WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Politique monétaire et croissance économique en zone CEMAC: une évaluation empirique en données de panel

( Télécharger le fichier original )
par SIMONYANNICK FOUDA EKOBENA
Université de Yaoundé II - DEA / Master 2 2010
  

précédent sommaire suivant

Conclusion du chapitre I

Le chapitre qui s'achève nous a permis de retracer l'évolution théorique du débat sur l'inexistence d'un effet de la monnaie sur l'activité économique, il nous permet de faire ressortir par le biais de cette controverse tout l'enjeu que représente cette question pour la politique monétaire de la zone CEMAC à l'heure où elle est en proie à de profondes mutations. Tout d'abord dichotomique, l'analyse théorique s'est progressivement orientée vers une analyse intégrée de la monnaie. Le pas décisif fut l'analyse keynésienne de 1936. Les critiques portées à cette dernière et les améliorations apportées à d'autres théories achèveront la construction théorique de l'analyse des effets de la monnaie sur l'activité économique. De nos jours, les autorités monétaires sont au centre de nombreuses préoccupations concernant notamment le soutient de politique monétaire à l'activité et à l'emploi. Les réponses auxdites préoccupations passent inéluctablement par la maîtrise des fondements théoriques de chaque doctrine. Les pays de la CEMAC sont donc interpellés par ce grand débat autour de la monnaie dans la conduite de leur politique monétaire, d'où l'importance de tirer des enseignements à la lumière de l'expérience de cette sous-région.

CHAPITRE II
MONNAIE ET CROISSANCE : LES ENSEIGNEMENTS A PARTIR DE L'EXPERIENCE DES PAYS DE LA CEMAC

Introduction

Les variations de la production de richesses sont des conséquences de modifications diverses intervenues dans la sphère réelle, tandis que les variations des prix et de la quantité de monnaie en circulation sont un phénomène purement monétaire. La croissance économique est alors appréhendée par la croissance du capital productif et, partant, par la croissance de la production, tandis que l'inflation est saisie dans les variations des prix, changements qui sont expliqués par la variation de la masse monétaire ou de la vitesse de circulation de la monnaie. Pourtant une évolution progressive aboutira à une analyse intégrée fondée sur une critique de la dichotomie qui caractérise les premières théories. Par la suite il s'agit des améliorations des écrits des précurseurs. Ce chapitre se propose d'analyser d'une part l'impact de la politique monétaire axée sur le rôle joué par les agrégats de monnaie à la réalisation de tout objectif de croissance économique.

A cet effet, la première section du chapitre étudie la relation entre monnaie et croissance économique, tandis que la deuxième effectue une vérification empirique de la neutralité de la monnaie dans les pays de la zone CEMAC.

SECTION 1 : MONNAIE ET CROISSANCE EN ZONE CEMAC

Nous avons montré précédemment qu'il existe une vive controverse dans la communauté des économistes autour des effets de la monnaie sur l'activité. Il est question dans la présente section d'analyser les fondements théoriques et la dynamique de la politique monétaire des pays de la CEMAC qui est définie et mise en oeuvre par la Banque des Etats de l'Afrique Centrale (BEAC) puis nous d'étudierons l'évolution de la monnaie en relation avec l'activité économique dans la sous-région.

1 - 1) La politique monétaire de la BEAC de 1972 à nos jours

Six pays d'Afrique Centrale (Cameroun, RCA7, Congo, Gabon, Guinée-équatoriale 8et Tchad) forment, dans le cadre de la Zone Franc, une union monétaire. Le privilège de l'émission de la monnaie commune, le Franc CFA (Franc de la Coopération Financière en Afrique Centrale), est confié à la BEAC, établissement public multinational africain régi par les conventions de coopération monétaire des 22 et 23 Novembre 1972. Le régime des changes des pays de la CEMAC repose sur deux principes de base : une parité fixe entre le Franc CFA et le Franc français et maintenant l'Euro (depuis le 1er Janvier 1999) ; une convertibilité du Franc CFA garantie par la France, assortie d'une liberté totale des opérations de change entre les pays de la Zone franc.

Depuis la création de la BEAC, la politique monétaire a connu une évolution en deux phases. La première phase va de 1973 à 1990, année au cours de laquelle sont initiées les réformes qui marquent le début de la deuxième phase.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.