WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Dedollarisation : enjeux, regard et perspectives


par Espoir KAHENGA KALEMBO BUTALELE
Université de Lubumbashi - Licence 2014
  

précédent sommaire suivant

2. La confiance vis-à-vis de l'institution conservant les actifs en dollars

Le développement d'une des trois formes de dollarisation partielle suppose un degré de confiance suffisant vis-à-vis de l'institution dans laquelle sont conservés les actifs en dollars. Pour les dépôts en dollars dans le système bancaire national, cette condition est déterminante car la confiance du public envers les banques nationales est difficile à gagner et à préserver. Une confiance insuffisante envers le système bancaire national conduit les agents à préférer les dépôts en dollars dans les banques à l'étranger ainsi que les billets en dollars car, dans ces deux cas, la confiance envers l'institution conservant les actifs en dollars est forte.

En effet, la confiance envers le système bancaire étranger est, en règle générale, élevée et invariante dans le temps si bien que l'on peut considérer que cette confiance est tout le temps présent. De même, la détention de billets en dollars ne connaît pas de problème de confiance puisque l'agent est à la fois le propriétaire et le conservateur de ses billets en dollars.

Nous proposons maintenant une typologie de la dollarisation partielle selon le critère et selon le motif de la détention d'actifs en dollars.

précédent sommaire suivant