WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mise au point d'un système de gestion des panneaux publicitaires

( Télécharger le fichier original )
par Joe NTAMBWE
UPL - Graduat 2011
  

Disponible en mode multipage

1

INTRODUCTION GENERALE

1. Présentation du sujet

La technique du traitement de l'information au moyen des calculateurs a donné naissance à une technologie nouvelle qui est l'informatique.

L'informatique est une science du traitement rationnel, notamment par des machines automatiques, de l'information considérée comme support des connaissances humaines et des communications dans les domaines techniques, économiques et sociaux.1

Nous trouvons aujourd'hui certaines entreprises qui utilisent encore le système traditionnel, où l'homme est le seul maitre de toutes les actions. Dans ce cas, la tolérance aux dégâts qui peuvent s'en suivre est admise et elle s'accompagne de grands problèmes. Mais aussitôt que le traitement automatique intervient, le travail devient léger.

Malheureusement, le constat est que nos entreprises publicitaires font encore usage du système traditionnel dans leur gestion quotidienne.

C'est ainsi qu'en tant qu'informaticien en formation, nous sommes appelés à résoudre différents problèmes d'optimisation des systèmes que rencontrent les entreprises en implantant des applications robustes, clé en main, et cela grace aux outils fiables et bien adaptés que nous présente l'informatique tout en passant par des méthodes et techniques adéquates pour l'analyse et la conception.

Voilà pourquoi nous avons intitulé notre thème de recherche : « Mise au point d'un système de gestion des panneaux publicitaires », cas de PubliInter

1 Serge MUKANYA, cours de bureautique, G1 informatique UPL, inédit, 2009-2010

2. Choix et intérêt du sujet

La gestion automatique des informations est l'un des besoins primaires des entreprises parce qu'elle permet un bon archivage de données et augmente aussi la vitesse d'exécution de certains travaux qui se font encore manuellement.

C'est ainsi que le choix de notre sujet est motivé par le souci de la mise en pratique des connaissances acquises face au sujet à traiter.

L'intérêt de notre sujet est que l'application que nous mettrons au point à l'issue de cette étude permettra à l'organisation sous étude de :

1' Conserver en sécurité les informations sur un support fiable ;

1' Etablir rapidement les contrats et les factures ; 1' Effectuer automatiquement les calculs ;

1' Retrouver rapidement les informations désirées ; 1' Générer périodiquement des rapports.

3. Problématique

La problématique est une expression de la préoccupation majeure qui circonscrit de façon précise et détermine les dimensions essentielles de l'objet de l'étude que le chercheur se propose de mener2.

Publi-Inter dispose d'un nombre important de panneaux publicitaires disséminés un peu partout dans la vile et qu'elle met à la disposition de ses clients.

2 LUBAMBA K., cours de méthodologie de recherche scientifique, G2 informatique, inédit, 2010-2011

3

Elle a aussi un nombre important des clients qui sollicitent ces panneaux. Il faut d'abord vérifier si un panneau est disponible et pour cela, il faut fouiller dans les classeurs pour retrouver l'information. Lors de la conclusion du marché, le client signe un contrat pour une durée d'une année renouvelable et paie sa facture. Ces documents sont ensuite classés. Pour les retrouver plus tard, il faudra les rechercher dans les multiples classeurs et encore faut-il que la personne qui fait le suivi ait aussi une bonne mémoire pour se rappeler que tel contrat est à terme.

Toutes ces opérations d'enregistrement, de calcul, de recherche, d'élaboration des rapports se déroulent à la main et sont à l'origine de :

- La lenteur dans la recherche des informations ou dans l'élaboration des contrats ;

- Les éventuelles erreurs de calcul ;

- La non confidentialité des informations ;

- L'oubli ;

- Le risque de perte de documents ou de détériorations.

Tous ces différents problèmes nous poussent à nous poser la question suivante : Quelle stratégie ou solution idéale pouvons-nous proposer pour maitriser la gestion des informations relatives aux panneaux publicitaires de Publi-Inter ?

4. Hypothèse

Une hypothèse est une proposition de réponse aux questions provisoires que l'on se pose à propos de la recherche, formulée en termes tels que l'observation et l'analyse puissent fournir une réponse3.

3 LUBAMBA K., op.cit.

Par rapport à la problématique posée ci-haut, nous pouvons proposer comme solution la mise au point d'un système informatique de gestion des panneaux publicitaires à l'aide d'une base de données pour la sauvegarde de toutes les données y relatives et la conception d'un logiciel pour la manipulation de ces données.

5. Délimitation du sujet

a. Dans l'espace

« Qui trop embrasse mal étreint », dit-on. Notre travail ne se cherche pas à résoudre tous les problèmes de gestion que rencontre une entreprise de gestion des panneaux publicitaires, en l'occurrence Publi-Inter sise avenue Kasai au N° 100.

Nous nous limiterons à résoudre les problèmes qui concernent V' La gestion des clients,

V' La facturation

V' Le suivi des contrats.

b. Dans le temps

Les données relatives à ce travail couvrent la période allant de Novembre 2001 à Avril 2012. Mais l'application que nous mettrons sur pied sera toujours d'actualité tant que le système observé ne subira pas de modification significative.

5

6. Méthode et techniques

a. Méthode

Toute discipline n'est scientifique qu'à partir du moment où elle emploie des méthodes lui permettant une certaine démarche bien structurée pour pouvoir aboutir à une solution.

C'est ainsi qu'on la définit comme étant un ensemble des opérations intellectuelles par lesquelles une discipline cherche à atteindre les vérités qu'elle poursuit4.

Dans notre travail, nous allons utiliser la méthode agile ou processus agile dit de 80/20 pour la modélisation et la conception du système. La méthode agile utilisée est une méthode basée sur le langage UML et qui a pour but de modéliser 80 % du problème en utilisant 20 % des diagrammes UML.

b. Techniques

Les techniques sont définies comme l'ensemble des moyens dont dispose le chercheur pour récolter les informations dont il a besoin.

Pour ce qui concerne les techniques, nous avons fait recours à la documentation et l'interview

V' Technique documentaire

Celle-ci nous a permis de collecter les données nécessaires à l'élaboration de notre application, telles que les travaux inédits, les livres, les cours, l'internet ainsi que les documents de gestion des panneaux publicitaires mis à notre disposition par Publi-Inter.

4 www.wikipedia.org, page consultée le 26 avril a 20h16'

6

1' Technique d'interview

Cette technique nous permis d'appréhender les problèmes par les entretiens verbaux que nous avons eus avec les responsables de cette entreprise publicitaire.

7. Plan sommaire

Hormis l'introduction et la conclusion, notre travail est subdivisé en 3 chapitres qui sont :

1' Chapitre I : Etude préalable

Dans ce chapitre, nous présenterons l'entreprise PubliInter, nous parlerons aussi de sa situation actuelle de gestion ainsi que son fonctionnement tout en faisant un diagnostic

1' Chapitre II : Conception du système informatique

Dans ce chapitre, nous allons faire l'analyse ainsi que la conception du système informatique que nous proposons comme solution.

1' Chapitre III : Implémentation du nouveau système

Dans ce chapitre, nous allons justifier le choix de l'architecture logicielle, du langage de programmation à utiliser ainsi que les outils utilisés dans l'implémentation du système et enfin présenter las captures d'écrans.

C'est ainsi que la mise en oeuvre sera effective.

CHAP I : ETUDE PREALABLE

I.1. Introduction

L'étude préalable a pour but de décrire le système de gestion, la manière dont l'information circule au sein de l'entreprise. Elle permet aussi de faire une analyse critique afin de proposer des éventuelles solutions sur base des attentes des utilisateurs.

Cette étape a beaucoup d'importance parce que c'est à ce niveau que nous essayons de comprendre le fonctionnement du système étudié pour enfin dégager les points forts et les points faibles de celui-ci, et proposer une solution susceptible de remédier aux failles.

I.2. Présentation de Publi-Inter

I.2.1. Mission

Conformément à la législation de la République Démocratique du Congo, l'entreprise Publi-Inter est dotée d'une personnalité juridique, obtenue par l'arrêt N°740.

Faire connaitre les différents produits aux consommateurs à travers les panneaux publicitaires est l'un des intéréts majeurs de l'entreprise

I.2.2. Situation géographique

L'entreprise Publi-Inter est une société privée à responsabilité limitée(SPRL), qui s'occupe de la publicité des produits en utilisant les panneaux publicitaires. Publi-Inter est société implantée en République Démocratique du Congo, son siège social se trouve à Kinshasa 16ème Rue Limite. Elle a aussi des succursales à Mbuji-Mayi, à Kananga ainsi qu'au Katanga. Son siège de Lubumbashi situé à l'angle des avenues Ruwe et Kasai au numéro 100 dans la commune de Lubumbashi.

8

I.2.3. Aperçu historique

Publi-Inter a vu le jour en 1971 dans la commune Kenya sur l'avenue Kasumbalesa au N° 41 dans la ville de Lubumbashi, et avait comme directeur monsieur KABAYA Emile et son frère MADIKA. Vers les années 1974, Publi-Inter a changé de siège social ; c'est alors que l'entreprise a été implantée à l'angle des avenues Ruwe et Kasaï dans la commune Lubumbashi. Dès lors, l'entreprise commence a changé sa structure en signant des contrats avec de grandes sociétés de la place.

En 1980, l'entreprise va transférer la direction générale à Kinshasa et petit à petit commence à mettre des panneaux dans d'autres provinces de la République Démocratique du Congo.

I.2.4. Objectifs de l'entreprise Publi-Inter

La publicité est une stratégie de communication de masse visant à transmettre un message à un groupe d'individus, en vue de stimuler les demandes que ceux-ci peuvent émettre pour des produits ou des services5

Publi-Inter dès sa création avait comme objectif, assister les opérateurs économiques, de faire connaitre aux consommateurs appropriés divers produits à travers la publicité en utilisant comme support les panneaux publicitaires.

I.2.5. Structure fonctionnelle

L'entreprise Publi-Inter comme toute organisation a une structure fonctionnelle qui se présente de la manière suivante :

- Le PDG

- Le directeur

5 www.wikipedia.org, page consultée le 26 avril 2012 a 19h38'

- Le secrétaire de direction - Le service commercial

- Le service marketing

- Le service du personnel - Le service technique

- Le service d'atelier

PDG

DIR. TECHNIQUE

SEC. DIRECTION

SERV. COM

MARKETING

SERV. PERSONNEL

TECHNIQUE

ATELIER

9

Fig.1 : Organigramme Source : Secrétariat Date : 13 Avril 2012

10

I.3. Analyse du métier

L'analyse du métier est la prise de connaissance du domaine d'application et du diagnostic des points forts et des points faibles permettant une approche du problème. Il faut d'abord récolter les informations ensuite assurer la présentation c'est-à-dire inventorier ce qui existe et ainsi tirer les conséquences nécessaires au changement ou au maintien de cet existant.

Ceci dit, voici comment se déroule le processus qui fait l'objet de notre étude.

I.3.1. Description textuelle du métier

Cette partie du travail consistera à décrire le fonctionnement de l'entreprise Publi-Inter, c'est-à-dire de la réception d'un client jusqu'à l'exécution du service demandé.

C'est sur base de cette description et des besoins réels des utilisateurs que nous verrons maintenant quelles sont les taches qu'on peut automatiser et celles qu'on ne peut pas automatiser. Cette description est faite suivant l'ordre chronologique des opérations ci-après :

· Un client vient solliciter un panneau auprès de la réception ;

· La réception vérifie si il y a des panneaux disponibles ;

· Si il y a des panneaux disponibles, la réception propose au client les panneaux libres ;

· Si le client est d'accord alors il fait son choix et la réception lui donne un contrat qu'il remplit ;

· La réception transmet le contrat rempli et dûment signé par le client auprès du Directeur ;

· Le Directeur demande à la réception d'établir la facture ;

· Le client paye la facture et la réception renvoie cette dernière auprès du directeur pour validation ;

· Le directeur valide le contrat et ainsi on remet un exemplaire au client.

I.3.2. Diagramme de contexte

Un diagramme de contexte est un diagramme qui représente d'une manière globale le système sans le détailler. Il permet de délimiter le périmètre du système étudié.

Fig. 2 : Diagramme de contexte

I.3.3. Diagramme de cas d'utilisation métier

Le diagramme de cas d'utilisation est un diagramme UML, qui modélise les besoins des utilisateurs. Il montre donc les interactions fonctionnelles les besoins des utilisateurs, donc les interactions fonctionnelles qui existent entre les acteurs et le système à étudier.

Dans ce type de diagramme, nous distinguons deux concepts UML fondamentaux pour la spécification des exigences qui sont : Les cas d'utilisations et les acteurs.

· Un cas d'utilisation est un ensemble d'actions réalisées par le système et c'est un acteur qui les déclenche ;

· Un acteur est un rôle joué par une personne ou un processus qui interagit avec le système.

12

Hormis ces deux concepts fondamentaux, nous retrouvons aussi l'association qui est utilisée pour relier les acteurs aux cas d'utilisation par une relation signifiant « participe ã »

Dans ce type de diagramme, nous pouvons aussi parler des relations qui existent entre les différents cas d'utilisations.

Il y en a entre autres :

· La relation d'inclusion « include », qui signifie qu'un cas d'utilisation A inclut un cas B lorsque l'exécution de A dépend de l'exécution de B, et on dit que A dépend de B.

· La relation d'extension « extend », qui signifie qu'un cas d'utilisation A étend un cas B lorsque le cas A peut-être appelé au cours de l'exécution du cas B.

· La relation généralisation, signifiant que le cas d'utilisation B est un cas particulier du cas d'utilisation A.

I.3.3.1. Les acteurs

+ Le client : personne qui vient solliciter un panneau dans l'entreprise + Le réceptionniste : Personne qui accueille le client

+ Le directeur : Personne qui contrôle toutes les opérations du système

I.3.3.2. Les cas d'utilisation

· Solliciter panneau

· Etablir contrat

· Etablir facture

· Payer facture

· Approuver contrat

· Proposer panneau

Fig.3 diagramme de cas d'utilisation métier

I.3.4. diagramme d'activité

Le diagramme d'activité représente les règles d'enchaînement des actions et décisions au sein d'une activité.6 Il est un schéma représenté par des noeuds reliés par des transitions pour décrire le déroulement des cas d'utilisation.

6 Pascal ROQUES, UML 2 modéliser une application web, 4e édition Eyrolles Paris, p7

14

Fig. 4. Diagramme d'activités

I.3.5. Description des documents métiers

Dans cette partie du travail, nous aurons à décrire tous les documents qui ont été mis à notre disposition et qui sont nécessaires au suivi de la gestion des panneaux.

Il s'agit de :

1. Le contrat

C'est le document de base qui exprime le consentement de deux parties (la société et le client) en limitant les conditions d'exécution du marché conclu pour la publicité offerte.

Ce document renseigne sur :

- Le numéro du contrat,

- La date de début du contrat,

- La date de fin du contrat,

- La date de signature du contrat,

- Les modalités de paiement,

- Le montant à payer,

- Le nombre des panneaux,

- Le site à implanter,

- Le numéro du client.

2. L'inventaire des panneaux

C'est un registre dans lequel sont enregistrés tous les panneaux disponibles par l'entreprise Publi-Inter.

Ce document renseignement sur :

- Le format du panneau,

- Le numéro du panneau,

- Le type de panneau,

- Le site du panneau

16

3. La facture

C'est le document remis au client qui prouve même que le client est en ordre ; il renseigne sur

- La date,

- Le numéro de la facture,

- Le nom du client,

- Le nombre de panneaux,

- Le prix total,

- Le nom du panneau

- Les modalités de paiement.

I.4. les moyens utilisés

- humains : 10 agents qualifiés dans le design et ~ - matériels : panneaux, matériel de bureau, PC.

I.5. Diagnostic

a. Points forts

L'entreprise Publi-inter présente de bonnes performances par rapport aux autres agences publicitaires de la place, sa particularité est l'organisation qui la caractérise.

Il offre une meilleure condition d'affichage des images selon leurs dimensions et leurs grandeurs, c'est ainsi qu'il possède le plus grand nombre des panneaux implantés dans la ville.

b. Points faibles

Toute oeuvre humaine ne manque jamais d'imperfections. De ce fait l'entreprise Publi-Inter présente aussi quelques failles dans le fonctionnement du système, entre autres :

- L'archivage des documents qui se fait manuellement et suite à cela, le temps d'accès aux informations devient trop long ; pour retrouver un document il faut mètre du temps,

- La non fiabilité dans l'exécution des calculs ou des totaux,

- Perte de temps énorme quand on veut retrouver un contrat parce que la recherche se fait manuellement.

I.6. Propositions des solutions

Suite aux multiples faiblesses du système soulignées dans le point précédent, nous proposons de mettre en place une application informatique avec laquelle on pourra faire un suivi automatique des contrats signés par les clients. Celle-ci permettra de gérer toutes les opérations manuelles qui peuvent être informatisées afin de pallier à ces différents problèmes.

D'où son apport se fera sentir dans :

- La réduction de temps d'accès aux données,

- La facilitation à l'accès aux données,

- L'automatisation de certaines tâches,

- L'amélioration de la sécurité des données.

Avant de passer à l'implémentation de l'application, nous devons d'abord faire l'analyse et la conception, puis passer au choix des outils qu'on utilisera pour la mise en oeuvre de celle-ci. C'est ce qui sera le sujet dans les chapitres qui suivent.

18

CHAP II : ANALYSE ET CONCEPTION DUB SYSTEME INFORMATIQUE

La phase d'analyse consiste en une étude conceptuelle, une délimitation du système et description de différents scenarios, de son utilisation par les utilisateurs, tel que préconise la démarche agile.

Pour la formalisation de besoins des utilisateurs, nous utiliserons un sous-ensemble du langage de modélisation UML qui nous sera également nécessaire et suffisant pour notre travail.

Dans un premier temps, les besoins des utilisateurs seront modélisés au moyen des cas d'utilisation UML, et seront représentés de façon concrète au moyen d'Interface Homme Machine (IHM) destinée à faire réagir les futurs utilisateurs.

Chaque cas d'utilisation est décrit textuellement de façon détaillée, mais donne également lieu à un diagramme de séquence simple représentant graphiquement la chronologie des interactions entre les acteurs et le système.

Dans le cadre du scenario nominal, ces diagrammes sont appelés : « diagramme de séquence système ».

Enfin, nous allons élaborer un modèle du domaine ainsi que le diagramme de classes participantes (qui décrivent cas d'utilisations par cas d'utilisation à travers les trois principales classes, à savoir : Dialogue, Contrôle et Entité pour aboutir au code

II.1. Expressions des besoins

Le système qui sera mis en place doit permettre

- D'enregistrer les informations concernant les clients pour les consulter, les modifier en cas de besoin ;

- D'établir une facture pro-forma lorsque le client en a besoin pour justification ;

- D'établir un contrat ;

- D'établir une facture lorsque le client paye ;

- De mettre à jour les informations dans la base de données.

II.2. Délimitation du périmètre

Le périmètre est circonscrit au système informatique et non au domaine. Tout acteur identifié lors de l'analyse métier n'est pas automatiquement acteur du système informatique. Il faut dire qu'il peut l'être, si l'accès au système lui est permis.

Dans notre cas d'étude relatif aux actions métiers à automatiser, nous avons les acteurs ci-après

1. Le réceptionniste : chargé d'établir des contrats, factures, ~

2. Le directeur : Consulte et valide les contrats et aussi il contrôle toutes les opérations du système,

3. L'administrateur : chargé de contrôler les comptes des utilisateurs

II.3. Diagramme de cas d'utilisation système

Après avoir analysé les besoins des utilisateurs, nous passons directement au diagramme de cas d'utilisation système, il nous montre les interactions fonctionnelles qui existent entre les acteurs et le système.

II.3.1. les acteurs systèmes

- Réceptionniste - Directeur

- administrateur

II.3.2. les cas d'utilisation système

· Enregistrer panneau

· S'authentifier

· Etablir facture

·

20

Valider contrat

· Etablir contrat

· Gérer comptes utilisateurs

Fig 5 : diagramme de cas d'utilisation système

II.4. Description textuelle des cas d'utilisation

Nous allons détailler la description de chaque cas d'utilisation de manière textuelle et nous l'accompagnerons d'un diagramme de séquences.

· Une itération est une séquence d'instruction destinée à être exécutée plusieurs fois donc autant de fois qu'on peut en avoir besoin.7 Pour y arriver nous allons utiliser le diagramme de séquence ;

7 Jargon informatique

·

Un diagramme de séquence décrit les actions élémentaires en interactions pour chaque cas d'utilisation8. En effet, il élucide les cas d'utilisation un par un en détaillant chaque opération qui en découle ; ainsi il est plus facile de comprendre chaque cas d'utilisation.

A. a. Nom cas : enregistrer panneau

b. Résumé : ce cas d'utilisation enregistre les panneaux

c. Acteur : Réceptionniste

d. Précondition : existence panneau

e. Scenarii

· scenarii nominal

- le réceptionniste demande la connexion au système - le système valide la connexion

- le réceptionniste lance le formulaire Panneau - le système retourne une interface de saisie

- le réceptionniste saisit et enregistre les informations - le système valide l'enregistrement

· scenario d'exception

- si on oublie de remplir un champ sur le formulaire alors afficher message « veuillez saisir champs »

f. Post-condition : Panneau enregistré

8 Pascal ROQUES, opcit

22

Diagramme de séquence « enregistrer panneau »

Fig6 : diagramme de séquence système « enregistrer panneau »

B. a. nom cas : Etablir contrat

b. Résumé : Ce cas d'utilisation permet au réceptionniste d'établir un contrat

c. Acteur : Réceptionniste

d. Acteur secondaire : Directeur

e. Précondition :

- Le système doit être opérationnel

- existence des panneaux disponibles

f. scenario

* nominal

- réceptionniste demande la connexion au système

- le système valide la connexion

- le réceptionniste lance le formulaire contrat

- le système renvoie le formulaire facture

- le réceptionniste saisit les informations relatives au contrat - le système valide

* Exception

- si la date n'est pas celle d'aujourd'hui alors veuillez mettre la date - oubli de remplir un champ sur le formulaire on affiche le message « veuillez remplir les champs »

g. Post condition : Contrat

Diagramme de séquence « Etablir contrat »

Fig7 : diagramme de séquence « Etablir contrat »

C. a. nom cas : Etablir facture

b. Résumé : Ce cas permet au réceptionniste d'établir une facture pour matérialiser la commande du client

c. Acteur : Réceptionniste

d.

24

Précondition : on doit avoir établi un contrat

e. Scenarii

* nominal

- le réceptionniste demande la connexion au système

- le système valide la connexion

- le réceptionniste lance le formulaire facture

- le système renvoie une interface de saisie

- Le réceptionniste enregistre les données correspondantes sur la facture

- le système valide

* Alternatifs

- annuler facture

- modifier facture

- rechercher facture

- supprimer facture

- afficher facture

f. Post condition : facture

26

Diagramme de séquence « Etablir facture »

Fig8 : diagramme de séquence « Etablir facture »

D. a. nom cas : Valider contrat

b. Résumé : Ce cas permet au directeur d'approuver le contrat

c. Acteur : Directeur

d. Scenarii

- le directeur demande la connexion au système

- le système valide la connexion

- le directeur demande qu'on affiche la liste des contrats - le système affiche

- le directeur approuve le contrat

- le système valide

e. scenarii d'exception

- rechercher contrat

- afficher contrat

- valider contrat

f. Post-condition : contrat validé

Diagramme de « séquence valider contrat »

Fig9 : valider contrat

E. a. nom cas : s'authentifier

b. Résumé : Ce cas permet aux utilisateurs de se connecter avant tout accès au système

c. Acteur : Réceptionniste, Directeur, Administrateur

d. Précondition : utilisateur enregistré

e. Scenario

* nominal

- l'utilisateur demande la connexion au système

- le système renvoie l'écran d'authentification

- l'utilisateur saisit son nom ainsi que son mot de passe

- le système valide ou vérifie le nom et le mot de passe saisis par l'utilisateur

- le système affiche le menu principal

* alternatif

- modifier utilisateur

- supprimer utilisateur

- ajouter utilisateur

f. Post condition : Accès au système

Diagramme de séquence s'authentifier

Fig10 : diagramme de séquence « s'authentifier »

F. a. nom cas : gérer comptes utilisateurs

b. Résumé : Ce cas permet d'identifier qui peut avoir accès au système et ainsi de travaillé

c. Acteur Principale : Administrateur

d. Acteur secondaire : Réceptionniste, Directeur

e. Scenarii

* nominal

- l'administrateur demande la connexion au système - le système valide

- l'administrateur demande d'enregistrer un nouvel utilisateur - le système retourne une fenêtre d'enregistrement

- l'administrateur saisi les informations correspondants au nouvel utilisateur

- le système enregistre le nouvel utilisateur.

* Alternatif

- modifier un utilisateur

- supprimer un utilisateur

- rechercher un utilisateur

28

Diagramme de séquence « Gérer comptes utilisateurs »

Fig11 : diagramme de séquence « gérer comptes utilisateurs »

II.6. Diagramme de classes

Le diagramme de classes est le point central dans un développement orienté objet, ce diagramme est le plus important et le seul obligatoire de tous les diagrammes UML.

Il a pour but de décrire en analyse, la structure des entités manipulées par les utilisateurs.9

9 Pascal ROQUES, opcit

II.6.1. Quelques concepts

· Objet : c'est une entité qui possède des propriétés

· Classe : c'est un ensemble d'objet qui possède les mémes caractéristiques

· Attribut : c'est une information élémentaire donc non décomposable

· Méthode : elle constitue le comportement de la classe, c'est donc un ensemble d'actions qui nous permette de manipuler une classe

II.6.2. Modèle du domaine

Le modèle du domaine issu de notre analyse comprend 5 classes et associations qui sont :

- La classe client

- La classe contrat

- La classe panneau - La classe détail

- La classe facture

Nous avons comme attributs possible dans chaque classe :

· Client : numclient, nomclient, postnomclient, adresseclient, telclient

· Contrat : numcontrat, modepaie, datesignature

· Panneau : numpanneau, formatpanneau, typepanneau, sitepanneau, pupanneau

· Détail : datedeb, datefin, nbrepanneau

· Facture : numfac, datefac, montant

30

Fig12 : modèle du domaine

II.6.3. Diagramme de classes participantes

Le diagramme de classes participantes est un diagramme de classes UML qui décrit cas d'utilisation par cas, les trois principales classes d'analyse et leurs relations :10

· Les classes dialogues possèdent des attributs et des opérations. Les attributs représentent des champs de saisie ou des résultats. Les opérations elles, représentent des actions de l'utilisation sur l'Interface Homme Machine (IHM)

· Les classes contrôles contiennent des opérations.

Ces opérations représentent la logique applicative de l'application, les règles métiers ou les comportements du système informatique.

10 Pascal ROQUES , opcit


· Les classes entités possèdent en général des informations persistantes de l'application.

a) Le diagramme de classes participantes « enregistrer panneau »

Fig13 : diagramme de classe participante « enregistrer panneau »

32

b) Le diagramme de classe participante « Etablir contrat »

Fig14 : diagramme de classe participante « Etablir contrat »

c) Diagramme de classes participantes « Etablir facture »

Fig15 : Diagramme de classe participantes « Etablir facture »

Fig16 : diagramme de classe participantes « valider contrat »

d) Diagramme de classe participante « valider contrat »

II.7. Passage au Modèle Logique de Données

Le modèle logique de données est une description des données du système d'informations sous forme d'objets logiques du SGBD

34

Fig17. Modèle logique de données

Cette partie du travail nous a permis de comprendre les besoins des utilisateurs, de les analyser pour arriver enfin à produire un modèle du domaine qui sera ensuite traduit en code d'application.

Nous pouvons ainsi dire que nous avons tout pour passer à l'implémentation ou la mise en oeuvre de l'application. La suite de notre travail sera maintenant de présenter les outils et langage que nous utiliserons pour concrétiser notre projet.

CHAP III : IMPLEMENTATION DU NOUVEAU SYSTEME

Après avoir fait l'analyse et la conception du système, nous passerons enfin à la mise en oeuvre de l'application.

III.1. Choix du langage

Pour le compte de notre travail, nous avons optés pour le langage de programmation Visual Basic 6.0 ; ce dernier est paru sur le marché vers les années 1996 pour devenir rapidement l'outil de développement RAD (Rapide Application Développement).

Visual Basic est un outil développé par Microsoft pour développer facilement des applications fonctionnant sous Microsoft Windows.

Visual Basic est, comme son nom l'indique, un outil visuel permettant de créer sans notion de programmation l'interface graphique (GUI - Graphical User Interface) en disposant à l'aide de la souris des éléments graphiques (boutons, images, champs de texte, menu déroulant,...). L'intérêt de ce langage est de pouvoir associer aux éléments de l'interface des portions de code associées à des évènements (clic de souris, appui sur une touche, ...). Pour cela, Visual Basic utilise un petit langage de programmation dérivé du BASIC (signifiant Beginners All-Purpose Symbolic Instruction Code, soit code d'instructions symboliques multi-usage pour les débutants).

C'est un langage orienté objet par le fait que lorsque vous avez créé un objet quelconque (bouton de commande, boîte de dialogue...) à l'aide d'un contrôle, il vous suffit ensuite de l'attacher à une procédure (petit programme). Lors de l'application, la procédure auquel l'objet est rattaché, est exécutée instantanément. En termes de programmation, un projet (application non encore compilée) est constitué de procédures événementielles attachées aux objets de l'application.

36

III.2. Choix du SGBD

Pour ce qui est du système de gestion de base de données, nous avons choisis Microsoft Access 2003 qui est un système de gestion de base de données relationnelle (SGBDR), faisant partie de la suite bureautique de Microsoft Office éditée par Microsoft. Il est un SGBD de milieu de gamme, commercialisé à un coût très abordable et conçu pour être utilisable à la fois par le développeur professionnel et l'utilisateur courant de micro-ordinateur, d'où son abord convivial.

III.3. Atelier de Génie Logiciel

L'atelier de génie logiciel est un ensemble des programmes, d'applications ou des systèmes parfois très complexe ;

Pour la construction des différents diagrammes nous avons utilisé le logiciel PACESTAR UML DIAGRAMM.

III.4. Architecture matérielle

L'architecture physique ou matérielle identifie les éléments du système informatique, leurs structures d'apparence ainsi que liaisons entre les structures.

Pour notre système on aura besoin au moins d'un ordinateur ayant un système d'exploitation Windows XP 3, avec processeur pentium IV, un disque dur de 10 Go, une RAM de 512 Mo

38

III.5. Architecture logicielle

Les architectures deux-tiers

Nous avons porté notre choix sur l'architecture logicielle deux/tiers. Il s'agit d'une application client/serveur. Ce type d'architectures se compose de plusieurs clients et d'un serveur de données. Dans cette topologie, les clients se connectent au serveur à travers un réseau en utilisant des protocoles de réseau, tel que le TCP/IP. Les clients implémentent l'interface utilisateur ou la couche présentation et contiennent la logique d'application (les traitements).

Figure18 : Architecture 2-tiers

Avantages

- Partage de données : toutes les données sont stockées à un seul endroit, au niveau du serveur, et sont accessibles à tous les utilisateurs.

- Passage à l'échelle: L'architecture à deux niveaux augmente le passage à l'échelle par rapport à l'architecture 1-Tier. L'architecture à deux niveaux peut s'adapter à environ 100 utilisateurs en permettant à plusieurs clients de se connecter au serveur.

- Mise à jour simplifiée: une modification apportée sur une information est suffisamment déployée dans tout le réseau, parce qu'elle a été effectuée au niveau du serveur.

Inconvénients

- Le trafic élevé sur le réseau: du fait que des larges volumes de données sont transférés sur le réseau entre le client et le serveur, le débit élevé augmente la charge sur les ressources de réseau.

- La charge sur le serveur : suite à l'accès de tous les clients au serveur, la charge sur le serveur s'accroît et réduit son exécution.

III.4. Présentation des interfaces & code Ecran d'authentification

Formulaire accueil

Formulaire panneau

Code

Cmd enregistrer

Private Sub cmdenreg_Click()

adpan.Refresh

With adpan.Recordset

While Not .EOF

If !numpanneau = fnump.Text Then MsgBox ("Ce panneau existe deja!") fnump.Text = ""

fformat.Text = ""

fprix.Text = ""

fsite.Text = ""

ftype.Text = ""

fnump.SetFocus

cmdenreg.Enabled = False

Exit Sub

End If

.MoveNext Wend

adpan.Refresh adpan.Recordset.AddNew

With adpan.Recordset !numpanneau = fnump.Text !formatpanneau = fformat.Text !prixpanneau = fprix.Text !sitepanneau = fsite.Text !typepanneau = ftype.Text .Update

End With

adpadispo.Refresh adpadispo.Recordset.AddNew With adpadispo.Recordset

!nump = fnump.Text

!formatp = fformat.Text

!prix = fprix.Text

!site = fsite.Text !typep = ftype.Text

.Update

End With

fnump.Text = "" fformat.Text = "" fprix.Text = "" fsite.Text = "" ftype.Text = "" fnump.SetFocus End With

fmupdate.Show cmdnouveau.Caption = "AFF" cmdenreg.Enabled = False

End Sub

Cmd suivant

Private Sub cmdsuivant_Click() With adpanne.Recordset .MoveNext

If .EOF Then .MoveFirst End If

End With

End Sub

40

Formulaire client

Code Etablir contrat

tempcl.Refresh

tempcl.Recordset.AddNew

With tempcl.Recordset !numclient = fnumcl.Text !nomclient = fnom.Text !postclient = fpost.Text !adresse = fadresse.Text !telclient = ftel.Text

.Update

End With

fmcontrat.Show

Me.Hide

Private Sub Form_Load() cmdenreg.Enabled = False cmdcontrat.Enabled = False End Sub

Private Sub ftel_GotFocus() If fadresse.Text <> "" Then

cmdenreg.Enabled = True End If

End Sub

42

Base de données

44

CONCLUSION

Nous voici au terme de notre travail. Ce présent n'a pas seulement comme but poursuivi la conception et réalisation d'une base de données, mais aussi le développement des quelques matières informatique pour l'édification de tout lecteur.

Notre travail a porté sur la mise au point d'un système informatique de gestion des panneaux publicitaires, plus particulièrement le cas de l'entreprise Publi-inter.

Partant de difficultés que connait l'Entreprise dans la gestion, nous avons voulu proposer une application qui pourra faire face à cela. Et pour y parvenir, nous avons utilisé la méthode agile que propose le langage de modélisation UML et différentes techniques.

De ce qui suit, la méthode agile a été utilisée comme démarche pour la réalisation de ce travail et s'est servie de la technique documentaire et la technique d'interview pour la récolte de données.

L'analyse de l'existant nous a permis de débouché à quelques critiques et à une proposition de solution. Partant de la solution retenu, nous sommes passés à la conception de notre nouveau système au moyen de formalismes fournis par UML. Cette modélisation nous a conduit à la conception d'une application en utilisation le SGBDR ACCESS et le langage de programmation Visual Basic.

Cette application permettra enfin de parer aux difficultés que rencontre Publi-Inter. Nous croyons que ce travail est une réponse aux difficultés posées concernant la gestion, Vu les résultats que cette application présente : le bon suivi de la gestion, la recherche des informations dans un temps court, ainsi qu'une bonne sauvegarde des informations.

Toutefois les remarques et suggestions portant sur cette oeuvre nous seront les bienvenues

BIBLIOGRAPHIE

I. OUVRAGES

Pascal ROQUES, UML 2 modéliser une application web, 4e édition Eyrolles Paris

II. NOTE DE COURS

- Serge MUKANYA, cours de bureautique, G1 informatique, inédit, 2009-2010

- LUBAMBA K., cours de méthodologie de recherche scientifique, G2 informatique, inédit, 2010-2011

- Laurent Andibert, cours UML 2.0.inédit, 2006

III. AUTRES

www.wikipedia.org

Jargon informatique

46

Table des matières

INTRODUCTION GENERALE 1

1. Présentation du sujet 1

2. Choix et intérêt du sujet 2

3. Problématique 2

4. Hypothèse 3

5. Délimitation du sujet 4

a. Dans l'espace 4

b. Dans le temps 4

6. Méthode et techniques 5

a. Méthode 5

b. Techniques 5

7. Plan sommaire 6

CHAP I : ETUDE PREALABLE 7

I.1. Introduction 7

I.2.1. Mission 7

I.2.2. Situation géographique 7

I.2.3. Aperçu historique 8

I.2.4. Objectifs de l'entreprise Publi-Inter 8

I.2.5. Structure fonctionnelle 8

I.3. Analyse du métier 10

I.3.1. Description textuelle du métier 10

I.3.2. Diagramme de contexte 11

I.3.3. Diagramme de cas d'utilisation métier 11

I.3.4. diagramme d'activité 13

I.3.5. Description des documents métiers 15

I.5. Diagnostic 16

a. Points forts 16

b. Points faibles 16

I.6. Propositions des solutions 17

CHAP II : ANALYSE ET CONCEPTION DUB SYSTEME INFORMATIQUE 18

II.1. Expressions des besoins 18

II.2. Délimitation du périmètre 19

II.3. Diagramme de cas d'utilisation système 19

II.3.2. les cas d'utilisation système 19

II.4. Description textuelle des cas d'utilisation 20

A. a. Nom cas : enregistrer panneau 21

Diagramme de séquence « enregistrer panneau » 22

B. a. nom cas : Etablir contrat 22

Diagramme de séquence « Etablir contrat » 23

C. a. nom cas : Etablir facture 23

Diagramme de séquence « Etablir facture » 25

D. a. nom cas : Valider contrat 25

Diagramme de « séquence valider contrat » 26

E. a. nom cas : s'authentifier 26

Diagramme de séquence s'authentifier 27

F. a. nom cas : gérer comptes utilisateurs 27

Diagramme de séquence « Gérer comptes utilisateurs » 28

II.6. Diagramme de classes 28

II.6.3. Diagramme de classes participantes 30

II.7. Passage au Modèle Logique de Données 34

CHAP III : IMPLEMENTATION DU NOUVEAU SYSTEME 35

III.1. Choix du langage 35

III.2. Choix du SGBD 36

III.3. Atelier de Génie Logiciel 36

III.4. Architecture matérielle 36

III.4. Présentation des interfaces & code 38

CONCLUSION 43

BIBLIOGRAPHIE 44

Table des matières 45






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy