WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les condition de travail nocturne au urgence et son impact sur le personnel soigniant et la qualite de soins

( Télécharger le fichier original )
par Ryadh Khedimi
I S S I T - soins infirmiere 2011
  

sommaire suivant

UNIVERSITE TUNIS EL MANAR
INSTITUT SUPERIEUR
DES SCIENCES INFIRMIERES DE TUNIS
ANNEE UNIVERSITAIRE 2010 / 2011

PROJET DE FIN D'ETUDES
Pour l'obtention du diplôme national

LICENCE APPLIQUÉE
SCIENCES INFIRMIÈRES

Présenté et soutenu le 21 / 09 / 2011

Par
RIADH KHEDIMI

Née le 04/05/1988 MONASTIR

TITRE

Les conditions de travail nocturne aux urgences et son impact sur

le personnel soignant et la qualité de soins

Mots-clés

-travail nocturne - condition du travail - soins infirmiers - urgence - qualité des soins -

PRESIDENT DE JURY : LILIA MAKKI

MEMBRES DE JURY : JAMILA MOHSNI & DONIA

DONIA M'GANNEM

ENCADREUR PROFESSIONNEL : NOUR EL HOUDA CHABBOUH

«Je m'engage solennellement devant Dieu et en présence de cette assemblée, à mener une vie intègre et à remplir fidèlement les devoirs de ma profession. Je m'abstiendrai de toute pratique délictueuse ou malfaisante. Je ne prendrai ou n'administrerai volontairement aucun remède dangereux. Je ferai tout pour élever le niveau de ma profession et je garderai, avec totale discrétion, les choses privées qui me seront confiées et tous les secrets de famille que la pratique de mon service me ferait éventuellement connaître. J'aiderai de mon mieux le médecin dans son travail, et je me dévouerai au bien-être de ceux qui sont laissés à ma garde.»

Instauré à la fin du XIX° siècle par Florence Nightingale, une infirmière pionnière, une
des premières { organiser la profession, le serment de l'infirmier est un pendant au
serment d'Hippocrate, prêté par les médecins.

Remerciement Dédicace

Introduction page -1-

Problématique page -3-

Cadre conceptuelle :

I. Le travail de nuit page -4-

A- Définition page -4-

B- Les circonstances page -4-

C- Les effets sur la santé du personnel page -4-

1- Sur l'individu page -5-

a. Effets biophysiologiques page -5-

b. Troubles de sommeil page -5-

c. Fatigue accrue page -5-

2- Effets sur la vie familiale et sociale page -6-

II. Les conditions de travail nocturne page -6-

A- Définition page -6-

B- L'organisation de travail nocturne page -6-

C- Les difficultés de travail nocturne page -6-

1- Contraintes physiques page -6-

2- Difficultés psychologiques page -7-

3- Les conditions sociales page -8-

D- Les conséquences de travail nocturne sur la qualité de soins page -8-

III. Service d'urgence page -9-

A- Définition page -9-

B- L'organisation de locaux des urgences page -9-

1- La zone d'accueil page -9-

2- La zone d'examens et de soins page -9-

3- La zone de surveillance page -10-

C- Les personnels dans un service d'urgence page -10-

1- Le personnel médical page -10-

2- Le personnel paramédical page -10-

D- Le patient au service d'urgence page -11-

1- L'état du patient a l'arrivée page -11-

2- Les besoins de patients la nuit page -11-

E- L'infirmier au service d'urgence page -12 -

1- Spécificités du rôle de l'infirmier page -12-

2- L'infirmier d'urgence et le stress page -13-

Méthodologie de la recherche

Protocole d'enquête page -14-

Analyse et interprétation des résultats

I- Analyse et présentation de résultat du questionnaire pour les infirmiers page

-16-

29-

Discussion page -33-

Recommandations page -35-

Conclusion page -36

Références Bibliographiques page -37

Annexe page -39

Résumé page -46

La nuit occupe une place particulière dans la réalité de la société, c'est un temps de repos, de sérénité et de calme.

C'est une source de pénibilité qui peut être un choix volontaire ou imposé et qui varie selon le métier et les tâches, mais aussi selon les individus, et les facteurs liés à l'habitude de ce type de travail, et qui peut avoir des impacts physique, psychologique et sociale sur les salariés

En effet, le travail de nuit n'apparait pas comme naturel dans le domaine de la santé il constitue une partie structurale de l'activité des infirmiers.

Le recours au travail nocturne doit être exceptionnel, en prenant compte des moyens de protections, de la sécurité et de la sante des infirmiers et être justifier par la nécessite d'assurer la continuité des soins et répondre à un besoins de sante.

Les conditions particulières du fonctionnement des urgences durant la garde de nuit, ne donnent pas toujours à l'infirmier les moyens d'assurer les soins corrects, ce qui influence négativement sur la qualité des soins à cause de nombre restreint de personnel et à la surcharge de travail.

En plus, la surcharge du travail, l'insuffisance et l'inefficacité du matériel, la durée très longue de la garde (de 19h 7h du matin), et l'insuffisance des mesures de protections et de sécurité accentuent les responsabilités de l'infirmier.

Ils ne lui permettent pas de dispenser des soins de qualité pendant la garde de nuit et de se limiter à l'exécution des prescriptions médicales, alors que l'infirmier doit prendre en charge le malade dans sa globalité afin de satisfaire ses besoins.

En conséquence, Les conditions du travail nocturne des infirmiers peuvent avoir des répercussions importantes sur la qualité des soins dans la mesure où elles peuvent augmenter le séjour des patients, compliquer son état de santé, et également favorisent l'insatisfaction des besoins des patients la nuit.

Des études effectuées `Cécile Betout' et d'autre chercheurs : « Effets sur les conditions de vie, les pratiques professionnelles et la qualité des soins » dans ce sens ont démontré que les conditions du travail de la nuit aux services des urgences sont insatisfaisantes : les règles d'hygiène ne sont pas respectées, les mesures de protection sont absentes, le surcharge et la pénibilité de travail ce qui influencent directement sur la sante du personnel et automatiquement sur la qualité de soins donnée au patient

Lors de mes stage cliniques oü je me suis rendu aux services des urgences, j'ai observé les infirmiers travaillant la nuit, rencontrent plusieurs difficultés.

Souvent les infirmiers qui assurent la continuité des soins la nuit, se trouvent incapables de réaliser la prise en charge des malades tout en assurant une bonne qualité de soins.

A partir d'un simple constat, du déroulement du travail nocturne des soignants, qui m'a orienté sur les difficultés du travail nocturne, j'ai été interpellé à poser la problématique suivante:

Quelles sont les conditions de travail nocturne au service des urgences et son
impact sur les personnels soignants et la qualité de soins
?

0 ADRE coJIcEpTuEl

I - LE TRAVAIL DE NUIT

A - Définition :

Le travail de nuit est le travail effectué tout ou en partie la nuit. C'est un travail source d'une pénibilité particulière (variant selon le métier et les tâches, mais aussi selon les individus). Il peut avoir des conséquences sur la santé et la vie sociale des infirmiers. « Wikipédia »

sommaire suivant







Rassembler les contraires c est creer l harmonie