au Congo (Ex. Zaïre) rural à savoir :

- La malnutrition, l'anémie, le paludisme, la rougeole et autres maladies pour les quelles un vaccin préventif existe ;

- La diarrhée, les infections respiratoires, la tuberculose, les complications de grossesse, les maladies endémique locales telles que le crétinisme, la schistosomiase, les maladies vénériennes, la trypanosomiase, la lèpre, les parasite intestinaux.

II.1.2. SITUATION GEOGRAPHIQUE

La zone de santé rurale de Kirotshe est située dans la République Démocratique du Congo, Province du Nord Kivu, territoire de Masisi, collectivité chefferie des Bahunde.

Le bureau central de la zone est situé dans la localité de Kituva, groupement Mupfuni Shanga.

Juste à 34 Km de la ville de Goma, route Goma- Bukavu et sa superficie est de 1600 km2. Elle couvre une densité moyenne de la population de 191 habitants par km2.

Elle dispose de deux écosystèmes à savoir :

Les écosystèmes lacustres au bord du lac et montagneux vers les montagnes.

Elle se trouve dans la zone climatique tempérée, caractérisée par deux saisons : une saison de pluie et une autre sèche.

Son sol est très fertile et dominé par l'agriculture surtout dans l'axe montagneux.

II.1.3 ACTIVITE

Sur le plan d'activité, le secteur sanitaire de Kirotshe a été revu depuis 1956 et l'hôpital a été reconsidéré comme Hôpital Général de Référence de Kirotshe.

II.1.4. PLAN HOSPITALIER

La capacité technique de l'hôpital Général de Référence de Kirotshe est de 179 lits répartis comme suit :

· Médecine interne homme : 40 lits.

· Médecine interne femme : 28 lits.

· Chirurgie (Homme, femme, enfant) : 44 lits.

· Pédiatrie : 33 lits.

· Maternité, gynécologie, Obstétrique : 34 lits.

L'hôpital est doté d'un :

· Pavillon des urgences.

· Service de radiologie.

· Service de transfusion sanguine.

· Bloc opératoire (2 salle d'opération) mais un seul est opérationnel.

II.1.5. EFFECTIF DE L'HOPITAL

L'hôpital Général de Référence de Kirotshe comporte un nombre assez satisfaisant du personnel médical et administratif, il admet 81 personnes soit médecins spécialistes, médecins généralistes, chirurgiens dentistes, pharmaciens, paramédicaux, aides-soignants ou agents.

II.1.6. MISSION DE L'ORGANISME D'ACCUEIL

L'hôpital Général de Référence de Kirotshe est un établissement public à caractère administratif, doté de la personnalité morale et de l'autonomie financière, il est placé sous la tutelle de l'Inspection Provinciale de la Santé.

L'hôpital est constitué de l'ensemble des services sanitaires, de prévention, de diagnostic, de soins d'hospitalisation et de la réadaptation médicale, couvrant la population d'un ensemble de communes et relevant du ministère de la santé.

Dans son domaine d'activité, l'hôpital a pour mission de prendre en charge, de manière hiérarchique les besoins sanitaires de la population dans ce cadre.

L'hôpital a notamment comme tâches :

· Assurer l'organisation et la programmation de la distribution des soins.

· Mettre en oeuvre les activités de prévention, de soins, de réadaptation médicale et d'hospitalisation.

· Assurer les activités liées à la santé reproductive et à la planification familiale.

· Appliquer les programmes nationaux et locaux de santé de la population.

· Contribuer à la promotion et à la protection de l'environnement, la prévention et la lutte contre les nuisances et les fléaux sociaux.

· Contribuer au recyclage et au perfectionnement du personnel des services de la santé.

· Servir de terrain de formation paramédicale et de gestion hospitalière sur la base de conventions signées avec l'établissement de formation.

II.1.7. ORGANIGRAMME GENERAL

MINISTERE DE LA SANTE

INSPECTION MEDICALE PROVINCIALE

COMITE DE GESTION

COMITE DE DIRECTION

MEDECIN DIRECTEUR
MEDECIN DIRECTEUR ADJOINT

ADMINISTRATEUR GEST. TITULAIRE
ADM. GESTIONNAIRE ADJOINT

DIRECTEUR DE NURSING

SECRETARIAT MED ET ADMIN
MEDECIN CHEF DE STAFF

Sce Administratif

Sce Eco et Gén

 

Sce des soins Infir

 

Sce Médicaux

 

Sce Spécial IAL

 

Sce Méd. Technique

- Gestion du personnel ;

- Economat ;

-

Dispensaire ;

 

- Dispensaire +

 

- Ophtalmologie

;

 

- Pharmacie ;

- Comptabilité ;

- Entretien ;

- Médecine interne ;

Clinique ; - Dentisterie ;

- Rx ;

- Facturation ;

- Magonnerie ;

- Chirurgie ;

- Médecine interne ; - URL.

- Echo ;

- Recouvrement ;

- Plomberie ; - Pédiatrie ;

- Chirurgie ;

- Stérilisation

- Caisse et Trésorerie ;

- Menuiserie + peinture ; - Gynéco Maternité ;

- Pédiatrie ;

- Nutrition ;

- Réception des Malades ;

- Garage ;

- Isolement.

- Gynéco - Maternité ;

- Laboratoire.

- Surveillance ;

- Buanderie ;

 

- Isolement.

 

- Mouvement et statistique ;

- Magasin ;

 
 
 

- Informatique.

- Morgue.

 
 
 
 

II.1.8. FONCTIONNEMENT DE L'ORGANIGRAMME + Le Comité de Gestion

Le comité de gestion est l'organe suprême de l'institution qui a le pouvoir le plus étendu pour les actes d'administration et de disposition en rapport avec l'objet social de l'HGR. Il a pour rôle principal de veiller au bon fonctionnement de l'hôpital conformément aux principes de management et aux instructions édictées par le département de la santé et des affaires sociales. Il assure la gestion technique de service ainsi que la gestion des ressources humaines, matérielles et financières dans le domaine de la planification et de l'évaluation.

+ Le Comité de Direction

Est l'organe qui met en exécution les décisions du comité de gestion et assure la gestion quotidienne de l'institution.

+ Le Médecin Directeur

Le médecin directeur est responsable de bonne marche des services médicaux et Médico- technique. Il supervise et contrôle tous les services de l'institution dont la direction lui est confiée.

Ainsi, il a l'autorité sur l'ensemble du personnel, sur lequel il exerce le pouvoir hiérarchique et à ce titre, il est le président du comité de gestion de la formation médicale. Il coordonne toutes les activités au sein de son établissement. Il vérifie l'exécution générale de soins, il fait établir les statistiques médicales sur la mortalité et la morbidité qu'il transmet régulièrement aux chefs hiérarchiques conformément à la législation sanitaire.

Il est chargé de l'exécution des décisions du Ministre concernant les fonctionnements de l'établissement. Il réunit périodiquement tous les chefs des services pour faire le point des activités.

+ L'Administrateur Gestionnaire

L'administrateur gestionnaire de l'hôpital agit sous la responsabilité directe du Médecin Directeur, de tous les services généraux administratifs et financiers de l'institution.

En sa qualité de gestionnaire financier, il supervise et contrôle la comptabilité et la caisse dont il fait régulièrement rapport au médecin directeur. Il soumet régulièrement à l'approbation du comité de gestion et du Médecin Directeur la

programmation des dépenses et des recettes et en assure l'exécution. Il centralise les prévisions budgétaires pour l'ensemble de services de l'hôpital en biens de consommation et d'équipement.

En sa qualité de responsable administratif, il exerce le pouvoir hiérarchique, il assure la gestion du personnel de l'établissement et en fait rapport au Médecin Directeur, il veille à l'ordre et à la discipline générale à l'intérieur de l'établissement. Il contrôle les rapports annuels des différents services de l'institution. Il assure la responsabilité du matériel de l'établissement dont il doit à toute démarche fournir les justifications d'emploi, il veille à l'utilisation rationnelle des biens de l'entreprise, il dresse annuellement l'inventaire des biens meubles et immeubles de l'établissement et en fait rapport au Médecin Directeur.

II.1.9. PRESENTATION DU CHAMP D'ETUDE

Le bureau des entrées est l'un des plus importants services administratifs de l'hôpital, c'est une structure administrative sur laquelle s'appuie toute la gestion de l'établissement hospitalier, il a pour mission :

· Suivi des patients, des naissances et des décès.

· Orientation de la population.

· Enregistrement du mouvement de la population hospitalière.

Son rôle ne se limite pas seulement à ces tâches citées ci-dessus (admissions, séjours et sortie des patients) mais vise également l'évaluation et l'exploitation d'un certain nombre d'informations et de statistiques, liées à la comptabilité des journées d'hospitalisation.

II.2.ANALYSE DU SYSTEME D'INFORMATION EXISTANT II.2.1. DEFINITION ET BUT

L'analyse de l'existant est une étape qui consiste à décortiquer l'organisme concerné ainsi que la manière où il fonctionne à ce moment précis14.

L'analyse de l'existant revêt une importance indéniable dans la mesure où elle permet de reproduire le système existant sous ses différents aspects.

Elle consiste notamment ici à étudier :

- les activités de l'HGR/Kirotshe;

- les structures et les postes concernés ; - les documents et les fichiers ;

- les moyens de traitements de l'information ;

- les moyens de circulations des informations ainsi que la manière où les informations circulent.

II.2.2. ETUDE DES ACTIVITES DU SERVICE CONCERNE

II.2.2.1. But

Le but de cette étude est de recueillir les données qui vont servir à l'élaboration du diagnostic en vue de la recherche et de choix de solution pour améliorer les performances, les qualités ainsi que la capacité15.

Elle permet de prendre une connaissance générale et suffisante de l'entreprise afin d'en faire la synthèse et de concevoir la solution. Dans notre cas, nous allons analyser les activités du système de gestion des ressources par site web de l'HGR/Kirotshe.

