WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le journal télévisé en Chine et en France


par Shengxuan MI
Université de paris 3 (Sorbonne Nouvelle) - Master 2013
  

précédent sommaire suivant

1.3 Justification des choix (inter)disciplinaires opérés

Afin de traiter au cette étude, il est nécessaire de retenir et de confronter plusieurs champs disciplinaires. Pour cette étude, on retrouvera majoritairement le champ disciplinaire de l'audiovisuel, de la sociologie de la communication et des médias, et enfin celui de la sémiotique.

Dans le domaine de l'audiovisuel, les théories de l'auteur François Jost1, Guy Lochard2 et Gérard Leblanc seront à aborder. On va mettre l'accent sur les méthodes, les informations et la communication en accompagnant le son et l'image.

Pour ce qui est de la sociologie de la communication et des médias, on va se pencher vers la théorie des auteurschinois Fang Hanqi et Zhang Zhihua3 afin d'explorer les relations entre les médias et le gouvernement chinois.

Un autre champ disciplinaire qui sera utilisé dans notre recherche est la sémiotique. En effet, en faisant l'étude de forums, il semble nécessaire de s'interroger sur les différents signes utilisés par les JT. Les choix de l'information, de l'écriture comme les différenciations entre le

1 François Jost, Introduction à l'analyse de la télévision, Edition Ellipses, Paris 2007

2 Guy. Lochard, L'information télévisée, Mutations professionnelles et enjeux citoyens, De Boeck-Ina, Bruxelles Paris, 2011

3Fang Hanqi, Zhang Zhihua L'évolution du système des médias en Chine, China Renmin University Press Co. LTD, Beijing 1995

MI Shengxuan MEMOIRE M1

3

fait et l'événement doivent être privilégiés car ils jouent un rôle majeur dans le JT.

1.4 Cadre théorique évoqué

1.4.1La définition de l'actualité

L'actualité indique une information récente communiquée par les médias. La nouvelle désigne un événement récent ou un événement qui vient de se passer.4Est-ce que une actualité est une nouvelle? Est-ce que les informations sont les événements? Pour répondre à ce type de questions, il faut distinguer les trois éléments : l'information, l'événement et le fait. « Un événement est avant tout une rupture dans un ordre des choses. Rupture qui survient contre toute attente. Les événements sèment le désordre, ne peuvent être ni prévus ni anticipés. Mise en brisant un ordre des choses, l'événement oblige aussi les sujets à reconfigurer leur histoire, car il crée des possibles imprévisibles et projette un éclairage nouveau sur le passé. »5. Selon l'auteur Arquembourg, Les évènements sont des choses imprévisibles qui vont souvent bouleverser notre vie et notre projet de futur. En outre, les évènements transforment le regard que l'on porte sur le passé. C'est un éclairage nouveau sur le passé, les évènements transforment le regard que l'on porte sur le passé.

Exemple: La première exposition muséale de Picasso au Kunsthaus de Zurich en 1932. À travers le JT qui présente cette exposition, il y a un public qui commence à constituer une organisation moderne qui regarde autrement les créations artistiques, a d'autres critères d'appréciation de l'esthétique de l'art. Ce changement de regard, il est de l'ordre de l'imprévisible ou de l'impensable, tout ne se dévoile qu'avec le temps et est impossible à prédire. Et donc on peut dire que c'est un événement.

Quant au fait, « Il correspond à une transformation. Cette transformation est concevable dans le contexte dans lequel elle survient. Le fait ne remet pas le monde en question, il intervient dans le cadre de l'ordre des choses, des possibilités préexistantes.Du point de vue du temps, les faits peuvent être attendus »6

Exemple : Un orage qui aujourd'hui est connu peut être compris par les interlocuteurs

4 Dictionnaire de l'académie française, 8e édition »

5 Jocelyne Arquembourg-Moreau, le temps des événements médiatique, De Boeck-Ina, Bruxelles, 2003 P28-29)

6 Jocelyne Arquembourg-Moreau, le temps des événements médiatique, De Boeck-Ina, Bruxelles, 2003 P30-36

MI Shengxuan MEMOIRE M1

4

qui ont de bonnes connaissances des lois, des règles, cela ne pose aucune question et ne bouleverse pas grande chose. Quand on voit les nuages noirs, on sait qu'un orage va arriver. On peut toujours le prédire.

