pubAchetez de l'or en Suisse en ligne avec Bullion Vault


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Resolution des difficultes rencontrees et methodologie d`execution pour la construction d`une route, mise en place des differentres couches


par alla alla diaw
UCAD, FST,IST - Ingénieur géologue 2008
Dans la categorie: Sciences
   
Télécharger le fichier original

précédent sommaire suivant

II.3. LA COUCHE D'IMPRÉGNATION

II.3.1. Définition

C'est une couche de protection qui repose sur la couche de latérite - ciment dont le rôle est de contribuer à l'amélioration de la chaussée et renforce la protection mécanique, thermique et hydraulique par imperméabilisation (LÔ M. , n° 180, 2007).

II.3.2. Composition

Dans le cas de notre étude, l'imprégnation est constituée par du bitume fluidifié (cut-back 0/1) avec les compositions définies dans le tableau 28.

Tableau 28. Caractéristiques du cut-back utilisé

Bitume

60%

Kérogène (pétrole)

40%

Température (°C)

125

Il faut noter que le kérogène bien qu'entrant dans la composition, ne demeure pas dans la couche, il s'évapore rapidement après sa mise en oeuvre. Son rôle est de fluidifier le bitume pour diminuer sa viscosité (DRCR, 1983).

II.3.3. Procédure d'exécution

Cette procédure consiste après réception de la couche de fondation de :

- balayer cette dernière avec une balayeuse mécanique, de façon à éliminer tout matériau roulant ou toute poussière résiduelle,

- arroser légèrement la surface de la couche de fondation par la citerne d'eau pour humidifier la couche,

- enfin, épandre le cut-back 0/1 sur la couche de fondation.

Le dosage du bitume fluidifié utilisé est donné dans le tableau 29.

Tableau 29. Dosage du cut-back 0/1 en couche d'imprégnation

Dosage en poids (kg.m-2)

1,2 à 1,3

Dosage en volume (l.m-2)

4 à 5

II.3.4. Comportement des planches imprégnées

A la suite de l'imprégnation, les comportements sur la couche de fondation sont illustrés dans les figures 9 et 10.

Partie sous dosée

Partie sur dosée

Pneus des engins

Figure 9. Couche de fondation 24h après I'imprégnation avec du cut-back 0/1

Fissures en surface

Craquelures

Figure 10. Couche de fondation 48h après l'imprégnation avec du cut-back 0/1

On remarque que le cut-back à un comportement bien connu, à savoir une infiltration de facto du mélange bitume - kérogène. Dans la figure 9, le phénomène de ressuage est bien visible, l'observation montre l'hétérogénéité du liant qui se traduit par 2 compartiments : une partie haute sous-dosée et une partie basse sur-dosée, entraînant l'accumulation du bitume qui favorise le ressuage.

La figure 10 montre une fissure de la couche en superficie, elle s'explique par le caractère ferme de la couche (compacité élevée, porosité faible).

Conclusion partielle

Le cut-back 0/1 imprègne bien la couche de fondation, il assure le lien entre cette dernière et la couche sus-jacente (couche de base) car une bonne pénétration du produit hydrocarboné a été observée le terrain, malgré l'apparition de phénomènes de ressuage et de fissuration.

précédent sommaire suivant