14 MANIONGA, Cours d'Initiation de Projet Informatique, 2ème Licence, ESMICOM, 2007- 2008, P. 20

15 Idem, P.23

Service de la formation

II.2.2.2. Organigramme d'étude

Comité de Direction

Médecin Directeur

Administrateur Gestionnaire

Service Informatique

II.2.2.3. Description et présentation de la structure

Après une première approche, nous avons constaté que les activités au sein de l'HGR/Kirotshe se déroulent comme suit :

Le Comité de Direction : il s'occupe de la représentation et promotion de l'hôpital ; Le Médecin Directeur : s'occupe de la gestion générale de l'HGR/Kirotshe à savoir : - La gestion financière de l'hôpital ;

- Edicter les directives ;

- Convoquer et présider les réunions de l'hôpital ;

- Vérifier les documents.

L'Administrateur Gestionnaire : il est rattaché au Médecin Directeur et s'occupe de :

- La réception et l'expédition de la correspondance ; - L'encaissement et décaissement des recettes ;

- la paie des Agents de l'hôpital ;

- Exécute quelques tâches administratives chaque mois.

Le Chef de service Informatique : il présente le rapport chaque fin du mois d'abord auprès de l'Administrateur Gestionnaire, il s'occupe de :

- Contrôle de matériel informatique. II.2.3. ETUDE DE POSTE

Après avoir analysé la structure de structure concernée, on peut alors passer à l'étude de poste de travail. Cette étude doit être réalisée afin de faciliter la collecte des informations par l'établissement d'une liste de poste de travail ainsi qu'une fiche d'étude de poste.

II.2.3.1 Liste de poste de travail

Intitulé du poste

Titulaire

Fonction

0.

Représentation

-

Représentant du comité de Direction

1.

Directeur

-

Médecin Directeur

2

Animation

-

Animateur

3.

Responsable de service

-

Responsable de Service Informatique

II.2. 3.2.Description des fiches d'études de poste
+ Fiche d'étude de poste 0

Code : 0HJK5

Désignation du poste : REPRESENTANT

Service auquel est attaché le poste : la représentation Responsable du poste :

Taches à accomplir :

Faire la promotion de l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe

Tâches

Fréquence

Délais

Remarques

 

Prévus Réel

Représentation

Quotidienne

---- ----

 
 
 

----

----

 
 

Promotion

Mensuelle et annuelle

----

----

 
 

+ Fiche d'étude de poste 1

Code : 0HJK5

Désignation du poste : Directeur

Service auquel est attaché le poste : Gestionnaire Responsable du poste :

Taches à accomplir :

Gère les activités de l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe

Taches

Fréquence Délais

Remarques

prévus réel

Gestion des activités

Quotidienne ---- ----

 
 

---- ----

 

Vérification de documents de gestion

Hebdomadaire ---- ----

 

Préside les réunions

Mensuelle et annuelle ---- -

 

+ Fiche d'étude de poste 2

Code : OlJHGH

Désignation du poste : Animateur

Service auquel est attaché le poste : Animation des activités quotidiennes Responsable du poste :

Taches à accomplir : Animation des activités de l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe

Taches

Fréquence

Délais

Remarques

prévus

réel

Gestion de correspondance

Quotidienne

----

----

 

Encaissement et décaissement

Quotidienne

----

----

 

Paie des employés

Mensuel

----

----

 

+ Fiche d'étude de poste 3

Code : OlJHG5

Désignation du poste : Responsable de service Informatique

Service auquel est attaché le poste : Contrôle de Matériel Informatique Responsable du poste :

Taches à accomplir : Contrôler le matériel Informatique et faire son rapport auprès de l' hiérarchie

Taches

Fréquence

Délais

Remarques

prévus

réel

Contrôle de Matériel

Quotidienne

----

----

 
 
 
 
 
 

Rapport de Matériel au coordinateur

Mensuel

----

----

 

II.2.4. ETUDE DE CIRCUIT DE L'INFORMATION II.2.4.1. Narration

Pour ce qui est de la manière où les informations circulent au sein de service concerné, il est à signaler que, lors de l'arriver d'un malade et courriers, celui-ci se présente à la réception pour acheter un carnet, lequel lui donnera l'accès aux différents services.

À la fin de service (jour ou soir), le moniteur doit présenter son rapport auprès de l'animateur gestionnaire. A la fin du mois l'animateur gestionnaire fera un rapport global d'abord auprès du Médecin Directeur en suite le télécharger dans le fichier WORD ou EXCEL pour l'envoyer aux différents bailleurs de fonds.

La même chose avec le Responsable de service Informatique pour le rapport de matériel. Une fois le matériel informatique tombe en panne le responsable de service Informatique est chargé de réparer si possible ou demander aux autres techniciens de réparer en suite, il va faire un rapport auprès de l'Administrateur Gestionnaire pour honorer les factures.

II.2.5. ETUDES DE DOCUMENTS UTILISES II.2.5.1. Inventaires des documents existants

Désignation du document

D01

Fiche de Rapport Administratif

D02

Fiche de Rapport Formation (agents et cade de l'hôpital)

D03

Journal de caisse

D04

Reçu ou preuve de paiement

II.2.5.2. Description des documents existants

Ici nous allons essayer de décrire quelques documents utilisés à l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe.

II.2.5.2.1. Etude des fichiers existants

a) Description des fichiers existants 1. Fichier « Fiche Rapport Informatique »

Désignation

Code

Support

Localisation

Nbre
d'exemplaire
.

Fiche Rapport Informatique

25ljg5

Fichier Excel dans l'ordinateur

Bureau de responsable service Informatique

1

2 Fichier « Journal de Caisse en Franc Congolais »

Désignation

Code

Support

Localisation

Nbre
d'exemplaire
.

Fiche Journal de Caisse en Francs Congolais

JHGDF

Papier

Classeur

10

II.2.5.2.2. Etude des moyens utilisés

On appelle moyens utilisés, ensemble de matériel et ressources humaines utilisés pour le traitement des informations au cours de l'analyse. Il est nécessaire de recenser tous les moyens de traitement utilisés au cours cette étude sur les moyens utilisés, notre objectif primordial sera de faire ressortir tous les moyens humains au sein de l'HGRK d'une part et tous les moyens matériels existant d'autre part.

L'étude des moyens utilisés sera subdivisée en 2 parties :

- Etude des moyens humains ;
- Etude des moyens matériels.
a) Etude des moyens matériels

Cette étude consistera à recenser les différents matériels au sein de l'HGR/Kirotshe, pour traiter les informations de l'application sous étude.

MATERIEL

DESCRIPTION

QTE

LOCATION

ETAT

Clavier

Qwerty

6

Salle Informatique

Bon

8

Park salle Informatique

Bon

Azerty

1

Salle Informatique

Bon

Souris

 

11

Salle Informatique

Bon

3

Autres services

Mauvais

PC

Compaq PIII 933

4

Salle Informatique

Bon

2

autres services

Mauvais

7

Salle Informatique

Bon

4

Park salle Informatique

Mauvais

Compaq PIII 650

10

Autres services

Bon

4

Salle informatique

Bon

2

Park salle Informatique

Mauvais

Ecran

Compaq 15 pouces

12

Salle informatique

Bon

Mauvais

5

Autres services

Bon

Mauvais

Compaq 17 pouces

8

Salle Informatique

Bon

Mauvais

8

Autres services

Bon

 
 
 
 

Mauvais

Imprimante

HP Laser Jet 5N

1

Salle Informatique

Mauvais

Imprimante

HP Deskjet 3840

1

Autres services

Bon

Onduleur

MGE 1100 VA

4

Salle Informatique

Bon

Onduleur

MGE 1100 VA

1

Autres services

Bon

Stabilisateur

Semtoni 3000W

1

Autres services

Bon

Stabilisateur

EMKAY 3000W

1

Salle Informatique

Bon

Appareil photo Numérique

Sony

5

Coffre

Bon

b) Etude des moyens humains

Cette étude des moyens humains est toujours nécessaire pour mieux comprendre les qualifications du personnel.

Poste

Nbre de Personne

Fonction

Qualification

Ancienneté

Salaire net

0

Représentant

1

Représentant

Comité de Gestion

 
 

1

Gestionnaire

1

Coordonnateur

Médecin Directeur

 
 

2

Animateur

1

Animateur Gestionnaire

Administrateur

Gestionnaire

 
 

3

Responsable de service

1

Chef du Pool
Informatique

Breveté

 
 

II.2.6. CRITIQUE DE L'EXISTANT

La critique de l'existant, appelée aussi bilan de l'existant, va nous aider à l'évaluation du système existant par rapport à l'analyse faite à l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe sous étude tout en établissant un diagnostic.

Ce diagnostic est établit dans le but de rechercher des solutions futures à des problèmes posés.

Le but de la critique de l'existant est d'établir un diagnostic précis sur les procédures utilisées, relever les anomalies, les qualités et les défauts du système existant.

Par ailleurs, deux aspects sont toujours dégagés lors de cette critique dont l'un est positif et l'autre négatif.

Ces deux aspects méritent d'être soulevés étant donné que le besoin de la perfection sera toujours souhaité par les utilisateurs en vue de bon fonctionnement.

II.2.6.1. Aspects positifs

Au terme de l'analyse de l'existant, il convient d'avouer que l'hôpital a au moins un système d'organisation bien défini du point fonctionnel et organisationnel. Cependant, l'HGRK ne pourra renforcer l'efficience de ses services s'il arrive à surmonter les insuffisances constatées.

L'hôpital Général de Référence de Kirotshe ainsi que son personnel offre : - un bon contrôle de matériel ;

- des matériels informatiques bien protégés par les onduleurs et stabilisateurs ;

- une bonne circulation des informations et transparence des documents entre les partenaires ;

- une bonne collaboration et transmissions des informations entre eux. II.2.6.2. Aspects négatifs

- Les documents étant conservés dans les classeurs à papiers, l'accès est difficile étant donné il faut toujours une recherche sérieuse pour retrouver un document tel que : liste des agents, un reçu des malades, fiche de paie et tant d'autres ;

- pour que le coordonnateur puisse voir la recette produit pendant la journée, il faut qu'il se déplace, venir obligatoirement à l'hôpital ;

- Le lenteur considérable dans le traitement de l'information ;

- Le suivi de document est très fatiguant à cause de volume élevé des informations ;

- L'hôpital Général de Référence de Kirotshe ne possède que deux stabilisateurs, ordinateurs et pas même d'une connexion sur Internet. Cependant, ces derniers sont vieillis. Pour cette insuffisance des onduleurs et stabilisateurs, les matériels informatiques tombent toujours en panne (soit bloc d'alimentation brûlé soit système d'exploitation endommagé...);

- L'hôpital Général de Référence de Kirotshe n'a pas un personnel qualifié en informatique ;

- Les ordinateurs de l'HGRK n'a pas d'anti virus mise à jour. II.2.7. PROPOSITION DE SOLUTION

La prise en compte des problèmes évoqués précédemment a aboutit à l'élaboration d'une proposition de solution. Cette proposition introduit des avantages promotionnels et ergonomiques à l'Hôpital Générale de Référence de Kirotshe, grâce à la connexion au World Wide Web.

