WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude de la commercialisation du ciment en ville de Beni

( Télécharger le fichier original )
par Vincent de Paul LWANZO MABEKA
Université du CEPROMAD/ BENI - Graduat 2007
  

sommaire suivant

1

0. INTRODUCTION

0.1 PROBLEMATIQUE

A travers les siècles, l'homme a toujours éprouvé des besoins illimités qu'il veut satisfaire. Sa démarche quotidienne tourne autour de recherche des voies et moyens pour la satisfaction de ses besoins.

Doté d'une raison, à la différence des animaux instinctifs, il organise ses actes pour aboutir au but qu'il se serait fixé.

La ville de Beni, dans laquelle s'insèrent nos investigations, regorge presque la totalité des activités économiques. On y trouve les activités :

- du secteur primaire qui comprennent l'agriculture, l'élevage, les eaux et forêts, ...

- du secteur secondaire qui englobent la production de l'énergie, la production industrielle, la construction, ...

- du secteur tertiaire qui enregistrent le commerce, les services et autres activités non comprises dans les précédents secteurs. 1(*)

Parmi les activités du secteur tertiaire, le commerce connaît un essor assez considérable à travers le temps. Ce succès concerne beaucoup de produits agro-alimentaire manufacturés ainsi que les services.

Nous avons, dans le cadre de cette étude, focalisé notre attention sur le « ciment » un produit du domaine industriel parmi les plus consommés ; raison pour laquelle nous avons intitulé notre sujet « Etude de la commercialisation du ciment en ville de Beni ».

Dans son évolution le commerce a connu plusieurs étapes. Au départ, c'était un « troc », à ce niveau le problème d'estimation commune de valeurs des biens échangés s'est posé, il fallait qu'il y ait désir stimulé et provoqué d'une valeur des biens possédés par les opérateurs au marché. C'est ainsi qu'il y a eu naissance de la monnaie sous toutes ses formes et le commerce a connu une autre forme. Du terme commerce vient le terme commercialisation.

La commercialisation est l'ensemble des opérations de nature à rendre un produit plus désirable aux yeux du consommateur : présentation, qualité, quantité, conditionnement, prix, canaux de distribution.2

Dans nos investigations, nous avons constaté que la commercialisation du ciment connaît une hausse des prix. C'est ainsi que nous avons décidé de nous investir de plus en plus dans l'étude de la commercialisation du ciment en ville de Beni pour nous permettre de saisir et montrer les origines de ce comportement.

2

Pour y parvenir nous nous sommes posé des questions suivantes :

-d'où provient le ciment qui alimente la ville de Beni ?

-comment sa vente évolue-t-elle sur le marché de Beni ?

0.2 HYPOTHESES DE TRAVAIL

Selon LALANDE, l'hypothèse est une conjoncture douteuse mais vraisemblable, par laquelle l'imagination anticipe sur la connaissance et qui est destinée à être vérifiée ultérieurement soit par l'accord de toutes ses conséquences avec l'observation.2(*)

La crise politico- économique qui a frappé notre pays a considérablement détruit certaines institutions et infrastructures. Mais à savoir qu'il n' y a aucune pays sans échange. De ce fait , il semblerait que Beni importe une quantité assez considérable des produits dont le ciment. L'augmentation du nombre des vendeurs (dépôts,...) impliquerait une certaine évolution de la vente du ciment, aussi, divers travaux de construction et de réhabilitation de certaines maisons et infrastructures routières ( ponts,...) seraient une explication.

0.3. CHOIX ET INTERET DU SUJET

Le choix de notre sujet est conditionné par l'importance combien louable que représente le ciment dans la réalisation des grands chantiers de construction de bâtiments et travaux publics. Son intérêt réside en ce que celui qui nous lira tant soit peu trouve sa part. Les chercheurs, pour leurs documents, les opérateurs économiques nationaux et / ou étrangers pourrant interpréter l'évolution de la commercialisation du ciment et décider s'ils peuvent s'investir dans le processus de fabrication ou autre. Les autorités du pays, en général et celles de Beni en particulier, pourront voir s'il faut opter pour la relance des activités de production nationale ou locale et ainsi protéger le produit national.

