WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La problématique d'acquisition du statut de membre permanent au Conseil de sécurité. Cas du Brésil

( Télécharger le fichier original )
par Eustache Fiston KILWA SIBUMBA
Université de Lubumbashi - Licence en relations internationales 2011
  

sommaire suivant

IN MEMORIUM

La mort est certaine, mais l'heure de la mort est incertaine. C'est en sachant que nous sommes poussière et retournerons à la poussière que notre coeur roule de rancoeur et des blessures intérieures surtout que vous n'êtes plus. Sans doute, j'avoue que tu me manques.

A ma très chère Grand-Mère MBOMBO Safi qui a précipité au-delà par la mort. Qu'elle soit immortalisée par ce travail et que ses empreintes restent à jamais marquer dans les souvenirs de mes pensées.

Eustache Fiston Kilwa

DEDICACE

A toi ma très chère et tendre mère pour ton affection que tu ne cesses de me témoigner ; ainsi que les énormes sacrifices que tu t'es imposée en m'accordant ton soutient tant moral, matériel que spirituel afin que je sois couvert de la personne que je représente aujourd'hui

Eustache Fiston Kilwa

AVANT-PROPOS

Le présent mémoire est le fruit des efforts et sacrifices consentis tout au long de deux cycles, celui de Graduat et celui de Licence à l'Université de Lubumbashi. Il est en effet le symbole de ma formation des cinq années d'études en Relations Internationales.

Je profite de cette opportunité pour remercier tous ceux qui, de près ou de loin, m'ont assisté dans la réalisation de cette oeuvre.

Mes sentiments de gratitude s'adressent premièrement à Dieu Tout Puissant qui est ma forteresse, qui m'a guidé et m'a inspiré dans toute carrière estudiantine et qui est mon sauveur et mon Bon Berger pour toujours.

Mes sincères et considérables remerciements au Professeur, Kadony Nguway Kpalaingu qui a accepté de diriger ce travail. C'est grâce à ses conseils techniques, ses suggestions et connaissances qu'il m'a transmises que ce travail a pu être accompli. Il est de par ses qualités intellectuelles, mon Maitre, ma référence.

Je remercie aussi très sincèrement le Chef des Travaux Kakez Kayeb Dieudonné qui a consenti son temps pour codiriger le présent travail malgré ses diverses occupations professionnelles.

Mes remerciements s'adressent également à tous les Professeurs, Chefs des Travaux et Assistants de la Faculté des Sciences Sociales, Politiques et Administratives en générales et ceux du Département des Relations Internationales en particuliers, pour la formation qu'ils m'ont accordée malgré les diverses conditions de vie et de travail dégradantes. Grace à eux, la science éclaire ma conscience. 

Mes remerciements particuliers à ma très chère mère Théano Mwange, mes très chers oncles et tantes Sylvestre Lwamba, Valentin Pungu, Guylain Malumbi, Lady Malumbi, Bénédicte Malumbi, André Lumbu, Grégoire Mwenge, mon grand frère Adelain, mon père André Nyembo, ma grande soeur Eliane Feza, à Papa Elie Miji, sans lesquels la réalisation de ce mémoire ne serait pas effective.

Je dois humblement et sincèrement ma gratitude à mes pères spirituels Hariton Mwamba et Philippe Mutombo pour leur soutien spirituel dont j'ai été bénéficiaire.

Je pense à ma maman Joséphine Maganga, mes cousins et cousines Maguy Kungwa, Christian Njanja, Fatuma Mujinga, Jomba Maskoti, Fabrice Kyungu, Benoit Malumbi, Debaba Malumbi, Verda Mwewa, Joëlle Mwewa, Giselle Kyungu pour leurs conseils et appuis.

A mes coéquipiers de la Compagnie Culturelle Rubil Africa : le président et metteur en scène Yvon Kibawa, Bibiche Mujinga, Didier Kayembe, Didier Samba, Freddy Kapimba, Patrick Mulembu, Yannick Kiluba, Fabrice Dialungana, Mwiluka Nancy et Joé Kanam pour leur esprit de collaboration.

Je pense à mes amis et compagnons de lutte Ben Kele, Junior Busambu, Steve Kikunga, Alice Kambaja, Ebengo honoré et Gilbert Luniasi pour leur esprit de collaboration et de franchise qu'ils ne cessent jamais d'afficher à mon égard

Je remercie également mon dactylographe Eddy Akili Nakabanda pour le travail bien fait.

Je ne puis terminer cette rubrique sans penser à ma très chère Maguy Lukwesa et toute sa progéniture pour son assistance dont j'ai été bénéficiaire.

A tous ceux qui m'ont aidé et concouru à l'élaboration de ce travail. Qu'ils trouvent ici mes profonds sentiments de gratitudes.

Eustache Fiston Kilwa

sommaire suivant