pubAchetez de l'or en Suisse en ligne avec Bullion Vault


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Les déterminants du choix stratégique des entreprises touristiques


par Noureddine HADDAD
Université de Tunis El Manar - Master 2005
Dans la categorie: Tourisme
   
Télécharger le fichier original

précédent sommaire suivant

CHAPITRE II : L'EXPLOITATION DE L'ENQUETE ET VALIDATION EMPIRIQUE DES DETERMINANTS DU CHOIX STRATEGIQUE DES ENTREPRISES TOURISTIQUES (LES HOTELS) EN TUNISIE

Dans ce chapitre, nous essayons d'une part, d'analyser les différentes composantes du micro environnement, du macro environnement, des variables internes à l'entreprise touristique et de cerner les différents styles de direction des dirigeants ainsi que le degré d'influence de l'échelle de valeur sociétale des acteurs sociétaux et d'autre part, de présenter les stratégies d'évolution des entreprises touristiques à partir des années 60 jusqu'aux années les plus récentes après 2001.

Pour cela, nous avons utilisé le tri à plat comme technique d'analyse, cette dernière consiste à examiner la distribution de modalité de réponse pour toutes les variables traitées une à une.

SECTION I : PRESENTATION DES ENTREPRISES TOURISTIQUES I.1. Maturité des entreprises

La répartition de l'échantillon entre les différentes tranches d'âge s'effectue au travers le tableau suivant :

Tableau de répartition par age

Entreprises Tranche d'âge

En nombre

En %

Inférieure à 10 ans

13

35

Entre 10 et 20 ans

12

35

Supérieur à 20 ans

12

30

Total

37

100%

Source : résultats de l'enquête

La classification de ces entreprises par groupe d'âge permet de constater que la plupart d'entre elles sont jeunes ce qui explique les tendances de l'Etat à augmenter le nombre des entreprises touristiques. Ainsi, la comparaison des montants investis avec le nombre d'établissements d'hébergement nouveaux par an montre que les nouveaux établissements ont été plus nombreux entre 1990 et 2000 qu'entre 1962 et 1990.

En effet, 35% des entreprises touristiques enquêtées ont moins de 10 ans d'existence alors que 30% seulement la part des entreprises âgées de plus de 20 ans.

I.2. La taille des entreprises Nous avons souhaité prendre le chiffre d'affaire comme critère de mesure de la taille,

mais faute d'informations, nous avons choisi le critère du nombre d'employés pour apprécier cette variable.

Le tableau suivant réparti les entreprises touristiques par tranche d'employés :

Entreprises

Taille

En nombre

En %

Moins de 100 employés

3

8,3

Entre 100 et 500 employés

33

89,9

Plus de 500 employés

1

1,8

Total

37

100%

 

Source : résultats de l'enquête

Notre échantillon est composé par des entreprises touristiques (hôtels) de grande taille entre 3 et 5 étoiles de luxes. Il s'avère que 33% des cas emploient entre 100 et 500 personnes, ce qui est à notre égard raisonnable considérant qu'un certain nombre d'emplois est incompressible pour faire marcher l'entreprise au quotidien alors que certains autres emplois sont variables et suivent le caractère saisonnier de l'activité touristique.

I.3. La maturité de l'activité

Notre enquête montre que les années 60, 70 et 80, ont été marquées par une activité touristique en pleine croissance. Après les années 90, les entreprises touristiques commencent à avoir une stagnation de leur activité (12,5% des entreprises enquêtées) en raison aussi bien des facteurs exogènes au secteur de tourisme (guerre du Golf) qu'à des facteurs endogènes (concurrence de plus en vive notamment des pays asiatiques).

Ce constat s'est confirmé à partir de l'an 2001 où on a assisté même à un déclin de certaines unités (21% des entreprises enquêtées.

