WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le tableau de bord de gestion et la microfinance pour les femmes


par Alaa Benhammida
HEC Montréal - M. Sc. Contrôle de gestion 2013
  

sommaire suivant

HEC Montréal

La microfinance pour les femmes et le tableau de bord de gestion

par

Alaa Benhammida

Sciences de la gestion
(Contrôle de gestion)

Mémoire présenté en vue de l'obtention
du grade de maîtrise ès sciences

(M. Sc.)

Avril 2013

(c) Alaa Benhammida, 2013

ii

« [...] quand une fois la division du travail est généralement établie, un homme ne peut plus appliquer son travail personnel qu'à une bien petite partie des besoins qui lui surviennent. Il pourvoit à la plus grande partie de ces besoins par les produits du travail d'autrui achetés avec le produit de son travail, ou, ce qui revient au même, avec le prix de ce produit. Or, cet achat ne peut se faire à moins qu'il n'ait eu le temps, non seulement d'achever tout à fait, mais encore de vendre le produit de son travail. Il faut donc qu'en attendant il existe quelque part un fonds de denrées de différentes espèces, amassé d'avance pour le faire subsister et lui fournir, en outre, la matière et les instruments nécessaires à son ouvrage. Un tisserand ne peut pas vaquer entièrement à sa besogne particulière s'il n'y a pas quelque part, soit en sa possession, soit en celle d'un tiers, une provision faite par avance, où il trouve de quoi subsister et de quoi se fournir des outils de son métier et de la matière de son ouvrage, jusqu'à ce que sa toile puisse être non seulement achevée, mais encore vendue. Il est évident qu'il faut que l'accumulation précède le moment où il pourra appliquer son industrie à entreprendre et achever cette besogne. »

Adam Smith (1776, Livre II), La Richesse des Nations

iii

Sommaire

Ce mémoire a pour objectif d'étudier la possibilité d'utiliser le tableau de bord de gestion dans le cadre des institutions de microfinance, notamment celles dont la stratégie est axée autour des femmes. Ces institutions sont en majeure partie à but non lucratif, et elles poursuivent souvent des missions sociales visant à améliorer le niveau de vie de leur clientèle. Toutefois, elles doivent pouvoir mettre en place un modèle d'affaire qui permette de garantir la pérennité financière sur le long terme afin de pouvoir atteindre leurs missions sociales.

Dans ce sens, le tableau de bord de gestion nous apparait comme un outil de gestion utile pour étudier la performance de ces institutions et les aider à optimiser leur chaine opérationnelle. Nous avons donc analysé la performance de deux institutions de microfinance dont la stratégie est axée autour des femmes, et nous pensons avoir pu établir des diagnostics conformes à la réalité. Ces analyses ont été faites grâce à un tableau de bord élaboré selon le modèle de Kaplan et Norton, modèle auquel nous avons dû apporter quelques modifications pour adapter l'outil au contexte particulier de ces institutions.

Mots clés : Microfinance, tableau de bord, femmes, institution de microfinance, microcrédit, indicateur de performance, carte stratégique, IMF.

iv

Table des matières

SOMMAIRE

TABLE DES MATIÈRES

LISTE DES FIGURES ET DES TABLEAUX

REMERCIEMENTS

III

VI

VII

IV

CHAPITRE 1

 

1

INTRODUCTION

 

1

REVUE DE LITTÉRATURE

5

 

CHAPITRE 2

 

5

LE TABLEAU DE BORD

 

5

Introduction

 

5

I. Historique du tableau de bord

 

6

II. Un outil de gestion de la performance

 

9

III. Un outil de communication de la stratégie

 

11

IV. Les critiques du Tableau de Bord

 

13

 

CHAPITRE 3

 

16

LA MICROFINANCE

 

16

I. La finance pour les plus petits

 

16

Introduction

 

16

1. Un besoin existant

 

17

2. L'importance des entrepreneurs dans les pays en développement

 

17

3. L'asymétrie de l'information comme obstacle au prêt

 

19

II. Le microcrédit

 

20

1. Fournisseurs informels

 

20

2. Organismes non gouvernementaux

 

21

3. Institutions de microfinance formelles

 

21

4. Des méthodes de prêts variées

 

22

III. Les institutions de microfinance

 

27

1. Bref historique

 

27

2. Le champ d'action d'une IMF

 

28

3. La sélection des projets

 

29

4. Le manque d'outils de gestion appropriés pour la gestion des risques

 

30

IV. Mesurer la performance des institutions de microfinance : un état des lieux

 

33

1. Performance financière

 

33

2. Performance sociale

 

36

3. Conclusion

 

39

 

V. Pertinence du choix des femmes

 

40

1. Un aperçu de l'inégalité entre l'homme et la femme

 

40

2. De l'inégalité quant à l'accès au financement

 

41

 

3. L'autonomie de la femme

 

42

4. La femme est-elle un meilleur client que l'homme?

 

43

VI. Conclusion

 

44

CADRE CONCEPTUEL

45

 

CHAPITRE 4

 

45

Introduction

 

