WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les élections législatives de 1902 en France

( Télécharger le fichier original )
par Lucien MITAIS
Université Paris- Sorbonne - Diplôme d'études supérieures 1967
  

sommaire suivant

INTRODUCTION

Les elections de 1902 sont des elections de lutte, comme celles de 1877. Elles mettent aux prises deux coalitions issues du reclassement des partis consecutif a l'affaire Dreyfus. 1l ne s'agit pas d'ephemeres coalitions electorales formees a l'occasion d'un scrutin et appelees a se briser une fois le verdict des urnes rendu. Elles ont en effet pris forme trois auparavant, en juin 1899, et pendant trois ans, elles ont, avec continuite, l'une soutenu, l'autre combattu une politique bien definie. D'autre part, les conditions dans lesquelles elles se sont constituees, l'aprete avec laquelle elles se sont affrontees, d'abord au Parlement, ensuite dans le pays au cours de la campagne electorale, rendent bien improbable un nouveau reclassement au lendemain du scrutin. Cette identite des alliances parlementaires et electorales constitue un gage incontestable de stabilite gouvernementale.

Le choix offert aux electeurs se trouve considerablement simplifie et il rev,t certainement a leurs yeux une importance plus grande qu'habituellement. Dans ces conditions, les resultats du scrutin ne peuvent pas prêter a equivoque. Non seulement la volonte des electeurs se trouve etre ainsi nettement exprimee, mais encore l'exemplarite de ce scrutin permets d'etablir clairement les positions geographiques des differentes nuances de l'opinion.

*****

Premiere partie :

LA SITUATION

A LA VEILLE DES ELECTIONS

CHAPITRE I

AGRICULTURE, INDUSTRIE, SYNDICALISME

'. AGRICULTURE'

La population rurale et la population agricole de la France sont en diminution constante depuis un demi-siècle environ, mais en 1902 elles rasse mblent encore respective ment 59% et 45% de la population totale du pays. L'agriculture occupe donc encore a cette époque une place prépondérante dans l'écono mie frangaise. Depuis les années 1875-1880, elle connait une situation difficile. Les prix de vente ont beaucoup baissé, et cette baisse a entrainé une baisse du profit des exploitants plus que proportionnelle a celle des prix, car l'i mp8t foncier et les frais d'exploitation n'ont euxmê mes subi aucune diminution. Sous l'i mpulsion de Méline le remêde adopté fut le recours au protectionnis me. Cette solution de facilité a plusieurs inconvénients, dont le principal est de retarder la modernisation de l'agriculture frangaise. A partir de 1895, les prix agricoles ont re monté, mais de nouveau depuis 1898 certains d'entre eux, et en particulier celui du blé, subissent une baisse2. La viticulture traverse égale ment une période três difficile. Il y a tout d'abord eu la crise du phylloxéra ; le prix du vin a alors considérable ment monté. Mais ensuite la concurrence des vins étrangers et algériens a provoqué une baisse catastrophique qui continue encore en 1902.

2. INDUSTRIE

a A la fin du XIX$me siécle, l'industrie française conserve un gros retard sur l'industrie britannique et son rythme de croissance est trés inf~rieur a celui de l'industrie allemande. En France l'implantation des structures et techniques les plus modernes est entravée par le poids des industries anciennes, par l'insuffisance des investissements nationaux d'une bourgeoisie se tournant plus

1 D'après des notes prises au cours de M. LABROUSSE, Le paysan français des physiocrates à nos jours, en 1962-1963.

2 Le prix du quintal de blé passe de 23 francs en 1898 à 18 francs en 1901.

volontiers vers la speculation, vers l'exportation des capitaux et les emprunts d'Etat »3. Dans sa quasi-totalité le patronat frangais est protectionniste ; il craint la concurrence étrangêre, surtout celle de l'industrie allemande. Assurés d'avoir des débouchés sur le marché frangais, et espérant voir se développer de plus en plus leurs débouchés coloniaux, les industriels frangais font en général peu d'efforts pour moderniser leurs entreprises. La plupart se soucient égale ment fort peu d'améliorer les conditions de travail et de mieux ré munérer leur personnel.

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.