La répartition de ces entreprises touristiques par phase de cycle de vie de l'activité se présente comme suit :

Entreprises Cycle de

vie de
l'activité

An60

An70

An80

An90

Après l'an01

En nombre

En %

En nombre

En %

En nombre

En %

En nombre

En %

En nombre

En

%

Croissance

12

100

12

100

12

100

21

87,5

18

46,6

Stagnation

0

0

0

0

0

0

3

12,5

12

32,4

Déclin

0

0

0

0

0

0

0

0

7

21

Total

12

100

12

100

12

100

24

100

37

100

Source : résultats de l'enquête

I.4. Position concurrentielle

Notre étude nous montre que la position concurrentielle a été caractérisée par une

tendance à la baisse. Ceci est d'autant plus logique eu regard à l'entrée permanente de nouveaux acteurs sur le marché (concurrence accrue) notamment à partir des années 80 alors qu'un nombre limité (situation de monopole) de ces entreprises a opéré pendant les années 60 et 70.

La répartition des entreprises selon la position concurrentielle se présente comme suit pour la période étudiée :

Entreprises

Position concurrentielle

An60

An70

An80

An90

Après l'an01

En nombre

En

%

En nombre

En %

En nombr e

En %

En nombre

En %

En nom bre

En %

Dominante

4

80

5

55,6

5

41,7

6

25

1

10,8

Forte

0

0

3

33,3

4

33,3

11

45,8

15

35,1

Favorable

1

20

1

11,1

3

25

7

29,2

16

43,2

Défavorable

0

0

0

0

0

0

0

0

1

2,7

Marginale

0

0

0

0

0

0

0

0

2

2,7

Total

5

100

9

100

12

100

24

100

35

100

Source : résultats de l'enquête

I.5. Les caractéristiques les plus déterminantes de l'activité touristique en Tunisie

L'enquête montre que les caractéristiques les plus déterminantes pour les entreprises touristiques tunisiennes varient dans le temps et s'expliquent par plusieurs déterminants interne et externe à l'entreprise.

En effet, au cours des années 60, les caractéristiques les plus déterminantes pour les entreprises touristiques étaient essentiellement la position de leader et la forte rentabilité étant donné que le marché touristique est détenu plutôt par l'Etat. Ainsi, 50% des entreprises considèrent qu'elles étaient en position de leader et 50% considèrent qu'elles avaient une forte rentabilité au cours des années 60.

Pendant les années 80, et suite à la tendance de l'Etat pour le désengagement du secteur touristique, 50% des entreprises ont été privatisées, contre 30% qui considèrent qu'elles étaient en position de leader pendant cette même période.

A partir des années 90, le secteur de tourisme tunisien est caractérisé par le tourisme de masse ainsi 8,3% des entreprises cherchent la quantité indépendamment de la qualité des touristes accueillis.

Après l'année 2001, 23,5% des entreprises touristiques considèrent que les caractéristiques les plus déterminantes pour eux s'expliquent particulièrement par leur position de leader sur le marché touristique. Toutefois, 52,9% des entreprises se caractérisent par une forte rentabilité, contre 23,5% qui souffrent d'une faible rentabilité à cause de plusieurs déterminants dont l'inadéquation entre les stratégies adoptées et des exigences de l'environnements.

Le tableau ci-après récapitule les caractéristiques les plus déterminantes :

Entreprises Caractéristiques

A 60

A70

A80

A90

Après l'an 01

En nombre

En

%

En nombre

En

%

En nombre

En

%

En nombre

En %

En nombre

En

%

Privatisation

0

0

0

0

5

50

0

0

0

0

Tour.de masse

0

0

0

0

0

0

1

8,3

0

0

Position leader

2

50

3

60

3

30

5

41,7

4

23,5

Forte rentabilité

2

50

1

20

1

10

6

50

9

52,9

Faible rentabilité

0

0

1

20

1

10

0

0

4

23,5

Total

4

100

5

100

10

100

12

100

17

100

Source : résultats de l'enquête

I.7. Les années de difficultés pour l'activité touristique en Tunisie

Notre étude permet de repérer les années de difficultés les plus remarquables pour les entreprises touristiques tunisiennes.

Ainsi, pendant les années 70, les entreprises touristiques ont supporté le ralentissement des flux touristiques à cause des maladies et épidémies qui ont touché à cette époque notre pays.