Elle consistera à mettre sur pied un site web afin de faciliter la promotion de l'activité de l'hôpital, en lui permettant de se faire connaître localement internationalement et communiquer rapidement et sûrement avec le monde extérieur.

Ce site devra favoriser la prise de contact avec les individus aboutissant ainsi à une meilleure interaction entre les clients et l'hôpital. Des publications en ligne pourront se faire ce qui diminuera la lenteur des échanges ou le coût des appels téléphoniques, dés réception de demande, un email est envoyé au candidat pour confirmation.

Une interface administrateur sera aussi créée afin de permettre la gestion du courante du site et du personnel qui diminuant ainsi le travail qui été fait manuellement tout en proposant deux solutions, l'une manuelle et l'autre automatique, dans le but d'améliorer la performance et le bon fonctionnement du système existant de l'HGR/Kirotshe.

II.2.7.1. Solution manuelle

La solution manuelle consiste en une simple réorganisation du système en reconduisant les qualités tout en conservant le traitement manuel. Cette proposition qui ne garantit en rien la rapidité dans l'exécution des tâches, occasionnera des erreurs de manipulation et fatiguera le personnel dans le traitement des informations.

a) Les avantages

- L'achat de nouvel équipement du bureau ;

- Modification de l'organigramme et une nouvelle conception des fichiers et des documents ;

- Solution moins coûteuse et facile à implanter car elle prendra moins de l'espace.

b) Les inconvénients

- Les procédures des traitements des informations restent toujours manuelles et la fatigue humaine peut faire commettre les erreurs de temps à autre ;

- Il n'y a pas une grande sécurité des informations car les supports utilisés restent les papiers ;

- Encombrement du bureau par les documents ;

-une main d'oeuvre élevé ;

- Accès facile aux informations par des personnes non autorisées. II.2.7.2. Solution informatique

La solution informatique a l'avantage de traiter des informations avec la rapidité et précision, de rendre fiable la gestion de l'information. Elle présente aussi l'inconvénient d'engager des grosses dépenses pour son installation, le coût à la formation ou recrutement des agents et autres.

a) Les avantages

L'introduction d'une part de l'administration d'un site web va améliorer : - la rapidité de détection des erreurs dans le réseau et les ordinateurs ;

- la possibilité d'accéder à vos données partout où vous vous trouver en se connectant seulement à l'Internet ;

-possibilité de modifier vos données à distance.

- la sécurité des informations ;

- la bonne circulation des informations entre les partenaires externes ou internes par exemple en temps réel;

La réduction des certaines tâches et éviter l'encombrement des fichiers ;

- la conservation des informations avec une longue durée grâce à des supports informatiques ;

- la réduction de l'espace ainsi que le volume en ce qui concerne le support de stockage des informations ;

- l'impression des informations en cas de besoin et à temps réel même à distance. b) Les inconvénients

- Le coût de maintenance des machines est quasiment élevé ;

- L'achat de consommables informatiques telles qu'ajoute des onduleurs, stabilisateurs et ordinateurs ;

- La formation ou soit recrutement des utilisateurs afin de maîtriser l'outil et les logiciels nécessaires ;

- Interruption du travail lors d'une coupure brusque du courant électrique et surtout que les onduleurs et les stabilisateurs sont insuffisants ainsi que le groupe électrogène est déjà vieilli.

II.2.8. CHOIX DE SOLUTION

Compte tenu des inconvénients cités ci haut et dans le souci de produire des meilleures applications, nous pensons mettre un système automatique où la machine serait vraiment importante pour alléger certaines tâches.

En comparant les avantages et inconvénients de deux solutions proposées précédemment, nous opterons pour la solution automatiquement ou informatique pour des raisons suivantes :

- la prise en charge par la machine (ordinateur) tous les traitements afin d'éviter les erreurs et fournir les résultats fiables dans un bref délai à l'intérieur du pays comme à l'extérieur du pays ;

- accéder aux données à l'intérieur du pays ou à l'extérieur du pays ; - les énormes avantages et procédures beaucoup plus satisfaisants. II.3.CONCLUSION

L'étude préalable appelée techniquement ingénierie des exigences ou analyse et spécification des besoins, constitue une phase capitale dans le cas où toute la suite du projet dépend d'elle, elle doit être faite avec beaucoup de rigueur et plus d'attention pour que le projet réussisse avec un grand succès.

Dans ce chapitre, on a exposé les problèmes de l'hôpital et de l'existant, puis nous avons fait les critiques du travail manuel et enfin on a fait une approche de solution qui consiste à concevoir et à développer une application (site web) qui facilitera les services énumérés précédemment.

Après avoir fixé nos objectifs, pour atteindre notre but on doit suivre plusieurs étapes ces dernières constituent une partie du cycle de vie de tout projet informatique. Ainsi dans l'étape suivante on va se consacrer sur la conception : modélisation, développement & implémentation de notre site web.

CHAPITRE III:
CONCEPTION DU SITE WEB

La plupart des nouveaux langages sont orientés objet. Le passage de la programmation fonctionnelle à l'orienté objet n'était pas facile. L'un des soucis était d'avoir une idée globale en avance de ce qu'on doit programmer.

L'algorithmique qui était utilisé dans la programmation fonctionnelle ne pourrait pas suffire à lui seul. Le besoin d'avoir des méthodes ou langages pour la modélisation des langages orientés objet se faisait sentir. Ainsi plusieurs méthodes ou langages on vu le jour. En occurrence PHP qui nous a permis de faire la conception de notre application.

Ainsi dans ce chapitre on va essayer de donner un bref aperçu sur quelques modèles et choisir le modèle à adopter, présenter les résultats de notre travail et finir par une petite conclusion

III.1.MODELISATION DU SITE WEB

La modélisation d'un site Web consiste en premier lieu, par un travail de réflexion de la part du développeur, de concevoir un modèle à donner au site, d'en définir la structure, de définir le contenu ainsi que de préciser le public cible du dit site Web. Cette étape doit préciser tous les travaux de conception, c'est-à-dire avant que le développeur ne saisisse la première ligne du code HTML, il doit avoir terminé cette partie qui, elle, précise les différentes étapes de la conception, les règles de mise à jour, les prévisions évolutives du site ainsi que les normes de gestion de ce site Web16.

La modélisation est donc l'étape fondamentale de la conception d'un site web.

III.1.1. TYPE DE SITE WEB

Le classement de site web peut être fait selon différents critères entre autre17: - le public concerné par le site ;

- le niveau d'interactivité.

Selon le premier critère nous pouvons citer le type de site suivant :

16 http://fr.wikipedia.org/wiki/logicil libre

17 Echello KATYA MUHAMBYA, Notes de Cours du Séminaire Informatique, G3 Info., ISC-Goma, 2006-2007.

- le site web interne à l'entreprise : le site fait alors partie de l'Intranet

- le site web extérieur à l'entreprise et réservé aux partenaires identifiés : - le site web extérieur à l'entreprise sans restriction d'accès

Selon le second critère, citons entre autre :

- les sites web orientés vers la publication ;

- les sites transactionnels qui permettent d'acheter, de vendre, de payer en ligne ;

- le site web d'échange et de travail collaboratif qui intègre des outils logiciels collaboratifs.

Le mode habituel de classement de site web professionnel présent sur Internet tient compte de l'objectif principal lié au site. Ainsi nous pouvons citer :

- le site web de communication institutionnelle : dont le but est de présenter l'entreprise ;

- site web de contact et de service à la clientèle : dont le but principal est d'informer les clients et de faciliter de contact avec l'entreprise ;

- site web de commerce électronique.

III.1.2. LES SITES DE PUBLICATION

Les sites Web orientés vers la publication sont ceux qui ne sont intéressés que de la publication des informations relatives à leurs associations ou organisation en vu de sensibiliser ou d'éclaircir sur certains faits survenus. Un site Web de publication informationnelle doit respecter certaines normes telles que la pertinence du contenu, le respect des paragraphes qui doivent être court donc avoir des caractères limités pour les lignes.

Dans ce type de site Web, le contenu est essentiel, donc les internautes sont intéressés par la pertinence du contenu et surtout la structuration sémantique et solide du site Web.

III.1.3. LE PUBLIC CIBLE

La conception d'un site Web n'étant pas une oeuvre du hasard, mais un projet ayant des objectifs bien définis par le propriétaire, donc ce projet doit répondre aux besoins de ce dernier. Ainsi, lors de la planification d'un projet de site web, l'association, l'organisation ou l'entreprise qui veut se doter de cette technologie vise à attendre un plus grand nombre du public sur le globe en vu d'améliorer ses activités.

Le public cible d'un site Web est surtout fonction de ses objectifs, c'est-à-dire sont les objectifs poursuivis par l'organisation qui déterminent au Webmaster la catégorie du public qu'il faut atteindre en vu de matérialiser les objectifs de l'organisation.

Pour notre cas, cette partie vise à définir la catégorie des internautes visés par la mise en place d'un site web pour l'Hôpital Général de référence de Kirotshe ; à cela nous avons :

- la population du Nord-Kivu en particulier et celle de la République Démocratique du Congo et du monde entier en général ;

- la presse et les médias, ce site Web devra réduire les divergences qui

résident entre les informations sanitaires l'hôpital publiées par les médias ;
- les institutions de la République, celle-ci sont, le gouvernement Provincial

Central, les Assemblées et les Ministères, en vu de leur éclaircir sur les faits

sanitaires survenus au Nord-Kivu ;

- les humanitaires (ONG), pour qu'ils se rendent compte de la situation humanitaire exacte de la population.