0.4. DELIMITATION DU SUJET

Notre travail s'étend sur une période de 5 ans partant de 2003 à 2007 et dans l'espace, notre champ d'investigation est la ville de Beni.

0.5. METHODES ET TECHNIQUES DE RECHERCHE

Dans ce travail , nous avons utilisé les méthodes et techniques suivantes :

0.5.1. Méthodes

?. La méthode descriptive : elle nous a servi pour présenter et décrire certains phénomènes et réalités en rapport avec notre objet d'étude.

?. La méthode quantitative que nous avons utilisée pour quantifier les faits récoltés et observés.

?. La méthode statistique : les données reçues sont souvent brutes. Il faut donc les manipuler , les traiter et les analyser par cette méthode.

3

?. La méthode inductive : par celle-ci , nous avons interprété les résultats obtenus à partir de notre échantillon et conclure d'une façon générale.

0.5.2. Techniques

Ø Le questionnaire que nous administré aux sujets enquêtés dans la récolte des données.

Ø La documentation qui nous a appuyé par certains auteurs.

Ø Pour ne pas influencer les résultats, nous avons utilisé de l'observation car l'enquêté doit resté dans ses conditions normales pour donner des réponses objectives.

0.6. DIFFICULTES RECONTREES

Au cours de nos investigations , nous nous sommes bité à certaines difficultés ; certaines données ont été cachées. Les sujets consultés ont des conceptions diverses à propos des chercheurs. Ils les prennent pour des espions et se gardent ainsi de leur livrer les informations.

La conjoncture socio - économique et politique que traverse notre pays nous a empêché d'accéder à d'autres informations nécessaires pour l'élaboration efficace du présent travail. Certains opérateurs économiques achètent et vendent du ciment sans aucune trace d'écriture ; chez certains , ayant des bons souvenirs, mais écrivant rarement ou irrégulièrement, les données ont été estimées.

Le manque des bibliothèques bien équipées, à notre portée, ne nous a pas permis de bien enrichir notre sujet.

0.7. SUBDIVISION DU TRAVAIL

L'introduction et la conclusion mises à part, nous avons retenu 3 chapitres pour ce travail.

Dans le premier chapitre nous parlons des généralités sur le ciment ; nous traitons de la technologie du ciment en première section, en seconde section nous parlons des approvisionnements en ciment à Beni, du lieu d'approvisionnement , des moyens de transport et de l'évolution quantitative du ciment à Beni.

Le chapitre deuxième concerne la notion du commerce et l'organisation de vente du ciment en ville de Beni. Nous parlons des généralités sur le commerce en premier section ; en deuxième section nous traitons de l'organisation de la vente du ciment , en troisième section nous comparons la vente du ciment par les différents intervenants sur le marché.

Au troisième chapitre que nous avons intitulé formation et évolution du prix de ciment à Beni et nous traitons de la notion du prix et du marché en première section, nous parlons de la formation du prix de ciment sur le marché de Beni et enfin en troisième section nous étudions l'évolution du prix de ciment à Beni.

4

CHAPITRE .I  : GENERALITES SUR LE CIMENT

SECTION . I : TECHNOLOGIE DU CIMENT

§1. Origine et historique du ciment

A. Historique

Le ciment est un liant hydraulique et le constituant de base des bétons et matières à la manière d'une `'colle'' , il permet d'agglomérer entre eux les grains de sable et les granulats.

B. Origine 1

Etymologiquement , le mot ciment vient du latin caementum, originellement

`' pierre  naturelle, non taillée `'. Le ciment est un produit très connu dans la civilisation contemporaine, mais il est mal connu du grand public . Sa fabrication est une prouesse technologie. Le mélange de chaux, d'argile, de sable et d'eau dans les constructions est ancien : les Egyptien l'utilisaient déjà vers 2600 av. j.c.

En 1817, le jeune ingénieur Louis Vicat mène des travaux autour des phénomènes d'hydraulicité du mélange `' chaux - cendres volcaniques''.