« L'information, elle construit du savoir, et comme tout savoir celui-ci dépend à la fois des champs de connaissances qu'il concerne, de la situation d'énonciation dans laquelle il s'insère et du dispositif dans lequel il est mis en oeuvre. »7

Patrick Charaudeau résume la relation entre l'information, l'événement et le fait. Il indique que « nouvelle » est un ensemble d'informations qui se réfère à un même espace thématique. Il présente une nouveauté et provient d'une certaine source, d'ailleurs, il peut être diversement traité. Un même espace thématique, c'est-à-dire l'événement qui est différent d'un fait, se situe dans un certain domaine de l'espace publicet est illustré via la forme de mini-récit. Concernant la caractéristique de nouveauté, c'est-à-dire que c'est un événement dont on ne parle jamais auparavant. « Les nouvelles du jour : des éléments d'information peuvent faire naître un nouvel espace thématique, mais ils peuvent aussi se rattacher à un espace thématique déjà circonscrit et connu, comme dans le cas d'un conflit qui de prolonge et dont les médias traitent quotidiennement.»8Une certaine source, cela veut dire qu'un événement est transformé en information par une certaine instance, et qu'il faut ainsi évaluer la crédibilité de cette information selon la nature de la source. Diversement traité indique que lorsqu'on apporte une nouvelle, on la traite en utilisant différentes formes discursives qui reviennent généralement à décrire ce qui s'est passé, rapporter des réactions, analyser les faits. 1.4.2. Les évolutions historiques du journal télévisé (JT)

La France : En juin 1949, sous l'impulsion de Pierre Sabbagh, la télévision française propose son premier journal d'information. Ce nouveau genre doit son succès à l'énergie des pionniers qui ont su créer un regard neuf sur l'actualité. D'abord en créant des sujets muets commentés en direct par un journaliste, le JT a mis une vingtaine d'années à trouver le visage qu'il a aujourd'hui. Dès janvier 1950, l'édition du soir est reprise à 12 h 45 le lendemain, ouvrant la voie au journal de 13 heures que nous connaissons. En 1954, le journal est

7 Charaudeau, Patrick. Les médias et l'information: l'impossible transparence du discours, De Boeck-Ina, Bruxelles, 2011P26

8Charaudeau, Patrick. Les médias et l'information: l'impossible transparence du discours, De Boeck-Ina, Bruxelles, 2011P106-107

MI Shengxuan MEMOIRE M1

5

programmé, pour la première fois, à 20 heures précises, et les journalistes font leur apparition à l'antenne. En 1959, le journal tel qu'on le connait s'invente définitivement puisque le présentateur, sur le plateau, lance les sujets, commentés par d'autres journalistes. En 1957, le journal télévisé commence par la météo.9

En 1963, sous l'influence des magazines d'information comme « Cinq Colonnes à la Une»10, le JT se réforme et privilégie l'image. Autre nouveauté : l'apparition de témoins et de spécialistes, qui viennent seconder le présentateur. Les années 1963-1965 sont des années de professionnalisation, de mise en ordre et de contrôle politique renforcé sur le JT et sur les journalistes qui l'animent. Après 1965, s'esquisse aussi une volonté de différenciation de l'information des deux chaînes de télévision entre lesquelles s'introduit une apparence de concurrence. Puis en 1970, les Actualités régionales sont proposées simultanément sur la première et la deuxième chaîne.11

La Chine : Il y a 3 périodes dans l'évolution du JT12

1. « Période de l'initiation »13 (1958-1972) : En 1958, la station de télévision de Beijing a été établie, c'est le début de la télévision en Chine. L'émission de cette période a la même forme qu'en France, il y a l'image et le son, sans le présentateur. Il y a seulement deux programmes de l'actualité qui durent 15 minutes au total. Le journal et la radio sont encore les outils principaux pour accéder aux informations dans la vie quotidienne du peuple.

