WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Assainissement et Gestion des ordures ménagères à Abobo (v2) : cas d'Abobo-Baoulé

( Télécharger le fichier original )
par Souleymane DIABAGATE
Institut de Géographie Tropicale / Univ. d'Abidjan Cocody / RCI - Maàtrise de Géographie Option Gestion de l'Environnement 2008
  

précédent sommaire suivant

2. L'assainissement

Il faut retenir que selon l'Encyclopédie en ligne (2002), l'assainissement est un processus par lequel des personnes peuvent vivre dans un environnement plus sain ; pour cela, des moyens physiques, institutionnels et sociaux sont mis en oeuvre dans différents domaines, tels que l'évacuation des eaux usées et de ruissellement, l'évacuation des déchets solides, l'évacuation des excréta et le traitement de tous ces éléments.

Le problème d'assainissement est un sujet d'actualité partout dans le monde et particulièrement dans les pays en développement. Les études traitent de la gestion des eaux usées et des eaux pluviales.

« Assainissement des eaux usées et son impact sur la situation socio sanitaire des populations de Médina-Gounass » est le thème du Mémoire d'Alassane DJIGO (2005) au Sénégal. Selon l'étude, pour renforcer l'adhésion des ménages dans la résolution des problèmes d'assainissement, il est indispensable de mener des campagnes de sensibilisation et d'éducation sur la gestion environnementale. Il préconise que les populations soient associées à la gestion des eaux usées et pluviales. En d'autres mots, il faut une gestion participative pour palier aux

problèmes d'assainissement. Cette vision est partagée par MPA(AM Grelle (2006). Dans son article « l'accès à l'eau potable et à l'assainissement des villes des pays en voie de développement : cas de Bafoussam, Cameroun » paru dans la revue scientifique vertigo, le problème de l'assainissement et de l'eau potable n'est pas un problème isolé de la réalité urbaine dans les pays en développement. Pour l'auteur, le système d'assainissement est inefficace et les ouvrages sont vulnérables à la pollution. Les eaux pluviales sont mal drainées et sont à l'origine des rigoles, des crevasses et de l'érosion dans les villes. L'étude présente le sujet dans son contexte par une étude approfondie en mettant en exergue les problèmes liés à l'assainissement inadéquat et propose des solutions en tenant compte des moyens locaux et du contexte social.

Il convient de noter que la plupart des travaux consultés abordant la question de l'insalubrité (mémoires, revues scientifiques, articles,...) mentionnent que le problème de la gestion des ordures et de l'assainissement constituent une préoccupation essentielle dans les pays en développement en particulier.

Pour terminer, il faudra retenir que la présente étude sur l'assainissement et la gestion des ordures ménagères à Abobo-Baoulé est la première sur la gestion de l'environnement dans ce village.

PROBLÉMATIQUE DE RECHERCHE

L'urbanisation survenue ces dernières années en Afrique s'est accompagnée de multiples répercussions notamment dans le domaine de la gestion de l'environnement urbain.

La Côte d'ivoire non épargnée de cette situation a connu à partir des années 1960 une accélération du processus d'urbanisation et de croissance démographique (Attahi, 1996 ; Atta, 2006 et 2007). De 32,2% en 1960, le taux d'urbanisation est passé à 46,4% en 2000 (Garnier et al, 2000). Cette urbanisation galopante, essentiellement alimentée par un fort courant migratoire et principalement dirigée vers la ville d'Abidjan s'est accompagnée d'un certain nombre de problèmes dans le domaine de l'habitat (promiscuité), de l'occupation de l'espace (exiguïté), de la pollution. Cette situation est à la base de nombreux problèmes liés aux ordures ménagères et à l'assainissement au niveau de la ville d'Abidjan. En effet, la ville d'Abidjan s'étend sur une superficie de 57725km2 (Atta, 2006) soit 17,9% du territoire national est plus que toute autre ville du pays, la plus exposée à ce phénomène.

Le cas de la commune d'Abobo et sa périphérie mérite une attention particulière.

