WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impact de transferts de fonds dans le développement socio-économique de la ville de Kalémie "cas de la Soficom/ Kalemie"

( Télécharger le fichier original )
par Amisi Ngoy Damas
Univertité Ouverte  - Diplôme de Gradué en économie et gestion 2010
  

sommaire suivant

EPIGRAPHE

« Les transferts de fonds constituent une source de plus en plus importante de financement du développement, qui, dans certains pays, dépasse l'aide publique au développement »

Banque Mondiale

DEDICACE

A toi Eternel, Dieu grand et redoutable pour l'accomplissement de ta parole écrite dans Josué 1 : 5 - 9. Tu es Dieu de promesse et de réalisation. Nous te bénissons.

A vous chers parents LUHEMBWE MWABI et MUKEMWENDO MANINGWE qui trimez sous le soleil ardent sur vos plantes en dépit des mauvaises herbes et des singes maraudeurs. Réjouissez-vous du fruit de votre labeur.

A toi ma bien-aimée épouse Francine ZULA ZAUMA, tes sacrifices, ton endurance et ta patience sont les signes d'un amour indéfectible envers moi. Que ce travail soit pour toi le plus grand des plaisirs dans notre foyer.

A vous tous mes enfants, Jaël NGOY Thérèse, Salomon NGOY LUSAMBA, Keren NGOY REHEMA. Que ce travail soit pour vous un patchwork et un signe de symbiose familiale.

A vous grand-frères MULIMBI NDOBANI Love, NYANGE et Mal-MUCK, vous êtes nombreux, mais je m'adresse spécialement à vous, car ça sera une honte si ce travail ne vous stimule pas.

En mémoire de mon Grand-frère André KILONGO TUENDELEE, dont la mort, quelqu'en ait été la maladie, aurait semblé prématurée.

A tous mes petit-frères NGOY MOKET, KAKESE NGOY, TAMBWE LOKOTÇ, MWANA KITENGE KAYUBA, MUKOME BASILE, réjouissez-vous du travail de votre grand-frère.

A vous, frères et soeurs, cousins, cousines, oncles, tantes, neveux, nièces, beau-père, belle-mère, belle-soeurs, beau-frères LEYA BUSHIRI, SUMAILI BUSHIRI et KITOKO.

Je dédie ce travail

AMISI NGOY Damas

AVANT PROPOS

La tradition et l'obligation académique nous demandent de produire une oeuvre scientifique de l'esprit pour sanctionner la fin de notre cycle de graduat en Sciences Economies et de Gestion.

Ainsi un adage dit « On ne fait pas d'omelette sans casser les oeufs », disons à cet effet que, ça n'a pas été un jeu puéril, car le sang a coulé, l'énergie épuisé, l'argent évaporé. Ainsi nous pouvons nous dire enfin que le souci n'est pas ce qui compte, mais ce qui compte, c'est l'effort fourni, car c'est là, ce qui élève l'homme et le rend plus content de lui-même. C'est à juste titre que CORNEILLE dira « A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire ».

Cependant, il sied d'affirmer que le travail que nous avons l'honneur de défendre n'est pas le fruit de notre propre innovation, plutôt une résultante de beaucoup des lectures, recherches et d'observation de phénomènes de la vie économique.

Apres maintes escalades avant d'être ce que nous sommes devenus, notre âme et notre corps sont étouffés d'empreintes d'assistance tant matérielles, morales que spirituelles des diverses catégories de gens parmi lesquels nous ne citons qu'une poignée.

Ainsi, qu'il nous soit permis de nous acquitter du noble devoir d'exprimer nos sentiments indéfectibles à tous ceux, de près ou de loin ont contribuer à notre épanouissement scientifique.

Nous exprimons notre gratitude à toutes les autorités académiques, plus particulièrement au Départemental de la faculté provinciale du Tanganika Monsieur Sermy N'SENGA, à l'Académique Monsieur Maurice FUNDI et au Secrétaire Administratif Pontien SALEH qui, malgré leurs multiples occupations, ont bien voulu nous encadrer activement pendant notre parcours académique.

L'élaboration de ce document tire largement parti de la volonté de nombreuses personnes. Les mots ne suffiront pas pour traduire nos sentiments de reconnaissance à tous ces amis, frères et connaissances, plus particulièrement à Freddy BULONGO et son épouse Emilie ASSANI, Alain BANZA et son épouse Bibiche MWAMBA, Alphonse KALENGA, Patrick KUBUYA, Hubert RAMAZANI, pour avoir mis à notre disposition, tous les moyens nécessaires afin que ce travail soit une réalité.

Nos sentiments de reconnaissance s'en vont spécialement à Monsieur MUSA HERI qui a accepté de diriger ce travail malgré ses multiples occupations.

Nos sentiments de gratitude s'adressent également à Monsieur Jean-Placide LUSAMBA et son épouse Esther LUSAMBA, à Théophile MVUANI, qui nous ont ouvert les horizons.

Nos gratitudes s'adressent également à tous les camarades et compagnons de lutte, en l'occurrence Freddy NYEMBO MUGANZA, André LOMBE MATONGO, ALIMASI WA BENGA Diamant, LUHEMBWE KAMWENA Théophile, KAZADI LOBO Crispanus, MAYANGA Maxime, MAKUPANO PAKANIYE Lebeau, Delphin TCHAKATUMBA LONGESHA, Faustin NKULU KABEKE, NDALA KABONGO Jimmy, KITCHINDJA MAOTELA.

AMISI NGOY Damas

sommaire suivant