WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Approche ethnopsychiatrique du malade réanimé : Réhabiliter l'esprit dans les pratiques de soins

( Télécharger le fichier original )
par Véronique DI MERCURIO
Université Paris 8 - Master 1 Psychologie Clinique 2007
  

précédent sommaire suivant

II.1.c Sur la méthode psychothérapeutique

Dans les méthodes classiques de soutien psychologique dans le domaine de la santé, on propose au malade des entretiens cliniques où le psychologue possède une théorie sous-jacente (psychanalytique ou cognitive) à un malade, demandeur d'une aide à la suite de difficultés rencontrées lors de sa maladie biologique. Bien que la situation soit fortement à l'origine des difficultés, il y a toujours une théorie psychosomatique qui suppose un lien réciproque de causes à effets entre personnalité et maladie biologique.

Nous proposons de mettre en place avec la méthode un dispositif d'entretiens cliniques inspiré de ceux de l'éthnopsychiatrie qui consiste à placer le malade en tant qu'expert de son propre vécu avec un chercheur-étudiant demandeur de matériel de recherche sur la psychologie du malade en réanimation. La théorie sous-jacente non exprimée est la suivante: la réanimation est un événement potentiellement traumatique, quelque soit la personnalité, car c'est un lieu de passage. Cette méthode ne postule pas de théorie sur la personnalité du malade.

Conformément à l'approche ethnopsychiatrique, des théories inspirées de la notion d'identité narrative (RICOEUR, 1983, 1996) comme la « Constructivist Narrative Perspective » soutiennent que « les être humains construisent activement leurs réalités personnelles et créent leurs propres modèles pour se représenter le monde » (MEICHENBAUM,1995).

D'autre part, les cliniciens qui interviennent auprès des victimes de traumatisme psychique constatent que le discours narratif est un agent qui contribue à la construction du monde et de soi (MORMONT, 2001).

Une certaine forme d'entretien orienté sur la co-construction d'un récit, centré sur les mots du patient aurait un effet thérapeutique

Hypothèse 3 : La position de patient-expert permettrait de terminer le processus de transformation psychique par une restructuration psychique.

précédent sommaire suivant