WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Profil clinique, étiologique et thérapeutique de la détresse respiratoire néonatale

( Télécharger le fichier original )
par Trésor Mampangula Tukeba
Université Kongo RDC - En vue de l'obtention du titre de docteur en médecine 2013
Dans la categorie: Biologie et Médecine
  

précédent sommaire suivant

f. les apnées du prématuré20

Ce sont des pauses respiratoires supérieures à 20 sec, elles associent une bradycardie, c'est une maladie des prématurés, leur fréquence diminue avec la maturation (elles atteignent 84% de prématurés dont le poids est inférieur à 1000g, 25% de prématurés en dessous de 2500g) et l'âge post natal. Elles ont une origine :

Ø Centrale(10-20%) il y a ici une absence des mouvements respiratoires ;

Ø obstructive (12-25%) les mouvements respiratoires sont présents mais sans flux aérien nasal, il existe ici une bradycardie isolée ;

Ø mixte (23-71%)

Le traitement est basé sur le monitoring de tous les nouveau-nés, repérage des nouveau-nés à risque(prématurés<à 30semaines ou convalescent des détresses respiratoires).si apnée peu sévère on procède à des stimulations cutanées douces et mouvements de flexion, extension descuisses sur le bassin(augmente les efférences aux centres respiratoires) ;si grave, ventilation au masque.

e. Souffrance périnatale20

C'est un état de détresse neurologique qui résulte d'une hypoxiepar hypo perfusion cérébrale et éventuellement d'autres tissus. Sa clinique évolue en 2 temps :

Ø Pendant le travail : altération des BCF, liquide amniotique méconial, frais, ECG foetal pathologique (QRS>0.25), diminution des mouvements foeto-actifs.

Ø A la naissance : APGAR<7 à la cinquième minute, acidose métabolique pH<7.2, BE>12 mmol/l, lactates >5mmol/l, désordres neurologiques précoce chez les nouveau-nés avec signes de défaillance des autres viscères.

SARNAT et FINER ont classifié en grade l'encéphalopathie post anoxique pour l'évaluation pronostique dans le 48 heures suivantes. Les examens complémentaires requis sont l'ECG, l'échographie transfontannellaire, et le CT scan cérébral.

La prise en charge va consister à :

Ø Mettre le tube digestif au repos,rien per os pendant au moins 48 heures ;

Ø Une voie d'abord pour perfusion (centrale si hypoglycémie) 

Ø Restaurer et maintenir l'hématose

Ø Une ventilation mécanique si apnées

Ø Eviter l'hyperoxie(PaO2>60mmHg)

Ø Une correction rapide de l'hypoglycémie si et seulement si elle est sévère(<2mmol/l) sera

Ø Maintenir la normocapnie, la normo thermie

Ø Une analgésie au besoin

f. Troubles métaboliques21

Parlons essentiellement de l'hypoglycémie néonatale ; on l'évoque lorsque le taux de glycémie est < à 3Omg/dl chez un NN au premier jour de vie et lorsque ce taux est < à 45mg/dl(2,2mmol/l) après 24h de vie ; elle est dite sévère lorsque la glycémie est < 0,20g/l (1,1mmol/l).

Elle peut être asymptomatique ou se traduire par les signes peu spécifiques dont la léthargie, l'apathie, les apnées, l'anorexie, les vomissements, l'irritabilité, les trémulations, et les convulsions.

Le traitement se résume en des mesures :

? Préventives : alimentation précoce des nouveau-nés, soit au lait maternel soit au glucose hypertonique 10% (80-1OO ml/Kg) si contre indication de l'allaitement maternel, particulièrement tout nouveau-né à risque.

? D'urgence : Sérum glucosé 1O% 2-3ml/Kg IV lent si la glycémie 2O-25 mg/dl, placer ensuite une perfusion continue de glucosé 1O% ; si la glycémie 2O-25 mg/dl placer une infusion gastrique continue d'un soluté à haute teneur glucidique( Caloreen ou Dextrine maltose) )à la concentration de 2O-25%. Chez les nouveau-nés eutrophiques, on peut donner glucagon (0,3mg/kg en IM sans dépasser 1 mg/ injection).

En cas d'hypoglycémie réfractaire : hydrocortisone 1O mg/Kg/IV/Heure en 4 injections ou ACTH 4UI/12h/IM

précédent sommaire suivant