pubAchetez de l'or en Suisse en ligne avec Bullion Vault


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Management d'un projet ERP : Harmonisation des systèmes d'informations dans le cas d'une fusion


par Acké Missamou
Institut National des Sciences de Gestion - Maîtrise en Sciences de Gestion 2007
Dans la categorie: Informatique et Télécommunications
   
Télécharger le fichier original

précédent sommaire suivant

Chapitre 5 : Typologie des modes d'intégrations des systèmes d'informations34(*)

Fusionner deux entreprises ne consiste pas seulement à additionner des chiffres et des parts de marchés, mais également à mélanger des technologies, des hommes, des méthodes de travail et des cultures. La notion de compatibilité peut exister ou non entre les entreprises à intégrer. Trois niveaux d'intégration sont définis mettant en perspective une polysémie de l'intégration : une intégration stratégique, une intégration organisationnelle et une intégration technologique.

Figure 4 : Typologie des modes d'intégration des SI

Les différentes typologies des modes d'intégration des systèmes d'information sont représentées au sein d'une matrice organisée autour de deux axes : le degré de compatibilité des configurations SI, et les orientations stratégiques assignés à la fonction système d'information.

 
 

Configurations SI

 
 

Différentes

Proches

Objectifs stratégiques assignés au SI

Synergies et Valeur

REFONTE

SYMBIOSE

Rationalisation/Réduction des coûts

ABSOPTION

PRESERVATION

Source : BRUNETO Gérald, « Fusion d'entreprise et Intégration des Systèmes d'information », Laboratoire CREGO, Université Montpellier II, Juin 2006, pages 16.

Section 1 : Refonte

Dans le cas de configurations SI incompatibles, le processus de refonte constitue le processus le plus difficile à réaliser. Il nécessite une recomposition des processus de gestion de chaque entreprise à intégrer, une conception de l'architecture et des structures SI, une refonte des éléments technologiques. Un risque majeur est inhérent à cette approche : tenter d'adopter des composants interdépendants des entités à intégrer, et en raison de l'inadéquation entre les deux logiques d'organisation sous-jacentes.

Section 2 : Absorption

La résolution de l'incompatibilité des SI se présente également au travers d'un processus d'absorption. Le problème de l'intégration est donc grandement simplifié dans la mesure où une configuration absorbe l'autre. Les risques présents dans le processus de refonte sont fortement réduits faisant de la migration le processus privilégié dans un contexte d'incompatibilité. Toutefois, d'autres risques de nature différente émergent : risques de détruire la valeur initiale de l'entreprise achetée, résistances au changement, non reconnaissance des spécificités SI de l'entreprise achetée.

* 34 BRUNETO Gérald, « Fusion d'entreprise et Intégration des Systèmes d'information », Laboratoire CREGO, Université Montpellier II, Juin 2006, pages 14.

précédent sommaire suivant