WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Etude de la tension superficielle des solutions d'électrolytes à  concentration et pression constantes


par Jacques Malala Ibakipuo
Université de Kinshasa - Graduat 2004
Dans la categorie: Sciences
   

précédent sommaire suivant

III.2. MESURE EXPERIMENTALE DE LA TENSION SUPERFICIELLE [14]

Pour mesurer la tension superficielle de nos échantillons, nous avons utilisé la méthode de la goutte tombante, pour ce faire, nous nous sommes servis de la pipette de Duclaux. Le principe de la mesure repose sur le comptage de nombre des gouttes épousant un volume déterminé de l'eau de densité d à la température ambiante.

La tension superficielle par cette méthode est donnée par la relation :

= 0

n0 d n

(III.5)

où :

: tensions superficielle

0 : tensions superficielle de l'eau à la température ambiante ( 72,6 dynes/cm)

n : le nombre de goutte de la solution saline n0 : le nombre de goutte d'eau

d : densité du liquide à la température ambiante

deviendra :

Notre relation (III.1) qui nous sert de base de calcul de la tensions superficielle

n0

(T - P)

= 0

où :

n (V - P)

(III.6)

: tensions superficielle

0 : tensions superficielle de l'eau à la température ambiante ( 72,6 dynes/cm)

n : le nombre de goutte de la solution saline n0 : le nombre de goutte d'eau

T : la masse de la solution saline

P : la masse du pycnomètre vide

V : la masse du pycnomètre rempli d'eau

Par Malala Ibakipuo jacques

Etude de la tension superficielle des solutions d'électrolytes en fonction de la concentration à pression et température constantes (cas de NaCl et KCl) 19

III.3. MATERIELS ET REACTIFS [14]

- La pipette de Duclaux

- Un bêcher de 100 ml

- Deux statifs

- Balance du type SARTORIUS

- Pycnomètre

- Nacl pour analyse

- KCl

- Burette 50 ml

Fig.1. pipette de Duclaux

Par Malala Ibakipuo jacques

Etude de la tension superficielle des solutions d'électrolytes en fonction de la concentration à pression et température constantes (cas de NaCl et KCl) 20

III.4. MODE OPERATOIRE.

Fixer la pipette de Duclaux sur le statif et placer un bêcher en dessous de l'appareil pour recueillir les gouttes formées. Lorsqu'on va commencer à l'égoutter, verser préalablement dans la pipette de Duclaux préalablement lavée et rincée à l'eau distillée, un certain volume du liquide. Le volume du liquide doit dépasser de quelque centimètre le trait supérieur de l'appareil. le comptage du nombre de goutte débute lorsque le ménisque du liquide atteint légèrement le trait supérieur. La vitesse d'égouttage du liquide doit se faire telle manière que les gouttes aient le temps de se former avant de tomber. Le réglage de la vitesse

se fait à l'aide de pince de Mohr. On utilisera le volume au-dessus du trait supérieur, compter

le nombre de goutte (n) du liquide et le courant d'air doit être évité lors du comptage de goutte[12].

précédent sommaire suivant