WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

La régulation du trafic maritime par le VTS: cas du port d'Abidjan


par Aby Pernelle ADJRAHOUA
Académie régionale des sciences et techniques de la mer (ARSTM) d'Abidjan  - Capitaine au long cours de la marine marchande 2010
Dans la categorie: Géographie
   
Télécharger le fichier original

sommaire suivant

SOMMAIRE

DÉDICACE

REMERCIEMENTS

PRÉFACE

INTRODUCTION.......................................................................................7

Chapitre I : GÉNÉRALITÉS RELATIVES AUX VTS..........................................9

I- L'OMI ET LA SÉCURITÉ DE LA NAVIGATION........................................9

II- PRINCIPALES CONVENTION DE L'OMI...............................................10

1. SOLAS RELATIVE AU VTS................................................................10

2. COLREG ET VTS..............................................................................11

3. STCW RELATIVE AUX VTS...............................................................13

III- ORGANISATION DU TRAFIC MARITIME.............................................14

1. HISTORIQUE...................................................................................14

2. LA RESPONSABILITÉ DES ÉTATS PARTIES..........................................16

IV- LE SYSTÈME DE COMPTES-RENDUS DE NAVIRES..........................................19

1. GÉNÉRALITÉS.................................................................................19

2. LES DISPOSITIONS DE L'OMI............................................................20

3. LE FORMAT DE COMPTE-RENDU NORMALISE....................................22

V- PRÉSENTATION DU SERVICE DE TRAFIC MARITIME...........................23

1. LES MISSIONS D'UN VTS..................................................................23

2. LES TYPES DE VTS..........................................................................32

3. LE VOCABULAIRE NORMALISE DE LA NAVIGATION MARITIME............37

VI- CONCLUSION PARTIELLE................................................................42

Chapitre II : LE FONCTIONNEMENT DU VTS...............................................43

I- L'ARCHITECTURE D'UN VTS............................................................43

1. LES ÉQUIPEMENTS PRIMAIRES D'UN VTS........................................................43

2. LES ÉVOLUTIONS TECHNIQUES........................................................49

3. LES ÉQUIPEMENTS ANNEXES...........................................................56

4. D'AUTRES ÉQUIPEMENTS DE COMMUNICATIONS...............................59

II- LA PROMULGATION D'INFORMATIONS VTS.......................................60

1. INTRODUCTION..............................................................................60

2. LES CONDITIONS REQUISES.............................................................60

3. LA PROMULGATION D'INFORMATIONS.............................................61

III- CONCLUSION PARTIELLE...............................................................66

Chapitre III : LE PERSONNEL DES VTS.......................................................67

I- LE RECRUTEMENT DU PERSONNEL...................................................67

1. LES EXIGENCES MÉDICALES............................................................67

2. LES QUALITÉS PERSONNELLES DU CANDIDAT...................................67

3. L'ÉVALUATION D'APTITUDES.............................................................................68

II- LE RÔLE ET LA RESPONSABILITÉ DU PERSONNEL..............................68

1. INTRODUCTION..............................................................................68

2. LE CONTRÔLEUR DU TRAFIC MARITIME............................................69

3. LE SUPERVISEUR DU VTS................................................................70

4. LE DIRECTEUR DU VTS....................................................................71

5. LA CERTIFICATION DU PERSONNEL D'UN VTS....................................72

III- LA MISE EN PLACE D'UN PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE.....74

1. LES STAGES DE MIS À NIVEAU ........................................................74

2. LES STAGES DE REVALIDATION.......................................................74

3. L'ACCRÉDITATION DES INSTITUTS DE FORMATION VTS.....................74

IV- CONCLUSION PARTIELLE................................................................75

Chapitre IV : L'ORGANISATION DU SYSTÈME D'INFORMATION

PORTUAIRE AU REGARD DU VTS...........................................76

I- GÉNÉRALITÉS................................................................................76

II- LA CONCEPTION D'UN VTM/VTMIS...................................................76

III- LES OBJECTIFS D'UN VTMIS............................................................77

IV- LES FONCTIONS D'UN VTMIS...........................................................78

V- CONCLUSION PARTIELLE................................................................79

Chapitre V : PRÉSENTATION DU VTS DU PORT D'ABIDJAN.........................80

I- HISTORIQUE DU VTS DU PORT D'ABIDJAN.........................................80

II- LES COMPOSANTS DU VTS DU PORT D'ABIDJAN.................................80

III- LE DISPOSITIF DE SÉPARATION DU TRAFIC.......................................82

1. LES AIDES À LA NAVIGATION(le balisage et le chenalage).........................82

2. PRÉSENTATION DU DST ACTUEL DU PORT D'ABIDJAN........................82

3. LE DST EN PROJET...........................................................................83

IV- LA NÉCESSITÉ D'UN VTM................................................................83

V- LA VIGIE : CENTRE DE CONTRÔLE ET DE RÉGULATION DU TRAFIC......84

1. L'ACCUEIL DES NAVIRES.................................................................84

2. L'ACTIVATION DE L'ACCUEIL..........................................................85

3. LA PROCÉDURE DE RÉGULATION DU TRAFIC....................................87

4. L'ORGANISATION DU TRAFIC EN RADE EXTÉRIEURE..........................88

5. L'ORGANISATION DU TRAFIC DANS LE CANAL..................................91

6. LA GESTION DU TRAFIC A L'INTÉRIEUR DU PORT..............................92

7. LES ACTIVITÉS RÉCURRENTES.........................................................93

VI- LA DIFFUSION DE L'INFORMATION PAR L'AUTORITÉ PORTUAIRE........96

VII- LES AVANTAGES DU VTS DU PORT D'ABIDJAN..................................96

VIII- LES DYSFONCTIONNEMENTS DU VTS DU PORT D'ABIDJAN..................97

IX- LES SOLUTIONS POUR L'EFFICACITÉ ET L'AMÉLIORATION

DU VTS DU PORT D'ABIDJAN...........................................................99

X- CONCLUSION PARTIELLE ..............................................................100

CONCLUSION GÉNÉRALE.....................................................................101

GLOSSAIRE..........................................................................................102

ANNEXES..............................................................................................105

BIBLIOGRAPHIE....................................................................................110

DÉDICACE

Je dédie ce mémoire de fin de cycle à :

· L'Éternel Dieu tout puissant, La prééminence, Celui qui est incommensurable, Digne de louange et d'adoration, opérant des prodiges.

Que tout mon être te rende hommage oh El- Shaddaï, Toi qui a su m'orienter dans ce périple jusqu'à l'apothéose de cette formation. Je publierai Ton saint nom dans l'assemblée des grands car Tu es ma providence, Tu es le secret de ma réussite en toutes choses. Tu es mon ami fidèle, mon admirable conseiller. Quand bien je témoignerais de toute mon âme Tes bienfaits, mes mots ne suffiraient pour exprimer combien de fois Tu es bon.

· Toute ma famille, en particulier à mon épouse et à mon nouveau né, Aby Gaël Élysée ADJRAHOUA, que Dieu lui accorde la double portion de la bénédiction dont j'ai bénéficié de lui.

· Mes collègues, les Contrôleurs du trafic maritime, qui m'ont toujours encadré et soutenu dans mes premiers pas à la Vigie du port d'Abidjan. Leur soutien est encore plus manifeste, par la possibilité qu'ils m'ont donné de pouvoir poursuivre le cycle de Capitaine au Long Cours étant en fonction.

REMERCIEMENTS :

Je ne saurais présenter le contenu de cet ouvrage sans exprimer ma gratitude à toutes ces personnes qui m'ont apporté de l'aide et accordé une partie de leur temps pour la rédaction de ce mémoire.

Je remercie tout particulièrement mes encadreurs, le Commandant BOMBO Dagui Marcel et le Capitaine SORO Sinaly, qui m'ont accordé leur temps et apporté sans rétention aucune leurs connaissances en matières de VTS.

Mes sincères remerciements à :

Ø Monsieur Marcel GOSSIO, Directeur Général du Port Autonome d'Abidjan pour tous les moyens qu'il ne cesse de déployer pour le développement, la modernisation et la certification du VTS du port d'Abidjan ;

Ø Monsieur COULIBALY Karim, Directeur Général de l'Académie Régionale des Sciences et Techniques de la Mer pour le cadre convivial qu'il a su créer et qui a été propice aux études ;

Ø Monsieur MAMBE Aïkpa Pierre, Directeur Général Adjoint, chargé des Finances et de l'Exploitation du Port Autonome d'Abidjan ;

Ø Monsieur YEHIRI Christophe, Directeur Général Adjoint, chargé des Infrastructures et des Moyens logistiques du Port Autonome d'Abidjan;

Ø Commandant ABOU Yao Philippe, Directeur des Opérations Maritimes et de la Sécurité du port d'Abidjan ;

Ø Madame KOUADIO SIO Marie-Pierre, Directrice des Ressources Humaines du PAA ;

Ø Général de brigade DETOH LETOH, Commandant des Forces Terrestres de Côte d'Ivoire ;

Ø Capitaine de Vaisseau MOUSSAKO Mah Daniel, Conseiller technique chargé de la Sécurité du port d'Abidjan ;

Ø Commandant AHIMON Joël, Conseiller du Directeur Général de l'ARSTM ;

Ø Commandant TIEMELE Allah, Professeur principal de la section CLC et Directeur de l'École Supérieur de Navigation de l'ARSTM ;

Ø Colonel YOBOUET N'Zué de la Direction Générale des Affaires Maritimes et Portuaires (DGAMP), Inspecteur de l'Enseignement Maritime ;

Ø Madame SEBI, Professeur émérite de français, pour le suivi et son apport correctif dans la rédaction de cet ouvrage ;

Ø Tous les éminents professeurs de la section CLC pour l'année académique 2007-2008 ;

Ø Tout le corps professoral dans son ensemble et le personnel administratif de l'ARSTM ;

Ø Tous mes camarades de promotion pour leur solidarité et leur soutien ;

Ø Capitaine GNEPA Hyacinthe de la DGAMP, chargé du Service Communication Maritime ;

Ø Monsieur Julien FESSARD, Ingénieur à SOFRELOG ;

Ø Commandant ÉBBA Ébo, Directeur adjoint, chargé de l'Exploitation, à la DOMS, admis à faire valoir ses droits à la retraite depuis 2008 ;

Ø Capitaine de port AKOSSI Amon Augustin, Chef de Département Administration, Affaires générales et du Budget à la DOMS;

Ø Tout le corps des Officiers du port d'Abidjan ;

Ø Tout le corps des Pilotes du port d'Abidjan ;

Ø Tous les Contrôleurs du trafic maritime à la Vigie du port d'Abidjan.

PRÉFACE

Ce mémoire vient marquer l'apothéose des études théoriques de Capitaine au Long Cours à l'Académie Régionale des Sciences et Techniques de la Mer. Il est l'oeuvre d'un travail de recherche en entreprise au port autonome d'Abidjan.

Le thème de ce mémoire : LA RÉGULATION DU TRAFIC MARITIME PAR LE VTS : CAS DU PORT D'ABIDJAN, est judicieusement choisi car la gestion du trafic est au coeur de l'activité des capitaineries et reste un élément important de compétitivité, de sûreté et de rentabilité des ports.

Tout en suivant les grandes lignes proposées par l'Organisation Maritime Internationale (OMI) et l'Association Internationale de Signalisation Maritime (AISM) pour la réalisation et l'exploitation d'un Service de Trafic Maritime(STM) ou Vessel Traffic Service (VTS) en anglais, nous présentons en exemple celui du port d'Abidjan pour que cet ouvrage puisse cibler tous ceux qui sont appelés à exercer dans un VTS, les officiers de port, les officiers de port adjoint sans exclure les Autorités portuaires ayant la responsabilité d'équiper les centres VTS et de former les Contrôleurs de trafic maritime. Cet ouvrage est un outil de travail destiné à répondre aux questions des utilisateurs du VTS et aux bénéficiaires des services des VTS.

Bien qu'ayant essayé d'apporter une grande attention à la réalisation de ce mémoire, la critique de ce travail n'a pas de valeur absolue et loin de moi la présomption d'affirmer qu'il n'y figure pas d'erreurs.

Aussi, les recherches élaborées sur ce thème ne sont pas exhaustives, elles seront mises à jour et complétées au fil du temps.

· INTRODUCTION :

Par le passé, la surveillance du trafic maritime s'effectuait à partir d'un simple radar et d'un équipement de radiocommunication VHF avec pour objectif d'améliorer la navigation à l'approche et à l'intérieur des ports en particulier en cas de visibilité réduite.

Depuis lors le concept de VTS, Vessel Trafic Service, s'est développé en un système moderne utilisant plusieurs capteurs.

Sa mission est d'assurer le maintien de la sûreté, de la sécurité, de l'efficacité du trafic maritime et de protéger l'environnement marin.

Les Autorités, ayant établi et mis en opération un VTS dans le respect des lois, des conventions, des coutumes maritimes internationales, et avec la coopération des exploitants de navires, ont expérimenté des évolutions positives au niveau de la gestion du trafic maritime, de la sûreté maritime, de la protection de l'environnement marin par la réduction de la pollution.

Plus de 160 États souverains (dont la Côte d'Ivoire depuis 1960) sont membres de l'OMI, Organisation Maritime Internationale, seul organisme international habilité à élaborer des textes visant à réguler le trafic maritime. Elle a édité plusieurs conventions appropriées aux VTS. Elle est aidée dans cette mission par l'AISM (Association Internationale de Signalisation Maritime), l'AIPM (Association Internationale des Pilotes Maritimes) et l'AIPR (Association Internationale des Ports et Rades), qui ont élaboré des exigences pour l'implantation d'un VTS et mené une étude de relance.

Les réalités de la navigation moderne, avec des navires de plus grande dimension plus ou moins manoeuvrables, la congestion du trafic dans les ports, le transport de marchandises dangereuses et les risques sur l'environnement, l'importance des enjeux économiques, etc. , sont des facteurs qui conduisent à la mise en place des VTS accompagnés de moyens techniques sophistiqués.

Le port d'Abidjan présente des caractéristiques particulières de par sa configuration, ses chenaux étroits que doivent suivre les navires, ses conditions hydrologiques et hydrographiques variables, la densité relativement élevée du trafic avec environs 14.119 engins identifiés en 2008, etc. Ces caractéristiques justifient la présence d'un VTS dans sa zone de responsabilité, dont la vocation première serait de maintenir en permanence une communication efficace avec le trafic faisant ainsi de ce port « un port sûr, compétitif et fréquentable ».

L'objet de ce mémoire est de faire une étude sur les VTS en général comparativement à celui en service au port d'Abidjan et surtout apporter quelques suggestions pour le rendre meilleur, d'où le choix du thème : La régulation du trafic maritime par le VTS: cas du port d'Abidjan.

Notre étude s'articulera autour des cinq chapitres suivants :

- Au chapitre premier intitulé : Généralités relatives aux VTS, nous aborderons tous les travaux effectués par l'OMI qui touchent aux VTS et nous présenterons les différents types de VTS et leurs missions respectives.

- Le deuxième chapitre intitulé : Le fonctionnement du VTS, est consacré aux moyens techniques qui composent le système exploité dans un VTS et à la promulgation des informations VTS.

- Le troisième chapitre intitulé : Le personnel des VTS, a pour objet de présenter le profil des personnes habilitées à travailler dans un VTS, les postes disponibles, la formation dont doit disposer le personnel pour satisfaire aux normes de la convention STCW et V-103 de l'AISM, et les tâches qui lui sont assignées, etc.

- Le quatrième chapitre intitulé : L'organisation du système d'information portuaire au regard du VTS, vise à présenter les avantages d'adapter les SI dans les activités des VTS, des capitaineries et des ports.

- Le cinquième chapitre intitulé : Présentation du VTS du port d'Abidjan, est focalisé sur les activités du VTS du port d'Abidjan, avec une exposition des avantages, des dysfonctionnements et surtout une ouverture sur des propositions de solutions pour une exploitation efficace et un bon rendement de ce service.

sommaire suivant