pubAchetez de l'or en Suisse en ligne avec Bullion Vault


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Contribution à l'amélioration de la procédure d'octroi et de suivi du crédit dans une IMF: cas de l'Agence PAPME


par Adam AKPOLOU et Lionel ATINDEHOU
Université d'Abomey Calavi- ENEAM - DTS 2007
Dans la categorie: Economie et Finance
   
Télécharger le fichier original

précédent sommaire

CONCLUSION

La réalisation de ce document a consisté pour nous en un exercice d'approfondissement des connaissances théoriques que nous avons reçues dans le cadre de notre formation.

En effet, les différentes recherches effectuées nous ont permis de nous rendre compte des effets négatifs des insuffisances de la procédure d'octroi et de suivi de crédit à l'émergence et au développement de l'institution.

Nous avons dès lors compris que la procédure d'octroi et de suivi de crédit occupe une place très importante de la réduction des impayés et par conséquent assure la pérennisation de l'institution. Mieux, les résultats issus de nos recherches nous ont permis d'identifier les problèmes spécifiques ainsi que les causes supposées des insuffisances de la procédure d'octroi et de suivi de crédit à l'Agence PAPME.

Ainsi, les hypothèses ci-dessous ont été formulées :

ü le détournement par certains promoteurs des crédits à d'autres fins est à l'origine du montant élevé des impayés dans les livres de PAPME ;

ü la complexité dans la constitution des dossiers explique la longue procédure d'octroi de crédit ;

ü l'absence d'une planification rigoureuse dans le processus de déblocage explique le retard des fonds lors du déblocage ;

ü l'archivage non approprié des documents notamment des garanties est dû à la volonté des dirigeants de minimiser les coûts.

Une fois les diagnostics retenus, nous avons proposé des solutions aux différents problèmes spécifiques identifiés. Nous pensons à coup sûr que la réalisation des conditions de mise en oeuvre des solutions et de leur mise en oeuvre effective permettra sans doute de rendre utile les recherches effectuées.

Nous ne saurions prétendre avoir épuisé la problématique des insuffisances de la procédure et de suivi du crédit. Néanmoins, nous estimons que notre modeste contribution à la recherche de solutions des problèmes liés à la procédure d'octroi et de suivi du crédit aidera l'Agence à se maintenir comme l'une des plus grandes IMF du bénin.

BIBLIOGRAPHIE

OUVRAGES

Ø HONLONKOU, A. ACCLASSATO, D. QUENUM, V. (2001) « problématique du remboursement des crédits dans les SFD et garanties de prêts aux petits opérateurs économiques au Bénin», ELIFID, Septembre 2001, P.54

Ø LEDJERWOOD, J. « Manuel de micro finance : une perspective institutionnelle et financière» document de travail de la banque mondiale, juillet 1999, Washington, P.308

Ø LELART, M. (2007) : « Les mutations dans la microfinance : l'expérience du bénin» document de recherche du laboratoire d'économie d'Orléans n°2007-15

Ø WAMPFLER, B. (2003) « Contribution à l'élaboration des décisions» Tool finance rural, Montpellier.

Ø WEBSTER, L. M. et FILDLERP (1996) «Le secteur informel et les institutions de microfinancement en Afrique de l'Ouest» document technique de la banque mondiale n°342 Washington

Documents spéciaux

Ø «Document de politique pour le développement de la micro finance au Bénin» Janvier 2006, Mimographe, CMF.

Ø Fernand VINCENT : «Financer autrement les associations et ONG de développement du tiers monde »

Ø Lexique économique (2004), édition Dalloz.

Ø «Rapport du premier sommet national de la micro finance et de la semaine nationale de micro finance »(http://www.microfinancebenin.org )

Ø WOOMEN WORLD BANKING (2003) «ce qui fonctionne»bulletin d'information, la notation de crédit, Octobre 2003

MEMOIRES

Ø ALLASOUMA Vivien J. et KPATENON S. Gratien (2005) :«La centrale des risques, une solution au problème des impayés dans les IMF au

Ø BENIN»Mémoire de maîtrise es- sciences économiques, FASEG.

Ø BOURAIMA A. (2002) :«Problématique d'appui et de suivi du système de Financement Décentralisé par la CMF» Mémoire de fin de cycle AFT; cycle I ; ENAM.

Ø CHABI BONI, A. (2004) : «Problématique de financement de l'économie parles banques et les institutions de micro finance»mémoire de fin de cycle I, AFT, ENAM.

Ø SINZOGAN, C. (2000) : «Efficacité des institutions de micro finance : Cas du Bénin»

Ø SOHOUDJI C .E.L. (2005) «La problématique de la limitation des situations inhibitrices à l'augmentation de l'Epargne à la CLCAM d'ABOMEY CALAVI »Mémoire de fin de cycle ; AFT ; cycle I ; ENAM.

Textes légaux

Ø Loi N°97 - 027 du 08 Août 1997 portant réglementation des Institutions Mutualistes ou Coopératives d'Epargne et de Crédit et son décret d'application N°98 - 60 du 09 Février 1998

Ø Décret N°2006-620 du 23 Novembre 2006 portant attribution, organisation et fonctionnement du Ministère Délégué, Chargé de la Microfinance et de la

Ø Promotion des Petites et Moyennes Entreprises auprès du Ministère du Développement, de l'Economie et des Finances

Ø Arrêté N° 057 / MFE/DC/SGM/CMF du 15 Février 2006 portant Création, Attribution, Organisation et Fonctionnement de la Cellule de Micro Finance.

Ø Instruction N°1 de la BCEAO relative à l'obligation pour le système de financement décentralisé de produire des états financiers.

Ø Instruction N° 06 de la BCEAO relative aux modalités de détermination des ratios prudentiels.

Ø Instruction N° 07 de la BCEAO relative à l'obligation pour les Institutions Mutualistes ou Coopérative d'Epargne et de Crédit de produire un rapport annuel.

précédent sommaire