III.1.4. LE CONTENU INFORMATIONNEL

Un site web créé pour l'HPNK sera un miroir réflecteur d'information au monde entier de tout ce qui se passe en son sein et aux zones de santé qui l'entoure. D'où le contenu informationnel que contiendra chaque page web aura comme source les éléments ci-après :

- Présentation de l'HGR/Kirotshe :

~ Historique ; Situation géographique ; localisation...

- Organisation et fonctionnement (services organisés) ;

- Objectif social ;

- Capacité d'accueil ;

- Situation du personnel de l'hôpital ; - Les moyens de fonctionnement ;

- Les actualités de chaque jour au sein de l'hôpital.

III.1.5. STRUCTURATION DU SITE WEB

La structuration du site web consiste à bâtir l'architecture globale du site web en organisant les différentes informations.

Il s'agit dans un premier temps de faire l'inventaire des contenus du site web et de les regrouper par thématique afin de constituer des rubriques, on parle alors de rubriquage.

Dès lors que les principales rubriques sont identifiées (on veillera à ne pas dépasser une dizaine de rubriques principales), il faut alors déterminer leur organisation et leur découpage en sous-rubriques. La plupart du temps la structuration du site peut se représenter sous la forme d'une arborescence dont la racine est la page d'accueil.

Schématiquement nous aurons ce qui suit :

Certaines caractéristiques se retrouvent généralement d'un site web à l'autre :

Logo du site web en haut à gauche. Un clic sur ce logo conduit directement à la page d'accueil du site ;

Lien vers la page d'accueil présent sur chaque page du site ;

Eléments de navigation présents sur chaque page afin de permettre à l'utilisateur de se situer dans le site et de revenir facilement à la rubrique principale.

a) Eléments de navigation

Les éléments de navigation sont des outils permettant au visiteur de savoir où il se situe dans le site, de revenir d'où il vient et de se déplacer dans les rubriques. Il existe plusieurs moyens de mettre en oeuvre des éléments de navigation :

Le fil d'Ariane ;

La navigation par onglets ; La carte du site.

b) Fil d'Ariane

On appelle fil d'Ariane (ou chemin de fer et en anglais breadcrumbs trail), un outil de navigation constitué d'une suite de liens hiérarchisée. Le fil d'Arian représente le chemin de navigation et permet à l'usager :

de se repérer dans le site ;

de remonter facilement aux rubriques principales.

Un fil d'Ariane se présente sous la forme suivante : Accueil > Webmastering > Navigation

Un fil d'Ariane possède les caractéristiques suivantes :

Liens séparés par le caractère « > », afin de symboliser la notion de hiérarchie.

Dernier lien non cliquable et en gras. Il représente la page sur laquelle le visiteur se trouve.

Le terme anglais « breadcrumb » (littéralement « miette de pain ») fait référence au conte de Grimm, « Hansel et Gretel », relatant l'histoire de deux enfants perdus dans la forêt laissant tomber des morceaux de pain pour retrouver leur chemin. Le terme français « fil d'Ariane » se réfère à la mythologie grecque. Ariane, amoureuse de Thésée, lui confie une pelote de laine lorsqu'il s'engouffre dans le labyrinthe pour tuer le Minotaure. En la déroulant, puis en l'enroulant à nouveau, Thésée parvient à sortir du labyrinthe.

c) Navigation par onglets

Les onglets sont des outils de navigation utiles permettant de distinguer des rubriques dans un site web et de passer facilement de l'une à l'autre. Des codes couleurs peuvent également être utilisés afin de renforcer la différenciation entre les rubriques.

d) Plan du site

Un plan du site (ou carte du site, en anglais site map) permet aux internautes d'appréhender le site dans sa globalité en un seul coup d'oeil. Un item « vous êtes ici » peut de plus permettre à l'internaute de se situer dans le site.

e) Flèche de navigation

La présence de flèches de navigation (suivant, précédent, retour au chapitre, retour à la page d'accueil) permet de fournir une navigation intuitive à l'utilisateur.

III.1.6. LE CHOIX DES EDITEURS

Les éditeurs Web sont des applications qui facilitent le formatage des données pour la conception des pages Web, ont une importance capitale à être présentés dans ce travail en vu de montrer à nos lecteurs ceux que nous avons utilisés pour notre développement de ce site web. Ainsi nous avons utilisé les éditeurs suivants :

Les WYSIWYG

Claris Home

Assurément une bonne pointure. Convivial et très complet, il gère les frames et les formulaires. Son outil de gestion des images est super complet. Ce qui est moins le cas pour l'élaboration des tableaux.

WebExpert

Editeur en français. Très complet. Inclus même quelques animations en Javascript. Offre une librairie des balises sous forme de fichier d'aide en français (très pratique.

Front Page

Un très bon produit Microsoft. Donne vraiment l'impression d'utiliser un traitement de texte. Très complet. Simule également un serveur. Très gourmand comme beaucoup (trop) de produits de la marque.

Dreamweaver

Un éditeur étrange venu d'ailleurs. Conception très visuelle, très graphique de la page par incorporation des éléments comme pour une présentation multimédia. Très complet.

Dreamweaver est réservé aux utilisateurs experts en publication Html. Débutants s'abstenir. N'existe qu'en anglais.

III.2.DEVELOPPEMENT ET IMPLEMENTATION

Comme il a été signalé ci-haut, cette partie s'intéresse à la conception proprement dit d'un site web qui pourra permettre à l'HGR/Kirotshe de se faire connaître sur les quatre coins du globe et diffuser les informations concernant l'évolution sanitaire de Kirotshe et de la R.D.C en général.

III.2.1.ARCHITECTURE DU SITE WEB Schématiquement nous aurons ce qui suit :

III.2.2. HIERARCHIE ET INTERACTIVITES DES PAGES Schématiquement nous aurons ce qui suit :

Contact

Les
actualités de
chaque jour

Les moyens de
fonctionnement

Page maitre

Presentation

Objectif
social

Capacité draccueil

Situation du personnel

Services
médicaux

Situation
géographique

Services medicaux
techniques

Historique

Services medicaux et
generaux

III.2.3. PRESENTATION STASTIQUE DES PAGES

Les différentes pages de notre site seront présentées en répondant aux différents critères ergonomiques mentionnés dans la partie précédente. Cependant, avant cette présentation ; nous allons d'abord mettre en exergue les différentes pages avec les différents liens qu'ils pourront contenir. Ce qui se présente dans un premier temps comme suit :

Page

Liens principaux

Sous-menu

Page maître

Présentation

- Historique

- Situation géographique

Objet social

 

capacité d'accueil

- Services médicaux

- Services médicaux technique

- Services économique et généraux - Services administratifs

Situation du personnel

 

Moyens de fonctionnement

 

Les actualités de chaque jour

(publication)

 

contact

 

III.2. 4. MODELISATION DU SYSTEME

III.2.4.1. PRESENTATION OUTILS DE DEVELOPPEMENT

Pour bien mener notre projet, nous avons utilisé comme outils de développement le trio PHP-APACHE-MYSQL que forme EASY PHP. Ces trois noms désignent des logiciels, installés sur le site web (machine serveur), ayant chacun des rôles différents18 :

· Apache est le serveur web. Son rôle est d'écouter les requêtes émises par les navigateurs (qui demandent des pages web), de chercher la page demandée et de la renvoyer.

· PHP est un langage de script. Il permet, de décrire et de créer des pages web, au travers desquelles l'utilisateur peut échanger des informations avec le serveur; c'est ce qu'on appelle des pages web dynamiques, il permet aussi un affichage dynamique d'information, c'est-à-dire que le texte affiché peut dépendre de variables. Les instructions PHP sont généralement contenues dans des fichiers d'extension php. Ces fichiers peuvent contenir du HTML, entremêlé avec le code PHP. Quand un navigateur demande un tel fichier, le serveur Apache exécute les instructions PHP, qui produisent une page HTML. Une fois la page HTML générée, le serveur la renvoie au navigateur, qui ne voit qu'une page HTML.

· MySQL est un système de gestion de base de données. Son rôle est de stocker et de gérer une grande quantité de données en les organisant sous forme de tables, et de permettre la manipulation de ces données à travers le langage de requête SQL. On ne s'occupe plus alors de la manière dont les données sont stockées sur le disque dur, de simples instructions permettent d'ajouter, de supprimer, de mettre à jour et surtout de rechercher des données dans une base de données.

PHP est capable de passer à MySQL de telles requêtes à travers les fonctions de préfixe Mysql_ (PHP possède également des fonctions pour dialoguer avec d'autres systèmes de gestion de base de données). C'est une raison du succès du couple PHP+MySQL dans la mise en place de sites web.

18 OLIVIER HERTEL, PHP 5 Développer un site web dynamique et interactif, éditions ENI 2005, P.60.

Voici une figure : requête au serveur

a) Pourquoi EasyPHP ?

Le langage PHP est un langage extrêmement puissant. Programmer en PHP est assez simple. En revanche, PHP n'est pas un langage compilé, c'est un langage interprété par le serveur : le serveur lit le code PHP, le transforme et génère la page HTML. Pour fonctionner, il a donc besoin d'un serveur web. Donc si l'on souhaite utiliser des pages en PHP dans un site web, pour les tester, il faudra les exécuter sur un serveur web. Donc deux solutions19 :

Soit on les envoie régulièrement grâce à un programme FTP sur le serveur web pour les tester. C'est faisable, mais ça peut devenir fastidieux.

Soit on installe un serveur web en local, qui nous permettra de tester directement nos pages PHP. EasyPHP permet de réaliser simplement cette dernière solution.

Enfin, EasyPHP permet également d'installer MySQL, la base de données, le troisième et inséparable membre du trio Apache/PHP/MySQL. On peut de plus accéder très facilement à une base de données MySQL à partir de PHP, ce qui permet de développer des sites web très performants et interactifs. EasyPHP joint PHPMyAdmin à MySQL, un outil écrit en PHP permettant de gérer des bases de données MySQL. En utilisant EasyPHP, nous pouvons installer un serveur web complet, qui permettra de faire tous les tests de pages PHP en toute facilité20.

EasyPHP est un donc paquetage contenant à la fois Apache, PHP et MySQL. Cela explique sa taille relativement importante à télécharger (environ 10 Mo).

19 2. http://fr.wikipedia.org/wiki/Apache HTTP Server#Historique

20 Sun acquires MySQL, blogs.mysql.com

b) Fonctionnalités d'EasyPHP ?

Chose la plus importante, EasyPHP propose le téléchargement en une fois et l'installation en un instant des trois programmes précédemment cités, Apache, PHP et MySQL. Cela permet d'installer automatiquement ceux-ci, en se libérant des problèmes liés à la configuration manuelle qui est souvent nécessaire lorsqu'on les installe séparément. Lorsque EasyPHP est lancé, les serveurs Apache et MySQL sont automatiquement lancés (il est même possible de le faire automatiquement au démarrage de Windows). Une petite icône s'installe dans la barre des tâches, à côté de l'horloge, permettant un accès rapide aux fonctions proposées par EasyPHP :

- Arrêter et Redémarrer les serveurs Apache et MySQL.

- Accéder au "Web local", c'est-à-dire la racine des sites web. - Un panneau d'administration en PHP

- Un outil de configuration d'EasyPHP

- L'accès aux logs

- L'aide

Ce schéma explique ce fonctionnement

III.2.4.2. ELABORATION DE LA BASE DE DONNEES (BD)

Notre base de données sera élaborée à partir des tables du MLD avec PhpMyAdmin que nous avons cité plus haut : notre base de données s'appelle Kirotshe et elle joindra 7 tables :

AGENT (NumMatAgent, NomAgent, PostnomAgent, PrénomAgent, Sexe, DateNaiss, LieuNais, Adresse,N°Tél, FonctAgent, Nbr eEnfChargeAct, DateDebutAgage, DateFinagage, TypContrat,N°Compte)

SERVICE (CodeServ, NomServ,NomRespoServ, NumMatAgent#)

SALAIRE (CodeSalaire,IndiceBareme, Base, transport, Logement, Soinsmedi, INSSEmployeur, INSSEmployé,GradeAgent)

PRESTATION (CodePrestation, DesignaPrest, PériodePresta, NbreAbsencJust, NbreAbsencNonJust, NbrePresence, RetenueAvanc, NumMatAgent#, CodeSalaire#) AVANCE-EMPRUNT (CodeEvan-Emprunt,TypAvance, DatepriseAv, Montant, ConstAvan, NumMatAgent#)

INSTITUTION FINANCIERE (CodeInstition, NomInst, NomLieuInst, NumMatAgent#) CONGE (CodeConge, Jourconsomme, DatedebutConge, DatefinConge,Commentaires, NumMatAgent#).

III.2.5. ECRANS DU SITE WEB ET DE L'INTERFACE ADMINISTRATION + Ecran d'accueil et connexion au site web

Cet écran est l'écran d'accueil, il s'affiche à l'ouverture du site et présente un menu où l'on a accès aux différents services de notre site.

+ Ecran de résumé (explication de l'institution)

+ Ecran du personnel

+ Ecran d'enregistrement

+ Ecran d'album photo

III.2.6. MISE EN OEUVRE DU SITE WEB III.2.6.1. ASPECT TECHNIQUE

Pour rendre opérationnel un site web il est important de faire des choix sur le plan système et financier.

La mise en place d'un site répond d'abord à une question : allons nous héberger notre site ?

L'hébergement d'un site web n'est pas chose facile, il nécessite un certain nombre de connaissances. Lorsqu'on désire mettre en ligne un site web, on a besoin :

-d'un serveur web.

-d'une adresse IP routable. -d'un nom de domaine.

a- un serveur web

Les serveurs web les plus utilisé sont IIS du système d'exploitation Windows et apache du monde Unix.

b- une adresse IP routable

Une adresse IP routable est une adresse qui permet aux sites d'être visibles sur Internet. L'obtention de cette adresse IP routable se fait au moyen d'une ligne spécialisée encore appelée LS. Ce dernier fait constitue un frein pour les structures moyennes ou encore les particuliers qui désireraient héberger eux-mêmes leur site web car il est à signaler que le prix annuel d'une LS n'est pas à la portée de toutes les bourses. Les différents fournisseurs d'accès à Internet en R.D.C, ces derniers mettent des LS à disposition de la clientèle et assure aussi l'hébergement des sites web, des DNS, des serveurs de messagerie.

c- Nom de domaine21

Un site internet est défini par son URL. Ainsi, un site web hébergé par un hébergeur gratuit (par exemple un fournisseur d'accès à internet) possède généralement une adresse du type :

http://www.votre-fournisseur.com/votrenom

Ce type d'adresse est assez difficile à mémoriser, ainsi une adresse telle que la suivante est préférable : http://www.votrenom.com

+ Utilité du nom de domaine

Un site internet possédant son propre nom de domaine, est beaucoup plus facile à mémoriser. Ainsi, un visiteur reviendra plus facilement sur un site dont le nom est facile à retenir que sur un site dont le nom est extrêmement compliqué.

De plus, un nom de domaine bien choisi favorisera le bouche à oreille et permettra au site de gagner plus vite en popularité.

Enfin, un nom de domaine donne généralement une touche de professionnalisme et de crédibilité à un site web internet, et provoque chez l'internaute un sentiment de confiance plus fort.

+ Choix de votre nom de domaine

Le choix de votre nom de domaine est très important car c'est via celui-ci que les internautes arriveront sur votre site; il faut donc choisir un nom facile à mémoriser et à taper (éviter les traits d'union et les noms trop longs).

Choisissez de préférence le nom de votre société, il sera plus facile à retenir pour vos clients. Si celui-ci n'est pas disponible, une technique assez simple consiste à écrire tout les mots clés qui touchent de près ou de loin votre entreprise (produits, services, noms et prénoms, ...). Une fois tous les mots clés trouvés, il faut les analyser un par un. Ensuite les associer deux par deux et retenir ceux qui donnent une bonne combinaison. Enfin, retenir les meilleurs et en discuter en brainstorming. Lors de votre choix, n'oubliez pas de prendre en compte les règles suivantes:

· Le nom de domaine doit comporter entre 2 (parfois 3) et 65 caractères.

· Les caractères acceptés sont: les lettres (a-z), les chiffres (0-9) et le trait d'union (-). Les caractères accentués ne sont pas encore utilisables, mais un projet est à l'étude.

· Le nom ne doit pas commencer ou se terminer par un trait d'union.

Nous offrons à tous nos clients une protection de leur email dans le whois. Afin de protéger au mieux votre email du spam, nous remplaçons votre vraie adresse email par une adresse du type nomdudomaine@clients.ebusiness.be

Voici la liste de certains noms de domaine :

- Domaine .be

- Domaine .com .net .org

- Domaine .info , .biz

- Domaine .eu - Domaine .bz - Domaine .cc - Domaine .fr, .com.fr, .asso.fr

- Domaine .us - Domaine .de

- Domaine .travel - Domaine .tel

Le nom de domaine se dépose auprès d'un organisme international (l'Internic) ou de l'un des sous-organismes appelés « registrars » (pour la France il s'agit de l'Afnic). La classification du domaine (selon l'activité du site (commercial, à but non lucratif, organisme de réseau, ...) parfois appelée TLD (Top Level Domain, soit domaines de plus haut niveau), correspond généralement à une répartition géographique. Toutefois, il existe des noms, créés pour les Etats-Unis à la base, permettant de classifier le domaine selon le secteur d'activité, par exemple :

· .arpa correspond aux machines issues du réseau originel

· .com correspond aux entreprises à vocation commerciale (désormais ce
code de domaine ne rime plus à grand chose et est devenu international)

· .edu correspond aux organismes éducatifs

· .gov correspond aux organismes gouvernementaux

· .mil correspond aux organismes militaires

· .net correspond aux organismes ayant trait aux réseaux

· .org correspond aux entreprises à but non lucratif

D'autre part, certains de ces domaines possèdent des sous-domaines. Pour la France par exemple :

· .asso.fr correspond aux associations

· .gouv.fr correspond aux organismes gouvernementaux

· .tm.fr correspond aux organismes commerciaux à marque déposée

· etc.

Dans le temps, le nom de domaine était obtenu en fonction du secteur d'activité qu'exerçait l'entreprise mais actuellement le nom du domaine n'a plus rien à faire avec le secteur de l'entreprise. Ainsi, pour notre cas, nous proposons à l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe le nom de domaine suivant : www.hgrkirotshe.org.

III.2.6.2. ASPECT FONCTIONNEL ET L'ADMINISTRATION DU SITE WEB

Nous décrivons dans la liste qui suit toutes les fonctions importantes que remplie le site web.

I. Capacités du site web

Cependant, il faudrait noter que cette liste n'est pas exhaustive par ce que des nouvelles fonctions peuvent être ajoutées ou d'autres supprimées fréquemment. Les fonctions du site web sont :

- Le site web permet un accès public à toute information publiée en l'une des ses pages web.

- L'information ou contenu du site peut être en format :

o Texte saisi en ligne

o PDF

o MS- Word o MS- Excel o Images (JPG, GIF, PNG)

- Le contenu du site peut être mis à jour sans que la disponibilité du site ne soit perturbée ;

- La mise à jour ne requière aucune modification de la structure du site. Elle peut être faite sans écrire des codes de programmation ;

- Le site est doté d'un système d'archivage qui permet de conserver les anciens articles ou rapports quand ils deviennent dépassés et remplacés par des nouveaux ;

- Touts les articles, nouveaux et archivés, peuvent être accédés par le public ;

- Le système d'archivage permet une gestion facile et simple des articles archivés : ajout, suppression et modification ;

- Le site est doté d'un system qui permet au public de s'abonner à une liste de propagation et ainsi être en mesure de recevoir des emails provenant de l'assemblée ;

- Il y'a aussi une Photo Galerie électronique qui défile les images photo transféré au serveur ;

- Le site web permet l'accès aux comptes emails des autorités de l'HGR/Kirotshe.

II. Fonctionnement du site web

a) L'accès au contenu public

Les pages web contenant l'information destinée au public peuvent être accédées à l'adresse www.hgrkirotshe.org.

Le public peut aussi accéder à la Galerie Photo, à la liste de diffusion où tout visiteur peut s'abonner en envoyant ses cordonnées (Nom, Email, Localisation).

b) Galerie Photo

Cette page contient les photos que l'administrateur du site a transférées au serveur et placées dans la rubrique `Album Photo'.

c) Liste de diffusion

Contient les noms, adresses emails, et localisations des visiteurs qui se sont abonnés à la liste de diffusion. Tout visiteur qui s'abonne reçoit un email avec les instructions sur le processus d'abonnement. Cet email contient le lien sur le quel l'abonné click pour annuler son abonnement à www.hgrkirotshe.org. Pour accéder à la page d'abonnement, le visiteur click sur le lien `Abonnement' se trouvant sur le menu horizontal à droit. La page qui s'ouvre est illustrée dans la figure ci-dessous :

Figure : Formulaire d'abonnement

III. Gestion du site

Le site web est composé de deux sections : la structure et le contenu. Les codes d'accès aux menus qui permettent de gérer ces deux sections sont différents. Pour raison de traçabilité, le nombre de personnes ayant ces codes d'accès doit être limité à un strict minimum et ces personnes doivent aussi être connues par les autorités en charge du site web.

a) Gestion de la structure du site web

L'accès au panneau d'administration ce fait à partir du site web de l'hébergeur. Après autorisation, l'utilisateur peut changer :

- La structure de la base de données ;

- Les fichiers du site web se trouvant au serveur ;

- Les comptes emails ;

- Les programmes qui seront offerts par l'hébergeur.

+ La structure de la base de données

La gestion de ce module devra être réservée au technicien programmeur du

site.

+ Les fichiers du site web se trouvant au serveur

La gestion de ces fichiers devra être réservée au technicien programmeur du

site.

+ Les comptes emails

La création des comptes emails doit être contrôlée d'une façon rigoureuse. Cette opération ne peut être effectuée que par un utilisateur qui a le même niveau d'accès que le programmeur du site.

La liste des comptes emails et des mots de passes est contenue dans un document reproduit séparément. La confidentialité de ces données exige que le nombre de personnes ayant accès à ce document soit limité.

IV. Gestion du contenu du site web

La gestion du contenu se fait à travers l'interface internet du site web. L'accès à cette interface se fait par la page `Se Connecter'. L'interface permettant à un utilisateur de se connecter est illustrée par la figure ci-dessous.

Apres s'être connecter l'utilisateur aura accès au panneau de gestion du contenu du site web. Ce panneau permet au gestionnaire du site de :

- Ajouter des nouvelles pages ;

- Modifier des pages existantes ;

- Mettre à jour la page des liens ;

- Transférer et supprimer des images au serveur ;

- Transférer et supprimer des photos destinées à la Galerie Photo ; - Transférer et supprimer des fichiers MS-Word, PDF ou MS-Excel ; - Transférer, supprimer et modifier des articles ;

- Supprimer les archives ;

- Gérer les utilisateurs ;

- Maintenir la base de données ;

- Produire des rapports.

Ce panneau est illustré par la figure ci-dessous :

V. Publication des articles

En général, la publication de nouveaux articles ou rapport suit le procédé suivant :

a) Création d'une nouvelle page

Dans le cas où un article n'est peut être placé sur aucune des pages existantes, la publication de cet article ou rapport nécessite donc la création d'une nouvelle page. A partir du panneau illustré par la figure : le gestionnaire du site ou webmaster peut accéder au panneau permettant la création de nouvelles pages.

Voir Figure : Panneau de création de nouvelles pages :

- Menu level : indique le niveau du menu

o Level 1 indique les pages de niveau 1 se trouvant sur la liste horizontal en haut de la page,

o Level 2 indique les pages supplémentaires qui sont ajoutées et supprimées de façon dynamique.

o Asset Files : Autres fichiers de format MS-word, PDF, Excel

- Nom de la page : nom utilisé pour se référer à la page.

- Page Parent : destiné à faciliter l'arrangement hiérarchique des pages.

- Page Group : la rubrique dans laquelle la page va s'afficher. Ces rubriques

sont statiques et leur modification requière un changement au niveau de la

structure du site.

- Page Title : se réfère au titre de la page. Bien souvent cet élément sera pareil au `Nom de la page'. Après qu'une page ait été créée, elle peut être modifiée

en utilisant le menu `Modifier Page'

 
 

sur le panneau de

gestion. Le panneau de modification qui s'affiche dans la page qui s'ouvre reprend les détails actuels de la page et permet de les changer.

Une page peut être supprimée complètement avec toutes les archives qui y sont

attachées. Pour cela, utilisez le menu

 

.

b) Ajouter l'article

Un nouvel article peut être ajoute juste après que la page soit créée ou a partir du panneau principal de gestion. Pour accéder a la page d'entrée d'un nouvel article :

- Allez au panneau principal de gestion

- Allez sous ajouter un nouvel article

- Choisissez une page dans la liste des pages existantes - Cliquez sur `Go'

La page suivante s'ouvre (figure ci-dessous)

Figure : Panneau d'édition des articles

Ce panneau permet d'ajouter des articles et les formater sans avoir à écrire des codes.

Fonctions important :

- Insérer des liens : commencez par sélectionner le texte qui portera le lien ensuite choisissez la page vers laquelle le lien sera dirigé. Pour des liens externes, sélectionnez le texte et cliquez sur `External Links' et entrez le lien (exemple : www.google.com)

- Supprimer des liens : sélectionnez le texte-lien et cliquez sur

 

- Insérer des images : cliquez sur et une fenêtre avec la liste

des images va s'ouvrir. Si l'image que vous désirez n'est pas sur la liste qui
apparait, fermez la fenêtre avec la liste des images et cliquez sur

pour transférer l'image au serveur et l'insérer par après. Pour être sur que l'article a été formate convenablement avant de sauvegarder, cliquez sur `Preview' pour un aperçu.

c) Modifier des Articles Existants

Pour modifier un article allez au panneau principal de gestion :

- sélectionnez la page contenant l'article à modifier

- cliquez sur `Go'

- la page qui s'ouvre vous permet de visualiser le contenu actuel de la page que vous voulez modifier.

- modifiez l'article, ayez un aperçu et cliquez sur `Save' pour sauvegarder

d) Galerie Photo

Pour ajouter des photos à la `Galerie Photo', ouvrez le panneau principal de

gestion du site et cliquez sur . Entrez la description de l'image et

cliquez sur « browse » pour choisir l'image à transférer.

Note : il serait que vous redimensionniez l'image avant de la transférer au serveur. Toute image d'une largeur de plus de 250px sera réduite à 250px avant d'être sauvegardée.

Pour supprimer une image de la `Galerie Photo'

Recevoir les commentaires ou message des visiteurs, ouvrez le panneau principal de

gestion du site et cliquez sur .

e) Gestion des Fichiers Images

Vous pouvez transférer des images au serveur à partir du panneau principal de

gestion en cliquant sur . En choisissant `Article' comme catégorie de

l'image, celle-ci ne pourra être insérée que dans des articles. elle n'apparaitra pas parmi les images qui défilent sur la page d'accueil.

Cliquez sur .

f)

Gestion des Fichiers `MS-Word', `PDF' et `MS-Excel' Le panneau principal de gestion vous permet de transférer des fichiers en format

MS-Word (.doc), PDF (.pdf) et MS-Excel (.xls). Cliquez sur pour

ouvrir le panneau de transfert de fichier. Les fichiers catégorisés comme `Public' sont accessibles par n'importe quel visiteur. Les fichiers catégorisés comme `Reserve' ne sont accessibles que par des utilisateurs ayant un nom de compte et mot de passe valides.

Pour supprimer des fichiers cliquez sur au panneau de gestion.

g) Gestion des pages Archives

Lorsqu'un nouvel article est ajouté sur une page qui contient déjà un article, le contenu existant n'est pas supprimé définitivement, mais il est archivé. Ces archives sont accessibles à travers le moteur de recherche interne ou la page des liens.

Quand le nombre d'archives devient beaucoup trop important, il devient nécessaire d'en supprimer. Pour cela, il serait préférable de faire d'abord une sauvegarde complète du contenu du site entier et choisissez l'un des options suivantes. (Ces options se trouvent sur le panneau de gestion)

1.

 

-> sélectionnez une page et cliquez sur `Go' pour supprimer toutes les archives et ne garder que l'article le plus récent

2. -> utilisez ce menu pour supprimer un

nombre spécifique d'archives. Vous devez choisir le nombre d'archives que vous souhaiter garder.

III.2.7. HEBERGEMENT D'UN SITE WEB

Pour rendre disponible un site web 24H/24H il est nécessaire qu'il soit hébergé sur un serveur relié en permanence à Internet. Techniquement il est possible d'héberger son site Internet soi-même à condition de posséder un débit en sens montant suffisamment important.

En effet sur un site Internet les visiteurs font essentiellement du téléchargement en sens descendant (download), ce qui signifie que le serveur fait surtout de l'envoi de pages web (upload).

Pour autant, afin de rendre un service de qualité aux visiteurs, il est conseillé de recourir aux services d'un hébergeur, c'est-à-dire une société proposant l'hébergement (en anglais hosting) du site internet sur des serveurs spécialisés connectés en permanence à internet à très haut débit.

III.2.7.1. TYPE D'HEBERGEMENT22

· Hébergement gratuit ;

· Hébergement professionnel ;

· hébergement mutualisé (en anglais mutualized hosting) : il s'agit d'une offre d'hébergement où le serveur héberge un grand nombre de sites ;

· hébergement dédié (en anglais dedicated hosting) : il s'agit de la location complète d'un serveur ;

· colocation (en anglais housing) : cette formule consiste à louer une baie d'hébergement pouvant accueillir les serveurs du client.

a) Hébergement gratuit

Les fournisseurs d'accès à internet proposent généralement dans leur offre une formule d'hébergement de site web avec un espace de stockage assez limité. Il existe ainsi un grand nombre de sites offrant de tels services gratuits, mais il est essentiel de regarder en détails les conditions dans lesquelles le service est rendu.

En effet le service d'hébergement est souvent rendu en contrepartie de publicités affichées sur le site, soit dans un coin, soit sous la forme de pop-ups. D'autre part le temps d'accès à ce genre de service est plutôt moyen et la disponibilité du site web n'est pas garantie. Il est à noter qu'il est relativement rare de pouvoir mettre en place un nom de domaine avec ce type d'hébergement mais il est tout de même possible de mettre en place une redirection du nom de domaine vers l'URL qu'offre l'hébergeur gratuit (du type http://perso.mon-fournisseur.com/mapageweb).

b) Hébergement professionnel

Pour un hébergeur professionnel l'organisation de l'espace réservé à l'accueil des machines a une importance capitale. Quel que soit le type de l'hébergement, les serveurs sont systématiquement situés dans des salles d'hébergement spécialisées appelées Data Center.

