WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Problématique de l'audit interne dans la gestion des Entreprises publique en République Démocratique du Congo, cas de la SNCC

( Télécharger le fichier original )
par David Assoly Nzoho
ISC Kisangani - Graduat 2009
  

précédent sommaire suivant

INTRODUCTION

Dans ce chapitre, il serait question de faire la description de l'entreprise faisant l'objet de notre investigation à savoir la société nationale de chemins de fer du Congo.

SECTION I. HISTORIQUE DE LA S.N.C.C

La section nationale de chemins de fer du Congo, entreprise à caractère industriel et commercial dotée de la personnalité juridique, a été créée par la loi n 74/027 du 02 décembre 1974 modifiée et complétée par les décrets n 005 du 07 novembre 1995 et 070/2002 du 24 juin 2002.

Elle est régie par les dispositions de la loi n 078/002 du 06 janvier 1978 portant dispositions générales aux entreprises publiques et par ordonnance-loi n 78/207 du 05 mai 1978 portant statut de la société, modifié par le décret n005 du 07 novembre 1995, elle a connu les étapes suivantes :

v 1902 : création de la compagnie de chemin de fer du Katanga (C.F.K.) ;

v 1906 : constitution de la compagnie de chemin de fer du Bas-Congo au Katanga (B.C.K.) ;

v 1927 : création de la société de chemin de fer de Léopoldville-Katanga dilolo (L.K.D.) ;

v 1952 : fusion L.K.D. et du .C.F.K. pour constituer la compagnie de chemin de fer du Katanga dilolo-Léopoldville (K.D.L.) ;

v 1961 : subdivision du B.C.K. en ancienne compagnie B.C.K. du droit belge et en nouvelle compagnie B.C.K. de droit congolais ;

v 1970 : reprise de toutes les activités de la nouvelle B.C.K par la société congolaise K.D.L.devenue la compagnie de chemin de fer de Kinshasa-dilolo-Lubumbashi ;

v 1974 : fusion des sociétés de chemin de fer de K.D.L ; O.C.F.G.L (office congolais de chemin de fer de grands lacs) ; C.V.Z (chemin de fer vicinaux du zaïre) ; C.F.M.K. (chemin de fer Matadi-Kinshasa) et C.F.M. (chemin de fer de Mayombe) en société nationale de chemin du zaïre (S.N.C.Z.) ;

v 1991 : dissolution de la S.N.C.Z, création de la S.N.C.Z/Holding et des filiales O.C.S (office de chemin de fer du sud) ; S.F.E (société de chemin de fer de l'est) et C.F.U (office de chemin de fer des Uélé) ;

v 1995 : en novembre 1995, dissolution de la S.N.C.Z/Holding et de ses filiales et signature d'un accord cadre cédant l'exploitation de chemins de fer à une société privée dénommée SIZARAIL laquelle a été dissoute en 1997.

v 1997 : reprise de toutes les activités par la S.N.C.C

SECTION II. SITUATION GEOGRAPHIQUE

La direction provinciale de la SNCC se situe dans la commune de lubunga, ville de Kisangani en province Orientale tandis que La direction générale de la S.N.C.C se situe dans la ville de Lubumbashi au Katanga en république démocratique du Congo.

précédent sommaire suivant