WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Emancipation et représentations sexuées des femmes dans le système fédéral du tennis français

( Télécharger le fichier original )
par Baptiste Jalleau
Université Paris-Est Créteil - Licence STAPS Management du Sport 2013
  

précédent sommaire suivant

II/ La place actuelle des femmes dans le tennis

Nous aborderons de manière la plus précise possible, la place des femmes dans le tennis sous deux dimensions essentielles : la pratiquante de tennis, et l'actrice dans les organisations tennistiques. Cette partie constituera un travail nécessaire pour ensuite analyser les orientations que prend (sous l'impulsion des institutions fédérales) le tennis féminin. Dans notre titre II, on s'intéressera plus précisément, à travers les discours et les pratiques autour de la pédagogie, aux représentations des femmes dans le tennis féminin.

A- En tant que pratiquantes

Pour débuter cette sous-partie, il me semble important de définir ce qu'est la notion de « pratiquante ». On entend par « pratiquantes » les joueuses. Nous avons vu que les femmes sont bien moins présentes que les hommes en terme de licenciées. Il semble important de dissocier les types de pratiquantes recensées dans le tennis. En effet, la plupart pratique ce sport comme « loisir », où aller à l'entrainement est l'occasion de pratiquer une activité physique extra-scolaire ou après le travail ; mais beaucoup aussi ont une pratique centrée sur les performances sportives et la dimension compétitive que cela soit au niveau amateur ou professionnel.

33 Ibid., p. 53

25

Il est difficile qualitativement d'émettre une définition précise de la place des femmes dans les associations sportives de tennis tellement les politiques sportives locales de chaque club varient d'un dirigeant à l'autre. La place des femmes en tant que pratiquantes peut être abordée sur le ressenti de celles-ci, mais également étudiée selon les politiques sportives des dirigeants d'association. Nous l'avons vu, les femmes sont en minorité mais peuvent dans certains cas, prendre une place importante dans la politique sportive d'un club de par le niveau des équipes présentes. Ainsi dans certains clubs, les équipes dames inscrites pour les championnats par équipes régionaux voire nationaux, sont d'un niveau bien supérieur (en terme de classement, donc proportionnellement) au niveau des équipes hommes, ce qui justifiera une place plus importante accordée aux femmes au sein de ces associations en termes d'entrainements et de structure pédagogique. Ce type de cas reste bien moins présent que pour le cas des hommes, qui largement en surnombre, occupent davantage les places privilégiées dans les structures d'entrainement.

Depuis quelques années, et nous y reviendrons, la Fédération Française de Tennis tente de développer le tennis féminin en insistant sur plusieurs mesures pédagogiques à adopter avec ce public. L'accent est mis notamment sur les jeunes joueuses, où tous les bons éléments doivent être conservés et donc entretenir une motivation sans faille. Le travail des entraineurs et les structures mises en place jouent un rôle très important dans ce domaine. Prenons l'exemple des ligues départementales et/ou régionales où les jeunes joueuses des pôles espoirs sont accueillies au même titre que les garçons en terme d'encadrement pédagogique (entrainement physique, programmation et suivi des compétition, entrainement tennis...). Nous pourrions même déceler une motivation toute particulière des entraineurs affectés à ces postes de réussir à entretenir la motivation et mener à bien la progression de ces jeunes joueuses tellement les enjeux futurs du tennis féminin en France sont importants dans la politique de la Fédération Française de Tennis. Nous y reviendrons dans notre Titre III. Les joueuses compétitrices participant à de multiples tournois dans la saison demeurent en nombre limité, ce qui engendre des complications dans la constitution de tableaux de tournois pour les juges-arbitres. Beaucoup de ces compétitrices, voire la totalité, sont amenées à rencontrer les mêmes joueuses plusieurs fois dans la saison. Ce phénomène existe également chez les hommes mais reste bien moins présent chez les femmes.

- Emancipation et représentations sexuées des femmes dans le système fédéral du tennis français -

26

- Emancipation et représentations sexuées des femmes dans le système fédéral du tennis français -

précédent sommaire suivant







Rassembler les contraires c est creer l harmonie