22 http://www.oreilly.fr/catalogue/2841773574.htm

+ Data Center

Un data center est organisé en baies, armoires pouvant accueillir des éléments en rack dans des emplacements de taille normalisée d'une largeur de 19 pouces (48.26 cm).

Une baie possède généralement un espace disponible de 40U, 47U ou 52U où U désigne l'unité élémentaire de hauteur de chaque élément rackable. 1U correspond à une hauteur de 1.75 pouce (soit environ 4.445 cm).

Cela explique pourquoi les serveurs professionnels sont conditionnés dans des châssis industriels au format rackable 19 pouces.

La plupart des éléments réseaux (Switch, routeur, firewall, etc.) existent ainsi en racks 19", dans les formats 1U, 2U ou 4U. Il existe également des tiroirs coulissants contenant écran plat, clavier et souris pouvant s'intégrer dans un emplacement 1U.

c) Hébergement mutualisé

L'hébergement mutualisé (parfois hébergement partagé, en anglais mutualized hosting) consiste à héberger plusieurs sites internet sur un seul et même serveur. Il s'agit d'une solution relativement économique permettant de bénéficier d'un service de qualité à un prix modeste.

Ce type de formule propose donc un serveur avec une configuration donnée et une offre logicielle (serveur, bases de données, comptes de messagerie, serveur de listes de diffusion, etc.) ainsi qu'un espace de stockage bien défini.

Dans ce type de solution les clients n'ont pas accès directement au serveur en tant qu'administrateur, la configuration se fait ainsi par l'intermédiaire d'interfaces

web. Il est donc important de vérifier les paramètres de configuration sur lesquelles il est possible d'agir (configuration du serveur de nom, du serveur web, du système de gestion de base de données, etc.).

Après avoir fait un choix parmi tous ces hébergeurs les données d'hébergement sont :

- Domaine : www.hgrkirotshe.org

- Espace disponible : 1000 Mb

- Nombre de base de données : max 3, utilisé 1 (Technologie MYSQL) - Nombre de compte emails : illimité

III.2.8. DEVELOPPEMENT D'UN SERVEUR WEB

Une fois le projet de site Web défini et l'hébergeur choisi en conséquence, il faut penser à mettre en place un serveur de développement complet chez soit. Ce type de serveur est en effet indispensable dans le cadre d'un site Web à publication régulière et fait gagner un temps précieux.

La mise en place d'un tel type de serveur est une prudence pour l'organisation car il permet de tester toutes les pages chez soit sans plus faire appel au serveur de son hébergeur pour un simple test de pages Web. Ici on ne fera appel au serveur de l'hébergeur qu'au moment de la publication de ces pages qui sont déjà testées au niveau local.

III.2.8.1. CONFIGURATION D'UN SERVEUR DE DEVELOPPEMENT

Pour configurer son serveur de développement, surtout pour nous qui utilisons la plate forme Windows, il est préférable d'utiliser Wamp5 sur son serveur Apache car il offre tous les réglages nécessaires pour une correspondance exacte avec son hébergeur. Wamp5 rend votre ordinateur un serveur Apache dès son lancement, c'est-à-dire votre ordinateur fonctionne comme un serveur mais hors connexion. Ce logiciel intègre plusieurs technologies telles que PHPmyadmin, MySQL pour le développement de base de données23.

III.2.8.2. INSTALLATION ET UTILISATION DE Wamp524

Installation : si votre ordinateur est équipé de Windows XP, l'installation de Wamp5 se lance automatiquement dès l'introduction de son Disk d'installation dans le lecteur approprié. Ainsi suivez les instructions d'installation, puis cliquez sur next (suivant), Cochez « I accept the agreement » puis sur next jusque à atteindre finish, alors l'installation commence. Lors de son installation vous pouvez paramétrer son fonctionnement en choisissant soit son démarrage lorsque vous démarrer votre machine soit le démarrage optionnel donc quand vous voulez l'utiliser. A la fin de l'installation, une icône en forme d'une lune apparaît dans le coin inférieur droit de la barre de tache de Windows XP.

Utilisation : pour démarrer Wamp5, cliquer sur son icône dans la barre de taches de Windows XP, ensuite sur Apache puis sur restart service. Alors allez dans démarrer/programme/Wampserver et attendre quelques secondes pour son démarrage. Dès son démarrage votre machine fonctionne directement comme un serveur Apache c'est-à-dire le serveur en mode non connecté.

III.3. CONCLUSION

Le développement orienté web est en plein essor en R.D.C. Ce nouvel outil de conception, réalisation et diffusion d'information est aujourd'hui le principal outil de propagation d'Internet. Le développement web nécessite de la part de celui qui le pratique beaucoup d'attention surtout pour le design, de recherche pour ne pas être dépassé par la technologie, de semi autoformation à travers les forums de spécialistes, les communautés de développement web, ...

CONCLUSION GENERALE

Nous voici à la fin de notre Travail qui s'intitule : CONCEPTION ET DEVELOPPEMENT D'UN SITE WEB POUR UN HOPITAL « Cas de l'Hôpital Général de Référence de KIROTSHE ». Pour franchir la fin de notre second cycle de licence.

Alors qu'en plein 21ème siècle, l'informatique est un critère de l'alphabétisation, la conception d'un site web pour la gestion générale d'une entreprise ou organisme et son administration dans notre pays, la République Démocratique du Congo n'a pas encore évolué. Raison pour laquelle nous nous sommes assignés le devoir ainsi l'objectif de concevoir un site web pour la gestion de l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe.

Ayant constaté que ce sujet est si pertinent, nous nous sommes posé

certaines questions qui ont permis d'aborder les problèmes notamment :

+ L'Hôpital Général de Référence de Kirotshe se rend-elle compte des avantages de l'implantation d'un site web à son sein pour améliorer le mode de diffusion des informations sanitaires à la population ?

+ Comment l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe pourra-t-elle mettre à la portée du public toutes les informations sanitaires de l'hôpital sans contrainte de la distance et du temps ?

+ La conception d'un site web pour l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe permettra-t-elle une diminution des coûts de sensibilisation sanitaire ?

En cela, nous avons émis les hypothèses selon lesquelles un site web créé pour l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe :

+ Il est probable que l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe ne se serait pas encore rendue compte des avantages de l'intégration de technologie web dans son mode de diffusion des informations ;

+ La conception d'un site web pour l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe serait une solution efficace pour la diffusion des informations sanitaires à travers le monde.

+ Le Site web permettrait la diminution des frais alloués aux campagnes de sensibilisation sanitaire.

Pour vérifier nos hypothèses, nous avons fait recours à la Méthode Historique, Analytique, Structuro-Fonctionnelle, MERISE et PERT ainsi que trois techniques comme l'interview libre, l'observation et le documentaire.

Ce travail était subdivisé en trois chapitres hormis l'introduction et la

conclusion générale :

Le premier chapitre porte sur le planning provisionnel de réalisation de notre projet. Il est base sur le calcul de faisabilité pour la réalisation de notre projet ; Le deuxième chapitre nous décrit l'établissement d'accueil ainsi que l'analyse du système d'information existant de notre champ d'étude ;

La Conception de notre site web a été l'objet du troisième chapitre dans lequel nous avons illustré les différentes parties de l'application à savoir : le site web, la base de données et les différentes requêtes qui permettent l'accès à celle-ci ;

Enfin, nous avons terminé ce travail par une conclusion générale.

Il est évident que cette analyse nous a amené à remarquer que la désinformation est un facteur qui bloque le développement d'un site web à l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe, pourtant cette politique est une véritable source de promotion et de mise en ligne des informations sanitaires dans la région, face au développement des NTIC d'une entreprise.

En développant ce sujet nous étions invités à réaliser plusieurs objectifs entre autre, le développement et implémentation d'un site web pour l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe en vue de mettre à la disposition du monde sa représentation, améliorer tant soit peu, la politique de diffusion des informations sanitaires dudit hôpital.

L'Hôpital Général de Référence de Kirotshe étant une structure sanitaire soucieuse de se faire connaître à utiliser le WWW (World Wide Web) comme outil de travail afin de gagner en visibilité. Pour ce faire la mise en ligne du site Web qui a été développée constituera un avantage certain face à la concurrence du secteur

sanitaire hormis ce souci d'être visible, il a été constaté que l'Hôpital n'a pas d'outils de gestion à proprement parler. Il serait sage de prévoir une base de données qui permettra de mettre sur pied des applications informatiques gérant le mouvement des malades, le personnel, les stocks, etc.

De ce qui précède, il est difficile de prétendre avoir eu une solution idéale, toutefois nous espérons avoir répondu tant soi peu à notre problématique et confirmé nos hypothèses car ce site web permettra, nous l'espérons à l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe une meilleure visibilité sur le plan national qu'international.

Ainsi à travers ce site web nous pourrons gérer ces activités de par le monde et offrir à cette structure une chance de s'imposer et d'entrer de plein pied dans le monde très compétitif de la communication en mettant en ligne le site web sur un hébergeur pour matérialiser sa consultation par des milliers d'internautes.

En effet, ce travail étant une oeuvre humaine, n'est pas un modèle unique et parfait, c'est pourquoi nous restons ouverts à toutes les critiques et sommes prêts à recevoir toutes les suggestions et remarques tendant à améliorer d'avantage cette étude. Etant donné que tout travail informatique a été toujours l'oeuvre d'une équipe.

En ce qui concerne la présentation de notre application, nous signalons d'avance que nous n'avons pas présenté toutes les interfaces, ceux qui auront les désirs de les voir toutes, nous les recommandons dans le site web de l'Hôpital Général de Référence de Kirotshe : www.hgrkirotshe.org. Bientôt sur le web.

BIBLIOGRAPHIE

I. OUVRAGES

1. D. HUNTER, et COLL., Initiation à XML, Edition Eyrolles 2000.

2. D. NANCI et B ESPINASSE, Ingénieur de Système d'Information, Merise, 2ème génération.

3. D. NANCI, B.ESPINASSE : Ingénierie des systèmes des informations MERISE, 2ème génération, 3ème Ed. SYBEX, Paris, 1996.