2. « Période de développement »14 (1972-1985) : En 1978, la station de télévision de Beijing est rebaptisée CCTV (« China Central Television »), devient la télévision nationale et lance le programme « Xin Wen Lian Bo » avec un présentateur. Jusqu'en 1988, il y a 417 stations de télévision qui ont été établies. La télévision CCTV divise 22 chaînes, et parmi ces chaînes, CCTV1 devient la première chaîne de télévision nationale, c'est aussi la chaîne la plus

9Evelyne Cohen, la télévision sur la scène du politique unservice public pendant les trente Glorieuses, L'harmattan-Ina, paris 2009 P51-58

10Evelyne Cohen, la télévision sur la scène du politique unservice public pendant les trente Glorieuses, L'harmattan-Ina, paris 2009 P65-66

11 Evelyne Cohen, la télévision sur la scène du politique unservice public pendant les trente Glorieuses, L'harmattan-Ina, paris 2009 P51-68

12 He Xinhua, Le fondement de théorie du journalisme, Université de la communication de Chine, Beijing 2002 P35-49

13He Xinhua, Le fondement de théorie du journalisme, Université de la communication de Chine, Beijing 2002 P36

14He Xinhua, Le fondement de théorie du journalisme, Université de la communication de Chine, Beijing 2002 P40

MI Shengxuan MEMOIRE M1

6

influente en Chine. Dans cette période, les télés couleurs apparaissent en même temps que les divers programmes des JT : les « noon news » et « Evening news », ainsi que les programmes du type de critique.

3. « Processus d'amélioration » (1986-2000) 15: Jusqu'à 1996, les journaux télévisés prennent une grande part dans les émissions totales de la télévision. Jusqu'à 1996, CCTV a possédé 32 programmes de l'actualité. Le type de JT est plus diversifié qu'avant. Beaucoup de programmes célèbres de JT chinois comme « Topics In Focus », « New1+1 » sont nés dans ces années-là. Le JT joue un rôle important dans la vie quotidienne du peuple chinois.

1.4.3. Les caractéristiques de JT en Chine et les caractéristiques de JT en France

(1) Définition de JT

Selon l'auteur G. Lochard en France, le JT, en se situant de la place au centre du système informatif, « les journalistes de télévision disposent en permanence d'un très dense matériau informatif transitant par des voies très hétérogènes. Ils peuvent donc puiser dans un stock toujours renouvelé de données factuelles qui peuvent, lorsqu'elles sont retenues, impulser la fabrication du flux des multiples sujets nécessaires pour composer les sommaires des JT. »16

À partir de la description concernant la construction de JT, on peut résumer quelques caractéristiques de JT : actualisation des informations fréquemment, flux des multiples sujets, plusieurs types de sources. Donc, en France, par exemple sur la chaîne de France 2, les journaux télévisés présentent comme « 13h » et « 20h ». Avec présentateur, chaque émission va produire entre 18 et 20 sujets d'actualité qui se sont passé aujourd'hui, comme Lochard a dit que les actualités sont les caractéristiques de flux des multiples sujets.17

Selon l'auteur He Xinhua en Chine, Adoptant la technologie électronique moderne et utilisant le son et l'image, transférer les informations récentes aux publics18 Les JT sont constitués par 3 types d'émission19 :

15He Xinhua, Le fondement de théorie du journalisme, Université de la communication de Chine, Beijing 2002 P42

16. Guy. Lochard, L'information télévisée, Mutations professionnelles et enjeux citoyens, De Boeck-Ina, Bruxelles Paris, 2011, p. 28

17Guy. Lochard, L'information télévisée, Mutations professionnelles et enjeux citoyens, De Boeck-Ina, Bruxelles Paris, 2011, p. 28

18He Xinhua, Le fondement de théorie du journalisme Université de la communication de Chine, Beijing 2002 P95

19He Xinhua, Le fondement de théorie du journalisme Université de la communication de Chine, Beijing 2002 P98

MI Shengxuan MEMOIRE M1

7

1ère type : ce type de JT est comme le JT de France et se caractérise par un flux des multiples sujets et se diffuse à la même heure. Il est encore considéré comme la principale manifestation de JT en Chine. Par exemple, sur CCTV1, « News 30' » qui est transmise chaque midi à partir de 12 heures et « Xin Wen Lian Bo », C'est un programme quotidien de transmission simultanée des journaux télévisés, chaque soir de 19 :00 à 19 :30.

