WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Etude c.a.p sur l'alcoolisme chez les élèves des écoles secondaires commune de Goma

( Télécharger le fichier original )
par Japhet Kayani Nziire
ULPGL Goma - licence 2008
Dans la categorie: Arts, Philosophie et Sociologie > Sociologie
  

précédent sommaire suivant

Soutenons La Quadrature du Net !

2.2.2. Comportement face à l'alcool

La consommation de boissons alcoolisées par les jeunes et adolescent ressemble aux différentes modes de consommation des adultes. Les effets recherchés sont variables de la détente à la désinhibition, jusqu' à l'ivresse. La recherche de convivialité est un moteur important de ce comportement et parfois la pression sociale rend difficile le refus de consommer. Il est signalé que 1/5 de lycées évoquent la consommation de l'alcool. Le sentiment d'avoir une meilleure confiance en soi après s'être alcoolisé est décrit par ¼ des adolescents.

Selon Féline et Adés en psychosociologie, la consommation de boissons alcoolisées, c'est un mode d'intégration dans le monde adulte par influence familiale et des pairs. Soit une automédication par les effets sédatifs comme excitant, anxiolytique, soit à une conduite toxicomaniaque. L'alcool est largement associé à l'hédonisme : fête, plaisir des alcools de qualité, convivialité en famille ou entre amis. Il semble ainsi faire partie intégrante de la culture alimentaire et festive. ( www.inpes.sante.fr: Etats Généraux de l'alcool).

L'alcool est considéré pour certain comme une cause importante de comportement déviant qui va de l'atteinte à l'ordre public et même à une menace et à la sécurité.

Selon Mortenen et al :2001,<les buveurs de vin sont globalement plus éduqués. Ces buveurs ont un meilleur statut socio-économique, un quotient intellectuel élevé et sont mieux insérés socialement que les buveurs de bière ou de spiritueux>. (www.hydreaumiel.org 15 / 02 / 2003.)

L'alcool donne l'impression d'être plus courageux, de ce fait, les personnes surestimaient leurs possibilités réelles. Il est à noter qu'aucun truc accélère la diminution du taux d'alcoolisme dans le sang n'est efficace ; inutile donc de boire du café ou de manger après avoir bu.

En outre, la personne peut se sentir plus entreprenante, avoir l'impression d'être plus courageuse pour aborder quelqu'un, mais elle a de risque de dépasser les limites, de déranger et se rendre ridicule pour la drogue et rapports sexuels. ( www.prevention.ch .)

précédent sommaire suivant

Soutenons La Quadrature du Net !





Soutenons La Quadrature du Net !