pubAchetez de l'or en Suisse en ligne avec Bullion Vault


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

La surveillance environnementale et sociale des chantiers financés par le PUIUR (projet d'urgence d'infrastructures urbaines ) à  Abidjan


par Oundieu Olivier Melo
Institut de formation à  la haute expertise et de recherche - Master 2010
Dans la categorie: Rapports de stage
   
Télécharger le fichier original

sommaire suivant

BANQUE MONDIALE

RAPPORT DE SURVEILLANCE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE

Thème

LA SURVEILLANCE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DES CHANTIERS FINANCER PAR LE PUIUR :

Le cas des travaux de réalisation d'ouvrages de retenu le long des

canaux c1 et c2 du carrefour de l'indénié

et

des travaux de réhabilitation de la voie Abobo-Akéikoi

Préparé par : Melo Oundieu Olivier

Cellule Environnement

Table des matières

INTRODUCTION 3

I. DEFINITION DU CONCEPT CLES 4

1.1 Surveillance environnementale 4

II. OBJECTIF DE LA SURVEILLANCE ENVIRONNEMENTALE 4

III. ETAT DES LIEUX : l'état d'application des mesures environnementales sur les chantiers de voiries et d'assainissement. 4

3-1 Travaux de réalisation d'ouvrage de retenu le long des canaux C1 et du carrefour de l'indénié 4

3-2 travaux de réhabilitation de la voie Abobo-Akéikoi 6

IV. CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS 7

ANNEXE 8

Annexe 1 : PV de la fête organiser par la population d'Akéikoi pour manifester sa joie 9

Annexe 2 : Doléances de la population d'Akéikoi au coordonnateur du PUIUR 10

INTRODUCTION

Les bailleurs de fonds mettent un accent particulier sur le respect des mesures environnementales et sociales des différents projets qu'ils financent dans le monde.

La banque mondiale, à travers son fond d'aide (IDA) destiné aux pays les plus pauvres n'est pas en reste de ces mesures.

En effet, la côte d'ivoire, pays membre de l'institution financière, a pendant une longue période subit une dégradation de ses infrastructures, une prolifération des décharges sauvages à travers sa capitale économique Abidjan. Cette situation est survenue après le coup d'état de 1999. Ainsi, pour atténuer la souffrance de la population, la banque mondiale à travers son fond (IDA), destiné aux pays les plus pauvres a donc fait un don d'un montant de 144 millions de dollars US soit environ 74,11 milliards FCFA hors taxes à la côte d'ivoire. Ce fond a donc été logé au sein du Projet d'Urgence d'Infrastructures Urbaines (PUIUR) afin qu'il procède à la réhabilitation des infrastructures qui sont prescrit dans cinq (5) composante à savoir Eau potable ; Assainissement urbain, Déchets solides ; Voirie urbaine ; Contrats de villes.

La question fondamentale que l'on se pose est de savoir si les entreprises adjudicataires des différents marchés tiennent compte des mesures environnementales et sociales lors de l'exécution des différents projets comme l'exige l'institution financière. C'est pour répondre à cette épineuse question que la cellule de coordination a initié la surveillance environnementale et sociale des différents chantiers qu'elle a en sa charge, pour rester conforme aux exigences de la banque mondiale.

Dans la rédaction de ce dit rapport, nous expliquerons dans un premier temps en quoi consiste la surveillance environnementale et sociale ; en seconde partie nous parlerons des différentes visites effectuées sur les chantiers de voiries (la voie Abobo-Akéikoi) et d'assainissement

(Carrefour de l'indénié) du mardi 04 au jeudi 6 septembre 2012.

I. DEFINITION DU CONCEPT CLES

1.1 Surveillance environnementale 

La surveillance environnementale est l'opération visant à assurer :

v L'application des mesures d'atténuation élaborées dans un plan de gestion environnementale et sociale chantier ;

v Le respect des engagements de l'entreprise en regard d'un projet ;

v Le respect des lois, règlement et encadrements internes en matière d'enlèvement

sommaire suivant