Avec l'accroissement rapide de la population et l'extension démesuré de l'espace urbain dus à une urbanisation non contrôlée et non maîtrisée à AboboBaoulé, le ramassage des ordures ménagères et l'évacuation des eaux usées posent de graves problèmes non seulement aux responsables municipaux et surtout aux populations. Les ordures ménagères sont irrégulièrement enlevées. On assiste de plus en plus à la création de dépôts sauvages dans le village d'Abobo-Baoulé.

L'absence d'ouvrages d'assainissement ne permet pas une bonne évacuation des eaux usées et pluviales. Lors des pluies, les caniveaux ainsi que les 2ones basses du village sont inondés. Ces eaux créent des rigoles et des crevasses qui, par la suite sont transformés en dépotoirs sauvages.

L'absence de système d'assainissement collectif (réseau d'égout) dans le village constitue une entrave pour la gestion adéquate des eaux usées. Les populations sont obligées de creuser des latrines et des fosses septiques non adaptées aux normes requises. Cela pourrait souiller la nappe souterraine et constituer une menace grave pour la santé de la population. En plus, les ordures précollectées par les jeunes du village sont déversées dans les coffres à ordures installés par les gestionnaires ou aux alentours des coffres. Souvent les ordures précollectées finissent dans les dépôts sauvages ou sont incinérées, polluant ainsi l'environnement. Ces espaces deviennent donc sources de maladies et de développement des vecteurs et agents pathogènes (mouches, moustiques, rongeurs,...).

Ceci pose le problème du maintien de l'équilibre entre l'homme et la nature, et la nécessité d'assurer une gestion efficace de l'environnement.

La problématique de l'insalubrité est devenue une réalité incontournable dans le village d'Abobo-Baoulé. Le village s'écroule peu à peu sous le poids considérable des déchets ménagers solides et liquides et se caractérise par un environnement de plus en plus malsain et insalubre. Pourtant, la gestion des ordures ménagères, des eaux usées et pluviales sont des services de base important au sein d'une communauté, mais de moins en moins bien assuré à Abobo-Baoulé, ce qui pose de graves problèmes d'insalubrité, d'hygiène et de santé.

Tous ces facteurs entraînent donc la dégradation du cadre de vie des populations.

La question centrale de cette étude est de savoir quelles sont les difficultés liées à la gestion des déchets dans le village d'Abobo-Baoulé.

Au regard de cet état de fait, il s'agira pour nous de montrer les difficultés liées à la gestion des ordures ménagères, des eaux usées et pluviales à Abobo-Baoulé. En d'autres termes, il sera question de trouver des réponses aux interrogations suivantes :

El Quelles sont la nature et les quantités des ordures ménagères, des eaux usées et pluviales produites à Abobo-Baoulé ?

El Comment se fait la gestion des ordures ménagères, des eaux usées et pluviales ?

El Quels sont les problèmes liés à la gestion des déchets et les conséquences ?

El Quelles stratégies mettre en place pour une gestion plus saine des déchets ?

OBJECTIFS

L'objectif général de cette étude consiste à faire le diagnostic de la gestion des ordures ménagères, des eaux usées et pluviales dans le village, de déceler les problèmes et proposer des stratégies de lutte contre l'insalubrité.

De façon spécifique, il s'agit de :

El Déterminer la composition et la quantité des ordures ménagères, des eaux usées et pluviales à Abobo-Baoulé ;

El Analyser la gestion des ordures, des eaux usées et des eaux pluviales par les différents acteurs à Abobo-Baoulé ;

El Dégager les problèmes liés aux ordures ménagères et aux effluents urbains à Abobo-Baoulé et leurs conséquences ;

El Proposer des stratégies pour lutter contre l'insalubrité à Abobo-Baoulé.

APPROCHE MÉTHODOLOGIQUE

L'approche méthodologique de recherche suivie dans cette étude est composée de quatre points principaux qui sont : les hypothèses de recherche, les variables d'analyse, les méthodes et techniques de collectes des données et le traitement de l'information.

précédent sommaire suivant