Louis Vicat est le premier à déterminer de manière précise , artificielle et contrôlée les proportions de calcaires et de silices nécessaires à l'obtention du mélange qui, après cuisson à une température donnée et après broyage , donne naissance à un liant hydraulique industrialisable, le ciment. Mais il publie le résultat de ses recherches sans déposer de brevet.

L'Ecossais Joseph Asdin affine la composition du ciment mis au point par louis Vicat et dépose en 1824 le brevet d'un ciment en prise lente il le baptise `'Portland'' en raison de sa ressemblance avec une roche de la région de portland dans le sud de l'Angleterre.

§2. La fabrication du ciment

A. Fabrication et composition

Le ciment est un liant à base de silicate de chaux, une forme de chaux maigre, hydraulique ou plus précisément un mélange constitué de calcaire (80%) et d'argile (20%)

parfois adjoint d'alumine sous forme de bauxite, chauffé à haut température (1450°c) dans un four en forme de tube où il circule à proximité d'une flamme de 2000°c , avant d'être refroidi brutalement. Le produit cuit s'appelle `' Clinker'' ( d'un mot Hollandais) en référence ou son qu'il émet lorsqu'il est brisé. Plus que brisé, il d'ailleurs broyé.

B. Procédés et techniques de fabrication du ciment.2 2(*)

5

La création chimique de base de fabrication du ciment commence avec la décomposition du carbonate de calcium (CaCO3 ) en chaux ( oxyde de calcium CaO) accompagnée d'un dégagement de gaz carbonique ( CO2) à environ 900°c. Ce processus appelé Clinker ou Clinkérisation pendant laquelle , l'oxyde de calcium réagit à haute température

5

( en général 400° et 1500°C ) avec la silice, l'aluminium et l'oxyde de calcium composant le clinker. Celui-ci est ensuite broyé et mélangé à du gypse et à d'autres constituants, ce qui permet d'obtenir du ciment.

Il existe 4 grands procédés de fabrication du ciment :

- la voie sèche

- la voie semi-sèche

- la voie humide

- la voie semi - humide.

1. La voie sèche

Dans la voie sèche les matières premières broyées et séchée forment le cru ou farine qui a l'aspect d'une poudre fluide. Le cru est en suite introduit dans le préchauffeur ou précalcinateur du four ou plus rarement dans un four tubulaire long.

2. La voie semi - sèche

La farine mélangée à de l'eau forme des granules qui sont introduits dans un préchauffeur à grilles situé en amont du four long équipé de croisillons.

3. La voie humide

Les matières premières ( dont la teneur en humidité est souvent élevée) sont broyées dans l'eau pour former une pâte pouvant être pompée. Elle est ensuite introduite directement dans le four ou peut passer auparavant dans un sécheur.

4. La voie semi - humide

La pâte est d'abord débarrassée de son eau dans des filtres - presses. Le gâteau de filtre - presse est ensuite extrudé sous forme de granules et introduit dans un pré chauffeur à grille ou directement dans un séchoir pour la fabrication du cru.

Notons que le choix du procédé dépend dans une large mesure de l'état des matières premières.

Les opérations suivantes sont communes à tous les procédés :

- Extraction des matières premières

- Stockage et préparation des matières premières

- Stockage et préparation des combustibles

- Cuisson du clinker

- Broyage et stockage du ciment

- Conditionnement et expédition

Dans la section qui suivra , nous allons étudier comment la ville de Beni s'approvisionne en ciment.

6

* 1 1 IRANDEMBA M'BURANO D. , Cours de Géographie économique et économie de transport, inédit UNIC Butembo, G2 MASCIE, 2006-2007

2 KAKULE KANYALI Pie, Cours de Gestion marketing, inédit, UNIC Beni, G3 MASCIE, 2007-2008

* 1 KAMBALE MUNZOMBO, Cours des méthodes de recherche en sciences sociales, inédit, UNIC Butembo, G2 MASCIE, 2006-2007.

* 1 htt/p : www.lafarge.fr

2 htt/p : www.aida.ineris.fr, consulté le 27/02/2008 à 20h

sommaire suivant







Rassembler les contraires c est creer l harmonie