4. David Fayon, « Clés pour Internet, chapitre 1, « historique et principes du réseau ». Economica, 2006.

5. J.P. LEBOEUF, Les cahiers du programmeur PHP-MySQL, Ed. Eyrolles 2002.

6. Jean- Patrick MATHERON, Comprendre Merise, Edition EYROLLES, 2005.

7. Marcel SOBERMAN, Génie Logiciel en informatique de gestion, éd Ey Rolle, 2000.

8. Olivier Hertel, PHP 5 Développer un site web dynamique et interactif, éditions ENI 2005.

9. Pierre MORVAN, Dictionnaire Informatique, LAROUSSE, Paris 1991.

II. NOTES DE COURS

1. Echello KATYA MUHAMBYA, Notes de Cours du Séminaire Informatique, G3 IG., ISC-Goma, 2006-2007.

2. MANIONGA, Cours d'Initiation de Projet Informatique, 2ème Licence, ESMICOM, 2007- 2008.

3. MANIONGA, Note de Cours, Méthode de Conduite de Projet Informatique, ESMICOM, année 2007-2008.

4. MATIABO ASAKILA, Notes de cours de Méthode de Recherche en Sciences Sociales, Inédit, G2 Droit, UNIGOM, 2003-2004.

5. MAVINGA, Cours de conception de système d'information, 2ème Licence, ESMICOM, 2007-2008.

6. P.O. MVIBUDULU KALUYIT J.a, Notes de cours de recherche Opérationnel, Inédit, L1 Informatique, ISC-Goma, éd., ESU, 2007-2008.

7. P.O. MVIBUDULU KALUYIT J.a, Notes de cours de Système d'informatique, Inédit, L2 Informatique, ISC-Goma, 2008-2009.

8. NTUMBA, Note de cours de Méthode de Recherche Scientifique, 2ème Licence, ESMICOM 2007 - 2008.

9. OKITO, Notes de cours de Questions Approfondies d'Informatique de Gestion, Inédit, L1 Informatique, ISC/Goma, 2007-2008.

10. OKIT'OLEKO, Note de cours, Conception d'architecture de réseau informatique, ESMICOM, 2ème Licence ARGBD, .2007-2008.

III. TFC & MEMOIRES

1. AWAK Cité par John KAMANGO BILADI, Mémoire, Inédit, UTBC-Kinshasa, 2006-2007.

2. J. BYENDA M., Développement d'un site web pour un observatoire, cas de l'OVG/Goma, TFC inédit, ISC/Goma 2006-2007.

3. ONGEMBA YALLO Albert, Conception, réalisation et administration d'un SI de la gestion académique par Intranet. Cas de l'ISC-Goma, Inédit, Mémoire de Licence en Conception & Réseaux, Ed.ESU, 2007-2008.

4. SEFU RAMAZANI Fils, Conception d'un Site Web pour une institution cas de l'Hôpital Provincial du Nord-Kivu, Inédit, TFC, ISC-Goma, 2007-2008.

5. SYAGHUSWA, Conception d'un site web pour une institution hôtelière (cas de Bungwe Guest House) TFC inédit, ISC-Goma 2006-2007.

IV. WEBOGRAPHIE

1. WWW.commentcamarche.net

2. L'Atelier vidéo ( http://www.adobe.com/fr/designcenter/videoworkshop/

3. http://www.met-chem.com/fr/services/

4. www.commentcamarche.net/initiation/topologi.php3

5. http://www.commentcamarche.com

6. http://fr.wikipedia.org/wiki/logicillibre

7. www.visic.com

8. http://www.commentcamarche.net, Encyclopédie Informatique libre.

9. http://fr.wikipedia.org/wiki/ApacheHTTPServer#Historique

10. Sun acquires MySQL, blogs.mysql.com

11. www.sentoo.sn

12. http://www.oreilly.fr/catalogue/2841773574.htm

TABLE DES MATIERES

EPIGRAPHE i

DEDICACE ii

REMERCIEMENTS iii

SIGLES ET ABREVIATIONS v

O. INTRODUCTION - 1 -

O.1. ETAT DE LA QUESTION - 1 -

O.2. PROBLEMATIQUE - 2 -

0.3 HYPOTHESES - 4 -

0.4. OBJECTIFS DE L'ETUDE - 4 -

O.5. CHOIX & INTERET DU SUJET - 5 -

O.5.1. Intérêt du Travail - 5 -

O.5.2. Intérêt Social - 5 -

O.5.3. Intérêt Scientifique - 6 -

O.5.4. Intérêt Académique - 6 -

O. 6. METHODES ET TECHNIQUES UTILISEES - 7 -

O.6.1. METHODES - 7 -

O.6.2. TECHNIQUES - 8 -

0.7. DELIMITATION DU SUJET - 9 -

O.7.1. Délimitation dans le temps - 9 -

O.7.2. Délimitation spatiale - 9 -

O.7.3. Délimitation dans le domaine - 9 -

0.8. SUBDIVISION DU TRAVAIL - 10 -

O.9. DIFFICULTES RENCONTREES - 10 -

CHAPITRE I : - 11 -

PLANNING PROVISIONNEL DE REALISATION DU PROJET - 11 -

I.1. CADRE DE TRAVAIL DU PROJET - 11 -

I.2. INTITULE DU PROJET - 11 -

I.3. DEFINITION DES OBJECTIFS - 11 -

I.4. FORMATION DE GROUPE DE TRAVAIL - 12 -

I.5.CHOIX DES TECHNIQUES - 14 -

I.6.AVANTAGE DU MODELE D'ORDONNANCEMENT - 14 -

I.6.1. Tableau d'enchaînement - 15 -

I.6.2.Estimation des durées et des coûts de réalisation du projet - 15 -

I.6.3. Calcul des Rangs - 15 -

I.6.4. GRAPHE DE PERT - 16 -

I.7.CALCUL DES DATES - 17 -

I.7.1.Détermination des Marges - 18 -

I.7.2.Interprétation de Résultat de Dates et Marges - 19 -

I.7.3.Détermination du Chemin Critique - 20 -

I.8.PRESENTATION DU RESULTAT - 20 -

I.9. CONCLUSION - 20 -

CHAPITRE II : ETUDE PREALABLE - 21 -

II.1.PRESENTATION DE L'ORGANISME D'ACCUEIL - 21 -

II.1.1.HISTORIQUE - 21 -

II.1.2. SITUATION GEOGRAPHIQUE - 21 -

II.1.3 ACTIVITE - 22 -

II.1.4. PLAN HOSPITALIER - 22 -

II.1.5. EFFECTIF DE L'HOPITAL - 23 -

II.1.6. MISSION DE L'ORGANISME D'ACCUEIL - 23 -

II.1.7. ORGANIGRAMME GENERAL - 24 -

II.1.8. FONCTIONNEMENT DE L'ORGANIGRAMME - 25 -

II.1.9. PRESENTATION DU CHAMP D'ETUDE - 26 -

II.2.ANALYSE DU SYSTEME D'INFORMATION EXISTANT - 27 -

II.2.1. DEFINITION ET BUT - 27 -

II.2.2. ETUDE DES ACTIVITES DU SERVICE CONCERNE - 27 -

II.2.3. ETUDE DE POSTE - 29 -

II.2.4. ETUDE DE CIRCUIT DE L'INFORMATION - 31 -

II.2.4.1. Narration - 31 -

II.2.5. ETUDES DE DOCUMENTS UTILISES - 32 -

II.2.5.1. Inventaires des documents existants - 32 -

II.2.5.2. Description des documents existants - 32 -

II.2.5.2.1. Etude des fichiers existants - 32 -

II.2.5.2.2. Etude des moyens utilisés - 32 -

II.2.6. CRITIQUE DE L'EXISTANT - 34 -

II.2.6.1. Aspects positifs - 35 -

II.2.6.2. Aspects négatifs - 35 -

II.2.7. PROPOSITION DE SOLUTION - 36 -

II.2.7.1. Solution manuelle - 36 -

II.2.7.2. Solution informatique - 37 -

II.2.8. CHOIX DE SOLUTION - 39 -

II.3.CONCLUSION - 39 -

CHAPITRE III: - 40 -

CONCEPTION DU SITE WEB - 40 -

III.1.MODELISATION DU SITE WEB - 40 -

III.1.1. TYPE DE SITE WEB - 40 -

III.1.2. LES SITES DE PUBLICATION - 41 -

III.1.3. LE PUBLIC CIBLE - 41 -

III.1.4. LE CONTENU INFORMATIONNEL - 42 -

III.1.5. STRUCTURATION DU SITE WEB - 43 -

III.1.6. LE CHOIX DES EDITEURS - 45 -

III.2.DEVELOPPEMENT ET IMPLEMENTATION - 46 -

III.2.1.ARCHITECTURE DU SITE WEB - 46 -

III.2.2. HIERARCHIE ET INTERACTIVITES DES PAGES - 47 -

III.2.3. PRESENTATION STASTIQUE DES PAGES - 47 -

III.2. 4. MODELISATION DU SYSTEME - 48 -

III.2.4.1. PRESENTATION OUTILS DE DEVELOPPEMENT - 48 -

III.2.4.2. ELABORATION DE LA BASE DE DONNEES (BD) - 51 -

III.2.5. ECRANS DU SITE WEB ET DE L'INTERFACE ADMINISTRATION - 52 -

III.2.6. MISE EN OEUVRE DU SITE WEB - 54 -

III.2.6.1. ASPECT TECHNIQUE - 54 -

III.2.6.2. ASPECT FONCTIONNEL ET L'ADMINISTRATION DU SITE WEB - 58 -

III.2.7. HEBERGEMENT D'UN SITE WEB - 66 -

III.2.7.1. TYPE D'HEBERGEMENT - 67 -

III.2.8. DEVELOPPEMENT D'UN SERVEUR WEB - 69 -

III.2.8.1. CONFIGURATION D'UN SERVEUR DE DEVELOPPEMENT - 69 -

III.2.8.2. INSTALLATION ET UTILISATION DE Wamp5 - 70 -

III.3. CONCLUSION - 70 -

BIBLIOGRAPHIE - 74 -

I. OUVRAGES - 74 -

II. NOTES DE COURS - 74 -

III. TFC & MEMOIRES - 75 -

IV. WEBOGRAPHIE - 75 -

TABLE DES MATIERES - 76 -