WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'impérialisme culture occidental et devenir de la culture africaine: Défis et perspectives

( Télécharger le fichier original )
par Bernard ZRA DELI
Grand Séminaire Saint Augustin de Maroua - Fin de cycle de Philosophie (Licence) 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

II.2.3. Le phénomène d'acculturation

L'acculturation est l'un des phénomènes engendrés par le contact des cultures évoluant sous l'effet des mutations, des transformations causées ça et là par des emprunts réciproques. Parodiant Achiel PEELMAN, disons que l'acculturation, processus dynamique dans lequel s'engagent les cultures, provoque des conséquences importantes, variées dans nos sociétés avec : emprunts réciproques des éléments nouveaux, imitation, transferts symboliques, nouveaux développements et syncrétisme64(*).

Cependant, ce phénomène laisse malheureusement autant d'impasses ou de déviations des routes fécondes conduisant au génocide culturel et laisse, par ce fait, libre cour à l'ethnocide.

Le fait est présentement réel. Le pape JEAN-PAUL II y voit un phénomène de déracinement, de déstabilisation des structures sociales, de vastes proportions, soutenu par de puissantes campagnes médiatiques véhiculant des styles de vie, des projets sociaux et économiques, une vision d'ensemble de la réalité qui rongent de l'intérieur divers fondements culturels et de très nobles civilisations. Puis en raison de leur forte connotation scientifique et technique, les modèles culturels de l'Occident apparaissent fascinants et séduisants, mais révèlent malheureusement, avec une évidence toujours plus grande, un appauvrissement progressif dans les domaines humaniste, spirituel et moral65(*).

Demeurant d'une part une occasion pour la purification de la culture africaine à la lumière des nouvelles valeurs, l'acculturation est d'autre part une pieuvre qui a vidé la culture africaine de sa substance grise. Elle a fait que pour l'élite africaine « la référence à la culture nègre, au-delà de l'alibi, l'expression d'un remord sincère, mais c'est aussi, par réaction d'orgueil, la revanche du petit. »66(*) Ce phénomène déstabilisateur des couches sociales africaines traite aujourd'hui la culture africaine de dérobade psychologique et de drogue. Quelques unes de ces instances culturelles dénaturées et vouées à la perdition restent les langues et l'art en Afrique. Au sens d'Alpha SOW, les méthodes occidentales transférées en Afrique et incompatibles avec l'univers social africain font de l'Afrique, « l'esclave d'une pensée et d'une vision étrangère du monde. »67(*) Ce phénomène d'acculturation est manifeste en Afrique parce que nos modes de vie et nos habitudes d'aujourd'hui sont importés. Jetons un regard critique sur l'usage de nos langues afin de comprendre s'il y a lieu d'espérer.

* 64 PEELMAN A., Op. Cit., p. 114.

* 65 JEAN-PAUL II, « Diversité de cultures et respect réciproque » in DC, janvier 2001, n° 2239, p. 3.

* 66 LANTIER J., L'Afrique déchirée. De l'anarchie à la dictature de la magie à la technologie, Paris, Planète, 1961, p. 64.

* 67 SOW A., Op. Cit., p. 253.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net