2ème type : ce type d'émission va ne viser qu'une thématique chaque fois. Exemple : « Topics In Focus ». Il diffuse tous les jours après « Xin Wen Lian Bo » et dure seulement 15min. ce type de JT va analyser précisément un événement récent et son processus total de développement sous la forme d'un reportage en profondeur.

3ème type : c'est un type d'émission critique. Ce type de JT se déroule sur les critiques ou les commentaires qui concernent des événements sérieux ou importants. Exemple : « News 1+1 », c'est-à-dire un présentateur + un observateur ou un spécialiste du journalisme. Chaque fois cette émission va rapporter et commenter une ou deux événements récents qui sont considérés importants. Sa fonction est de guider les opinions publiques.

En Chine, Le 2ème type et 3ème type de JT vont traiter les actualités qui sont moins immédiates, mais plus profondes et plus précises que le 1ère type. Et donc sur la forme de JT, le JT en Chine est plus varié qu'en France.

(2) Disposition des sujets

Ici, pour le JT chinois, on va discuter du 1er type de journal télévisé. Concernant les dispositions des sujets, pour les JT chinois (1er type), il est obligatoire de mettre les actualités politiques nationales à la première place, ensuite ce sont des actualités économiques et sociales nationales, à la fin les actualités étrangères. Mais pour les JT français, les dispositions vont dépendre de l'importance et des influences des événements. Par exemple: Fance 2, 20h, le 22/01/2014, c'est l'actualité « Ukraine, assaut de la police et tirs à balles réelles » qui était mise en 1ère place. Mais le 25 /01/2014, c'est l'actualité « François Hollande et Valérie Trierweiler, c'est fini » qui était mise en 1ère place.

(3) Télévision publique et télévision d'état

En France, il y a une différence entre la télévision publique et la télévision d'Etat.

La télévision d'État : le gouvernement décide seul du programme et des heures de diffusion. La télévision publique s'attache à prendre en compte les attentes de tous les publics,

MI Shengxuan MEMOIRE M1

8

à rassembler une audience large et équilibrée sur l'ensemble des publics. Elle participe de la vie démocratique : « directement liée aux besoins démocratiques, sociaux, culturels de chaque société[...] pour informer de manière objective l'opinion publique des événements et des débats en cours, pour assurer le pluralisme, et pour fournir de manière démocratique et gratuite un divertissement de qualité » 20

Mais en Chine, toutes les télévisions sont les télévisions d'État. Les médias et les télévisions sont considérés comme les outils de diffusion pour répandre la pensée du gouvernement. Chaque actualité est strictement sélectionnée avant d'être diffusée. C'est pourquoi les actualités politiques sont toujours dans la première partie des JT en Chine.

(4) Émission en direct21

Le direct est considéré comme une promesse d'authenticité afin d'attirer les téléspectateurs. C'est pourquoi les producteurs mettent un soin particulier à montrer et évoquer que le programme est en direct ce qui vise à signifierque, sans médiation et aussi sans truquage,vous pouvez constater de ce qu'il va se passer par vous-même.

Pour Guy. Lochard, «le direct bénéficie d'un statut privilégié en vertu du régime d'actualité qui préside à l'élaboration d'un journal télévisé. L'hypothèse selon laquelle les acteurs de la vie politique et sociale font coïncider un événement d'importance avec l'heure de diffusion du JT a été mise en évidence ». « Si un événement d'importance se déroule durant le cours du journal, il aura la priorité, bouleversant les sommaires, supplantant tout autre sujet, voire donnant lieu à de sensibles débordements d'horaires » 22

En Chine, pour les JT, l'émission en direct n'est pas un élément obligatoire, mais les JT ont tendance à adopter les émissions en direct. Sur ce terme « direct », le JT en Chine et en France a le même point de vue, l'émission en direct est un moyen efficace pour attirer les téléspectateurs.

