WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Approche ethnopsychiatrique du malade réanimé : Réhabiliter l'esprit dans les pratiques de soins

( Télécharger le fichier original )
par Véronique DI MERCURIO
Université Paris 8 - Master 1 Psychologie Clinique 2007
  

précédent sommaire suivant

II ENONCE DES HYPOTHESES

II.1 ELABORATION DES HYPOTHÈSES

La question de départ, «  comment aborder le malade de réanimation médicale ? », amène à étudier 3 aspects d'investigation : les pratiques médicales en situations de danger vital, les théories pour penser le vécu des malades dans ces conditions et les méthodes d'entretien adaptées à ces malades.

II.1.a Sur les pratiques de soins médicaux

Le concept de « Souffle Vital » permet d'envisager une relation étroite entre le corps, lieu de l'âme et le psychisme, entre traumatisme corporel et traumatisme psychique, en d'autres termes, est-ce que ce qui est invasif pour le corps, au niveau des fonctions cardiorespiratoires peut aussi faire effraction au psychisme.

Hypothèse 1 : Une plus grande technicité médicale génèrerait des souffrances psychiques plus profondes

II.1.b Sur les théories pour interpréter le vécu des malades réanimés

La notion de rite de passage permet d'enrichir la compréhension du traumatisme psychique en l'élargissant à un processus de transformation psychique de déstructuration et restructuration psychique. La déstructuration psychique ou liminaire des rites de passage correspond à l'état de « ... celui qui revient transfiguré des bords de l'abîme, traînant avec lui les réminiscences horrifiantes de l'au-delà entrevu. » (CROCQ, 1999, page 276), tandis que la restructuration psychique pourra être associée à un processus de réintégration de l'événement dans l'historicité de l'identité narrative, et « la thérapeutique consistera ... à transformer cette malédiction en épreuve initiatique lui permettant d'assumer son destin. » (CROCQ, 1999, page 276)

De plus, la notion de conflit psychique soulevée par les théories psychanalytiques à un niveau intrapsychique sera revue d'un point de vue clinique et culturel. Le conflit pourra alors se concevoir entre une personne et une institution, c'est-à-dire entre les théories personnelle qui fondent l'identité d'une personne malade menacée d'anéantissement et celles de l'équipe soignante imposant un état de malade et des soins très invasifs. La part de l'identité personnelle qui réagit pourra s'interpréter par la notion d'âme irascible.

Hypothèse 2 : Le vécu des malades de réanimation peut s'interpréter comme une transformation psychique qui peut se conceptualiser par la notion anthropologique de rite de passage et activant des conflits psychiques à la fois profonds et d'ordre culturel.

précédent sommaire suivant