WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse des déterminants de la consommation des ménages au Bénin: Approche par le modèle à  correction d'erreur

( Télécharger le fichier original )
par Ghislain Wilfrid BOHOUN & Gbègni ALLADASSI-BATTO
Université d'Abomey Calavi - Maitrise sciences économiques 2006
  

sommaire suivant

REPUBLIQUE DU BENIN

*=*=*=*=*=*

MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET

DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

*=*=*=*=*

UNIVERSITE D'ABOMEY-CALAVI

*=*=*=*=*

FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES ET DE GESTION

*=*=*=*=* *=* *=

OPTION : ECONOMIE

Réalisé et soutenu par :

Ghislain Wilfrid BOHOUN &

Gbègni ALLADASSI-BATTO

Sous la direction de :

Dr Achille G. DJOGNI

Enseignant à l'UAC

Année universitaire 2005-2006
Février 2007

LA FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES ET DE
GESTION N'ENTEND DONNER AUCUNE APPROBATION NI
IMPROBATION AUX OPINIONS EMISES DANS CE
MEMOIRE ; CES OPINIONS DOIVENT ETRE CONSIDEREES
COMME PROPRES A LEURS AUTEURS.

DEDICACE

A l'éternel qui ne cesse de nous combler de son amour et de sa grâce,

A tous nos parents et à tous ceux qui manifestent de l'estime à notre égard. Recevez ici l'expression de notre vive reconnaissance.

Ghislain Wilfrid BOHO UN & Gbègni ALLADASSI-BA TTO

REMERCIEMENTS

Une oeuvre est toujours le résultat des efforts conjugués de plusieurs personnes. Nos remerciements vont en premier lieu à Monsieur Achille DJOGNI, enseignant à l'Université d'Abomey-Calavi qui nous a beaucoup orienté dans notre travail, et à tous nos professeurs qui ont contribué à son amélioration.

Nous tenons également à remercier le Directeur de l'Institut National de la Statistique et de l'Analyse Economique Monsieur Cosme VODOUNOU, son Adjoint Monsieur Pierre EKUE, le Directeur de la Statistique et des Etudes Economiques Monsieur Michel SOEDE, le chef service des comptes nationaux Madame Esther KINSOU et tout le personnel administratif de l'Institut.

Aussi, saisissons-nous l'occasion d'adresser nos remerciements à tous ceux qui ont contribué à la réalisation de cette étude. Nous tenons particulièrement à être reconnaissant envers Messieurs Lazare KILLOUEZAN, Constant VITODEGNI, Paul LAOUROU, Sylvestre DANSOU pour leurs divers soutiens ainsi que tous nos parents et amis.

LISTE DES ABREVIATIONS ET SIGLES

BCEAO: Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest FASEG: Faculté des Sciences Economiques et de Gestion

FMI : Fonds Monétaire International

INSAE : Institut National de la Statistique et de l'analyse Economique INSEE : Institut National de la Statique et d'Etudes Economiques UMOA : Union Monétaire Ouest Africaine

LISTE DES FIGURES

Pages

Figure 1 : Evolution de la consommation des biens non durables 24

Figure 2: Evolution de la consommation des biens durables 25

Figure 3: Evolution du revenu réel des ménages 26

Figure 4: Evolution du taux d'inflation des biens non durables 27

Figure 5: Evolution du taux d'inflation des biens durables 28

Figure 6: Evolution du taux d'intérêt créditeur 29

Figure 7 : Simulation du modèle de la consommation des biens non durables 45

Figure 8 : Simulation du modèle de la consommation des biens durables 46

Figure 9 : Prévision de la consommation des biens non durables 48

Figure 10 : Prévision de la consommation des biens non durables et intervalle de

confiance au seuil de 5% 48

Figure 11 : Prévision de la consommation des biens durables 49

Figure 12 : Prévision de la consommation des biens durables et intervalle de confiance au seuil de 5% 49

LISTE DES TABLEAUX

Pages

Tableau 1 : Classification des groupes de produits en deux catégories 14

Tableau 2 : Statistiques descriptives de la consommation des biens non durables 24

Tableau 3: Statistiques descriptives de la consommation des biens durables 25

Tableau 4: Statistiques descriptives du revenu réel des ménages 26

Tableau 5: Statistiques descriptives du taux d'inflation des biens non durables 27

Tableau 6: Statistiques descriptives du taux d'inflation des biens durables 28

Tableau 7: Statistiques descriptives du taux d'intérêt créditeur 29

Tableau 8: Conclusion des tests de racine unitaire 31

Tableau 9 : Résultats du test de causalité 32

Tableau 10 : Résultats des tests de cointégration 33

Tableau 11 : Synthèse des tests de validation des modèles 36

Tableau 12 : Comparaison des effets attendus aux effets obtenus 42

Tableau 13 : Valeurs prévisionnelles du revenu disponible réel et des inflations 47

Sommaire

Introduction 1

Chapitre 1 : Cadre théorique de l'étude

Section 1 : Problématique, intérêt, objectifs et hypothèses 4

Section 2 : Revue de littérature 7

Section 3 : Méthodologie 11

Chapitre 2 : Analyse des séries et estimation des modèles

Section 1 : Analyse descriptive des séries 23

Section 2 : Analyse des caractéristiques stochastiques des séries 30

Section 3 : Estimation et validation des modèles 34

Chapitre 3 : Vérification des hypothèses, simulation et prévision

Section 1 : Interprétation des modèles et vérification des hypothèses 38

Section 2 : Simulation des modèles 43

Section 3 : Prévision des consommations 45

Conclusion 48

INTRODUCTION

L'objectif primordial de toute politique demeure le développement économique et social. Ce développement est généralement conditionné par la croissance de l'économie.

