WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Problématique de la création des aires protégées au Cameroun : cas du parcours Vita de Douala

( Télécharger le fichier original )
par Luc NGOUONPE
Université de Yaoundé II - DESS en gestion urbaine 2010
  

sommaire suivant

UNIVERSITE DE YAOUNDE II
THE UNIVERSITY OF YAOUNDE II

FACULTE DES SCIENCES ON

FACULTY OF ECONOMICS

B.P 1365 Yaoundé - AND MANAGEMENT

CAMEROUN P.O. Box: 1365 Yaoundé

www.univ-yde2.org CAMEROON

Tél. : (237) 22 06 26 98/ Fax (237) 22 23 84 28 fseg@.univ-ydé2.org

Tél. : (237) 22 06 26 98/ Fax (237) 22 23 84

28

UNITE DE FORMATION DOCTORALE PROFESSIONNELLE DE GESTION
URBAINE PROGRAMME DESS DE GESTION URBAINE Vième PROMOTION

Mémoire de DESS

THEME :

PROBLEMATIQUE DE LA CREATION DES AIRES
PROTEGEES AU CAMEROUN : CAS DU PARCOURS VITA
DE DOUALA.

Soutenu publiquement en vue de l'obtention du Diplôme d'Etude Supérieure Spécialisée
(DESS) en Gestion Urbaine

Par :

NGOUONPE Luc

(Maîtrise en sciences économiques, Diplômé de l'ENAM)

Option : Economie Internationale

Sous la direction de :

Dr. Jean Pierre TCHANOU
Chargé de Cours à l'Université de Yaoundé II -Soa

Année académique 2009-2010

DEDICACE

Amon épouse et nos enfants qui ont fait preuve de beaucoup de sacrifices, d'amour et de compréhension pour la réussite de ce travail.

REMERCIEMENTS

Au Docteur TCHANOU Jean -Pierre, enseignant à l'Université de Yaoundé II à Soa qui a bien voulu assurer la direction de ce mémoire. Il a fait preuve de disponibilité par l'attention accordée à travers ses suggestions, ses compléments et ses encouragements ;

Au Professeur Jean- Roger ESSOMBE EDIMO NYA BONABEBE pour son soutien tout au long de la formation ;

Au Dr Christopher FUNWIE TAMASANG, Senior Lecturer in Law pour sa déterminante contribution à ce travail;

A mes enseignants de Dess-Gestion Urbaine pour les connaissances transmises ;

Mes remerciements vont également à l'endroit de Monsieur le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Douala et son personnel pour leur franche collaboration et contribution.

J'adresse particulièrement mes sincères remerciements :

A Monsieur PRISO Olivier de la Communauté urbaine de Douala pour sa disponibilité ;

A Monsieur DJATCHO SIEFU Donald qui a accepté de m'accorder un peu de son précieux temps pour la lecture et la dynamisation de ce travail. Je le remercie sincèrement ;

A mon épouse et nos enfants pour avoir tant supporté mes longues absences à la maison, pour m'avoir en tout temps compris, encouragé dans des moments difficiles, surtout dans mon choix de redevenir étudiant ;

A madame WOUBINWOU Lydie pour les soutiens multiples ;

A mes frères et soeurs pour les multiples encouragements ;

A mes amis, et tous ceux qui ont été proches de moi pendant tous ces moments d'étude.

NOTE CONTEXTUELLE.

« Ce sont les concepts, les idées, les images, et non plus les choses, qui ont une vraie valeur dans la nouvelle économie (...). La production culturelle est le stade suprême de la civilisation capitaliste, dont la mission a été d'introduire un nombre de plus en plus grand d'activités humaines dans la sphère marchande ».

J. Rifkin, 2000, P.12 et 18.

sommaire suivant