(5) Paramètre constitutif et paramètre normatif

Dans le JT, le paramètre constitutif est considéré comme les éléments basiques qui vont constituer un JT. Ce paramètre stable ne varie pas avec le temps.

20 Conseil européen des ministres de la culture, résolution,Développement du secteur audiovisuel , 5 novembre 2001.

21 Jean-Claude BONDOL « Tous les temps mènent au présent » halshs-00162663, version 1 - 15 Jul 2007

22 G. Lochard, L'information télévisée. Mutations professionnelles et enjeux citoyens, Paris, CLEMI/ INA/Vuibert, 2005, p. 28.

MI Shengxuan MEMOIRE M1

9

D'abord, les éléments « l'image », « le son » et « objet de discours de l'actualité » qui sont les éléments obligatoires, construisent un JT original en Chine et aussi en France. Avec le développement du journalisme, le témoignage verbal, qui est souvent via les interviews, joue encore un rôle important dans les JT. Ajouter les interviews va accentuer davantage l'authenticité de l'actualité. Sans ces témoignages, le JT ne peut pas convaincre les téléspectateurs et va perdre son authenticité. Donc le témoignage verbal est aussi un paramètre constitutif.

François Jost résume « les caractéristiques communes des journaux télévisés »23

1 : La délimitation temporelle : ils ont une durée limitée et régulière (par exemple 5 ou 30 minutes peu importe), qui est quotidiennement la même.

2 : Une conception de l'information : Est considéré comme information ce qui constitue une irrégularité, quelque chose qui surprend la trame relativement répétitive de la vie quotidienne. Cette irrégularité peut être d'ordre naturelle, comme une catastrophe, ou provoquée comme une conférence de presse, une manifestation publique, un fait divers etc.

3 : Une promesse d'exhaustivité : Tout présentateur ou présentatrice du journal télévisé prétend informer sur l'ensemble des événements importants de l'actualité qu'une équipe aura préalablement sélectionnée. Une formule court sur les lèvres de tous les journalistes : « pour être tout à fait complet... »

4 : Une logique de séduction : Le téléjournal doit attirer le plus grand nombre de téléspectateurs et téléspectatrices.

Ces caractéristiques communes sont aussi des paramètres constitutifs. Sinon, manquant n'importe quel paramètre entre eux, le JT n'est pas un JT complet.

Le paramètre normatif qui est basé sur le paramètre constitutif va qualifier le dispositif du JT. Ce paramètre n'est pas un paramètre fixe et il va encore varier selon les cultures et aussi varier dans le temps.

Le Présentateur : Bien que le présentateur nous paraisse aujourd'hui la figure dominante du journal télévisé, il n'en nullement la condition sine qua non. Le JT sans présentateur apparaît dans les années 1950-1960 en France, et 1960-1970 en Chine, cela ne signifie pas qu'il a disparu aujourd'hui. En France, on a encore les JT « Tout en image » sur le site

23 François Jost Introduction à l'analyse de la television, Edition Ellipses, Paris 2007 P75

MI Shengxuan MEMOIRE M1

10

internet, en Chine aussi. Donc le présentateur est considéré comme un paramètre normatif selon le différent type de JT. Selon les différentes cultures entre les différents pays, on a encore 3 paramètres normatifs.

(1)Disposition des ordres de sujet : En Chine, en raison du système politique, les actualités politiques sont toujours à la première place alors qu'en France, l'ordre repose sur les importances et les influences des actualités.

(2)Moyen de sélection des informations : en Chine, toutes les JT ont pour but de diffuser les pensées politiques, et donc sur la sélection des informations, toutes les télévisions vont enlever les informations antipolitiques. Par contre, en France, les télévisions publiquesont pour objectif d'informer de manière objective l'opinion publique des événements, donc la sélection des informations va s'établir sur le principe d'assurer le pluralisme du monde.

(3) Les heures de diffusion : La perception du temps en Chine notamment le midi est différentede la France. Selon la culture traditionnelle chinoise, le midi commence à 11h jusqu'à 13h, et 13h est la borne entre le midi et l'après-midi. Et donc « Noon News » commence par 12 :00 en Chine alors que pour les Français, « 13h » est un programme qui lance les informations du midi.

précédent sommaire suivant