45

I. La carte stratégique

 

48

1. La carte stratégique et le tableau de bord

 

48

2. Le choix des perspectives stratégiques

 

50

3. Exemples de cartes stratégiques pour les IMF

 

51

II. Modèle théorique

 

55

1. Rappel de la revue de littérature

2. Présentation du modèle

III. Conclusion

ÉTUDES DE CAS

64

v

55

57

63

CHAPITRE 5

 

64

Introduction

 

64

I. Bandhan Financial Services

 

65

1. Situation socioéconomique de la femme indienne

 

66

2. Environnement politique et économique

 

66

3. La microfinance indienne

 

67

 

4. Bandhan Financial Services

 

68

5. Analyse de performance

 

71

II. FONDEP

 

83

1. Situation socioéconomique de la femme marocaine

 

83

2. Environnement politique et économique

 

84

3. La microfinance marocaine

 

85

4. Fondep

 

86

5. Analyse de performance

 

88

Synthèse

 

98

CHAPITRE 6

 

101

CONCLUSION

 

101

ANNEXES

107

 

ANNEXE 1 : INDICATEURS DE PERFORMANCE

 

108

ANNEXE 2 : PROPOSITION DE TABLEAU DE BORD

 

110

BIBLIOGRAPHIE

 

111

vi

Liste des figures et des tableaux

PRINCIPALES DIFFÉRENCES ENTRE LE PRÊT DE GROUPE ET LE PRÊT INDIVIDUEL 25

DIFFÉRENTS TYPES DE RISQUES AUXQUELS FONT FACE LES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE 32

CONSIDÉRATIONS IMPORTANTES POUR LE TABLEAU DE BORD 46

EXEMPLE SIMPLIFIÉ D'UNE CARTE STRATÉGIQUE 49

LABIE (2005) - TABLEAU DE BORD POUR LES ORGANISATIONS DE MICROFINANCE 52

MICROFINANCE CENTER (MFC, 2007) - CARTE STRATÉGIQUE TYPIQUE POUR UNE IMF 53

EXEMPLES D'INDICATEURS DE PERFORMANCE DE LA LITTÉRATURE ACADÉMIQUE 56

PROPOSITION DE TABLEAU DE BORD DE GESTION 62

PRODUITS FINANCIERS DE LA BANDHAN FINANCIAL SERVICES 70

TABLEAU DE BORD POUR LA BANDHAN FINANCIAL SERVICES ENTRE 2009 ET 2011 72

LIENS DE CAUSE-À-EFFET PRÉSUMÉS SUITE À L'ÉTUDE DE CAS DE LA BANDHAN FINANCIAL SERVICES 82

TABLEAU DE BORD POUR LA FONDEP ENTRE 2009 ET 2011 90

vii

Remerciements

Le mémoire de maitrise constituait pour moi l'occasion d'approfondir mes connaissances dans un sujet qui me passionnait et que je n'aurai pas forcément l'occasion d'étudier à l'université ou pendant mon expérience professionnelle. Depuis que j'ai découvert le monde de la microfinance, j'y ai trouvé un domaine enthousiasmant, utile et qui méritait plus d'attention. Toutefois, l'écriture de ce mémoire n'a pas été une tâche facile pour moi, et le travail a été particulièrement long et laborieux. C'est grâce à certaines personnes que j'ai pu y arriver, et j'aimerais profiter de l'occasion pour les remercier.

Je tiens d'abord à remercier mon directeur, Monsieur Claude Laurin, pour son soutien inconditionnelle pendant la rédaction de ce mémoire, mais aussi pendant mes études. Il a été mon coach, mon professeur et mon directeur, et j'ai pu compter sur son soutien à plusieurs reprises. Merci.

Je tiens aussi à remercier ma directrice de mémoire, Madame Marlei Pozzebon, pour ses précieux conseils et pour m'avoir permis de me dépasser plus loin que je ne m'en pensais capable.

Je souhaite également remercier des amis très précieux qui m'ont permis d'aller au bout de ce mémoire, Mehdi, Marc et Badr, ainsi que ma copine, Mélanie.

Enfin, je ne remercierai jamais assez mes parents, Yamna Ghabbar et Khalil Benhammida, pour avoir toujours été là pour moi. Et merci aussi à mon petit frère, Sami, qui ne m'a pas vraiment aidé pour ce mémoire, mais qui fait partie des trois personnes les plus importantes pour moi, et que j'aime le plus.

Chapitre 1

According to the State of the Microcredit Summit Campaign 2001 Report, 14.2 million of the world's poorest women now have access to financial services through specialized microfinance institutions (MFIs), banks, NGOs, and other nonbank financial institutions. These women account for nearly 74 percent of the 19.3 million of the world's poorest people now being served by microfinance institutions. Most of these women have access to credit to invest in businesses that they own and operate themselves. The vast majority of them have excellent repayment records, in spite of the daily hardships they face. Contrary to conventional wisdom, they have shown that it is a very good idea to lend to the poor and to women.

Cheston et Kuhn (2002 pg. 4)

sommaire suivant