Pendant les années 90, la guerre du Golfe a constitué une entrave devant la croissance de la majorité des entreprises touristiques à cause de l'instabilité du climat politique international.

Après 2001, deux évènements clés ont sensiblement impacté l'évolution des entreprises touristiques : l'un est international, il s'agit de l'attentat du 11 septembre 2001 aux Etats Unies, l'autre est national, il s'agit de l'attentat de la Ghriba à Djerba en avril 2002.

Le tableau suivant synthétise l'ensemble des évènements recensés au cours de la période d'étude :

Entreprises Difficultés

An60

An70

An80

An90

Après l'an01

En nombre

En

%

En nombre

En %

En nombre

En

%

En nombre

En

%

En nombre

En %

Maladies et

épidémies

0

0

9

100

0

0

0

0

0

0

Guerre D golfe

0

0

0

0

0

0

3

100

0

0

Attentat du 11 Septembre 01

0

0

0

0

0

0

0

0

18

60

Attentat jerba Avril 2002

0

0

0

0

0

0

0

0

12

40

Néant

0

0

0

0

0

0

34

 

7

 

Total

0

0

9

100

0

0

37

100

37

100

Source : résultats de l'enquête

I.8. La typologie des employés

D'après notre étude, 5 1,4% seulement des employés sont permanents sur toute

l'année. Ce faible pourcentage explique le fait que les entreprises touristiques considèrent le facteur humain comme une charge « à consommer avec modération » et qui suit en permanence le caractère saisonnier de l'activité.

En conséquence, le manque d'employés dotés d'expérience reflète clairement le service touristique médiocre de la majorité des établissements d'hébergements se traduisant

essentiellement par un taux de réclamation de la clientèle aux Tours-opérateurs (TO) pendant leurs séjours dans notre pays.

Le tableau suivant récapitule la typologie des employés dans les entreprises touristiques tunisiennes:

Entreprises

La majorité des

employés

En nombre

En %

Permanents

19

51,4

D'une seule saison

9

24,3

Double saison

9

24,3

extra

0

0

Total

37

100

Source : résultats de l'enquête

I.9. Apport au niveau des recettes de devises

L'enquête montre que la majorité des entreprises touristiques enquêtées (78,4%) ont

un apport déterminant au niveau des recettes de devises. Toutefois, la tendance actuelle de la part de la majorité des établissements d'hébergement pour des coopérations avec des TO spécialisés dans les marchés des Tchèques, Yougoslaves, etc. constitue un problème potentiel à court ou à moyen terme, précisément, au niveau des recettes de devises.

L'apport au niveau des recettes de devises se récapitule au travers le tableau suivant :

Entreprises Apport

En nombre

En %

Déterminant

29

78,4

secondaire

7

18,9

Limité

1

2,7

Total

37

100%

Source : résultats de l'enquête

I.10. Apport au niveau de la création d'emploi

Notre enquête nous montre que la majorité des entreprises enquêtées (75,7%) se caractérisent par un apport déterminant au niveau de la création d'emplois ce qui explique la réduction du taux de chômage dans les zones touristiques.

Le tableau suivant permet de constater un fort potentiel de croissance de nouveaux postes d'emplois :

Entreprises Apport

En nombre

En %

Déterminant

28

75,7

secondaire

7

18,9

Limité

2

5,4

Total

37

100%

 

Source : résultats de l'enquête

I.11. Apport au niveau du PNB Notre étude nous montre que, 73% des entreprises touristiques enquêtées ont un

apport déterminant au niveau du PNB. Ceci s'explique par la tendance de la majorité des entreprises enquêtées à améliorer la situation de l'économie du tourisme en faisant des choix stratégiques adéquats par rapport à la situation de l'environnement global.

Le tableau suivant récapitule l'apport des entreprises enquêtées au niveau du PNB :

Entreprises Apport

En nombre

En %

Déterminant

27

73

secondaire

9

24,3

Limité

1

2,7

Total

37

100%

Source : résultats de l'enquête

précédent sommaire suivant