La croissance économique est mesurée par l'évolution du Produit Intérieur Brut (PIB). Le PIB est égal à la somme des valeurs ajoutées produites par un pays en un an. Il peut être également défini comme la somme de la consommation des ménages, des investissements, de la dépense publique et du solde du commerce extérieur (exportations moins importations). A court terme, les déterminants de la croissance économique sont donc les composants du PIB.

La consommation des ménages est la principale composante du PIB. Au Bénin, son poids est supérieur à 70%1 . Beaucoup d'observateurs de la vie économique se polarisent sur ce déterminant. Dès que les ménages dépensent plus, un optimisme s'empare des commentateurs. La demande est certes importante car son augmentation est le signe d'un regain de confiance des ménages dans l'avenir et, surtout, elle incite les entreprises à produire plus pour la satisfaire, faisant ainsi fonctionner l'économie plus fortement. L'étude des comportements de consommation est donc un enjeu majeur de l'analyse économique.

La littérature économique révèle que cet agrégat dépend fondamentalement du revenu, du niveau des prix et du taux d'intérêt. Le présent travail de recherche se propose d'analyser l'impact de ces variables sur la consommation des ménages à travers une étude économétrique intitulée : « Analyse des déterminants de la consommation des ménages au Bénin : une approche par le modèle à correction d'erreur ».

1 Nos calculs sur la base des statistiques des Comptes Nationaux de l'INSAE de 1982 à 2005

Thème : « Analyse des déterminants de la consommation des ménages au Bénin : une approche par le modèle à correction d'erreur »

Cette étude s'articulera autour de trois chapitres. Le premier traitera du cadre théorique, le deuxième aborde l'analyse des données et l'estimation des modèles et le troisième est consacré à la vérification des hypothèses, la simulation et la prévision.

Thème : « Analyse des déterminants de la consommation des ménages au Bénin : une approche par le modèle à correction d'erreur »

Chapitre 1 :
Cadre théorique de l'étude

Thème : « Analyse des déterminants de la consommation des ménages au Bénin : une approche par le modèle à correction d'erreur »

Section 1 : Problématique, intérêt, objectifs et hypothèses

Paragraphe 1 : Problématique et intérêt de l'étude

A- Problématique

Désignée comme « l'objectif unique et ultime de toute production »2, la consommation des ménages occupe une place particulière dans le fonctionnement de l'économie. Au Bénin sa proportion par rapport au produit intérieur brut varie entre 72% et 77%3 . Cette forte prépondérance dans l'activité économique, explique l'intérêt de son analyse.

Les déterminants primordiaux de cet agrégat sont : le revenu, le niveau général des prix et le taux d'intérêt. La question est de savoir l'effet de chacune de ces variables sur la consommation.

Depuis les travaux de Keynes, il est admis que le revenu est le principal facteur de consommation et que son augmentation a un effet positif sur elle. Dans le cas du Bénin, quelle est la nature de cet effet ?

Traditionnellement deux effets opposés de l'inflation sont distingués: un effet de fuite devant la monnaie (en cas de hausse des prix, les ménages anticipent leurs dépenses car celles-ci deviendront plus onéreuses dans le futur) et un effet d'encaisses réelles (en cas de hausse des prix, les ménages restreignent leur consommation afin de préserver le pouvoir d'achat de leurs encaisses réelles). Lequel des deux effets est dominant au vu des réalités du Bénin ?

En théorie économique, une hausse du taux d'intérêt a un effet ambigu sur la consommation : d'une part, elle augmente la charge d'intérêts des ménages endettés à taux variable et contraint les ménages à recourir à des crédits plus chers entraînant ainsi une hausse du taux d'épargne (effet de substitution),

2 Adam Smith cité dans : Gregory N. MANKIW « Macroéconomie » 3ème édition, page 512

3 Nos calculs sur la base des statistiques des Comptes Nationaux de l'INSAE de 1982 à 2005

Thème : « Analyse des déterminants de la consommation des ménages au Bénin : une approche par le modèle à correction d'erreur »

d'autre part, elle induit une hausse des revenus de leur patrimoine (effet richesse). Dans le cas du Bénin quel effet l'emporte ? Autrement dit une hausse du taux d'intérêt se traduit-elle par une diminution ou une augmentation de la consommation ?

Ces effets sont-ils différents selon qu'il s'agit du long terme ou du court terme ?

Au regard de toutes ces préoccupations, nous nous proposons d'analyser les déterminants de la consommation à travers l'approche du modèle à correction d'erreur. Les variables du modèle seront transformées par la fonction logarithme afin de pouvoir mesurer directement les élasticités.

Par ailleurs, étant donné que la consommation peut être analysée à trois niveaux que sont :

· l'approche globale qui englobe tous les groupes de produits ;

· l'approche semi-globale qui distingue à l'intérieur de la variable consommation les biens non durables et les biens durables;

· l'approche par catégorie de produits qui distingue les différents groupes de produits afin de tenir compte de la sensibilité de chacun d'eux aux variations des déterminants,

nous nous s'intéresserons à l'approche semi-globale afin de mener un examen plus approfondi que celui guidé par l'approche globale sans faire des manipulations trop fastidieuses.

B- Intérêt de l'étude

En choisissant d'axer nos réflexions sur le thème « Analyse des déterminants de la consommation des ménages au Bénin : une approche par le modèle à correction d'erreur », nous avons pour ambition de construire un modèle économétrique des consommations des ménages. Ce modèle, faisant ressortir l'influence de chaque déterminant sur cet agrégat, sera un outil d'analyse pour formuler et mener une politique économique nationale adéquate.

Thème : « Analyse des déterminants de la consommation des ménages au Bénin : une approche par le modèle à correction d'erreur »

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !