WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les ASBL et la problématique de développement socioéconomique du territoire de Fizi en RDC

( Télécharger le fichier original )
par Maluxes MALUMBE M'MANGWA
Institut supérieur de développement rural - Licence en développement rural 2007
  

sommaire suivant

Appel aux couturier(e)s volontaires

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET UNIVERSITAIRE

INSTITUTS SUPERIEURS TECHNIQUES

INSTITUT SUPERIEUR DE DEVELOPPEMENT RURAL

B.P : 1760 BUJUMBURA.

LES ASBL ET LA PROBLEMATIQUE DU DEVELOPPEMENT SOCIO-ECONOMIQUE DU TERRITOIRE DE FIZI

Par MALUMBE M'MANGWA Maluxes

Directeur : CT. Destin AJABU BIHIMANA Mémoire présenté et défendu

Maître en Management en vue de l'obtention du diplôme de

licence en développement rural.

Option : Planification Régionale

Niveau de technicité : A0

Septembre 2012

0. INTRODUCTION GENERALE

0.1. PROBLEMATIQUE

L'ensemble de maux qui rongent la société Congolaise actuelle se résument en un terme unique : la pauvreté. 59.2 % de la population de la RDC vivent sous le seuil de la pauvreté1(*).

Le problème de développement est d'abord et surtout un problème de finalité : la réalisation du bonheur de la population, du bonheur de plus grand nombre possible d'hommes au sein de la nation. Le développement doit servir avant tout à alléger la souffrance du peuple, en mettant l'économie au service de ce dernier, en luttant contre la misère, la faim, les maladies, l'ignorance et les injustices sociales2(*).

En effet, en RDC, il ya bien d'années l'Etat n'est pas à mesure de répondre positivement à un certain nombre de besoins de la population. Avec la dégradation du tissu économique, le revenu de chaque ménage est tel qu'il devient difficile de satisfaire même les besoins essentiels. Cette situation s'est tellement détériorée au point où elle touche tous les secteurs de la vie. Les résultats de l'enquête menée dans le cadre du DSCRP en 2005 mettent bien en exergue un indice de pauvreté non négligeable. L'incidence de la pauvreté nationale est estimée à 71,3% en RDC, elle varie de 41,6% (Kinshasa) à 93,6% (Equateur) selon les provinces. La comparaison géographique montre que le Sud Kivu, avec 84,7% des pauvres, compte avec l'Equateur et le Bandundu, parmi les 3 provinces qui ont les plus fortes incidences de pauvreté3(*).

Par ailleurs, il faut noter que ni les programmes nationaux de reconstruction de l'Etat (5 chantiers, différents programmes annuels, le DSCRP), ni la coopération bilatérale du type classique n'est parvenu à soulager la misère de la population. L'échec est attribué d'une part à la mauvaise gestion des ressources dans le chef des dirigeants et d'autre part, le non participation de la population à la gestion de la chose publique.

Face à ces insuffisances et à l'échec de l'Etat, la population a développé les mécanismes d'auto-prise en charge qui préludent aux problèmes de développement en créant des ASBL, structures d'intervention plus proches de la population qui ont pour rôle d'encadrer les actions humanitaires et de développement.

L'intervention croissante des ONGD dans le processus de développement et l'évolution de la société, tout particulièrement dans les pays du SUD, est un fait aujourd'hui largement reconnu. Si celle - ci ont, en effet longtemps agi, discrètement, que ce soit dans l'urgence humanitaire ou en réponse à des situations ponctuelles de détresse, elles s'impliquent désormais de plus en plus dans le champ d'intervention sociale et économique et revendiquent à ce titre, leurs identités et leurs conceptions propres dans le monde des actions de développement et de bailleur de fonds4(*).

Dans la nouvelle conception de l'Etat, les ONGD jouent de plus un rôle de partenaire. Les gouvernements ont aujourd'hui pris conscience de l'importance du rôle grandiose des ONGD dans la lutte contre la pauvreté et commencent à faire appel à leur collaboration5(*).

L'histoire de mouvement associatif dans le territoire de Fizi remonte des années 80 mais avec une croissance numérique plus large pendant la période des grandes crises qui ont secouées le pays de 1996 à 2003. On enregistre aujourd'hui dans ce territoire plus de 150 associations sans but lucratifs et initiatives de développement.

Les Asbl connaissent aujourd'hui une expansion plus large. Au moins dans chaque village il existe une ou plusieurs asbl ou une initiative de développement créée soit par des personnes issues des différents tribus ou des différentes régions sans distinction aucune ou soit par les membres d'une même famille avec un objectif « d'améliorer les conditions des vies des populations ». Sur cette grappe d'associations, il s'ajoute plusieurs agences humanitaires et systèmes de nations unies qui viennent militer pour la même cause.

Les caractéristiques géologiques et géoéconomiques que présente le territoire de Fizi sont scandaleuses et constituent des opportunités de développement socio-économique de sa population alors que cette dernière demeure dans une situation de pauvreté absolue. Le territoire de Fizi reste parmi les territoires le plus reculés du pays mais l'un des territoires de la RDC qui compte plus d'associations et initiatives de développement tant nationales qu'internationales.

Ces constats et inquiétudes faits, nous amènent à faire une analyse de l'impact de l'existence des Asbl dans le territoire de Fizi en dégageant les forces et les faiblesses de leurs stratégies de développement afin de mettre en place des stratégies favorables au développement du territoire de Fizi en répondant à la question principale : la création ou l'existence des Asbl est-elle une réponse à la problématique du développement socio-économique du territoire de Fizi?

- Quelles sont les actions envisagées et stratégies utilisées par les Asbl pour contribuer au développement socio-économique du territoire de Fizi ?

- Ces actions et stratégies sont-elles efficaces pour contribuer au développement socio-économique du territoire de Fizi ?

- Quels sont les différents facteurs qui bloquent les ONG à contribuer efficacement au développement ?

- Que faire pour que les Asbl aient un impact positif sur le développement socio-économique du territoire de Fizi ?

Ces questions constituent notre principal objet de réflexion dans ce travail.

* 1 PNUD, Rapport sur la situation de développement humain, 2010, p3

* 2 ALAMA LANA cité par BITUNDU MWANANTANYA J.-P., Notes du cours d'écodéveloppement, inédit, L1 ISDR UVIRA, 2010-2011, p.30

* 3 PNUD, Rapport sur la Pauvreté et conditions de vie des ménages du SUD-KIVU, Mars 2009, p.2

* 4 DELLER.J.P., ONG et développement société, économie et politique, collection homme et société, Ed. Karthala, 1998, p.590.

* 5 ANINGINA TSHUFU BIBIANE. , Diagnostic des ONG en RDC, PNUD, Rapport de consultance, Kinshasa, Juin, 1999, p.17.

sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil




Moins de 5 interactions sociales par jour